Explorez notre guide approfondi pour cultiver de la weed avec un petit budget.


Cultiver du cannabis avec un budget peut sembler tout bonnement impossible pour les moins informés. Le coût d’installation et de fonctionnement d’un espace de culture, en plus de l’engrais et de l’entretien des plants peut facilement sembler bouleversant pour un cultivateur amateur. Cependant, il y a en réalité de nombreuses façons de réduire le coût de votre prochaine culture pour vous adapter à vos contraintes financières. Dans cet article, nous partageons nos conseils avisés pour cultiver du cannabis avec un petit budget, que ce soit dehors ou à l’intérieur.

Astuces Générales Pour Économiser Lors D’une Culture De Cannabis

Réduire les coûts de votre prochaine culture peut être bien plus simple qu’on ne le penserait. Ci-dessous, vous trouverez plusieurs conseils simples pour économiser de l’argent lors d’une culture de weed à l’intérieur ou en extérieur.

  • Choisissez Bien Vos Graines

Bien que cela puisse paraître contre-intuitif d’acheter des graines lorsque l’on pourrait simplement semer des graines trouvées dans un pochon, investir dans des graines de qualité dès le départ vous permettra finalement d’économiser du temps (et de ménager votre santé mentale) sur le long terme.

Lorsque l’on achète des graines chez une banque de graines réputée, vous payez pour une qualité certifiée. Les banques de graines établies ont des équipes de sélectionneurs et de cultivateurs passionnés qui travaillent sans relâche pour améliorer la génétique des variétés. Cela signifie qu’après avoir fait germer vos graines, vous pouvez être certain que les plants de votre jardin deviendront robustes et sains (si on s’en occupe bien évidemment) et vous récompenseront de bons rendements et de têtes de qualité.

Acheter des graines à autofloraison est une autre façon d’économiser de l’argent. Les variétés à autofloraison d’aujourd’hui sont capables de produire de bons rendements et d’excellentes têtes avec une puissance et des saveurs en mesure de rivaliser avec n’importe quelle variété photopériodique. Si vous êtes un cultivateur avec peu de budgets, les autos seront une solution fort bienvenue pour votre prochaine culture.

  • Cultivez À Partir De Clones

Le coût d’achat de nouvelles graines après chaque récolte peut rapidement s’accumuler, surtout si vous avez un grand jardin où vous cultivez multiples plants en même temps. Le clonage peut modérer une partie de ces coûts en vous donnant l’opportunité de reproduire vos variétés préférées sans avoir à investir dans de nouvelles graines à chaque fois.

Néanmoins, gardez à l’esprit que cloner comporte aussi un budget. Afin d’obtenir de bons résultats, il vous faudra prendre des clones à partir d’un plant mère robuste et sain qu’il vous faudra constamment garder en végétation. Garder un plant mère nécessite de l’espace, un cycle d’éclairage continu en 18/6 et pléthore d’engrais. Mais, en fin de compte, vous aurez l’opportunité de prendre multiples clones de votre mère toutes les deux semaines et quelques, et potentiellement pour de nombreuses années.

Sachez qu’à la longue, le potentiel de rendement des plants mères a tendance à diminuer. Pour contrecarrer cela, la plupart des cultivateurs renouvellent leurs plants mères tous les 6–12 mois. En général, nous vous recommandons d’acheter des graines, garder les plants les plus sains de vos graines comme mère, et la cloner durant 6 mois avant de recommencer le processus. Cela vous aidera à systématiquement travailler avec des plants sains.

Cultivez À Partir De Clones

  • Utilisez Toutes Les Parties Du Plant

Le cannabis est une plante incroyable avec de nombreux emplois potentiels. Malheureusement, bon nombre de cultivateurs oublient cela lorsque la récolte arrive. Les tiges et les feuilles, souvent méprisées et jetées par les cultivateurs après la récolte peuvent servir à faire du thé, du beurre de cannabis, des huiles de cuisson infusées, des lotions et des topiques et bien plus encore. Assurez-vous de bien conserver ces parties de la plante la prochaine fois que vous récolterez pour réduire le gaspille de votre culture.

  • Réutilisez Et Recyclez

Soyons honnêtes ; vous allez sûrement faire plus d’une culture de cannabis dans votre vie. De ce fait, faites l’effort de réutiliser et recycler autant de produits et d’outils utilisés que possible dans votre culture. Certains outils évidents que l’on peut réutiliser incluent :

  • Pots : à moins qu’ils ne soient fissurés, il n’y a aucune raison de ne pas les réutiliser pour plusieurs cultures. Assurez-vous simplement de bien les nettoyer de fond en comble avant d’y planter un nouveau spécimen.
  • Terre : une terre de qualité est l’un des coûts les plus importants d’une culture en pièce/jardin. Heureusement, vous pouvez réutiliser de la terre usagée assez facilement. Sachez simplement qu’il vous faudra ajouter de nouveaux compléments dans votre terre usagée pour booster ses valeurs et sa structure nutritives.
  • Tuyaux, cisailles de taille, gants de jardinage : si vous avez de l’équipement de jardinage que vous utilisez pour d’autres plantes, n’allez pas dépenser davantage d’argent sur des outils supplémentaires pour votre jardin de cannabis. Stérilisez simplement vos outils avant chaque utilisation (si nécessaire), pour éviter de propager des nuisibles et des maladies d’un plant de cannabis au reste de votre culture et vice versa.
  • Essayez de composter : si vous souhaitez passer à l’étape supérieure et économiser encore plus, pourquoi ne pas composter vos déchets organiques domestiques (comme les épluchures de légumes, le papier et le carton). Le compost est très simple à faire et, bien que cela prenne du temps à se mettre en forme, va produire un formidable milieu très riche en nutriments pour vos plants. Le meilleur dans tout ça c’est que le compost est presque gratuit à entreprendre. Il vous suffit d’un récipient à compost (n’importe quels vieux seau, sac ou casserole), de temps et de vers à compost (techniquement optionnel puisque le compost sans vers de terre va juste prendre un peu plus de temps).

Comment Cultiver Du Cannabis En Intérieur Avec Un Budget

Cultiver du cannabis en intérieur est généralement plus coûteux que de cultiver dehors. Afin d’obtenir des plants sains dans une pièce ou une tente, vous aurez besoin de lampes d’éclairage et de ventilateurs pour recréer les conditions dans lesquelles le cannabis s’épanouit naturellement en intérieur. Ci-dessous, vous trouverez une liste de façons pour réduire le coût d’installation et de fonctionnement d’une culture en intérieur.

  • Construisez Votre Espace À Partir D’une Armoire Ou D’un Meuble Ancien

Plutôt que d’investir beaucoup d’argent dans une tente de culture, pensez plutôt à transformer une armoire ou un ancien meuble de rechange de votre maison en un espace de culture. Souvenez-vous simplement qu’il vous faudra couvrir les murs de l’espace utilisé avec un matériau réfléchissant (du plastique blanc ou du film Mylar sont idéals). Cela permettra de réfléchir davantage de lumière sur vos plants et en faire un espace de culture efficace.

Si vous manquez vraiment d’espace, pensez à construire une microculture à l’aide d’une ancienne tour d’ordinateur.

  • Construisez Votre Propre Tente De Culture

Si vous n’avez pas d’armoire, de meuble ou de vieille tour à retaper en un espace de culture, pourquoi ne pas construire votre propre tente de culture à l’aide de matériaux basiques comme des tuyaux en PVC et du film panda.

Si vous n’êtes pas du genre Bob le Bricoleur, essayez de trouver une tente peu chère en ligne. Il y a de nombreux modèles de tentes de culture sur le marché qui dépassent à peine les 50 €. N’allez pas cependant espérer y trouver pléthore de fonctionnalités ou d’avoir une qualité de construction très solide, mais elles devraient au moins tenir quelques récoltes.

  • Utilisez Le Bon Éclairage

Il existe des tas d’options d’éclairage sur le marché, et trouver la bonne solution pour votre espace peut être assez compliqué. Si vous cultivez avec un petit budget, nous vous recommandons généralement d’investir dans un panneau d’éclairage LED de qualité.

Alors que les lampes LED coûtent bien plus cher que les lampes HIDs, elles sont malgré tout plus efficaces et moins chères à alimenter ; et donc, en fait une option plus économique sur le long terme. De plus, les LEDs ont tendance à émettre moins de chaleur que les HIDs ce qui est un facteur important étant donné l’espace restreint de la plupart des cultivateurs en intérieur avec un petit budget.

Utilisez Le Bon Éclairage

  • Ventilez Votre Espace De Culture

La ventilation est un aspect bien trop souvent ignoré des cultivateurs, et ce peu importe les budgets. Des extracteurs aident à aspirer l’air vicié et stagnant de votre pièce/tente afin qu’il soit remplacé par un air frais et riche en oxygène de l’extérieur alors que les ventilateurs à oscillation aident à conserver une bonne circulation de l’air dans tout l’espace. Les deux sont primordiaux pour soutenir la croissance de vos plants et conserver un espace exempt de pathogènes et nuisibles.

Pour réduire le coût de votre système de ventilation, assurez-vous d’acheter un extracteur avec un indice m³/h correspondant au volume de votre tente ou de votre espace de culture. Le m³/h (mètre cubes par heure) est un indicateur de la quantité d’air qu’un extracteur peut extraire d’un espace chaque heure. Pour une bonne ventilation, vous voudrez investir dans un ventilateur dont la puissance en m³/h est 70 fois plus grande que le volume de votre pièce/tente. L'air doit en effet être renouveler en moyenne 70 fois par heure dans un espace de culture.

Par exemple, si vous cultivez dans une tente qui mesure 1 m × 1 m × 2 m, investissez dans un ventilateur extracteur d’au moins 140 m³/h. Vous voudrez le plus petit extracteur possible qui puisse maintenir efficacement une température optimale et constante dans votre culture intérieure. Plus l’extracteur est petit, moins il consomme de puissance et plus vous économisez d’argent.

Ventiler efficacement un petit espace de culture en intérieur n’est pas très compliqué, mais cela reste capital dans tous les cas. Si vous pouvez éviter l’apparition de nuisibles, maladies et résultats médiocres pour peu d’argent et d’efforts, pourquoi ne pas vous simplifier la vie ?

Conseil de pro : nous vous recommandons également d’incorporer un filtre à charbon à votre ventilateur d’extraction pour aider à réduire l’odeur de votre culture.

  • Évitez Les Températures Trop Fortes

Si vous avez suivi toutes nos recommandations jusqu’ici, vous ne devriez pas rencontrer de soucis avec la chaleur. Souvenez-vous d’utiliser de petits ventilateurs à oscillation pour déplacer l’air autour de vos plants et empêcher la stagnation d’un air chaud et vicié autour de vos plants. Vous pouvez aussi choisir de faire tourner vos lampes d’éclairage la nuit si vous vivez quelque part où il fait très chaud.

  • Choisissez Le Bon Milieu De Culture

La terre est de loin le substrat de culture le plus économique. Si vous souhaitez réduire davantage les coûts de votre culture, pensez à confectionner votre propre super terreau avec du compost, de la vermiculite et des engrais organiques. Comme nous l’avons dit plus tôt, pensez à réutiliser votre terre usagée si possible.

  • Cultivez Avec Ou Sans Nutriments

Alors que la plupart des cultivateurs choisissent de fertiliser leurs plants avec des engrais chimiques, on observe depuis peu une tendance de plus en plus populaire s’orientant vers l’utilisation de produits organiques pour les cultures. En général, on aura tendance à préférer les engrais organiques puisqu’ils fonctionnent de concert avec la terre pour délivrer les nutriments aux plants.

Aujourd’hui, il y a pléthore d’engrais organique sur le marché et bon nombre coûtent le même prix que leurs homonymes chimiques. Cela dit, il est bon de préciser que les engrais organiques coûteront moins cher sur le long terme.

Les engrais chimiques sont conçus pour être rapidement absorbés par les racines d’un plant. Les engrais organiques quant à eux ont généralement besoin d’être décomposés par les microorganismes de la terre avant d’être assimilés par la plante. Et, bien que l’on aura tendance à privilégier une absorption rapide des nutriments chimiques, l’absorption ralentie des nutriments naturels comporte son lot de bienfaits.

Tout d’abord, il est bien plus difficile (voire impossible) de sur-fertiliser des plants avec des engrais organiques. Ensuite, les engrais chimiques vont avoir tendance à laisser des dépôts de sel dans la terre (chose que ne font pas les engrais organiques), qui sur la durée peuvent s’accumuler et paralyser la capacité du plant à absorber les nutriments et l’eau du substrat.

Enfin, les nutriments organiques soutiennent le développement de la vie microbienne du terreau, ce qui aide à son tour à protéger vos plants des pathogènes et des nuisibles. De ce fait, sur le long terme, l’utilisation d’engrais organique va finalement vous faire économiser de l’argent grâce à une réduction de problèmes potentiels dans la culture.

Certains cultivateurs à budget restreint vont carrément décider d’éliminer les nutriments de l’équation pour réduire les frais. Bien qu’il soit tout à fait possible de cultiver du cannabis sans nutriments, nous ne recommandons pas trop de le faire puisque vos plants vont vraisemblablement produire des rendements moins conséquents et de moins bonne qualité.

  • Utilisez Des Techniques De Palissage À Votre Avantage

Il y a de nombreuses façons de palisser le cannabis pour produire de plus gros rendements et des têtes de meilleure qualité. Certaines techniques peuvent même vous aider à économiser de l’argent en réduisant les frais de fonctionnement de votre culture et le temps nécessaire pour arriver à la récolte.

Une de nos techniques préférées pour réduire les frais est celle du SOG (sea of green). Cultiver multiples petits plants (à partir de graines ou de clones) proches les uns des autres sera bien plus rapide et nécessitera généralement moins d’efforts que de cultiver moins de plants plus grands et de les palisser ensuite avec du LST, de l’étêtage, etc.

Pour réduire le prix de votre prochaine culture, pensez à cultiver en SOG avec de petites variétés à autofloraison ou des boutures issues d’une variété indica à floraison rapide. Vous profiterez de bons rendements et vous atteindrez le jour de la récolte bien plus rapidement que si vous devez cultiver et palisser deux ou trois sativas.

Utilisez Des Techniques De Palissage À Votre Avantage

Une culture économique en intérieur en un clin d’œil

Nous avons un article dédié aux frais qu’engendrera une culture, mais ici nous aborderons rapidement les chiffres d’une installation en intérieur économique :

  • Éclairage : autour de 80–170 €
  • 1 ventilateur : 40 € +
  • Tente de culture : 70 € +
  • Tente de culture faite maison : potentiellement presque gratuite
  • Gaine de sortie : 55 € +
  • Thermomètre/hygromètre : 13 €
  • Pots : 8 € par pot

Ce sont des moyennes de prix assez économiques et il existe sûrement des options encore moins chères à disposition. Sinon, soyez créatif. Si vous avez vraiment un budget serré, peut-être que les vieux pots de votre jardin conviendraient davantage que des nouveaux en tissu géotextile.

Gardez aussi à l’esprit que la plupart des choses peuvent être réutilisées au fil des années si elles sont bien entretenues. Votre première culture risque de creuser un trou dans votre compte bancaire, mais la prochaine fois, vous n’aurez sûrement qu’à payer vos graines !

  • Que faut-il préparer d’autre pour une culture économique de cannabis ?

Pour lancer votre culture avec l’équilibre parfait entre faibles coûts et entretien efficace, vous pouvez suivre ces recommandations :

  • Utiliser des graines à autofloraison de qualité/un clone d’un plant mère à haute performance.
  • Cultiver dans de la terre ou du super sol.
  • Réutiliser/recycler. Réutiliser vos pots et même votre terre.
  • Si vous avez déjà du matos utile pour une tâche, pensez à le réutiliser si c’est possible !
  • Faire son propre compost !
  • Employer des techniques de palissage pour exploiter au maximum chaque plant.
  • Utiliser une vieille armoire plutôt qu’une tente de culture coûteuse ou la construire soi-même.
  • Micro-culture : allez-y doucement, mais sûrement en vous focalisant sur 1–2 plants et vous utiliserez moins d’énergie, d’eau et moins de nutriments.
  • Investir dans un éclairage LED : vous économiserez de l’argent sur le long terme.
  • Ventilation ! Bien qu’un peu cher au départ, cela permet de conserver une culture en bonne santé et rentabilisera tous vos efforts.
  • Utiliser toutes les parties du plant. Après la récolte, ne jetez pas les feuilles et les tiges et utilisez-les plutôt pour faire des lotions ou du beurre de canna.

Que faut-il préparer d’autre pour une culture économique de cannabis ?

Comment Cultiver Du Cannabis En Extérieur Avec Un Budget

Cultiver du cannabis dehors vous permet d’exploiter le pouvoir du soleil et l’air frais illimité de l’extérieur. Néanmoins, il y a de multiples façons permettant de réduire davantage les frais de votre culture en extérieur. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus.

  • Choisissez Le Bon Endroit

Choisir la bonne localisation pour votre plant d’extérieur va maximiser sa croissance et vous aidera à faire des économies sur l’arrosage, la construction de structures pour ombrager et plus encore.

Souvenez-vous que le cannabis est une plante robuste qui raffole du soleil. Cela dit, des températures extrêmes (qu’elles soient froides ou chaudes), des vents houleux et une pluie excessive peuvent tous endommager vos plants et engendrer un blocage de la croissance, de potentiels nuisibles et maladies et même réduire vos rendements. En anticipant et en choisissant l’endroit idéal pour vos plants, vous pouvez éviter la plupart de ces problèmes et le prix qu’il en coûterait de les régler.

Alors que vos plants mûrissent, exposez-les de plus en plus au soleil. Souvenez-vous toujours d’avoir une attention toute particulière de la météo et d’adapter votre programme d’arrosage et de fertilisation en conséquence de potentielles pluies ou tempêtes. De plus, pensez à remettre à l’intérieur vos plants en floraison ou ceux trop grands en cas de tempête pour éviter qu’ils se renversent ou les exposer à une trop forte humidité (qui pourrait à son tour les exposer à un pourrissement des racines ou d’autres problèmes fongiques).


  • Cultivez Durablement

Une culture durable est l’une des meilleures façons de réduire les frais de votre culture en extérieur. Le compost, les plantes compagnes, le recyclage de l’eau, les engrais organiques et une bonne gestion des déchets va non seulement réduire l’impact environnemental de votre culture, mais aussi vous aider à économiser votre portefeuille.

Le compost par exemple peut vous aider à faire des économies sur les nutriments tout en fournissant une population microbienne à votre substrat. Cela, à son tour, vous aidera à protéger vos plants des nuisibles et autres maladies et boostera leur santé et leur vitalité. Simultanément, améliorer vos pratiques d’arrosage en incorporant de l’eau usagée recyclée vous aidera aussi à faire baisser les frais et accroître l’efficacité de votre culture.

  • Privilégiez L’organique Au Synthétique

Cultiver du cannabis organique est bien plus facile en extérieur. Et tandis que la plupart des cultivateurs pensent à tort que cultiver de la weed organique est plus chère que de le faire synthétiquement, ça n’est pas toujours le cas.

Si vous êtes suffisamment chanceux pour avoir un jardin dehors, vous êtes peut-être en mesure de cultiver votre cannabis directement dans le sol. Dans ce cas, les plants auront suffisamment d’espace pour étendre leur système racinaire et auront accès à une terre naturellement riche en vie microbienne.

Si vous traversez une période particulièrement pluvieuse durant votre saison de culture, vous serez peut-être aussi en mesure de récupérer de l’argent sur l’arrosage. Cela dit, la plupart des cultivateurs en extérieur ont tendance à conserver leurs plants dans des pots pour restreindre leur croissance et pour avoir la possibilité de les déplacer en cas de besoin.

Pour ce qui est de la fertilisation organique de vos plants, vous pouvez utiliser les mêmes engrais organiques que vous utiliseriez en intérieur (ceux mentionnés ci-dessus). Si vous avez le temps et l’espace, vous pouvez aussi façonner votre propre engrais avec du compost ou du thé de compost conçu à partir de pelures de fruits et d’épluchures de légumes. Finalement, ces méthodes peuvent coûter bien moins cher que d’acheter des engrais chimiques en magasin.

Privilégiez L’organique Au Synthétique

  • Réutilisez La Terre Usagée

Comme nous l’avons dit plusieurs fois, réutiliser une terre usagée est l’une des meilleures façons de réduire les frais de votre culture intérieure ou extérieure. Dehors, vous pouvez amender la terre naturelle de votre jardin avec de nouveaux matériaux pour améliorer le drainage, l’aération et la texture ainsi que le contenu en nutriments sans pour autant y perdre toutes vos économies.

  • Utilisez Des Autos Ou Des Variétés À Floraison Rapide Dans Les Climats Difficiles

Malheureusement, tous les cultivateurs ne vivent pas forcément dans un endroit avec un climat clément pour la ganja. Si vous faites face à une courte saison de culture ou une météo médiocre, nous vous recommandons d’investir dans des graines à autofloraison ou des variétés photopériodiques à floraison rapide pour récolter le plus vite possible.

En plus d’être rapides, les autofloraisons ont tendance à mieux résister aux fluctuations environnementales que les variétés photopériodiques habituelles. Cela est dû à la présence de la génétique ruderalis, une sous-espèce du cannabis qui a évolué dans les climats difficiles de la Sibérie et des régions voisines. De ce fait, les autos se tiendront fièrement face aux vagues de froid et autres menaces.

Cultiver Du Cannabis : Coût Versus Résultats

La totalité de vos dépenses pour une culture de cannabis ne dépendra que de vous. Mais malgré le fait que la qualité de votre récolte va en quelque sorte dépendre de votre argent investi (surtout en intérieur), souvenez-vous que cultiver de la bonne weed ne devrait pas vous ruiner.

En suivant les conseils de ce guide, vous devriez être en mesure de produire une superbe récolte tout en conservant des frais à un minimum. Ne vous attendez pas à récolter jusqu’à 500 g/plant, mais vous pourrez toujours produire suffisamment de weed de très bonne qualité pour durer de multiples semaines, si ce n’est plusieurs mois. Bonne chance et bonne culture !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.