Le Main-lining est une technique de taille qui connaît une certaine renommée depuis quelques années. On l’appel aussi "manifolding" ou même "fluxing". Le but ultime, comme avec d’autres techniques s’est de forcer la plante à optimiser son espace de culture, et lui faire faire de meilleurs rendements.

Quand elle est appliquée de la bonne manière, main-lining vous permettra de cultiver en intérieur comme vous pourriez le faire avec un filet ScrOG, mais sans le filet. C’est une technique miraculeuse pour les petits espaces de culture.

En termes simples, main-lining est un mélange entre LST, topping et les filets ScrOG.

L’idée derrière cette technique de forçage est assez ingénieuse et offre de nombreux avantages pour la croissance et la vigueur de vos plants. La méthode consiste à forcer vos jeunes pousses à produire une tige ressemblant à de multiples divisions en forme de Y; ensuite répliquer cette technique sur les nouvelles pousses durant la période végétative. Cela a pour conséquence de doubler le nombre de têtes principales. Théoriquement, vous pouvez doubler les têtes autant que vous le voulez, produisant autant de têtes 4, 8, 16, 32…

main-lining Technique culture de cannabis

LA SYMÉTRIE EST REINE

L’autre avantage du main-lining c’est le contrôle apical principal. De la même façon que vous pouvez être gaucher ou droitier, les plantes ont tendance à favoriser la pousse la plus proche de la source de lumière, et fera plus grandir cette pousse. Cela implique dans la psychologie de la plante un équilibre hormonal ajusté qui peut être facilement manipulé avec juste un peu de ficelle ou des câbles.

Si vous voyez cette pousse grandir plus rapidement que les autres, au lieu de tailler celle ci pour la ralentir, vous pouvez tout simplement l’attacher en dessous de la deuxième meilleure pousse et la plante redirigera son énergie vers la deuxième meilleure pousse. Continuez de cette façon jusqu’à créer une canopée uniforme.

De cette façon, vous pouvez vraiment tromper la plante en équilibrant son énergie entres les pousses principales, produisant ainsi un joli buisson très robuste.

Nous vous conseillons de commencer dès la graine car la clé du succès du main-lining réside dans la symétrie, en opposant les nœuds des branches croissantes. Une fois que les plants ont atteints leur maturité sexuelle, ils peuvent commencer à alterner les nœuds des branches. Il est très commun pour les clones de commencer à alterner rapidement après l’enracinement. Si votre but est d’obtenir de meilleurs rendements avec la technique du main-lining, commencez alors dès la graine.

Main-Lining Technique Culture Cannabis

CRÉER LES DIVISIONS

Le main-lining c’est la symétrie. En commençant dès la graine, vous devriez couper après le troisième internoeud. Ceci formera une pousse en forme de Y d’entrée de jeu. Donnez lui quelques jours pour s’en remettre, puis délicatement enlevez tout le feuillage en dessous.

Vous aurez alors deux pousses principales. Attachez les, délicatement. Rappelez-vous c’est vraiment facile de casser une branche, alors faites le avec précaution. Forcez la tige doucement pour qu’elle se détende un peu. Essayez de faire descendre les deux tiges de façon à ce qu’elles poussent de manière horizontale.

Après une courte période de croissance, vous pouvez répéter la technique. Cela vous donnera 4 pousses principales. Si vous le souhaitez vous pourriez continuer de produire 16, 32 ou 64 têtes principales ! Mais ce n’est pas du tout pratique et cela rallongera la période végétative jusqu’au point ou ça n’en vaut plus la peine. Dans l’idéal vous devriez arrêter de couper vers 3 semaines.

A partir de là il n’y a plus grand chose à faire, à part l’entretient habituelle des plantes.

division cannabis cultire

C’EST TOUT LES GENS

Il n’y a rien de plus à ajouter, vraiment. Faites les fleurir et préparez-vous à être surpris.

L’avantage principal de cette technique, c’est que toute la pression est exercée dès le début du cycle de vie de la plante. A partir de là, vous pouvez vous asseoir et vous relaxer. Quand la floraison arrive, il n’y à plus aucune raison de faire pression, en pliant, en taillant ou comme avec le super-cropping. Alors, ces techniques ont leurs mérites mais elles augmentent de façon importante le mûrissement et donc le temps de la récolte, en forçant soudainement la plante à se reprogrammer et rediriger son énergie vers d’autres branches.

Vous remarquerez qu’avec le main-lining vous ferez une meilleure utilisation de votre lumière, car la canopée est alors beaucoup plus homogène. Il est aussi moins probable que vos plants souffrent de pourrissement de leurs têtes, car cette méthode favorise la circulation de l’air.

L’apparition de têtes "popcorn" est aussi réduite. Alors que la période de floraison fait son apparition, il n’y a plus de branches basses cherchant de la lumière. Cela veut dire terminé ces fichus branches longues qui semblait vous promettre que quelques grammes en plus, mais qui en fait n’étaient qu’un gaspillage d’eau, de nutriments et de lumières. Toute cette énergie sera plus efficacement concentrée sur les actrices principales ; la grosse tête principale et ces larges têtes l’entourant.

PAS BESOIN DE FILET

Comme mentionné plus tôt, avec le main-lining il n’y a pas besoin du filet de ScrOG. Avec cette technique, la plante souffre un peu au début, essayant de compenser en nourrissant la pousse principale massivement. Les pousses plus épaisses, avec le palissage, feront la plante ressembler à un un haltérophile poids lourd. Le Filet pour la technique ScrOG est utilisé pour élargir la canopée et servir de maintien, mais c’est tout à fait normal que les sommets se renversent.

Filet ScrOG main-lining

RÉCOLTER

Dernier point mais pas le moindre, les joies de la récolte. Les plants qui ont subis le main-lining sont très faciles à tailler. La grosse tête principale et les énormes têtes seront tellement denses, qu’une coupe rapide vous laissera avec une manucure qui vaudra vraiment le coup d’être faite. Il est loin le temps frustrant où vous coupiez les feuilles pour en faire le meilleur usage possible. Avec le main-lining, certains cultivateurs rapportent qu’ils ont diminués le temps de manucure de 75% avec certaines variétés.

Si cela semble trop beau pour être vrai pour vous, c’est parce que vous n’avez pas encore essayé. C’est l’une des techniques les plus facile dans l’industrie et l’un des plus vieux secrets de cultivateur. Rappelez-vous seulement des deux points clé. Choisissez des graines de qualité et gardez la symétrie. Vous serez émerveillé des résultats.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander