Comme son nom l’indique, l’hydroponie est une méthode hors-sol de culture de cannabis utilisant l’eau comme milieu primaire. Au sein d’un système hydroponique, les plants de cannabis sont cultivés dans des seaux remplis d’un milieu de culture inerte et suspendus au-dessus d’un réservoir rempli d’eau. L’eau est pleine de tous les nutriments dont les plantes auront besoin pour survivre et se plaire et des bulleurs sont utilisés pour oxygéner le réservoir. Ce modèle de base se manifeste sous de nombreuses formes et sous de nombreux systèmes, différents cultivateurs préférant différents systèmes. Il existe de nombreux avantages à la culture en hydroponie, ils sont tous couverts par cet article. Mais tout d’abord, plongeons-nous dans l’histoire de cet art sublime.

L’histoire de l’hydroponie

La culture hydroponique peut à première vue sembler être le résultat des avancées technologiques modernes. Mais rien ne pourrait être plus faux. Les origines de la culture des plantes dans l’eau remontent à des milliers d’années dans l’histoire de l’humanité. Les fameux jardins suspendus de Babylone (600 av. J. C.) sont supposés avoir été basés sur des systèmes hydroponiques. La région de l’Euphrate était naturellement sèche et aride. On pense que les cultures du jardin étaient nourries à l’aide d’un système d’irrigation trouvant sa source auprès de la rivière.

En nous rapprochant de notre époque, au 10ᵉ et 11ᵉ siècle, les civilisations Aztèques étaient connues pour utiliser l’hydroponie afin de proposer de la nourriture à leur peuple. Après avoir été expulsés de leur terre lors de conflits terriens, ces peuples se sont installés au lac Texcoco. Ils commencèrent à fabriquer des radeaux flottant contenant de la terre, permettant aux cultures de se développer sur la première couche et d’étendre leurs racines dans l’eau.

Plus récemment, mais tout en restant dans le passé, des exemples d’hydroponies incluent le scientifique Anglais John Woodward en 1699. Son travail impliqua la culture de menthe verte dans l’eau. Il a découvert que cette espèce de plantes poussait plus vite au sein d’une source d’eau mélangée à de la terre.

L’histoire de l’hydroponie

Les avantages de la culture hydroponique

Si vous discutez avec un cultivateur ayant déjà cultivé en hydroponie, l’une des premières choses qu’il vous dira, c’est probablement que les plantes hydroponiques se développent beaucoup plus rapidement que les plantes en terre. C’est un avantage majeur de cette méthode de culture, les plantes en hydroponie se développent généralement entre 30 et 50 % plus vite et proposent souvent de plus gros rendements. Une des principales raisons de ce phénomène est le fait que les nutriments du système hydroponiques sont largement plus disponibles pour les plantes. Les nutriments sont suspendus dans l’eau et pénètrent directement le système racinaire, car ils n’ont pas besoin de naviguer au travers du sol. Par contraste, les plantes cultivées en terre doivent chercher au travers du milieu afin de recevoir les nutriments enterrés. La facilité d’accès aux nutriments permet aux plantes cultivées de préserver leur énergie qui sera ensuite utilisée dans l’effort de croissance.

Quelle est la différence entre l’hydroponie passive et active ?

Les systèmes hydroponiques sont soit passifs, soit actifs, selon la manière dont ils ont été conçus. Les systèmes actifs impliquent un mouvement de la solution nutritive par le biais de pompes électriques et l’oxygénation de l’eau par l’emploi d’une pompe à air. Les systèmes passifs sont bien plus simples et certains reposent sur l’action de la capillarité plutôt que l’action de pompes électriques pour proposer leurs solutions nutritives.

Systèmes hydroponiques passifs pour le cannabis

Les systèmes hydroponiques passifs comprennent des conceptions minimalistes. Ils emploient des méthodes low-tech pour offrir de l’eau et des nutriments aux racines de cannabis sans employer d’électricité.

Les types de systèmes hydroponiques passifs

Il existe de nombreux types de systèmes hydroponiques passifs, mais la méthode Kratky et le système à mèche sont les deux plus populaires.

La méthode Kratky Le système de la mèche

Les avantages des systèmes hydroponiques passifs

Les systèmes hydroponiques passifs sont simples et faciles. Ils servent de très bonne introduction à cette manière de cultiver centrée autour de l’eau et sont moins onéreux que les alternatives actives. Les principaux avantages des systèmes passifs sont :

✔️Faible coût
✔️Facilité de mise place
✔️Idéal pour les débutants
✔️Moins d’électricité requise

L’hydroponie passive est-elle mieux que l’arrosage à la main ?

Tout dépend du système que vous employez. Les systèmes Kratky ne demandent pas le moindre arrosage manuel. Les systèmes par mèches en terre sont souvent bien supérieurs à l’arrosage à la main, car le flux lent et uniforme d’eau vers le substrat aide à réduire le surarrosage. Cependant, ils n’arrivent parfois pas à fournir suffisamment d’eau aux plantes imposantes et assoiffées, ce qui signifie que les cultivateurs devront intervenir manuellement pour l’arrosage.

Systèmes hydroponiques actifs pour le cannabis

Les systèmes hydroponiques actifs maitrisent la puissance des innovations modernes pour nourrir, arroser et aérer les plantes. Ils emploient des pompes à air et à eau pour offrir aux racines de cannabis tous les ingrédients dont elles ont besoin pour donner lieu à des plantes saines. Puisqu’ils emploient des appareils électriques, les cultivateurs peuvent faire le choix d’automatiser leurs systèmes afin de réduire leur charge de travail.

Les types de systèmes hydroponiques actifs

Si vous êtes intéressés par les systèmes hydroponiques actifs, vous disposez d’un tas d’options parmi lesquelles faire votre choix.

Culture en eau profonde (DWC) Table à marée
Technique de culture sur film nutritif Le système goutte à goutte
L’aéroponie

Les avantages des systèmes hydroponiques actifs

Les systèmes hydroponiques actifs sont parfaits pour les grosses opérations. Malgré leur vulnérabilité aux coupures de courant, ils offrent les avantages suivants :

✔️Économe en eau
✔️Fort apport d’oxygène
✔️Facile à automatiser

Le coût de cultiver en hydroponie

Lorsque vous pensez à la culture hydroponique, vous pouvez imaginer une installation de haute technologie : interrupteurs automatiques, lumières intermittentes, minuteurs. Toutefois, le coût d’un système hydroponique dépend de la quantité d’argent que vous êtes prêt à dépenser. Cela va du simple seau en plastique jusqu’aux systèmes d’auto-drainage et à inondation. Pour gagner du temps, investissez dans un kit de démarrage hydroponique pas cher. Celui-ci comprend tout le matériel dont vous avez besoin pour passer de la graine à la récolte. Vous pouvez en acheter un pour environ 235 €.

Matériel nécessaire à la fabrication d’un système hydroponique

Si vous optez pour le fait maison, consultez le guide rapide ci-dessous. La liste couvre tout l’équipement dont vous avez besoin pour construire une installation d’intérieur de base. Il vous suffit de trouver le produit qui vous convient pour chaque élément de la liste. En achetant votre matériel séparément, vous pourrez investir davantage dans des éléments importants comme l’éclairage tout en réduisant les coûts dans d’autres domaines.

Voici ce dont vous aurez besoin :

a) Éclairage (LED ou HPS)

b) Suspension d’éclairage

c) Tente de culture

d) Réservoir et plateau hydroponique

e) Pompe à air et pompe à eau

f) Milieu de culture (par exemple, fibre de coco)

g) Pots de plantation ajouré

h) Graines

i) Ventilateur et conduits de ventilation

j) Filtre à charbon

k) Ventilateur oscillant et tuyaux

l) Nutriments hydroponiques

m) Calculateur pH et PPM

n) Hygromètre

H

1. Choisir un milieu de culture pour se lancer

Maintenant que nous avons couvert l’histoire et les bienfaits de la culture en hydroponie, il est temps de mettre la main à la pâte. Pour commencer, vous devrez sélectionner un milieu de culture, une substance qui tiendra en place l’intersection de la tige et des racines. À partir de là, les racines se développeront vers le bas, dans l’eau, à la recherche de nutriments. Le milieu inerte permet aussi un bon accès à l’air pour le dessus des racines. Il existe une énorme liste de milieux utilisés par les cultivateurs, ci-dessous, vous trouverez les plus communs. Chaque milieu propose ses bienfaits uniques, et certains fonctionnent mieux que d’autres au sein de différents systèmes. Tout est une question d’expérimentation alors que vous commencerez à voir ce qui vous correspond le mieux.

  • Les billes d’argile

    Les billes d’argiles

    L’une des options les plus populaires, les billes d’argiles sont un excellent choix pour aérer le système racinaire. Les billes d’argiles demandent parfois au cultivateur d’altérer le pH afin de proposer un environnement de culture optimal, cependant, des billes d’argiles pré-altérées peuvent être achetées. Il vous faudra placer les billes d’argiles au sein d’un panier hydroponique ayant suffisamment de place pour que les racines se développent à travers.

    • La laine de roche

      La laine de roche

      La laine de roche est un autre choix populaire, c’est une substance créée à base de roche volcanique et ayant une texture laineuse, d’où son nom. La laine de roche permet une bonne rétention d'eau et hydratation de la partie haute du système racinaire. La laine de roche peut être placée au sein d’un panier hydroponique, mais aussi logée directement au-dessus du seau ou du couvercle du réservoir.

      • La perlite

        La Perlite

        La perlite est un verre volcanique qui s’étend lorsqu’il est exposé à de hautes températures. Elle est souvent utilisée dans les terres de jardins pour apporter plus d’aération, c’est exactement pour cela qu’elle est parfaite en tant que milieu pour la culture du cannabis en hydroponie.

        • La fibre de coco

          La fibre de coco
          La fibre de coco est une option durable en tant que milieu de culture. Étant donné que la fibre provient de la noix de coco, la fibre de coco permet une bonne aération et une bonne rétention d’eau. Les fibres de coco sont aussi connues pour protéger les racines des infections dues à la présence d’hormones stimulantes pour les plantes.

          2. Choisir un système hydroponique au sein duquel vos plantes se sentiront bien

          Maintenant que votre milieu de culture est sélectionné, il est temps de choisir le type de système hydroponique à utiliser. Tous les systèmes sont similaires dans le fait qu’ils utilisent une solution aqueuse riche en nutriments. Cependant, les systèmes peuvent grandement varier selon des facteurs tels que l’exposition à l’eau et la circulation. La plupart des systèmes suivant peuvent être achetés, mais certains talents de bricoleurs peuvent permettre de les fabriquer à l’aide de seau, de perceuses, et pompes et de bulleurs.

          • La méthode Kratky

          La méthode Kratky rend l’hydroponie très abordable, simple et accessible. Les cultivateurs peuvent employer toute une gamme d’items pour mettre en place ce système, y compris des seaux et des boites en plastique. Les plantes reposent dans des paniers hydroponiques, insérés dans un couvercle et les racines descendent vers la solution nutritive qu’elles surplombent.

          L’air présent entre la surface de la solution et le dessus du couvercle aère les racines supérieures. Cela offre de l’oxygène au système racinaire et permet de contourner le besoin de disposer d’une pompe à air. Les racines continuent de se développer vers la solution au fur et à mesure que son niveau réduit. Les cultivateurs n’ont qu’à s’assurer de renouveler le contenu de leur récipient avant que les plantes n’aient bu tout le fluide.

          La méthode Kratky
          • La culture en eau profonde (DWC)

          Les systèmes de culture en eau profonde (DWC) sont des versions actives du système Kratky. Ils comprennent un simple réservoir rempli entièrement de solution nutritive. Les plantes reposent dans des contenants en filets déposés dans des trous sur une plaque de polystyrène qui flottent en surface. Contrairement à la méthode Kratky, les systèmes en eau profonde ne maintiennent pas d'espace d'air pour permettre aux racines de respirer. Au lieu de cela, une pompe à air aère la solution de manière continue.

          La culture en eau profonde (DWC)
          • La table à marée (Ebb & Flow)

          Le système de la table à marée est en fait un système de … marée. Ces systèmes consistent en plusieurs seaux, suspendus au-dessus d’un plateau qui comprend une entrée et une sortie d’eau. Ces deux points sont connectés à un réservoir externe qui contient les nutriments avec un bulleur permettant d’oxygéner l’eau, et à une pompe permettant de déplacer l’eau entre le réservoir et le plateau. Dans ces systèmes, les racines ne sont pas continuellement submergées par l’eau. À la place, l’eau inonde périodiquement le réservoir en étant fraîchement oxygénée et pleine de nutriments. Une fois le cycle de pompe terminé, toute l’eau est drainée en dehors du réservoir externe.

          Ce système permet une nutrition périodique. Le moment durant lequel le réservoir est vide permet au cultivateur de s’occuper des racines de la plante et de les récolter.

          La table à marée (Ebb & Flow)
          • Le système goutte à goutte

          Le système goutte à goutte en hydroponie est très similaire à l’irrigation homonyme dans le cadre d’une culture en terre. Ce système consiste en un grand bac de culture rempli d’un milieu de culture, comme des billes d’argiles. Les plantes sont placées directement au sein du milieu, et chacune possède son propre tuyau. Un réservoir externe rempli d’eau, d’une pompe et d’un bulleur viendra constamment distribuer des gouttes à chaque plante. Les racines de ses plantes seront constamment exposées à l’air et l’excédent d’eau coulera au sein du milieu pour retourner vers le réservoir externe.

          Le système goutte à goutte
          • La technique du film nutritif (NFT)

          La technique de culture sur film nutritif est similaire au système de la table à marée. Cependant, au lieu d’inonder le plateau de culture de manière occasionnelle, elle offre un flux constant d’eau et de solution nutritive aux racines. Le réservoir contient un bulleur pour aérer la solution et une pompe électrique pour faire circuler la solution dans le plateau de culture. Le plateau de culture est posé à un certain angle pour permettre à la solution de s’écouler vers le bas et retourner dans le réservoir après passage au travers des racines.

          La technique du film nutritif (NFT)
          • Le système de la mèche

          Le système de la mèche comprend un contenant de culture rempli d’un substrat et un réservoir séparé qui héberge une solution nutritive. Certains cultivateurs choisissent de remplir leur contenant de culture avec de la terre, d’autres choisissent un substrat inerte comme de la laine de coco. Ce substrat comprend des trous qui permettent à l’oxygène de pénétrer et aérer les racines, rendant ainsi superflue la pompe à air.

          Des mèches sont employées pour un transport passif de la solution nutritive vers les racines. Une extrémité se trouve dans le réservoir de nutriments et l’autre dans le contenant de culture. Les mèches extraient l’eau du réservoir et la dirigent vers les racines par l’action de la capillarité.

          Le système de la mèche
          • L’aéroponie

          L’aéroponie est peut-être la méthode la plus futuriste de culture en hydroponie, elle utilise de l’eau brumisée, dispersée dans l’air, afin d’optimiser l’aération et l’hydratation. Les plantes sont placées sur le dessus d’un grand réservoir d’eau atteignant 25 % du fond. Sous l’eau, une pompe la redirige vers des brumisateurs placés sous les systèmes racinaires. Une fine brume humidifie constamment les racines, permettant à la plante de recevoir simultanément une quantité massive d’air et d’eau.

          L’aéroponie

          3. Préparer son système à une culture couronnée de succès

          Après avoir choisi votre système, il est important de bien le préparer afin de prévenir de la moindre situation fâcheuse. La nature sombre et humide des réservoirs d’eau est propice à la prolifération de pathogènes. Avant de lancer votre système, vous devrez stériliser votre équipement afin de minimiser les risques de contamination. Nettoyez vos seaux, bacs, tuyaux et réservoir à l’alcool, à l’eau chaude et au peroxyde. Une fois votre système stérilisé, commencez à suivre les instructions pour une installation conforme.

          • Il faudra s’occuper régulièrement de son système

          Tous les systèmes hydroponiques demandent un entretien fréquent afin de proposer des conditions et un environnement de culture optimal. Ci-dessous, vous trouverez les facteurs majeurs qu’il vous faudra prendre en compte.

          A) Toujours surveiller son pH

          Il vous faudra constamment surveiller le pH de l’eau pour être sûr d’avoir un environnement optimal. Les nutriments sont plus disponibles pour les plantes lorsque l’environnement est légèrement plus acide. De ce fait, un pH entre 5,5 et 5,8 est nécessaire. Utilisez des kits de tests de pH pour des analyses régulières, et assurez-vous de changer la solution de manière hebdomadaire afin de rester dans ces valeurs. Durant la floraison, un pH de 6 est préférable.

          Comment Le Ph Affecte L'Apport Nutritionnel Des Plantes
          Dipsonibilité Expérimentale Des Nutriments Cultures Aquatiques

          B) Garder la température de l’eau aux alentours de 20 °C

          La température idéale du cannabis en hydroponie est de 20 °C. Ce facteur peut être contrôlé à l’aide de thermomètre et altéré avec un chauffeur d’eau si les températures sont trop basses.

          C) Fournir la quantité correcte de nutriments

          Les plantes en hydroponie demandent la même quantité de nutriments que leurs cousines en terre. La manière la plus simple de nourrir vos plantes, c’est d’acheter des solutions nutritives hydroponiques qui contiennent toutes les substances nécessaires à la croissance et à la floraison. Les produits expliqueront également la fréquence d’apport de nutriments au sein de votre système ainsi que les ratios de dilutions nécessaires.

          D) Tout doit rester propre pour éviter la contamination

          Les réservoirs demandent à être vidés et nettoyés toutes les deux semaines environ. Ce processus permettra aux racines de vos plantes de rester loin du danger des pathogènes et des maladies. Le processus sera le même que celui du nettoyage initial de votre système.

          E) Sélectionner une variété adaptée à la culture hydroponique

          La sélection de la variété est un facteur important à la culture en hydroponie. Les plantes cultivées au sein de ces systèmes seront libres de consommer très rapidement des nutriments, ce qui donne souvent lieu à des croissances explosives et rapides. Pour cette raison, sélectionne une sativa large et haute ne sera pas le choix le plus judicieux, surtout si votre système réside dans une tente de culture intérieur.

          Les variétés plus petites et plus compactes sont idéales pour la culture en intérieur en système hydroponique. Commencer avec une variété plus petite est avantageux pour plusieurs raisons. Premièrement, cela vous permettra de cultiver plusieurs plantes dans une pièce plus petite, permettant ainsi plus de diversité et de rendements. De plus, si vos plantes traversent en effet une grosse poussée de croissance, vous aurez assez de place pour gérer une telle prise de volume soudaine.

          Ci-dessous, vous trouverez deux variétés que nous recommandons pour la culture en hydroponie.

          • White Widow

          La White Widow est une hybride parfaitement équilibrée qui contient 50 % de génétiques indica et 50 % de génétiques sativa. Elle fut créée à l’aide d’une variété parente White Widow S1, et propose un high équilibré qui stimule et excite l’esprit tout en relaxant le corps d’un effet stone. Ses niveaux de THC atteignant 19 % lui permettent des highs psychoactifs qui durent plusieurs heures. Ces fleurs contiennent un profil de terpènes dont émanent des saveurs stupéfiantes et des odeurs de pins et de terre.

          La White Widow atteindra entre 60 et 100 cm en intérieur, elle est la candidate idéale en termes de gestion d’espace en culture hydroponique. Attendez-vous à de bons rendements, situés entre 450 et 500 g/m² après 8 à 9 semaines de floraison.

          White Widow

          White Widow
          White Widow S1
          450 - 500 gr/m2
          60 - 100 cm
          8 - 10 Semaines
          THC: 19%
          Sativa 50% Indica 50%
          550 - 600 gr/plant
          150 - 190 cm
          Début d`Octobre
          Assommant, Puissant

          Acheter White Widow

          • Royal Dwarf

          La Royal Dwarf est une autre option judicieuse pour une culture intérieure en hydroponie. Cette variété mélange Skunk et ruderalis dans le but de créer une plante compacte capable de produire de bons rendements et une puissance dans la moyenne. La Royal Dwarf est à dominance sativa et offre des high cérébraux motivant et inspirant alimentés par des niveaux de THC atteignant les 13 %. Chaque inhalation sur cette variété est infusée de saveurs sucrées complétées par des notes d’agrumes.

          Attendez-vous à des plants d’intérieur atteignant une taille discrète comprise entre 40 et 70 cm, produisant 200 g/m² en seulement 8 semaines de la graine à la récolte.

          Royal Dwarf

          Royal Dwarf
          Skunk x Ruderalis
          150 - 200 gr/m2
          40 - 70 cm
          6 - 7 Semaines
          THC: 13%
          Sativa 10% Indica 60% Ruderalis 30%
          30 - 80 gr/plant
          50 - 90 cm
          9-10 semaines après la germination
          Créatif, Motivant

          Acheter Royal Dwarf

          L’hydroponie peut intimider, mais elle en vaut vraiment la peine

          L’hydroponie peut faire peur et sembler compliquer pour les non-initiés. Toutes ses différentes parties, systèmes, et méthode rendent le sujet compliqué en apparence. Le secret pour se lancer est simple, choisir une variété appropriée, et observer les besoins de la plante et son environnement de manière régulière et fréquente. La culture en système hydroponique vaut vraiment la peine, et le travail paie de par ses rapides croissances et énormes rendements.

          AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

          Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

          Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

          En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
          que vous avez
          18 ans ou plus.