Guide complet de la germination des graines de cannabis

Avant de pouvoir admirer des récoltes abondantes de têtes d'excellence, il faut passer par plusieurs étapes de la culture du cannabis. Et à moins de bien faire germer les graines de cannabis, vous n'aurez pas de plant à récolter. Donnez à vos graines le meilleur départ possible dans la vie en lisant notre guide complet de la germination.

L'ART DE FAIRE GERMER LES GRAINES DE CANNABIS

Étape souvent négligée, car on s'imagine souvent que les étapes de croissance végétative et de floraison du cannabis sont les parties les plus importantes du cycle de vie de la plante. Mais, avec des risques d'échecs élevés à moins de savoir s'y prendre, une mauvaise préparation pour la germination peut faire échouer toute votre culture. Donner à vos graines de cannabis le meilleur départ possible dans leur course vers de grosses têtes est un moyen certain d'encourager la croissance d'un plant sain et robuste.

Petites, fragiles et ayant désespérément besoin d'un coup de main, les graines peuvent être germées de plusieurs manières. Toutes les méthodes ont un taux de réussite variable, avec des inconvénients et des avantages. Il est important de noter que même avec une expertise avancée dans la culture et des équipements de pointes, vous pouvez toujours vous retrouver avec quelques graines qui échouent à germer. C'est un aspect naturel de tout organisme vivant. Chez Royal Queen Seeds, nous ne vendons que des graines féminisées. Vous n'avez donc pas à vous préoccuper d'éliminer les plants mâles.

QUOI SURVEILLER DANS LES GRAINES DE CANNABIS

Peu importe d'où viennent vos graines, il est préférable de les soumettre à une légère (et délicate) inspection avant de les planter. La plupart du temps, toutes les graines vont germer ; mais des graines de mauvaise qualité produiront un plant plus faible. Malheureusement, c'est quelque chose que vous ne découvrirez qu'une fois bien avancé dans les étapes de croissance végétative et de floraison.

Pour éviter toute déception, les graines avec une coloration plus foncée ont de meilleures chances de germer, alors que les graines vert pâle ou blanches ne germeront probablement pas. Même si des graines foncées semblent légèrement endommagées, elles devraient être néanmoins plantées. Il y a de bonnes chances pour qu'elles germent, même si la coque extérieure est un peu écrasée.

LA TEMPÉRATURE DE GERMINATION JOUE UN RÔLE CRUCIAL

Avant de nous plonger dans les méthodes de germination, voici quelques règles d'or de la germination. Pour obtenir les meilleurs résultats, nous recommandons de respecter ces règles, peu importe la méthode choisie. Ceci étant dit, de tous les facteurs à prendre en compte, la température est un des plus critiques. Les graines chercheront toujours même la plus faible des humidités, mais elles utilisent la température comme le signe qu'elles doivent le faire.

• La température idéale est entre 22 et 25 °C (71–77°F)
• Votre environnement de culture devrait être humide, mais jamais mouillé
• La fourchette d'humidité relative devrait être entre 70 % et 90 %
• Les graines préfèrent l'éclairage fluorescent (Blanc Froid code 33)
• Minimisez les manipulations des graines
• Dans des blocs hydroponiques/de laine de roche, la valeur de pH idéale est de 5,8-6,2

LA TEMPÉRATURE DE GERMINATION JOUE UN RÔLE CRUCIAL

QUEL EST LE DÉLAI DE GERMINATION ATTENDU ?

Trois principes fondamentaux vont pousser la première petite racine pivot à apparaître : la chaleur, l'humidité et l'obscurité. En présence d'humidité, une racine unique prendra forme avant de se développer lentement pour donner le plant de cannabis que nous aimons tant. Dans les bonnes conditions, les graines commenceront à se développer en 12-36 heures après introduction de l'humidité.

Les délais peuvent varier, car tout dépend de votre environnement de germination et de sa proximité avec les conditions idéales (voir les règles d'or plus haut). Même le pire des cultivateurs pourrait faire germer une graine, mais cela pourrait prendre plusieurs semaines et, bien sûr, augmenter les risques d'avoir un plant plus faible.

CHOISIR VOTRE MÉTHODE DE GERMINATION

LA MÉTHODE DU VERRE D'EAU

C'est probablement une des méthodes les moins efficaces, mais elle reste viable. Avec son incroyable facilité de réalisation, les cultivateurs débutants peuvent choisir de faire germer leurs graines dans un verre d'eau. Remplissez à moitié un verre ou un bol d'eau à environ 22 °C (71°F).

3-5 jours plus tard, les graines commenceront à s'ouvrir et vous devriez voir de petites pointes blanches apparaître. Une fois que ces racines arrivent à une longueur de 2-3 mm, avec un soin extrême, transférez-les de l'eau dans des pots déjà préparés avec de la terre.

Il faut creuser un petit trou dans les pots de terre (environ 10-15 mm de profondeur) pour y placer les graines nouvellement germées. Une fois les graines en sécurité, il faut disposer une lampe fluorescente à une distance de 13-15 cm (5-6 pouces) pour encourager la croissance. Enfin, ne risquez pas le sur-arrosage de vos graines à cette étape si jeune. Utilisez un brumisateur à plantes pour leur permettre de rester humides, mais pas trempées.

LA MÉTHODE DU VERRE D'EAU

LA MÉTHODE DE LA SERVIETTE EN PAPIER MOUILLÉE

C'est probablement une des méthodes de germination les plus courantes. La méthode de la serviette en papier existe avec plusieurs variantes. Certains cultivateurs utilisent des carrés de coton ou des feuilles d'essuie-tout. Pour ce guide, nous utiliserons un torchon de cuisine, comme tout le monde en a et qu'il retient assez bien l'humidité.

Placez un torchon de cuisine humide sur une surface plate. Espacez vos graines de quelques centimètres avant de placer un deuxième torchon sur le dessus. Vous devez vous assurer que les deux torchons soient humides, mais pas mouillés. Une fois de plus, quand les pointes blanches des racines atteignent 2-3 mm, transférez les graines (soigneusement) dans les pots de terre. Utilisez les mêmes conseils que plus haut pour les techniques de plantage.

LA MÉTHODE DE LA SERVIETTE EN PAPIER MOUILLÉE

PLANTER DIRECTEMENT EN TERRE

Planter directement dans votre milieu de culture permet d'éviter d'avoir à transporter les graines quand elles sont le plus fragile. Cette première pointe de racine est couverte de filaments microscopiques facilement endommagés. Comme un verre d'eau ou une serviette en papier humide sont tous deux plus sensibles aux fluctuations de température de leur environnement, planter en terre est une option bien plus sûre.

Commencez par remplir vos pots d'une terre de haute qualité qui a été gorgée d'eau. Beaucoup de cultivateurs choisissent aussi d'enrichir l'eau d'un stimulateur de racines. Creusez un trou à environ 10-15 mm de profondeur. Ce sera la nouvelle maison de votre graine. Sortez les graines du paquet et placez-les dans les trous déjà creusés. Couvrez grossièrement les graines, mais faites attention à ne pas trop tasser la terre au-dessus de la graine. La graine aura des difficultés à pénétrer dans un sol dur, ce qui ralentirait la croissance de la plante. Arrosez légèrement au brumisateur la surface du sol où est placée votre graine, pour que votre milieu de culture reste humide.

Si vous n'avez pas trop envie de pré-gorger d'eau votre terre, vous pouvez utilisez un brumisateur pour humidifier les trous avant d'y planter chaque graine. Avec une quantité suffisante d'humidité enveloppant vos graines, vous pouvez toujours pousser une racine à se développer.

Vos pots de culture devront être placés dans un climat humide, dans la fourchette de température énoncée dans nos règles d'or. Après 4-10 jours, vous devriez voir une jeune pousse émerger, alors que les racines auront commencé à se développer sous terre. Le plant entier, avec sa terre, peut désormais être transféré dans un pot plus grand, où les habitudes normales de culture peuvent commencer.

PLANTER DIRECTEMENT EN TERRE

UTILISER DES BLOCS DE LAINE DE ROCHE

Entretenir la température (entre 22–25 °C/71–77 °F) et l'humidité idéales pour la germination est délicat. À moins d'avoir un placard au climat contrôlé, laisser les graines dans un environnement ouvert ou sur le rebord d'une fenêtre est loin d'être idéal. Un tapis chauffant est parfait pour entretenir une température constante, mais ne règle pas le problème de l'humidité.

Il vous faudra investir dans quelques équipements, mais en utilisant des blocs de laine de roche, vous pouvez créer un parfait environnement utopique pour la germination des graines de cannabis. Gorgez d'eau les blocs de laine de roche comme vous le feriez pour un milieu en terre. La laine retiendra l'humidité et évitera d'avoir à arroser pendant les premières étapes de la germination. Une fois les blocs de laine de roche gorgés d'eau, placez-les sur un plateau en plastique possédant également un couvercle. Un grand récipient de type moule à cake est parfait à cet effet.

Le dôme du récipient en plastique créera le propre mini climat tropical de vos graines. Si vous placez alors tous les composants dans un placard à température contrôlée, vous aurez créé une source auto-suffisante d'humidité – plus besoin de toucher de nouveau à vos graines avant qu'elles ne soient prêtes à être transférées dans votre milieu de culture final sous forme de jeunes pousses. En utilisant la méthode des blocs de laine de roche, vos graines devraient germer en un ou deux jours.

Deux ou trois semaines après la germination, vos jeunes plantules devraient être prêts pour leur nouveau foyer. À ce moment, vous aurez deux options : rempoter dans de la terre, ou accepter le défi de l’hydroponie. Vous saurez que les plantules sont prêtes à être déplacées lorsque le système racinaire commence à sortir du dessous des blocs de laine de roche. Tant que les racines n’auront pas commencé à engloutir la moitié inférieure du bloc de laine, elles chercheront de l’eau et des nutriments dans leur nouvel environnement et continueront à pousser vers le bas.

UTILISER DES BLOCS DE LAINE DE ROCHE

LE STARTER KIT FÉMINISÉ ROYAL QUEEN SEEDS

Il existe, bien entendu, une méthode bien plus simple de faire germer vos graines. Idéal pour les débutants, le kit de démarrage féminisé par Royal Queen Seeds contient tout le nécessaire pour bien démarrer votre prochain projet cannabis.

Le Starter Kit Féminisé Royal Queen Seeds contient :

  • 3 x Graines RQS Critical féminisées
  • 20 x pots à jeunes pousses Easy-Start
  • 1 x Propagator Pro
  • 1 x paquet de Bacto
  • 1 x Perlite
  • 1 x lampes fluorescentes
  • 1 x manuel d'instructions
  • 4 x piles AA
  • 1 x catalogue Royal Queen Seeds

*Vous aurez aussi besoin d'un pichet mesureur et d'un outil pour remuer (non inclus dans le kit).

Article Lié
Commençons

1. Retirez doucement le film à l'arrière du paquet de graines et placez-les dans un récipient au sec. Nous y reviendrons un peu plus bas.

2. Il va vous falloir un récipient peu profond, assez grand pour pouvoir y placer la plateau contenant les graines. Remplissez ce récipient d'un litre d'eau tiède (22–25 °C/71–77 °F). Versez-y le paquet d'enzyme Bacto, en laissant bien se dissoudre avant de placer le plateau à graines dans le récipient pour qu'il y trempe. Le plateau à graines ne doit être immergé que pendant 5-10 secondes. Ne jetez pas le mélange au Bacto après avoir fait tremper le plateau.

3. Après avoir sorti le plateau à graines de votre récipient peu profond, utilisez soit votre doigt (à profondeur de phalange) ou un outil pré-marqué pour creuser un trou dans chaque pot. Vous devez creuser un trou à 10-15 mm de profondeur. Transférez délicatement vos graines de leur récipient sec dans chaque trou. N'oubliez pas, une seule graine par pot.

4. En utilisant le propagateur fourni, saupoudrez pour obtenir une couche de perlite de 15 mm d'épaisseur dans le fond du réservoir d'eau. Utilisez le reste du mélange au Bacto de l'étape deux pour remplir le réservoir d'eau. Il faut que l'eau couvre tout le fond du réservoir, mais que la perlite ne soit pas complètement submergée.

5. Placez votre plateau de graines dans le propagateur, ajustez les murs et positionnez le couvercle. Le couvercle comporte un interrupteur on/off pour les lampes déjà incluses.

6. Vérifiez le niveau d'eau de votre réservoir une fois par jour. Le but est d'entretenir un niveau uniforme. Après 1-7 jours, les graines devraient avoir germé, avec l'apparition de feuilles visibles. Une fois les jeunes pousses à une hauteur de 3 mm, transférez-les dans votre milieu de culture final.

EN CAS DE DOUTE, PENSEZ AUX CONDITIONS DU PRINTEMPS

Peu importe la méthode choisie, pensez toujours aux conditions qui seraient naturellement présentes au printemps. Dans leur environnement naturel, les graines de cannabis commenceraient à germer en suivant les changements saisonniers de l'hiver au printemps. L'humidité est toujours élevée et les températures augmentent naturellement. Posez-vous toujours la question : « est-ce que mes conditions de germination imitent celles du printemps ». Si la réponse est oui, alors votre germination a de bonnes chances de réussir.

DONNEZ À VOS GRAINES LE MEILLEUR DÉPART POSSIBLE DANS LA VIE

La plupart du temps, la germination se déroule sans incident. Cependant, on peut vous aider à régler plusieurs problèmes.

LUMIÈRE

Le premier est la lumière. Votre graine/jeune pousse n'aura besoin que de lampes de cultures fluorescentes ou CFL, du moins au début. Même si les plantes ont besoin de lumière pour s'épanouir, un excès ici endommagera le cannabis dans ses premières semaines.

Positionnez les lampes à environ 15 cm des graines. Une fois que vos jeunes pousses auront développé leurs premières vraies feuilles (au bords dentelés), vous pouvez placer les lampes aussi près qu'à 5 cm. Si vous avez peur d'endommager votre jeune pousse, placez votre main entre les feuilles et vos lampes. Si vous ne pouvez pas la garder pendant dix secondes sans avoir trop chaud, alors déplacez les lampes 2 cm plus loin. Répétez la procédure jusqu'à pouvoir supporter la température.

Comme les jeunes pousses grandissent assez vite, vous allez devoir ajuster les lampes en continu pour obtenir les meilleurs résultats. Après deux semaines sous des lampes fluorescentes, vous allez pouvoir passer aux lampes de culture plus puissantes, de type HPS ou MH.

LUMIÈRE

DES GRAINES LA TÊTE EN BAS

Ne paniquez pas, quand c'est possible, les racines pousseront toujours vers le bas. Il n'est pas nécessaire d'essayer de repositionner la graine vous-même. Déranger les graines à ce moment crucial fera plus de mal que de bien. Dans la plupart des cas, ce que vous voyez n'est en réalité pas une racine poussant au sommet de la graine, mais la tige d'un plant de cannabis.

Si vous n'êtes pas certain, attendez toujours quelques jours pour que les premières feuilles (cotylédons) apparaissent. Tant que vous avez répondu aux besoins de la graine, la jeune pousse saura se débrouiller seule. La meilleure approche est de ne pas paniquer, de suivre les règles d'or et vos jeunes pousses seront prêtes à être transplantées dans un plus grand pot en un rien de temps.

DES GRAINES LA TÊTE EN BAS

LA GERMINATION ET AU-DELÀ

QUAND COMMENCER L'APPORT EN ENGRAIS ?

Tout dépend du milieu de culture que vous utilisez, mais dans la plupart des cas, vous n'aurez pas à apporter de nutriments pendant les 2-3 premières semaines. Il y aura beaucoup de nutriments disponibles dans le sol et même en coco, il ne faut ajouter les nutriments qu'après une semaine ou deux. Si vous choisissez de cultiver en coco ou en hydroponie, les nutriments doivent être administrés à une dose de 0,25 fois la dose habituelle. Une fois la première paire de feuille apparue, augmentez la dose par paliers de 0,25 par paire de feuilles. Pour les débutants, on recommande toujours de choisir la terre comme milieu. Cela vous permet de prendre connaissance des détails de la culture du cannabis plus efficacement, tout en étant plus indulgent en cas d'erreur.

Un bon moyen de savoir s'il faut plus de nutriments, c'est d'observer les feuilles. Les feuilles dentelées commenceront à prendre une couleur vert pâle quand les stocks de nutriments s'épuisent. Si rien n'ai fait, les feuilles finissent par jaunir. C'est un signe qui indique définitivement le besoin de plus de nutriments. Votre plant ne mourra pas si ses feuilles jaunissent, mais c'est un rappel urgent qu'il faut nourrir vos jeunes pousses.

L'azote est le nutriment le plus couramment nécessaire pendant les périodes de forte croissance. Une fois la jeune pousse nourrie, la couleur des feuilles redeviendra normale. Selon le temps attendu avant de corriger le problème, il peut falloir plusieurs heures ou un jour entier.

PLACE À LA DÉTENTE

Les premières semaines du développement d'une jeune demandent très peu d'interférence. Les nutriments, comme nous l'avons vu, n'auront besoin d'être ajustés que légèrement, tout comme les lampes. Mais, maintenant que votre graine à germer, vous avez quelques semaines de repos. Asseyez-vous, détendez-vous et admirez votre cannabis prendre forme.

Une fois ces semaines initiales passées, vous pouvez traiter votre jeune pousse comme en phase végétative et passer à des réglages lumineux stricts et des lampes à pleine intensité. Pendant la germination, n'oubliez jamais les règles d'or et, en cas de doute, demandez-vous si vous avez créé des « conditions printanières ». Si vous êtes sûr que tout est bien mis en place, il vous suffit d'admirer et de vous émerveiller devant la création de votre propre plant de cannabis.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.