Le lollipopping est une technique de taille qui aide vos plants de cannabis à concentrer leur énergie sur les plus grosses têtes, généralement autour de la canopée. C’est facile, peu stressant, et cela peut vous aider à produire de grosses récoltes de têtes exceptionnelles. Continuez votre lecture pour en savoir plus sur la technique du lollipopping.

LES AVANTAGES DU LOLLIPOPPING

Les plants de cannabis, comme toute autre plante, génèrent de l’énergie à partir de la lumière, de l’eau et des nutriments qu’ils absorbent dans leur environnement. Cette énergie est toutefois limitée. Le lollipopping, comme on l’appelle chez les cultivateurs, consiste à aider vos plantes à concentrer cette énergie sur le développement des têtes aux bons endroits. Plus précisément, la plante se concentre vers les parties qui reçoit le plus de lumière.

Les plants de cannabis non taillés ou non palissés poussent comme des arbres de Noël. Arrivé au moment où ils sont prêts à fleurir, il est probable qu’ils auront développé une canopée dense qui laisse passer très peu de lumière. Cela signifie, bien sûr, que la lumière n’atteindra pas les sites de têtes en bas. Si l’on n’y touche pas, ces nœuds inférieurs produiront de petites têtes « popcorn » aérés qui manquent de puissance, de saveur et d’arôme, et qui ne sont pas très attrayantes.

Le lollipopping consiste à enlever les pousses jusqu’à un certain point sur chaque branche de votre plant de cannabis pour maximiser les efforts vers les sites de têtes les plus hauts. En faisant la technique du lollipopping, vous aidez non seulement à diriger la lumière vers les bons nœuds, mais aussi à optimiser les réserves d’énergie limitées de vos plantes. Le résultat final est une récolte plus abondante de grosses têtes denses avec une puissance et une saveur maximales.

Lollipopping Cannabis Plant

COMMENT APPLIQUER LA TECHNIQUE DU LOLLIPOPPING SUR VOS PLANTS DE CANNABIS  

Le lollipopping est une technique simple, mais vous devriez quand même faire attention. Vous devrez appliquer la technique du lollipopping sur vos plants juste avant qu’ils ne commencent à fleurir. Nous vous recommandons également de tailler vos plants—en retirant les branches inutiles—en procédant lentement et avec une stratégie.

  1. Commencez par utiliser des ciseaux propres et aiguisés pour tailler vos plants. Notre sécateur incurvé, par exemple, est parfait pour faire des coupes précises près des nœuds. Pour les branches plus grosses et plus épaisses, investissez dans une paire de sécateur plus robuste. Commencez par enlever le feuillage évident. Les premières branches près de la base de votre plant ne recevront évidemment pas assez de lumière pour se développer pleinement. Débarrassez-vous d’abord de celles-ci.
  2. Une fois que vous avez réglé les problèmes les plus évidents, nous vous recommandons de suivre les conseils de Kyle Kushman en matière de taille et d’enlever les branches qui n’arrivent pas au moins à 50 % de la hauteur de la plante. Comme vos plants s’étirent au cours des premières semaines de floraison, ces branches seront ombragées et ne se développeront jamais correctement. La technique du lollipopping n’implique pas nécessairement d’enlever des branches entières, mais la taille est souvent utilisée en tandem si nécessaire.
  3. Ensuite, commencez par enlever les branches qui poussent au milieu de la plante, en particulier celles qui se trouvent sous la canopée. Non seulement elles n’auront probablement pas assez de lumière, mais ce feuillage intérieur recouvre également de nombreux sites qui pourraient se développer en têtes d’une certaine taille. À ce stade, vous devez également retirer les branches ou les feuilles qui meurent ou jaunissent.
  4. Enfin, vous devrez pratiquer la technique du lollipopping sur chaque branche de votre plante. Certains cultivateurs recommandent de ne pas laisser plus de trois nœuds à l’extrémité de chaque branche. Cela dépend toutefois beaucoup de la variété, de la taille et de la santé de la plante. Le moment de la taille entre également en ligne de compte. Si vos plantes sont plus petites et que vous taillez tard, par exemple, nous vous recommandons de tailler en dessous des 4/5 nœuds supérieurs. Dans tous les cas, enlevez toutes les pousses qui mène aux nœuds supérieurs de chaque branche.

Une fois la technique du lollipopping appliquer sur chaque branche, nous vous recommandons de donner à vos plantes 2—3 jours pour récupérer avant de changer votre planning de lumières. N’oubliez pas non plus de ne pas trop tailler, car cela peut retarder leur croissance. Si vous n’avez jamais essayé la technique du lollipopping, commencez lentement et poursuivez jusqu’à ce que vous obteniez une stratégie de taille idéale.

LOLLIPOPPING VS DÉFOLIATION — COMPRENDRE LES DIFFÉRENCES

La défoliation n’est pas la même technique que le lollipopping, mais de nombreux cultivateurs confondent les deux. Tandis qu’elles consistent toutes les deux à enlever des feuilles, le lollipopping se concentre sur la partie inférieure d’une plante. Il s’agit essentiellement d’enlever les pousses qui ne reçoivent pas assez de lumière. Ce processus permet aux plantes de concentrer leur énergie sur les têtes en développement au sommet de leur canopée, là où la lumière est abondante. Visuellement, les plantes dont on a appliqué la technique du lollipopping ont des tiges nues sans feuillage vers le bas, comme un bâton de sucette.

D’un autre côté, la défoliation consiste à améliorer l’exposition à la lumière et la circulation de l’air pour toutes les parties de la plante. Plutôt que de donner une préférence exclusive aux têtes du haut, la défoliation donne une chance à toutes les têtes. Si vous souhaitez essayer, nous vous recommandons de lire plus en détail la méthode de défoliation et les avantages qu’il peut offrir.

Lollipopping Cannabis Plant avant et après

COMBINER LE LOLLIPOPPING AVEC LE SCROG ET LE MAIN-LINING

Afin d’améliorer réellement la taille et la qualité de vos rendements, nous recommandons de coupler le lollipping avec d’autres techniques de palissage.

Le main-lining, par exemple, est la clé pour contrôler la dominance apicale naturelle des plants de cannabis. Cela consiste à utiliser une combinaison de topping et de LST pour créer des plants symétriques avec une tige principale en forme de Y et multiples. Chaque fois que vous faites cela, vous multipliez le nombre de têtes principales que votre plante développe et vous aidez à diriger uniformément son flux d’énergie vers toutes ses branches.

C’est notamment une technique qui se marie très bien avec le lollipopping. Combinées, ces deux techniques permettent non seulement de maximiser la lumière dans votre espace de culture, mais aussi d’augmenter l’énergie de vos plants pour la production de têtes.

En plus de l’éclairage principal, le lollipopping fonctionne aussi exceptionnellement bien avec le ScrOG. N’oubliez pas que le ScrOG permet de développer une canopée uniforme en tissant les pousses à travers un grillage. En associant les techniques de ScrOG, de main-lining et du lollipopping, vous aiderez vos plantes à diriger l’énergie de manière uniforme et efficace vers cette canopée.

Lollipopping and Mainlining Cannabis Plant

COMMENCEZ LA TECHNIQUE DU LOLLIPOPPING DÈS AUJOURD’HUI !

Si vous approchez de la période de floraison, nous vous recommandons vivement d’essayer la technique du lollipopping avant de changer votre planning de lumières. N’oubliez pas, cependant, que vous devez commencer lentement et avec retenu. Si vous êtes débutant avec cette technique, pensez à essayer différents degrés de lollipopping et de taille sur différentes plantes de la même variété, puis comparez vos résultats pendant la période de récolte pour trouver la balance idéale.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.