Savoir quand passer de la phase de croissance à la phase de floraison est l’un des facteurs de réussite de culture les plus importants. Car si ce passage est précoce, les rendements seront moindres. À l’inverse, faire ce passage trop tard résultera en un surdéveloppement ou des têtes brûlées. Décider de ce passage doit se faire en prenant attentivement en compte de nombreux facteurs tels que l’âge de la plante, la taille maximum de la variété, vos équipements, la source de la plante (graine ou clone), ainsi que la méthode de culture employée.

Lors du passage en floraison, les cultivateurs devront être au courant de ces conditions, et de la manière dont elles affectent le produit final. Étant donné que chaque culture est unique, les cultivateurs devraient être prudents s’ils copient les méthodes et techniques d’autres cultivateurs. Ils pourraient en fait se retrouver avec des résultats drastiquement différents de ceux auxquels ils s’attendaient.

EST-CE QUE L’ÂGE DE LA PLANTE A UNE IMPORTANCE

En quelque sorte, mais pas vraiment. Certains cultivateurs pensent qu’une plante cultivée à partir de la graine doit recevoir 60 jours de maturation en phase de croissance. Cependant, ceci n’est pas nécessairement vrai. Il est important de se rappeler que les jeunes pousses ne peuvent pas fleurir correctement avant 2 à 3 semaines. Cependant, lors d’une culture à partir de clones, l’âge ne pose pas de problème. Les cultivateurs peuvent passer en floraison dès que le clone a établi un système racinaire solide.

Dans des conditions optimales, les plantes devraient être conservées en phase de croissance pour une durée de près de 60 jours. Ce laps de temps devrait donner à la plante l’opportunité de maximiser les rendements et de s’acclimater à son environnement de culture. C’est important car les complications et autres erreurs sont bien plus compliquées à réparer en phase de floraison. Il doit être noté que ce laps de temps n’est qu’une simple recommandation. Si les rendements maximums ne sont pas votre priorité, ou si vos conditions de culture ne permettent pas une longue phase de croissance, les plantes peuvent être passées en floraison avant une durée de 60 jours.

Végétatif à la floraison

FACTEUR #1 : LA TAILLE MAXIMUM D’UNE PLANTE

La considération la plus importante est la place allouée à la culture de votre plante. Plus longtemps les plantes seront maintenues en phase de croissance, plus elles seront grandes. De ce fait, les laisser trop longtemps en croissance dans un espace confiné peut donner lieu à un surdéveloppement. Les plantes qui deviennent trop grandes risquent de trop se rapprocher des éclairages, et donc d’en souffrir. Idéalement, vous ne devriez jamais laisser votre plante à moins de 30 cm des éclairages qui la surplombent. Ce n’est qu’une estimation. Cependant, il est certain que les cultivateurs risquent de brûler ou cuire leurs têtes s’ils leur permettent de plus se rapprocher.

Prenez en compte le type d’éclairage utilisé dans votre culture. Certaines ampoules émettent plus de chaleur que d’autres, et cela affectera clairement la distance minimale qui devra être respectée entre les plantes et votre éclairage. La durée de la phase de croissance de votre plant devra également dépendre du type de variété que vous cultivez.

FACTEUR #2 : VARIÉTÉS - INDICA OU SATIVA ?

Les différences génétiques entre variétés indica et sativa doivent être prise en compte lors du passage en floraison. En effet, les sativa et les indica réagissent différemment durant la floraison. Les variétés indica sont connues pour produire des plants plus petits, plus touffus, et plus buissonneux comparées aux sativa. Typiquement, leur taille augmentera de 25 à 50 % durant la phase de floraison. Par comparaison, les sativa sont réputées pour leur taille et leur capacité à s’étirer durant la phase de floraison. Elles sont connues pour doubler de taille entre le premier et le dernier jour de floraison.

Gardez en tête que ces caractéristiques s’appliquent aux variétés purement sativa ou indica. La plupart des variétés montreront des caractéristiques représentatives des deux espèces car elles ne sont ni 100 % indica, ni 100 % sativa. Avec les hybrides, il est important de se renseigner sur les génétiques de la plante afin d’avoir une idée plus précise du comportement qu’elle adoptera durant la culture. En règle générale, lors de la culture d’un hybride on peut s’attendre à ce que la plante soit deux fois plus grande en fin de floraison qu’elle ne l’était à la fin de sa croissance.

Les souches Sativa ou Indica poussent à une vitesse différente

FACTEUR #3 : CLONES OU GRAINES ?

La culture à partir de graines ou de clones affectera également le moment du passage en floraison. Cette différence affectera la vitesse de croissance du système racinaire de votre plante. Si votre plante n’a pas encore établi de système racinaire solide, alors elle risque de faire face à des complications durant la phase de floraison.

Les clones peuvent très vite devenir très grands, forçant ainsi les cultivateurs à passer à la floraison uniquement en se basant sur la taille du plant. Cependant, certains cultivateurs devront s’assurer de laisser le temps nécessaire à leurs clones de s’établir convenablement avant de lancer la floraison. Les plantules peuvent être passées en floraison bien plus tôt, mais n’oubliez pas qu’elles requièrent 2 à 3 semaines de croissance avant cela.

FACTEUR #4 : LES MÉTHODES DE CULTURE

Différentes méthodes de culture telles que la méthode Sea of Green (SOG), Screen of Green (ScrOG), le lollipoping ou le supercropping peuvent affecter le moment du passage en floraison. Selon la méthode que vous choisirez, le moment de ce passage sera probablement différent.

  • Sea of Green (SOG)

Cette méthode repose sur une floraison précoce des plantes afin qu’elles ne produisent qu’une seule grosse tête. Cette méthode est généralement employée avec des variétés indica, fortement serrées les unes contre les autres au sein de l’espace de culture. Lors de l’emploi de cette méthode, les plantes devront être passées en floraison lorsqu’elles atteindront une taille se trouvant entre 15 et 30 cm.

  • Screen of Green (ScrOG)

Cette méthode emploie un filet tendu horizontalement au-dessus des plantes. Le filet est typiquement placé à 30 ou 60 cm au-dessus des plantes. Cela leur permet de se développer en passant à travers. Avec cette méthode, les plantes peuvent rester en phase de croissance pour plusieurs semaines de plus qu’avec la méthode du SOG.

Mer de vert et écran de vert, SOG vs SCROG

  • Lollipopping

Le lollipopping est une technique qui implique de retirer tout ce qui se développe sur la partie inférieure de la plante et qui ne reçoit pas de lumière. Étant donné que les plantes demandent de la lumière pour se développer, ces zones produiront de plus petites têtes et draineront l’énergie de la plante, cette même énergie qui pourrait être utilisé à meilleur escient ailleurs. En retirant les feuilles et zones de têtes inférieures, la plante peut concentrer son énergie sur le calice supérieur, et il se développera en étant plus gros et plus dense. Avec cette méthode, le passage en floraison se fera selon la taille de la plante. Les sativa seront généralement passées en floraison lorsqu’elles auront atteint une taille entre 30 et 45 cm, car elles se développent encore plus lors de leur floraison Les indica seront passées en floraison lorsqu’elles s’approcheront des 100 cm, leur offrant ainsi plus de temps en croissance.

  • Super Cropping

Cette méthode est destinée à produire de très très gros rendements à partir d’un nombre aussi petit que possible de plantes. De ce fait, les plants cultivés en employant cette technique devront rester en phase de croissance plus longtemps. Le supper cropping implique de tordre les branches supérieures pour permettre à plus de lumière d’atteindre les parties inférieures de la plante. Cela permet de contrôler la taille de la plante tout au long de la culture et permet une plus longue phase de croissance.

Lollipopping et Super Cropping

QUELQUES CONSIDÉRATIONS POUR LA CULTURE EN EXTÉRIEUR

Typiquement, les cultivateurs d’extérieur laissent leurs plantes fleurir par elles-mêmes. Cela a généralement lieu au milieu de l’été, lorsque les journées commencent à durer moins de 12 heures. Les cultivateurs d’extérieur devront s’assurer que leurs plantes ne reçoivent aucune lumière durant les périodes de nuit. Cela comprend les sources lumineuses telles que les lumières de jardin, les éclairages publics ou tous types d’éclairage.

Cependant, les plants d’extérieur ne demandent pas nécessairement d’être laissés pour compte. À la manière des plants d’intérieur, leur floraison peut être forcée par un changement de conditions. Certains climats ne donnent pas assez de temps aux plants pour fleurir avant l’hiver. D’autres climats peuvent obliger le producteur à forcer la floraison afin d’assurer la viabilité d’une plante. De plus, certains cultivateurs forceront la floraison afin de réaliser plusieurs récoltes durant la même saison.

Quelle que soit la motivation, il est simple de forcer la floraison d’une plante. Les cultivateurs d’extérieur forceront généralement la floraison de leurs plants en les recouvrant et en réduisant ainsi l’exposition à la lumière du soleil. Les cultivateurs en serre n’auront qu’à recouvrir les fenêtres de leur salle de culture.

À QUOI S’ATTENDRE DURANT LA FLORAISON

Pour la plupart des variétés de cannabis, la période de floraison durera entre 7 et 10 semaines. Durant cette période, les changements varieront d’une semaine à l’autre ainsi que d’une variété à l’autre. Pour obtenir plus d’information sur ce à quoi vous attendre durant la période de floraison, découvrez le guide de floraison semaine par semaine de Royal Queen Seeds.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander