TOPPING OU PAS TOPPING POUR LES PLANTS DE CANNABIS AUTOFLORAISON

Les plants de cannabis autofloraison ne dépendent pas de la photopériode et ont une phase végétative finie avant de passer automatiquement en floraison. En général trois semaines après la germination des graines. Après encore quelques semaines, il n’y a plus de nouveau développement des branches ou feuilles et la vraie maturation débute.

Ces trois premières semaines apportent une petite fenêtre d’opportunité pour préparer la structure de vos plants pour un rendement maximum lors de la récolte.

Le topping ou étêtage des variétés de cannabis autofloraison est toujours sujet à débats.

Les partisans déclarent, « des rendements accrus avec plus de tiges de têtes ».

Les opposants déclarent, « avec une période de croissance si courte, le temps de récupération entraîne des plants plus petits et moins de rendement. »

OUI ET NON

Il n’y a pas de réponse définitive. Mais avoir des informations vous aidera à naviguer dans les eaux troubles du topping pour le cannabis autofloraison et à prendre des décisions informés tout en développant vos compétences de cultivateur de cannabis.

Il existe suffisamment de variables de croissance parmi tellement de variété cannabis disponibles dans le commerce qu’il y a de la place pour que les deux côtés aient raison. Un peu comme une équation quantique du cannabis.

Le bon sens et l’expérience sont ce qui compte au final et des rendements qui donneront le sourire même au plus acharné des opposants aux autofloraison sont possibles avec les deux méthodes.

DES CHOSES À PRENDRE EN COMPTE

Un plant à dominante indica sur extensible comme une Kush par exemple pourrait n’avoir que huit ou dix internodes au mieux quand la floraison démarre. Les branches latérales sont minimales. En général, ces variétés de weed aiment bien produire ces grosses tiges uniques de têtes. Il vaut probablement mieux ne pas y toucher.

Les indicas ont tendance à se remplir de grosses têtes autour des sites supérieurs. Ceci augmente les risques de moisissure des têtes ou de taille accidentelle d’un gros sites de têtes, en essayant de faire de la place.

Une Amnesia Haze autofloraison, en revanche, peut atteindre plus de 1,5m au final si on la laisse tranquille. De nombreuses sativas peuvent supporter un topping ou deux durant la vigoureuse phase de végétation précoce. Les tiges de têtes augmentent en nombre et il est possible d’atteindre un bon niveau d’équilibre de répartition de la lumière en haut de la plante.

Topping, écran, vert, bas, effort, formation, cannabis, techniquePLUS DE CHOSES À PRENDRE EN COMPTE

Avant de prendre toute décision de topping ou de training, il faut prendre en compte la santé général, la vigueur et la turgescence de vos plants. Ils devraient pousser vite et être d’un vert vif et sain.

Les premières tailles de topping ou étêtage doivent être faites sur au quatrième ou cinquième nœud durant les deux premières semaines de végétation.

Il est préférable de ne pas tailler des plants à croissance lente, ou accidentellement endommagés mais ayant récupéré. Des plants ayant eu des difficultés au début peuvent ne pas supporter le stress et ralentir leur croissance, ce qui les pousse à récupérer plutôt que végéter.

Des plants sains devraient récupérer assez rapidement après avoir été taillés d’une main experte et douce. Il est préférable de pincer avec l’ongle du pouce. Ceci guérit plus vite qu’avec des ciseaux et avec des mains propres les plants sont moins sujets aux infections.

À moins d’avoir forcé avec des tenailles en endommageant le plant, vous devriez vous attendre à voire une croissance compensatoire dans les branches latérales en quatre jours.

En réalité, les plants ne « récupèrent pas des dégâts » après le topping. Il leur faut juste du temps pour réajuster les hormones de dominance apicale qui décident quel bourgeon sera la tige principale.

PRATIQUEZ POUR ATTEINDRE LA PERFECTION

La culture du cannabis est infiniment intéressante et les résultats sont si agréables qu’on y revient encore et encore.

Si c’est votre première culture ou tentative de topping, entraînez-vous sur un seul pied parmi vos cultures. Les poids en rendement et comparaisons d’entretien pourront se faire directement avec les autres pieds de la même variété que vous cultivez.

De cette manière, vous pourrez comparer en temps réel et pouvoir décider de faire ou non un topping pour le futur. Un autre galon sur votre uniforme de maître cultivateur.

Amusez-vous bien et bonne culture !

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander