Comment cultivar le Cannabis à autofloraison

Publié le :
Catégories : culture du cannabis

Comment cultivar le Cannabis à autofloraison

Beaucoup de gens ont des opinions très différentes sur la culture du cannabis.


Cultiver cette magnifique herbe est supposer être du plaisir et du bonheur, mais avec trop de conseils, d’avis et de techniques, cela peut devenir frustrant et même assommant. Il n’y a pas de crainte à avoir ! Cet article met en lumière les différentes étapes pour la culture du cannabis à autofloraison facilement et de manière compréhensible.

La première étape de la culture est de vous assurer que vous avez tout ce qu’I lvous faut pour cultivar. Ces éléments sont très basiques et pas chers:

- Graines à autofloraison
- Kit de germination
- Seau de 5-15 gallons (Bie lave) avec des trous forés dans le bas pour le drainage.
- Sol (Mélange aéré et de bonne qualité, assez pour remplir le seau aux 3/4)
- Lumière (Le nombre de lampes dépend du nombre de plants. On prévoit par sécurité 1 lampe pour 4-6 plants. C’est inutile si la culture se fait à l’extérieur.)

Si vous pouvez utilise des grains féminisées à autofloraison, FAITES-LE! Cela empêchera les plants mâles de pousser et vous devrez sans cesse recommencer, ce qui peut prendre beaucoup de temps.

L’étape suivante est la germination des graines à autofloraison. Nous vous recommandons fortement d’utiliser notre nouveau kit de germination. Grâce à un commencement facile, il est très aisé de faire germer votre cannabis sans effort. Il existe bien entendu d’autres manières de faire germer les graines de cannabis. Pour ces méthodes de germination, nous vous renvoyons à notre page Comment faire germer les graines de cannabis.

Ajoutez ensuite la terre dans votre seau, veillez à ce qu’il soit au moins rempli à 75%, mais il vaut mieux le remplir jusqu’à 95%. Attention, un seau d’une contenance de 5 gallons produira une plante beaucoup plus petite qu’un seau de 15 gallons. Quand votre seau est rempli de terre, ajoutez de l’eau en grande quantité. On appelle cela l’arrosage et c’est nécessaire pour que le plant ait une zone de croissance complètement humide. S’il y a des zones sèches dans le sol, les racines n’y pousseront pas et cela peut avoir un impact négatif pour la plante. Ensuite, faites un petit trou au centre de la terre (suffisamment pour ajuster la longueur de la pousse), puis plantez la graine avec soin en veillant à ce que la pousse dépasse du niveau du sol.     

Petite Remarque au sujet de ce stade de la croissance. Certaines personnes vous diront qu’i faut d’abord faire germer la graine dans une tasse ou petite jardinière jusqu’à ce qu’une feuille soit visible, puis ensuite transplanter dans lu pot plus grand. NON ! Lee transfert d’une plante, quelle que soit sa taille peut être traumatisant et stressant pour la plante. Commencez dans le pot dans lequel vous ferez la récolte. Cela n’a aucun sens de stresser la chose qui va soulager le vôtre !   



L’étape suivante est l’éclairage. Considérez deux choses quand vous choisissez votre éclairage pour la culture à l’intérieur. Veuillez d’abord placer l’éclairage à bonne distance du/des plant(s) pour qu’il(s) ne surchauffe(nt) pas ou soit/soient  brûlé(s) (6-10 pouces est u bon début) et gardez cette distance pendant toute la croissance. Ensuite, quel que soit le cycle lumineux (18 heures de lumière/6heures d’obscurité semble être le bon équilibre), veillez à ce qu’il reste identique chaque jour du processus complet. Pour l’extérieur, plantez dès mai come la plupart des gens en Europe.

Enfin surveillez vos plantes. Ne la surprotégez pas, les plantes de cannabis veulent pousser. Arrosez si nécessaire (plantez votre doigt dans le sol, s’il est sec ou légèrement humide, arrosez) et ne changez pas le programme d’éclairage une foi qu’il a été établi.

Last but not least, la récolte des plantes arrivées à maturité. Environ 10 à 14 semaines après la germination, vos graines à autofloraison seront recouvertes de bourgeons contenant des cristaux. Il est temps de récolter vos plantes ! Coupez toutes les feuilles autour des bourgeons et séchez les bourgeons dans une pièce sombre. Veillez à avoir une ventilation suffisante dans la pièce de séchage afin que vous nouveaux bourgeons ne moisissent pas ou ne pourrissent pas. Quand les bourgeons sont séchés, vous pouvez choisir de fumer vous bourgeons séchés.    


Comment faire le curing des têtes de Cannabis
Remarque finale. Il y a 1001 choses que le cultivateur peut faire au niveau des nutriments, des différents types d’éclairage, et même de la musique à jouer pour stimuler la croissance de la plante. Mais si vous êtes un cultivateur relativement novice, soyez den l’ancienne école, c’est d’abord la méthode qui prime. Tout comme les plantes ont des racines, vous aussi vous devez en avoir.  

Bonne chance, continuez à cultivar et appréciez votre récolte!

Acheter Graines de Cannabis AutofloraisonAcheter Graines de CannabisAcheter des graines de cannabis médical