Conseils pour la culture de graines de cannabis auto-floriss

Publié le :
Catégories : Cannabis Blog

Conseils pour la culture de graines de cannabis auto-floriss

Les graines de cannabis auto-florissantes sont un nouveau type de cannabis qui n'est réellement apparu sur le marché qu'au cours des dernières années. Elles ont cependant déjà eu un effet foudroyant sur le marché en raison de leur facilité de croissance et de la possibilité de les cultiver tout au long de l'année.

Les conseils et informations générales qui suivent sont tous en rapport avec ces variétés auto-florissantes et vous donneront de solides bases de connaissances à ce sujet.

Que sont les graines de cannabis auto-florissantes ?

Les cannabis auto-florissantes, comme le nom l'indique, produisent des plantes qui fleurissent automatiquement, sans changement dans le cycle lumineux. Au contraire des plants de cannabis traditionnels, c'est l'âge et non l'éclairage qui détermine quand les variétés auto-florissantes produisent leurs fleurs.

La clé pour créer une variété auto-florissante est une variété de cannabis moins connue appelée Ruderalis. Ruderalis pousse dans la nature dans les régions plus froides de la planète, comme en Russie et en Chine. Au contraire des variétés Sativa et Indica, Ruderalis ne dépend pas de la lumière pour fleurir, mais elle fleurit simplement avec l'âge. Le principal inconvénient de la Ruderalis est que, par elle-même, elle ne produit que de bas rendements de cannabis faible. Ce n'est que récemment que les producteurs ont utilisé toute leur ingéniosité pour combiné les gènes de Ruderalis avec ceux de Sativa et Indica. Ceci produit une variété de cannabis qui conserve toujours la puissance attendue, tout en ayant en plus le bonus des propriétés auto-florissantes des Ruderalis.

Combien de temps prennent les variétés auto-florissantes ?

Ceci dépend de chaque variété et peut varier. Cependant, une variété auto-florissante passera de la germination à la récolte en 7-11 semaines.

Quel est le rendement d'une variété auto-florissante ?

Le rendement en cannabis qu'on peut espérer d'un plant de cannabis auto-florissant dépend largement de la variété en question, ainsi que de la qualité de l'environnement de culture (sol, éclairage, etc.). Les plantes auto-florissantes donnent en moyenne entre 150 et 400g/m² de têtes. Ceci peut sembler peu en comparaison avec les variétés de cannabis plus traditionnelles, mais elles ont un énorme avantage, surtout pour les cultivateurs en extérieur. Cet avantage est le fait que, comme les variétés auto-florissantes fleurissent avec l'âge et non la lumière, elles ne dépendent pas des saisons : un cultivateur en extérieur peut faire une rotation des cultures pendant tout l'année et ainsi récolter pendant toute l'année.

Les variété auto-florissantes et le sol

Les variétés auto-florissantes préfèrent un sol léger et aéré avec relativement peu de nutriments. Ceci fait que le terreau standard du commercer est moins idéal qu'un mélange spécialisé plus « léger ». Non pas que vous ne puissiez pas utiliser de terreau normal, c'est simplement que vous aurez de bien meilleurs résultats si vous pouvez adapter votre terreau pour votre cannabis.

Une solution est de créer votre propre terreau. Voici une recette de base qui donne de bons résultats avec les variétés auto-florissantes :

3 parties de mousse de tourbe

3 parties de compost

2 parties de perlite, pré-humidifiée

1 partie de vermiculite, pré-humidifiée

Nutrition et variétés auto-florissantes

S'assurer que vos variétés de cannabis auto-florissantes aient assez de nutriments est assez facile, mais il faut se rappeler qu'elles en demandent moins que les variétés traditionnelles : quoi que vous leur donniez, donnez-en légèrement.

Pour commencer, vos semis n'ont besoin que d'eau. Une fois que les plants de cannabis ont poussé pendant 2 semaines, vous pouvez commencer à ajouter des nutriments de croissance supplémentaires, mais légèrement, en augmentant un peu la quantité à chaque fois jusqu'à ce que les plantes aient environ 6 semaines (et à partir de là, conservez la même quantité de nutriments).

Une fois que vos plants sont passés en floraison depuis une semaine, passez à des nutriments plus adaptés à la floraison. Il faut le faire après une semaine de floraison car les plantes automatiques continuent souvent à grandir pendant la première semaine de floraison. Soutenir cette croissance donne en général des rendements plus élevés.

Une fois de plus, gardez à l'esprit le fait que les variétés de cannabis auto-florissantes n'ont pas vraiment besoin du même niveau de nutrition que les variétés dépendantes de la photopériode, alors commencez doucement avec les engrais jusqu'à ce que vous ayez une meilleure idée de leurs réels besoins. Comme pour toutes les variétés de cannabis, ces besoins peuvent varier d'une variété à l'autre : n'ayez pas peur d'ajuster les nutriments que vous leur donnez si vous sentez qu'il faut le faire.

Lumière et variétés auto-florissantes

Comme le cycle de vie d'une variété auto-florissante n'est pas défini par la quantité de lumière à laquelle elle est exposée, les plantes peuvent recevoir autant de lumière que le cultivateur le désire. En intérieur, la quantité de lumière saine varie en général entre 18 à 24 heures par jour, et de nombreux cultivateurs s'accordent à dire que 18 heures de lumières produisent le meilleur résultat.

En terme de spectre lumineux (pour les cultivateurs avancés), les mêmes principes que pour une variété sensible à la photopériode s'appliquent. Utilisez une lumière bleue à 6.500k pendant la croissance, et passez à une rouge à 2.700k pendant la floraison.

L'importance d'un bon début

Les variétés auto-florissantes ont une phase végétative très courte, ce qui ne leur donne que peu de temps pour s'étendre. Pour cette raison, il est très important de leur donner un bon départ. Si vous prévoyez de cultiver en extérieur, envisagez de les commencer en intérieur sous un éclairage pour vous assurer qu'elles soient aussi fortes que possible.

Peut-on prélever des boutures sur une variété auto-florissante ?

Techniquement oui, mais comme leur cycle de floraison est déterminé par l'âge et non la lumière, on ne peut pas les maintenir en phase végétative comme on peut le faire avec un plant normal de cannabis. Ceci rend la pratique du clonage des variétés auto-florissantes assez peu utile.

Les variétés auto-florissantes peuvent-elles êtres taillées ou cultivées avec des techniques avancées pour de meilleurs rendements ?

Encore une question dont la réponse est « techniquement, oui ». C'est une approche très délicate qui doit être réalisée très tôt. L'une des idées principales derrière les variétés auto-florissantes est de simplifier leur entretien, qui se résume alors à un contrôle et un apport en nutriments occasionnels (ce qui en fait un puissant outil pour les cultivateurs en guérilla). Si vous cherchez des variétés sur lesquelles vous pouvez utiliser des techniques avancées de culture, il est probablement préférable de cultiver des variétés de cannabis normales, car elles sont plus flexibles. La plupart du temps, vous pourrez constater que ces techniques, sur des variétés auto-florissantes, diminuent le rendement plutôt que de l'améliorer.

Les variétés auto-florissantes ont beaucoup d'avantages et elles constituent une bonne addition au répertoire de tout cultivateur, surtout pour ceux qui cultivent en extérieur ou dans des pays moins amicaux pour ce qui est de la culture du cannabis. Même si elles ne permettent pas vraiment d'utiliser des techniques avancées et qu'elles ne donnent pas de rendements gigantesques, le fait qu'elles soient une solution « clé en main » et qu'elles permettent de récolter toute l'année leur donne de bons avantages. Espérons que vous ayez maintenant toutes les informations nécessaires pour tirer le meilleur de vos graines auto-florissantes.