Guide complet de la phase de floraison du cannabis

Flowering

Nous vous guidons à travers la phase de floraison du cannabis, de la première semaine jusqu’à la récolte.

Sommaire:

Ahhh, la phase de floraison. Après des semaines de soins, de taille et de palissage de vos demoiselles afin de favoriser au mieux la croissance végétative, il est temps de vous concentrer à les aider à fleurir. Dans cet article, nous allons vous montrer exactement comment faire.

DÉBUT DE LA PHASE DE FLORAISON

Le moment exact où vos plantes sont prêtes à fleurir dépend d’un certain nombre de facteurs. Si vous cultivez en extérieur, vos demoiselles ne commenceront à fleurir que vers la fin de l’été, lorsque les jours raccourcissent naturellement. Si vous cultivez en intérieur, vous aurez beaucoup plus de contrôle sur la phase de floraison de vos plantes. La plupart des cultivateurs feront fleurir leurs plantes après environ quatre semaines de croissance végétative, mais vous pouvez techniquement les maintenir indéfiniment dans cette phase.

Une fois que vos plantes reçoivent moins de lumière, elles commenceront automatiquement à concentrer leur énergie sur les têtes en croissance plutôt que sur le feuillage. Pour avoir la meilleure récolte possible, vous devrez les aider en leur fournissant les nutriments, l’éclairage et les conditions environnementales appropriés.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu détaillé d’une période de floraison normale de huit semaines. Bien que certaines variétés aient des périodes de floraison plus courtes et/ou plus longues, ce guide vous aidera à comprendre ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vos plantes approchent de la récolte, et ce que vous pouvez faire pour maximiser la qualité des têtes qu’elles produisent pendant cette étape vitale.

 

Phase de floraison (Seimane 1)
Phase de floraison (Seimane 2)
Phase de floraison (Seimane 3)
Phase de floraison (Seimane 4)
Phase de floraison (Seimane 5)
Phase de floraison (Seimane 6)
Phase de floraison (Seimane 7)
Phase de floraison (Seimane 8)

SEMAINES 1–3

• À quoi s’attendre : étirement lié à la floraison, poils blancs (pistils), et arômes perceptibles.

De nombreux cultivateurs pensent que dès qu’ils font fleurir leurs plantes, elles cessent de pousser et commencent à produire des têtes. Mais cela ne pourrait pas être plus loin de la vérité.

Durant la première semaine de floraison, les plantes connaîtront en fait une période de croissance accélérée et d’étirement. Cet « étirement de la floraison » est tout à fait normal, car elles se préparent à supporter le poids de leurs têtes. L’importance de la croissance à laquelle vous pouvez vous attendre pendant cette première semaine varie selon la variété que vous cultivez, mais certaines variétés peuvent presque doubler de hauteur pendant cette période.

La deuxième semaine de floraison est généralement celle où vous pouvez « reproduire » vos plantes en toute confiance. Les femelles commenceront à montrer de longs pistils blancs à leurs nœuds (endroit où se situeront les têtes). Les mâles, par contre, développeront des sacs de pollen ronds. Si vous cultivez à partir de graines régulières, assurez-vous de reproduire vos plantes tôt et de séparer rapidement les mâles et les femelles pour éviter la pollinisation (à moins que vous ne fassiez de la reproduction, bien sûr).

À la troisième semaine, vos plantes cesseront graduellement de s’étirer et se concentreront vraiment sur le développement de leurs têtes. Bien que les fleurs soient encore petites, vous remarquerez de plus gros calices et le développement de certains trichomes.

Video id: FUlQK3vL35U

LES MEILLEURES PRATIQUES

• Les nutriments : les besoins en nutriments d’une plante de cannabis vont changer de façon spectaculaire lorsqu’elle commencera à fleurir. À ce stade précoce, vos plantes répondront bien aux solutions nutritives à plus forte concentration de phosphore et de potassium. La formule NPK exacte que vous choisirez dépendra de vous, faites juste attention à ne pas avoir la main trop lourde pendant cette étape préliminaire pour éviter de brûler vos plantes. La période à laquelle vous décidez d’augmenter vos nutriments dépendra également de vous, mais nous vous recommandons de le faire pendant la deuxième semaine.

• Suralimentation/carences : il peut être difficile de passer correctement des nutriments végétatifs aux nutriments de floraison, surtout si vous êtes un cultivateur débutant. Veillez à surveiller de près vos plantes et à repérer les signes de carence ou de suralimentation (feuillage mort, brûlé ou jaune).

• LST : le palissage à faible stress peut être une excellente façon de manipuler vos plantes et de faire face à l’étirement en plus de la phase de floraison précoce. Le LST vous aidera aussi à créer une canopée uniforme et à vous assurer que les têtes inférieures de vos plantes reçoivent suffisamment de lumière.

• La température : le cannabis réagit bien aux températures plus fraîches pendant la phase de floraison. Chaque plante sera un peu différente, et chaque cultivateur aura ses propres astuces pour trouver la température parfaite pour la floraison. Nous recommandons cependant de maintenir les températures de jour autour de 26 °C et les températures de nuit autour de 16–18 °C. Il est très important de maintenir les températures nocturnes relativement basses pour un meilleur développement des têtes.

NUTRIMENTS, ÉCLAIRAGE, TEMPÉRATURE ET HUMIDITÉ

NPK

5-10-7 environ.

EC
1,2–1,5
HUMIDITÉ
50–60% RH
TEMPÉRATURE (Jour/Nuit)
26°C / 16–18°C

SEMAINES 3–4

À quoi s’attendre : des têtes plus grosses et des arômes plus intenses.

Aux semaines 3 et 4, vos plantes de cannabis auront complètement cessé de pousser et se concentreront entièrement sur le développement des têtes. Vous devriez remarquer que leurs fleurs deviennent plus grandes chaque jour, développant des calices épais, des pistils plus blancs et une belle couche de trichomes. Vos plantes commenceront également à donner des arômes plus complexes et plus perceptibles.

LES MEILLEURES PRATIQUES

• Nutrition : au fur et à mesure que vos plantes auront des têtes plus grosses, elles auront besoin de plus de nutriments. Encore une fois, la solution nutritive exacte que vous utilisez à ce stade de la floraison dépendra de vous, mais assurez-vous de porter une attention particulière à la façon dont vos plantes réagissent à tout changement de nourriture. La formule NPK courante utilisée pendant la mi-floraison est de 6-15-10.

• L’humidité et la circulation d’air : Il est très important de garder un œil sur l’humidité et la circulation de l’air. Un air stagnant et humide crée un terrain propice à la prolifération des moisissures et des bactéries, et attire également les nuisibles. Pour être à l’abri, nous vous recommandons de maintenir une humidité relative à 40–50 % et d’utiliser des ventilateurs ou de la ventilation pour que l’air circule dans votre salle de culture.

NUTRIMENTS, ÉCLAIRAGE, TEMPÉRATURE ET HUMIDITÉ

NPK

6-15-10 environ.

EC
1,5 environ.
HUMIDITÉ
50% RH
TEMPÉRATURE (Jour/Nuit)
24–26 °C / 16–17 °C

SEMAINES 4–6

À quoi s’attendre : floraison à plein régime et grosses têtes denses. L’arôme est proche de son apogée.

Aux semaines 5 et 6, vos plantes seront bien en floraison. Leurs têtes devraient être grandes, épaisses et chargées de pistils blancs. Elles développeront également une épaisse couche de trichomes, qui devraient dégager un arôme agréable et âcre. Si vous n’avez pas encore investi dans un extracteur et un filtre à air, c’est peut-être le bon moment de le faire.

Si vous regardez de plus près vos têtes, vous devriez remarquer des changements assez drastiques par rapport à leur apparence d’il y a quelques semaines. Les calices devraient être nettement plus grands, et les têtes devraient paraître et sembler plus denses et plus lourdes. Certaines variétés à floraison rapide peuvent déjà approcher le moment de la récolte, auquel cas les têtes devraient avoir l’air encore plus mûres (avec plus de trichomes et des pistils de couleur plus foncée).

LES MEILLEURES PRATIQUES

• Nutrition : cette période (semaines 5 et 6) est considérée comme le pic de la période de floraison pour la plupart des variétés de cannabis. Assurez-vous de garder un œil très attentif sur vos plantes et soyez vigilant à tout signe de carence en nutriments ou de suralimentation. En fonction de la taille de vos têtes, vous pouvez vouloir augmenter vos nutriments une fois de plus pour les aider à produire la meilleure récolte possible. N’oubliez pas qu’à ce stade, vos plantes n’auront pas besoin de beaucoup d’azote, ce qui est plus important pour la croissance végétative que pour la floraison. En plus du phosphore et du potassium, les plantes en floraison ont des besoins plus élevés en calcium.

• Stress : quoi que vous fassiez, vous devrez éviter de stresser vos plantes pendant cette étape pour éviter de retarder la croissance de leurs têtes ou, pire encore, de déclencher un hermaphrodisme. Le stress peut inciter les femelles en fleur à produire du pollen et à s’auto-polliniser dans une dernière tentative de reproduction avant de mourir.

• Tuteurage : vous serez surpris de voir à quel point les têtes fraîches de cannabis peuvent être lourdes. Si vos plantes ont du mal à supporter le poids de leurs fleurs, pensez à utiliser des tuteurs en bambou et des ficelles ou des pinces pour maintenir vos plantes droites et les empêcher de tomber.

• Humidité et température : maintenez l’humidité à environ 30–40 % à partir de maintenant pour éviter tout problème de moisissure ou de nuisibles. Aussi, maintenez la température de jour à 25 °C maximum et la température de nuit à 16–17 °C environ.

NUTRIMENTS, ÉCLAIRAGE, TEMPÉRATURE ET HUMIDITÉ

NPK

5-12-9 environ.

EC
1,5–1,6
HUMIDITÉ
30–40% RH
TEMPÉRATURE (Jour/Nuit)
24–26 °C / 16-17 °C

SEMAINES 6–8

À quoi s’attendre : dernières étapes de la floraison et de la récolte.

Les semaines 6, 7 et 8 constituent les derniers stades de la floraison pour la plupart des variétés. À ce stade, les têtes de vos plantes devraient être denses, fermes et recouvertes d’une épaisse couche de trichomes. Les trichomes devraient passer d’un blanc complètement clair à un blanc laiteux, avec quelques-uns d’entre eux devenant ambrés. C’est un signe révélateur que la récolte est proche. Vous pouvez le vérifier en « zoomant » sur eux à l’aide d’un microscope de poche ou d’une loupe. Les pistils continueront à s’assombrir pendant ces dernières semaines également ; un autre signe que vos plantes sont presque prêtes à être récoltées.

Au cours de ces dernières semaines, le phosphore, le potassium et le calcium sont toujours vos éléments nutritifs les plus importants. Toutefois, deux semaines avant la récolte, vous devrez rincer vos plantes avec de l’eau ordinaire au pH équilibré. Cela les encourage à absorber tous les éléments nutritifs restants et aide à préserver la saveur naturelle de vos têtes.

Lors de ce dernier rinçage à l’eau, vos plantes développeront des feuilles jaunes, car elles consomment tous les éléments nutritifs restants stockés dans leur feuillage.

Encore une fois, vos têtes seront prêtes à être récoltées lorsque la majorité des trichomes seront devenus blancs laiteux. L’herbe récoltée plus tôt a tendance à avoir un effet euphorisant. D’un autre côté, l’herbe récoltée plus tard a tendance à produire un effet corporel plus relaxant et sédatif. Bien que cela n’ait pas été vérifié de manière exhaustive, on pense que les plantes de cannabis produisent plus de CBN (forme dégradée de THC) et de myrcène vers la fin de leur cycle de vie.

MEILLEURES PRATIQUES

• Rinçage des nutriments : n’oubliez pas de rincer vos plantes avec de l’eau au pH équilibré deux semaines avant la récolte.

• Humidité : maintenez l’humidité entre 30–40 % maximum pour éviter les problèmes de moisissures ou de nuisibles.

• Maturité des têtes : gardez un œil sur vos plantes pendant les deux semaines de rinçage. Vous saurez que vos têtes sont prêtes à être récoltées en utilisant la méthode du trichome décrite ci-dessus.

• 48–72 heures d’obscurité : afin d’essayer d’augmenter la puissance de votre herbe, pensez à laisser vos plantes dans l’obscurité complète pendant 48–72 heures avant la récolte. Certains cultivateurs ne jurent que par cette astuce, affirmant qu’elle aide les plantes à produire plus de trichomes, ce qui donne une herbe plus puissante.

NUTRIMENTS, ÉCLAIRAGE, TEMPÉRATURE ET HUMIDITÉ

NPK

4-10-7 environ.

EC
1,7–1,8
HUMIDITÉ
30–40 % HR
TEMPÉRATURE (Jour/Nuit)
24–26 °C / 16-17 °C

NE PAS SE PRÉCIPITER POUR RÉCOLTER

Les cultivateurs peuvent être un peu anxieux au cours des dernières semaines de floraison. Essayez toutefois de garder la tête froide et évitez de récolter vos plantes trop tôt. Bien qu’une semaine puisse sembler être une période insignifiante, cela peut faire une énorme différence sur la saveur, la qualité et la puissance de votre récolte. Assurez-vous de porter une attention particulière à vos plantes tout au long de leur cycle de floraison, soyez patient, et vous serez sûrement récompensé par des têtes de qualité. Si vous souhaitez en savoir plus sur les dernières semaines de la floraison, y compris sur la façon d’administrer des stimulateurs de floraison, de réduire le bruit, de calculer votre phase de floraison en fonction de la taille du pot, et plus encore, consultez le prochain article de notre série !


Partie. 1: La Germination. Guide complet de la germination des graines de cannabis

Partie. 2: La croissance ou phase végétative. Les graines qui ont germé sortent de terre, s'ouvrent immédiatement et deviennent des plantules vertes avec des petites feuilles.

Partie. 4: Les dernières semaines de floraison. Après des mois d'enthousiasme croissant, le moment tant attendu de la récolte est finalement à portée de la main.

Partie. 5: La récolte. Découvrez toutes les étapes des processus de récolte et post-récolte du cannabis.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.