L'année 2015 - Douze Mois Plus Près De L'herbe Légale

Publié le :
Catégories : Cannabis BlogGlobal Cannabis Info

L'année 2015 - Douze Mois Plus Près De L'herbe Légale

Les bilans annuels sont en général ennuyeux et assez décevants. Mais pas celui-ci ! L'année 2015 a été pleine d'informations importantes pour les connaisseurs et fumeurs de cannabis intéressés.

L’année 2015 a été pleine de faits marquants. C’est le genre de phrase que l’on retrouve en ouverture des bilans annuels que toutes les chaînes de TV du monde entier semblent produire. Malgré l’absence totale d’intérêt de ce genre d’émission, cette phrase d’ouverture est parfaitement adaptée pour le mouvement de légalisation du cannabis à l’échelle internationale. Chaque mois a été un pas de géant vers une politique des drogues raisonnable, surtout aux États-Unis, où environ 25% des 2.000.000 de prisonniers ont été condamnés pour des infractions liées à la drogue. Les choses semblent heureusement changer.

JANVIER

Le cannabis récréatif est officiellement légal dans l’état de Washington. Même si la consommation et la possession étaient déjà légalisées depuis novembre 2014, le Congrès n’a pas arrêté d'essayer de bloquer l’application de ces lois. L’histoire a finalement eu une fin heureuse en janvier 2015. Il est à présent totalement légal de taper une douille ou fumer un joint en admirant la Maison Blanche. Les dispensaires n’existent malheureusement pas encore mais la possession ou la culture à petite échelle ne sont plus un problème.

FÉVRIER

Le Congrès jamaïquain a passé une loi légalisant dans les faits le cannabis, le jour exact du 70ème anniversaire de Bob Marley. C’est un grand pas en avant pour la Jamaïque, surtout pour les Rastafaris qui incluent la «ganja» dans leurs pratiques religieuses. Bob Marley aurait été fier du Congrès jamaïquain et espérons qu’il s’enfume dans un monde meilleur à présent. La Jamaïque a également commencé à accorder des licences aux cultivateurs officiels.

MARS

Les sénateurs américains ont introduit un projet de loi qui accorde une protection légale aux patients, docteurs et entreprises liées au cannabis. Ce projet de loi est connu sous le nom de Compassionate Access, Research Expansion and Respect States Act. Il pourrait mettre fin à la contradiction entre les lois fédérales et des états sur le cannabis aux États-Unis responsables de bon nombre d’incertitudes légales chez les patients, entreprises et investisseurs. L’acceptation est en hausse chez les Démocrates et les Républicains, mais le projet de loi est toujours coincé au Sénat en ce moment. Patience !

AVRIL

L’huile de cannabis est à présent légale en Géorgie, un état qui a toujours eu une position dure de manière disproportionnée sur le cannabis. Grâce au Rep. Allen Peak, la possession et la consommation d’huile de cannabis sont désormais légales. Les patients de l’état de Géorgie sont désormais autorisés à posséder et consommer de l’huile de CBD, sans être criminalisés.

MAI

Le Gouverneur Alejandro Garcia Padilla a autorisé la consommation de cannabis médical sur le territoire américain de Puerto Rico. Pour en arriver là, il a fallu de longs débats sur plusieurs mois. Ce ordre spécial du gouverneur donne au Service de Santé de Puerto Rico la possibilité d’autoriser la consommation de cannabis médical.

JUIN

Le Texas a approuvé un projet de loi accordant l’accès à l’huile de CBD aux patients souffrant d’épilepsie et de crises sévères. C’est une petite avancée pour le Texas, mais qui peut faire une énorme différence pour les patients et les familles faisant face à ces maladies. Ils ont à présent un accès légal à un traitement qui semble fonctionner dans certains cas. Les Texans sont connus pour leur attitude positive pour tout ce qui est gros : les maisons, les voitures, les steaks et les armes. Qu’est-ce qui leur est arrivé ? Pourquoi ne pas légaliser de GROSSES TÊTES ? Pensez en grand, pas en petit !

JUILLET

Le Medical Cannabis Patient Protection Act a soulevé beaucoup de protestations de la part des gens qu’il était censé protéger à Washington. Ils ont protesté car plus de 60 dispensaires ont été fermés par le gouvernement. La bonne nouvelle est que le Projet de Loi 5052 établit un contrôle de qualité et des standards de tests pour le cannabis et les produits à base de cannabis. C’est en réalité positif pour le consommateur. Nous pouvons tous souffler un bon coup. Ils ont approuvé des licences pour 200 nouveaux dispensaires dans l’état de Washington. La chaîne d’approvisionnement est en sécurité !

AOÛT

Parfois, des nouvelles nous aident à retrouver foi en l’humanité. Cette nouvelle nous vient du Missouri. Le petit délinquant en lien avec le cannabis Jeff Mizanskey a été libéré après avoir passé plus de 20 ans en prison. C’est son fils qui l’a fait sortir de prison après avoir commencé une pétition. Il a recueilli près de 400.000 signatures et a lancé un mouvement respectable. Le gouverneur Jay Nixon a accordé sa clémence et Jeff Mizanskey a pu sortir de prison pour embrasser sa petite-fille pour la première fois de sa vie. Tous ceux qui ont participé à cette action peuvent être fiers d’eux !

SEPTEMBRE

Certaines personnes remettent en question la valeur médicinale du cannabis. Septembre n’a pas été un bon mois pour eux. La principale agence du gouvernement pour la recherche sur le cancer, le National Cancer Institute, a fait une déclaration très importante, déclaration publiée dans la liste soutenue par le gouvernement fédéral de Médicaments Complémentaires et Alternatifs : « Il a été montré que le cannabis tuait des cellules cancéreuses en laboratoire."

OCTOBRE

L’Oregon a décidé de faire les choses un peu différemment de l’état de Washington et du Colorado dans leur légalisation de l’herbe. Ils ont simplement permis aux consommateurs de cannabis récréatif de 21 ans et plus d’avoir accès aux dispensaires médicaux déjà existants. C’est bien plus pratique pour les amateurs de têtes et l’état de l’Oregon. Le processus bureaucratique de réguler les ventes aux consommateurs «récréatifs» a été tout simplement évité. Pourquoi ne pas simplifier les choses ? Bien joué !

NOVEMBRE

Les candidats à l’investiture présidentielle sont à l’œuvre et font leurs déclarations. Sans parler des performances tragi-comiques de haut vol de Donald Trump, un des candidats fait des déclarations s’approchant de la réalité. Le Démocrate échevelé Bernie Sanders, sénateur du Vermont, pense que l’un des principaux problèmes aux États-Unis est la forte population de personnes incarcérées pour des délits non-violents liés à la drogue. Il travaille dur pour retirer entièrement le cannabis du Controlled Substances Act qui interdit sa consommation au niveau fédéral. Bon travail Mr Sanders !

DÉCEMBRE

Justin Trudeau, le premier ministre élu du Canada sait vraiment comment travailler. Il a immédiatement remanié son cabinet pour respecter la parité, accueilli des réfugiés syriens et demandé au Ministre de la Justice de développer une feuille de route pour légaliser la culture, la distribution et la vente de cannabis aux consommateurs récréatifs. Deux mots peuvent résumer l’action de Justin Trudeau : BIEN JOUÉ ! Il a agit comme la plupart d’entre nous auraient fait si nous étions au pouvoir. Le Canada se tourne vers un futur vert et beaucoup de touristes européens viendront en pèlerinage pour visiter ce magnifique pays.