Product successfully added to your shopping cart.
Check out
 

Introduction
Le moment est donc venu de sortir vos paquets de graines et de vous mettre au travail. Mais quelle est la meilleure approche pour faire pousser sans problèmes ces minuscules graines si fragiles et pour les faire devenir de belles petites plantes ? Vous découvrirez vous aussi de nombreuses méthodes différentes et vous apprendrez que chaque personne a sa méthode préférée. De quoi a besoin une graine pour réussir à germer ? Les trois mots d'ordre sont : chaleur, humidité et obscurité.

Quand nous fournissons de l'eau à la graine, la minuscule racine enroulée à l'intérieur de celle-ci commence à pousser à la recherche d'autres liquides. Étant donné que cette racine pousse vite, la coquille de la graine se casse rapidement et s'ouvre. Une racine fragile apparaît. Elle est petite, mais pleine de grandes ambitions : elle veut pousser le plus vite possible pour devenir un bel arbrisseau de cannabis.
La force de croissance du cannabis ne doit pas être sous-évaluée. Les graines ont la capacité de se développer assez rapidement ; après avoir donné du liquide à la graine, la racine voit le jour en 12-36 heures.

Méthode de l'essuie-tout 
L'une des méthodes les plus répandues pour faire germer les graines est celle de l'essuie-tout mouillé, avec ses variantes. Cette méthode consiste à poser les graines sur une feuille de papier absorbant ou sur du coton humidifié. La capacité d'absorption de l'essuie-tout permet de garantir à la graine une source continue de liquides. Si l'essuie-tout est trop sec, il suffit d'ajouter deux gouttes d'eau pour l'humidifier à nouveau de façon quasiment instantanée.
comment faire germer des plantes de cannabis
Il est important que les graines soient humides, mais pas mouillées, car la petite racine ne sortirait pas à la recherche d'autre eau et aura donc une croissance plus lente : merci beaucoup, elle a déjà toute l'eau qu'il lui faut. Si vous laissez la graine trop au sec, vous risquez de tuer la racine. Avec cette méthode, il est difficile de respecter la bonne quantité d'eau nécessaire, car l'essuie-tout est toujours ou trop sec, ou trop mouillé. Mais cela fonctionne très bien, même si quelques débutants parviennent à tuer quelques graines au cours de cette opération.

Directement dans le substrat
Une autre méthode pour faire germer les graines est de poser de suite la graine dans le substrat où vous voulez faire pousser la plante, après l'avoir immergé pendant quelques heures dans de l'eau avec un stimulateur pour les racines. Après ce trempage, vous pouvez placer la graine dans la terre, le coco ou autre. Plantons la graine à 5-10 millimètres de profondeur dans le substrat. En évitant de planter la graine trop en profondeur, nous lui permettrons d'émerger rapidement à la lumière et donc de commencer à pousser.

Une autre bonne raison de ne pas planter la graine trop en profondeur est que si elle est trop basse, elle risque de rester mouillée trop longtemps et de commencer à moisir. La surface supérieure du substrat est la première à sécher, nous devons donc faire en sorte qu'elle reste humide. Par "humide", nous voulons dire que nous attendons que la couche supérieure commence à sécher avant d'ajouter un peu d'eau (et de stimulateur des racines, si nous en utilisons).
pousse de plants de marijuana dans le sol
En d'autres termes, ne donnez pas d'eau supplémentaire au substrat tant qu'il est encore mouillé, sinon vous continueriez à mouiller le substrat au lieu de l'humidifier et la graine aurait de fortes probabilités de moisir. Certains adoptent cette méthode parce qu'elle réduit au minimum le stress de la graine : la petite racine peut ainsi plonger directement dans le substrat et commencer à se développer. Avec la méthode de l'essuie-tout, certains cultivateurs assez maladroits parviennent à endommager la petite racine lors du repiquage.

La meilleure façon de planter la graine qui a germé est de pratiquer un trou avec le doigt. Humidifiez-le. Posez rapidement la graine dans le trou. La terre étant mouillée, vous pouvez tranquillement presser légèrement la graine dans la terre. Recouvrez-la d'une couche fine de terre et ajoutez encore un peu d'eau (10 ml). Pour permettre à la graine de s'ancrer, n'exagérez pas avec l'eau, sinon vous risquez de laver trop en profondeur la graine, qui risque ainsi de moisir.

Cubes de laine de roche 
N'oubliez pas qu'avec les méthodes décrites précédemment, la température joue un rôle fondamental dans la réussite de la germination. La température idéale pour la graine devrait être comprise entre 20 et 25 degrés. Essayez donc de faire en sorte que les graines soient toujours à une température de plus de 20 degrés. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un petit tapis chauffant, comme ceux qui se branchent à la prise électrique et qui maintiennent une température constante de 20-22 degrés. Il s'agit d'une méthode économique et efficace pour garantir la bonne température à vos plantes.

Je préfère utiliser une chaufferette comme Bionair, placée dans une petite armoire. Celle-ci, par exemple, peut être programmée pour rester sur 25 degrés et étant donné qu'elle se situe dans une armoire, il n'est pas difficile de conserver les graines à la température souhaitée. À l'intérieur de l'armoire, vous pourrez créer un micro-climat tropical.
pousse de la plante contre les mauvaises herbes en blocs de pierre de laine
Une autre méthode que je continue à utiliser, car je la trouve très simple et très efficace, est celle du cube de laine de roche. Nous posons les graines dans des cubes de laine de roche et nous les trempons tous ensemble dans une eau enrichie de stimulateur pour les racines. Nous reposons ensuite les cubes de laine de roche mouillés sur un plateau en plastique avec un couvercle, appelé aussi dôme ou coupole. Un plateau de ce genre garantit que l'humidité de l'air soit toujours élevée, vous n'aurez donc pas besoin d'ajouter de l'eau jusqu'à l'apparition des pousses. Bien entendu, je place le plateau dans la petite armoire tropicale, à la bonne température, ce qui suffit pour faire germer les graines, puisque le chauffage est automatisé.

En deux ou trois jours, vous verrez les graines germer. En quatre jours, vous aurez déjà des petites plantes de quelques centimètres de haut.

Lumière
À ce stade, l'important est de faire en sorte que les petites pousses reçoivent suffisamment de lumière. Mais je vous entends déjà me dire que l'armoire est bien trop sombre, puisque les graines germent mieux dans un endroit sombre : dès qu'elles commencent à pousser, nous devons faire en sorte qu'elles reçoivent toute la lumière possible, pour qu'elles puissent grandir et devenir des buissons de cannabis au plus vite.
plants de cannabis germées
Prenez donc les pousses qui ont atteint 4-5 centimètres de haut et plantez-les dans le substrat de votre choix. Si vous les avez plantées dans des cubes de laine de roche, il vous sera plus facile de les repiquer et la racine tendre restera protégée au cours de toute la procédure. Les cubes de laine de roche avec les pousses peuvent maintenant être placés un à un dans votre espace réservé à votre culture de départ.

Un bon début vaut de l'or !
Quelques jours, ou même une semaine, sont désormais passés, et grâce à l'une des méthodes mentionnées ci-dessus, nous sommes parvenus à faire pousser quelques petites plantes. Ne vous attendez pas à ce que 100 % des graines germent ; il s'agit d'êtres vivants et il arrive parfois que certaines graines soient trompeuses. Partez toujours du principe que les choses se passeront de cette manière et plantez toujours quelques graines en plus par rapport au nombre de graines que vous prévoyez d'utiliser. Si elles poussent toutes, tant mieux ! À ce stade, les jeunes petites plantes seront en train d'essayer de se développer et de devenir de magnifiques dames vertes le plus rapidement possible.

En les plaçant sous une ou plusieurs lampes HPS, elles recevront toute la lumière dont elles ont besoin et donc l'énergie pour pousser rapidement. Au cours de la première semaine, il vous semble qu'il ne se passe pas grand chose, car les plantes ont encore très peu de feuilles et leur appareil racinaire est sous-développé. Au fil du temps, plus de feuilles apparaîtront sur les plantes et celles-ci commenceront à pousser plus rapidement. Le processus peut être comparé au fonctionnement d'un vieux train diesel, qui part lentement, mais qui parvient ensuite à atteindre la vitesse maximum.

Les feuilles sur la plante servent de panneaux solaires et plus il y en a, plus elle parvient à produire de l'énergie et son rythme de croissance peut donc accélérer. Avec une telle efficacité, vous pourrez pratiquement remarquer des changements de jour en jour, avec une croissance visible.

Au cours de cette phase initiale, il est très important de garantir suffisamment de lumière, de tiédeur et d'humidité. En maintenant le niveau d'humidité de l'air élevé, les plantes peuvent facilement développer leur feuillage. Pour augmenter le niveau d'humidité de l'air, nous faisons pomper un peu plus lentement l'extracteur de l'air ou nous le laissons carrément éteint pendant les premières semaines, ou bien nous utilisons un humidificateur. Au fur et à mesure que les plantes grandissent, elles ont besoin d'une quantité d'eau plus importante et doivent donc être arrosées plus souvent.
les meilleurs plants de cannabis
L'eau absorbée s'évapore à travers les feuilles, en imprégnant directement l'environnement de la culture et en maintenant donc automatiquement élevé le taux d'humidité de l'air. Au contraire des cultures de clones, il n'est pas nécessaire de pendre les lampes trop haut par rapport aux plantes, car celles qui poussent à partir d'une graine parviennent à supporter beaucoup mieux l'intensité lumineuse que les clones à peine coupés d'une plante de cannabis femelle.

Une plante qui est née d'une graine recevrait dans la nature la pleine force du soleil et en découvrirait tout le plaisir en s'y adaptant. Vous aurez probablement lu un peu partout qu'au début vous devrez suspendre les lampes à 60 centimètres minimum au-dessus des plantes, mais ceci vaut pour les clones, pas pour les plantes issues de graines.

Alimentation
Quand devons-nous commencer à les nourrir ? Tout dépend du substrat que vous utilisez pour les cultiver. Mais certainement pas au cours des premiers jours, quel que soit le substrat. Si vous cultivez en terre, celle-ci contiendra assez de nutriments pour au moins deux semaines. Le coco ne contient pas de substances nutritives et vous devrez donc commencer à nourrir les plantes après une semaine environ. Il est très facile de comprendre à quel moment les plantes ont besoin de nutriments : c'est elles qui vous le demanderont.

Après une courte période, le feuillage vert pâlit légèrement : c'est ainsi que les plantes vous disent qu'elles ont peu de nutriments dans le substrat et vous demandent si vous pouvez leur en donner un peu, s'il vous plaît ? Vous débutez et vous ne vous apercevrez probablement pas de ce petit indice, mais si vous attendez trop longtemps, les plantes commenceront à jaunir. En réalité, ce n'est pas grave et vous ne devez pas trop vous inquiéter. La plante vous explique clairement qu'elle manque de nutriments. Très probablement un manque d'azote, un des piliers des nutriments pour garantir le bon développement de la plante.

En fournissant des aliments à la plante, vous verrez les feuilles reprendre leur saine couleur verte. La carence a été éliminée et la plante a rechargé ses feuilles de tout le matériel nécessaire pour construire. En fonction de la gravité du déficit subi, le retour à l'état normal peut prendre une journée entière ou quelques heures seulement. Pour éviter de vous compliquer inutilement la vie, pour commencer, il vaut mieux que vous fassiez votre première récolte dans la terre, de façon à apprendre à mieux connaître la plante.
les meilleurs plants de marijuana
Cela signifie que vous n'aurez pas besoin de donner des nutriments pendant les premières semaines et vous prendrez moins de risques de tout ruiner pour une petite erreur. La période de croissance de la plante nécessite maintenant de garder les lampes allumées pendant 18 heures, avec un sommeil nocturne de six heures. Ce schéma horaire reproduit celui du jour le plus long et généralement le plus ensoleillé de l'année : le 21 juin. Nous faisons ainsi croire à la plante que tous les jours sont le jour le plus long et le plus ensoleillé de l'année.

Profitez de vos plantes 
Au cours des premières semaines, quand vos plantes se développeront joyeusement dans vos vases ou dans vos bacs de terreau, vous n'aurez pas grand chose d'autre à faire que de profiter du spectacle. Alors que pendant la première semaine vous serez surpris de voir que les progrès sont très lents, à partir de la deuxième semaine vous vous demanderez comment elles font pour pousser si vite.

L'art de la culture consiste surtout à être plein d'égards envers les plantes, c'est-à-dire à passer du temps avec elles. Suivez attentivement leur développement, surtout la première fois : vous ne voudrez quand même pas manquer le spectacle de cette petite pousse qui se transforme si rapidement en un buisson de  cannabis en fleur, en produisant la meilleure ganja pour délecter vos poumons comme jamais auparavant !

Faite maison, elle est vraiment trop bonne !

Buy Autoflowering Cannabis SeedsBuy Feminized Cannabis SeedsBuy Medical Cannabis Seeds