Avec la rapide avancée des technologies LED de ses dernières années, de plus en plus de cultivateurs de cannabis passent désormais aux LED pour leur culture d’intérieur. Nouveauté n’ayant que quelques années, les LED de culture proposent désormais de bonnes performances, si ce n’est meilleures, que les lampes HID, et sont aussi devenues très abordables. Étant donné les nombreux avantages des LED, du fait qu’elles consomment moins d’énergie jusqu’à leur solidité accrue en passant par leur durée de vie plus longue, elles sont désormais un superbe choix par la culture en intérieur quel que soit le niveau du cultivateur. Si vous cultivez du cannabis sous LED ou que vous prévoyez de le faire, voici quelques astuces qui vous sont destinées.

QUE FAUT-IL CHERCHER LORSQUE L’ON CHOISIT UNE LAMPE DE CULTURE LED ?

Avant de vous lancer et d’acheter des lampes de cultures LED, il est judicieux de savoir que vous pourrez trouver. Pour le moment, il existe trois principaux types de LED utilisables dans la culture du cannabis, chacune ayant ses avantages et inconvénients. Le type de LED que vous devrez choisir dépendra de ce que vous recherchez vraiment, et de combien d’argent vous serez prêts à dépenser.

3 PRINCIPAUX TYPES DE LAMPES DE CULTURE LED

 

  • LED STANDARD (« VIOLETTE »)

LED STANDARD (« VIOLETTE »)

Ces éclairages standards LED furent le premier type disponible pour la culture, et de nos jours, on en trouve encore énormément. Elles contiennent un tas, parfois des centaines, de LED a petit ou moyen wattage (3 à 5 watts par LED) en un seul éclairage compact. Les cultivateurs de cannabis les appellent parfois lampes « violettes », car elles sont souvent composées d’un mélange de LED bleues et rouges qui, une fois combinée, produisent une teinte violette. Le plus gros avantage de ces LED standards, c’est leur prix. La plupart ont été manufacturées à l’étranger, et vous pourrez en trouver beaucoup sur eBay et autres revendeurs en ligne. Le désavantage, c’est que la qualité laisse souvent à désirer, elles peuvent être peu fiables, et leur éclairage est souvent moins bon que les autres types de LED et de ce fait, mènent à moins de rendements. Pour y remédier, les LED standards commencent désormais à inclure des LED COB ou des LED UV en plus du rouge et du bleu, ce qui peut aider en termes de qualité et de quantité de rendements.

  • LED COB

    LED COB

    COB signifie « chip on board ». Une LED COB est composée de plusieurs centaines de minuscules LED sur une seule petite puce, contrairement aux LED de différentes couleurs étendues sur l’ensemble d’un luminaire comme c’était le cas pour l’exemple ci-dessus. Les COB font partie des LED les plus rentables. Elles produisent une lumière blanche très intense, similaire au spectre de la lumière naturelle du soleil. Un avantage des COB, c’est leur bonne pénétration au sein de la canopée des plantes grâce à leur forte intensité, ce qui résulte en des rendements finaux approchant de la qualité d’une lampe HID. Elles proposent également un spectre lumineux optimal pour une croissance saine et sont très efficientes en termes d’énergie. L’inconvénient, c’est qu’une lampe LED COB est plutôt onéreuse comparée aux éclairages violets plus abordables. Certains fabricants de lampes combinent plusieurs LED COB sur un seul luminaire, les équipant souvent de lentilles et de réflecteurs. On peut aussi trouver des lampes ne contenant qu’une seule COB. Ces luminaires à simple COB peuvent être un bon choix pour couvrir de plus grandes zones de culture, car vous pourrez en étendre plusieurs pour une distribution équitable de la lumière au travers de toute la zone de culture. La plupart des cultivateurs utilisent des LED COB avec un spectre lumineux fonctionnant à la fois pour la croissance et la floraison, mais vous pouvez aussi en trouver avec des spectres lumineux (« température de couleur ») destinés spécifiquement à la croissance ou la floraison.

    • LES LED RÉPARTIES

    LES LED RÉPARTIES

    Les LED réparties comprennent un grand nombre de petites LED réparties sur un grand plateau ou un grand panneau. On trouve aussi des LED type araignée ou type étagère, qui sont grandement utilisées dans les serres professionnelles. Les lampes LED type araignée n’utilise pas de panneau plat, mais des « bras » semblable à des pattes d’araignées avec des LED. Le principal avantage de ce genre d’éclairages, c’est qu’ils sont parmi les plus efficaces en termes de consommation d’énergie, ce qui signifie que vous tirerez le maximum de votre wattage. Un inconvénient est que des LED réparties de qualité du type araignée sont très coûteuses.

    L’AVANTAGE DE LA CULTURE AVEC DES LAMPES LED

    Nous avons déjà mentionné le fait que les LED ont de nombreux avantages comparés aux autres types de lampes de culture telles que les HID. Voici une liste complète des raisons pour lesquelles vous devriez choisir les LED pour votre prochaine culture.

    1. LES LAMPES LED SONT PLUS EFFICACES DU POINT DE VUE ÉNERGÉTIQUE

    Comparées aux lampes HID, les LED sont bien plus efficaces du point de vue énergétique. Elles consomment moins d’électricité, et vous coûteront bien moins cher sur le long-terme. Bien que les lampes LED peuvent parfois coûter cher à l’achat, l’investissement est presque toujours rentable, car vous économisez plus d’argent avec le temps que le coût initial. De la même manière, les luminaires LED de qualité auront une durée de vie plus longue que les HID, ces derniers ayant tendance à perdre en performance avec le temps et devant être souvent remplacés. Une bonne lampe LED peut durer de nombreuses années sans demander à être entretenue.

    2. ELLES FONCTIONNENT SANS ÉMETTRE DE CHALEUR

    Les LED produisent bien moins de chaleur comparées aux HID, ce qui peut être un fort avantage, car elles ne demanderont pas de système de refroidissement supplémentaire au sein de votre chambre ou tente de culture pour conserver une température optimale. C’est particulièrement avantageux pour les cultures estivales ou dans des climats plus chauds. Le point négatif, c’est que, si vous vivez dans un endroit frais, vous devrez peut-être envisager un système de chauffage pour les mois les plus frais. Mais étant donné que les LED vous permettent d’économiser avec le temps, le coût d’un chauffage d’appoint sera rentabilisé.

    3. AVEC LES LED, ON PEUT RAPPROCHER SES PLANTES AU PLUS PRÈS DES LAMPES

    Les LED produisant moins de chaleur, elles stressent moins les plantes, vous pouvez donc rapprocher vos lampes plus près de vos plants sans effets négatifs. Une plus forte intensité signifie de plus hauts rendements !

    4. LES LAMPES LED DIMINUENT LES CYCLES D’ARROSAGE

    Avec moins de chaleur produite par les éclairages, la terre dans vos pots restera humide plus longtemps, augmentant de ce fait la durée nécessaire entre deux arrosages. Si vous venez tout juste de passer des HID ou LED, et que vous êtes habitués à des plantes très consommatrices d’eau, il vous faut désormais faire attention à votre nouveau cycle d’éclairage sous LED, sinon, vous risquez le sur-arrosage.

    5. LE BESOIN EN NUTRIMENTS EST DIMINUÉ

    Lorsque vous arrosez vos plants de cannabis, vous le faites normalement à l’aide d’une infusion de nutriments. En plus de moins arroser, vos plantes auront besoin d’encore moins de nutriments qu’auparavant. Vous économiserez des nutriments, et en arrosant moins fréquemment, vous diminuez aussi l’accumulation de ces nutriments, donc moins de risque voir la plante refuser d’assimiler les nutriments et développer des carences.

    LA CULTURE EN LED : CE QU’IL FAUT PRENDRE EN COMPTE À CHAQUE STADE DE LA CULTURE

    Comme nous l’avons dit précédemment, de nombreux types de LED ont des spectres lumineux fixes qui fonctionnent à la fois pour la phase de croissance et de floraison. De cette manière, vous pouvez simplement utiliser la même lampe pour tout votre cycle de culture, de la graine à la récolte.

    Bien que pratique pour la plupart, certaines personnes souhaitent ajuster leurs éclairages au millimètre pour atteindre des résultats optimaux en termes d’efficience dans chaque phase de culture. Pour cela, certaines lampes LED professionnelles ont un bouton permettant d’activer le spectre de la lampe de croissance ou de floraison. Voici certains facteurs à prendre en compte pour chaque stade de la culture.

    A) LES LAMPES LED ET LES PLANTULES

    Dès que vos graines ont germé, votre cannabis en devenir aura besoin de lumière pour se développer. Comparées aux plantes matures, vos plantules seront bien plus sensibles aux lumières intenses. De ce fait, il vous faudra être prudent si vous lancez une culture avec des LED puissantes.

    Si vos LED ont une option permettant de diminuer l’intensité, alors diminuez l’intensité de votre éclairage. Si ce n’est pas possible, envisagez de déplacer vos lampes en hauteur, plus loin des plantules. D’un autre côté, assurez-vous de ne pas déplacer vos lampes trop loin, car cela pourrait pousser la plante à se développer en longueur avec une allure faible et fragile.

    De la même manière, si vos LED ont un bouton permettant de passer de la croissance à la floraison, faites-les passer en croissance, la lampe émettra une lumière bleue plus froide et plus optimale à ce stade. Réglez votre timer sur 18 heures de lumière par jour, et 6 heures de nuit.

    Alors que vos plantules deviendront plus grandes, plus fortes, et s’approcheront de la partie la plus robuste de la phase de croissance, vous pourrez graduellement augmenter l’intensité de l’éclairage.

    LA CULTURE EN LED : CE QU’IL FAUT PRENDRE EN COMPTE À CHAQUE STADE DE LA CULTURE

    B) LES LAMPES LED DURANT LA CROISSANCE

    Réglez vos éclairages sur 18 heures de jour et 6 heures de nuit. Certains cultivateurs choisissent 20 à 24 heures de lumière par jour afin de maximiser la phase de croissance.

    Surveillez de près le développement de vos plantes : si tout se passe bien, elle devrait se développer de manière saine, forte et buissonneuse. Si elles se développent en hauteur en ayant l’air faiblardes, elles ne reçoivent probablement pas suffisamment de lumière. Augmentez l’intensité en descendant la lampe vers la canopée ou en augmentant l’intensité directement dessus si possible.

    La durée de la croissance de vos plantes dépendra normalement de l’espace dont vous disposez. Vous pouvez techniquement garder une plante en 18–24 aussi longtemps que vous le souhaitez, mais il arrivera probablement un moment où il vous faudra passer à la floraison, sinon, la plante deviendra simplement trop grande. Sachez que certaines variétés de cannabis peuvent s’étendre considérablement (jusqu’à doubler ou plus) durant le début de la floraison. Prenez ce fait en compte lorsque vous déciderez d’initier la floraison.

    C) LES LAMPES LED POUR LA FLORAISON

    Les variétés de cannabis photopériodique commencent à fleurir à la fin de l’été alors que le nombre d’heures d’exposition à la lumière du jour diminue. En intérieur, c’est le cultivateur qui est responsable du déclenchement de la floraison en réglant le cycle de lumière sur 12 heures de jour pour 12 heures de nuit. Si vos LED disposent d’un mode floraison, il est temps de l’activer.

    Lors d’une floraison en intérieur et en 12–12, il est important que les 12 heures de nuit ne soient pas interrompues. Assurez-vous que votre tente ou votre serre n’ait pas de fuites de lumière provenant de l’extérieur. Cela pourrait inverser la floraison et faire retourner votre plante en phase de croissance, provoquant d’autres problèmes tels que l’hermaphrodisme.

    Si vos LED possèdent un mitigeur, il est maintenant temps de les faire passer en mode intensité maximale ou bien les descendre jusqu’à la distance recommandée entre une plante en floraison et sa source d’éclairage. Si vous n’êtes pas certains quant à cette distance, la plupart des fabricants de lampes de culture proposent des guides.

    Important : si vous changez quoi que ce soit à vos lampes, comme une augmentation de l’intensité et leur position, assurez-vous de le faire de manière graduelle sur plusieurs jours plutôt qu’en une seule fois. Un changement trop soudain peut stresser vos plantes de manière excessive.

    LES LAMPES LED ET LES VARIÉTÉS À AUTOFLORAISON

    Si vous cultivez en autofloraison plutôt qu’en variété photopériodique, alors vous n’avez pas à vous soucier du déclenchement de la floraison en changeant votre cycle d’éclairage. Vous pouvez simplement laisser vos plantes sous un éclairage en 18–24 jusqu’à la récolte. Une fois de plus, si vos LED disposent d’un mode floraison, déclenchez-le dès le début de la floraison de votre cannabis. Cela bénéficiera beaucoup aux rendements.

    LES LAMPES LED COMPARÉES AUX HID

    Les lampes HID telles que les lampes de culture MH/HPS sont toujours grandement utilisées, car elles sont moins onéreuses que de bonnes LED, tout en restant fiable pour la culture d’une weed de top qualité. De plus, les kits de tente de culture contiennent souvent des lampes HID, de ce fait, beaucoup de cultivateurs débutent avec elles, plutôt qu’avec des LED. Si vous hésitez à passer aux LED, voici quelques autres aspects à prendre en compte.

    QUEL EST VOTRE BUDGET ?

    Bien qu’il soit possible de trouver des lampes LED « pas chères » de nos jours, la plupart de ces versions économiques viennent de l’étranger et ne valent pas le coup d’économiser et de passer à côté de luminaires de qualité. Si vous souhaitez obtenir des LED de qualité, il vous faudra normalement dépenser une bonne somme pour obtenir des éclairages qui promettent de bons rendements et vous dureront un bon bout de temps. Donc si votre budget est limité et que vous ne voulez ou ne pouvez pas trop dépenser, il semble logique de continuer à utiliser des HID pour le moment plutôt que de passer sur des LED bon-marché. Les éclairages HID feront tout de même très bien l’affaire en aidant à la croissance et la floraison, en fait, ils peuvent même se montrer plus performants que pas mal de LED en termes de performances.

    LA CHALEUR DES LAMPES HID PEUT ÊTRE UN AVANTAGE COMME UN INCONVÉNIENT

    Comme nous l’avons déjà mentionné, les lampes HID produisent beaucoup de chaleur. Si la chaleur de votre chambre de culture est un souci, alors optez clairement pour des LED. Vous économiserez des frais sur les coûteux systèmes de refroidissement. D’un autre côté, pour les environnements frais, restez sur les HID peut être une bonne manière de garder une bonne température dans la chambre de culture sans y ajouter de source de chaleur supplémentaire.

    QUEL TYPE DE LAMPE DONNE LES MEILLEURES TÊTES EN LA PLUS GRANDE QUANTITÉ ?

    QUEL TYPE DE LAMPE DONNE LES MEILLEURES TÊTES EN LA PLUS GRANDE QUANTITÉ ?

    Y a-t-il la moindre différence en termes de qualité et de rendements avec des lampes LED comparées à des lampes MH HID ? Certains cultivateurs assurent que les lampes MH donnent de meilleurs rendements ou de « plus jolies » têtes que les lampes LED. Mais on en trouve aussi qui disent que bien que les HID donnent plus de rendements, les LED donnent un meilleur goût et/ou une meilleure qualité générale de la weed. Évidemment, ce qui est vraiment « mieux » dépend de l’interprétation.

    Pour plus d’informations sur les LED en comparaison à d’autres types de lampe de culture, vous pouvez lire notre article sur les pours et les contres des différentes lampes destinées au cannabis.

    COMMENT ÉVITER LES PROBLÈMES LORS D’UNE CULTURE EN LED

    Les LED de culture modernes, comme les COB, peuvent émettre une lumière aussi intense que les HID. Si vos plantes sont trop proches des LED, elles peuvent être « brûlées », elles développeront des carences, leurs feuilles seront blanchies ou décolorées et elles auront toutes sortes de problèmes de croissance. De ce fait, il est important de garder ses LED à une bonne distance de vos plants de cannabis.

    Il n’existe pas de recommandation « universelle » concernant la bonne distance pour tous les types de LED, car cela varie grandement. Tout dépend de la quantité de lumière émise par la LED, si votre lampe utilise des lentilles et réflecteurs et ainsi de suite. Le fabricant de vos lampes devrait généralement vous indiquer la distance entre la lampe et la canopée, soit sur le mode d’emploi livré avec la lampe soit sur le site internet. En général, cependant, la plupart des LED devraient être à 30 à 45 cm du haut de vos plantes pour pouvoir participer d’une croissance saine et vigoureuse.

    Bonne culture !

    AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

    Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

    Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

    En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
    que vous avez
    18 ans ou plus.