Il existe peu de chose plus irritant qu'une chambre de culture surchargée. L'étirement (stretching), le terme utilisé pour décrire la croissance accélérée des tiges de cannabis fait partie du processus naturel de la phase végétative et est influencé par les génétiques de la plante parmi d'autres variables.

Malheureusement, l'étirement est un coupable récurrent dans les mauvais rendements et les plantes trop longues résultant ainsi dans le vacillement de cultures physiquement instables. Malgré la menace qu'il confère, l'étirement peut-être contrôlé en examinant tout d'abord les facteurs influençant la croissance puis ensuite en créant un protocole afin d'accompagner ces problèmes étapes par étapes. Contrôler l'étirement du cannabis requiert une compréhension de l'interaction des plantes avec leurs environnements internes et externes.

POURQUOI LES PLANTES S'ÉTIRENT-ELLES ?

Il y a de multiples raisons sur la raison de l'étirement des plantes dont l'une s'articule autour des variétés même. Les génétiques jouent un rôle essentiel dans la détermination de l'éventuelle hauteur des sativas, des indicas et des hybrides. Tandis que la plupart des variétés indica sont élevés à pousser de façon plus petite et dense, les sativas subissent souvent des étirements significatifs allant jusqu'à parfois presque 2 mères ou plus selon les espèces.

Tandis que l'étirement n'est pas néfaste en lui-même, des poussées drastiques de la part des tiges risque d'engendrer la perte potentielle d'une récolte importante entre 20 et 30 % en tout. Lorsque vous réfléchissez aux espèces pour votre prochaine session de culture à la maison, cherchez la taille standard de chacune des variétés qui vous intéresse afin de pouvoir juger si oui ou non ces espèces subissent des étirements drastiques durant la floraison.

L'EXPOSITION À LA LUMIÈRE

L'un des fautifs principaux des étirements anormaux des plants de cannabis est le manque de lumière. Les plantes qui sont trop éloignées d'une source de lumière adéquate répondront en accélérant la croissance des tiges afin de se rapprocher elles-mêmes de la lampe. Particulièrement lorsqu'il y a beaucoup d'autres plantes. Un manque d'éclairage peut facilement provoquer un surpeuplement dans une chambre de culture, réduisant ainsi à néant la progression régulière de votre culture et le ratio de distance entre vos ampoules et vos plants.

Afin de régler ce problème, assurez-vous de fournir suffisamment de lumière à vos plantes afin d'empêcher la croissance des tiges. Par la même occasion, vous ne devez pas positionner vos lumières trop proches de vos plantes non plus puisque cela résulterait également à un sur-étirement des tiges et dans certains cas, la perte de votre récolte.

En plus de la distance entre la source de lumière et la plante, le type de lumière que vous utiliserez influe également sur la taille de l'étirement de votre culture. Les lumières orange et rouge encouragent l'étirement et résultent en des tiges plus fines et plus grandes. Et inversement, la lumière bleue stimule une croissance de tiges plus épaisses et une taille plus petite. Lorsqu'une espèce est prête à entrer en phase végétative et à subir sa période la plus drastique d'étirement, les lampes halogénures en métal peuvent-être utilisés pour dissuader les tiges beaucoup trop longues.

LA CHALEUR

La chaleur est un autre élément essentiel qui peut déterminer la taille d’étirement de vos plantes durant la végétation. Les températures dépassant les 27° degrés poussent les tiges à s'allonger de plus en plus et propulseront le potentiel des sativas à pousser le plus haut possible. Les lampes à chaleur qui sont positionnées trop près des plantes créent un environnement intolérable qui fera pousser des plantes grandes et toutes molles qui potentiellement vacilleront jusqu'à en tomber et perdre des fleurs dans sa chute.

Comparaison Topping Cannabis plant

LES AUTRES CAUSES D'ÉTIREMENT

Il existe de multiples variables qui peuvent amener à l'étirement des plantes au-delà de ce qui pourrait être attendu normalement de la plante. Des facteurs de stress environnementaux résultant de la transplantation ( quand une plante passe d'un pot à un autre) peuvent pousser la plante à rentrer en état de choc. Cela déclenchera par la suite une réaction causant un étirement. Les plants de cannabis qui ne sont pas cultivés dans des conditions décentes ou qui ne reçoivent pas suffisamment de nutriments répondront de diverses façons et cela inclut l'étirement.

Les cultures qui ne sont pas espacées suffisamment l'une de l'autre vont probablement s'étirer pour piquer la lumière aux autres plantes. Dû à la proximité extrême, les plantes se battront entres elles pour atteindre la lumière les forçant ainsi à s'étendre autant que possible dans l'intégralité de la culture.

COMMENT ÉVITER L'ÉTIREMENT

Dans de nombreux cas, vous pouvez vous attendre à ce que l'étirement de vos plants de cannabis arrive durant la phase de floraison. En gardant ça en tête, cela aide d'établir un plan au cas où votre espèce finit par pousser bien plus que ce que vous auriez pu imaginer. Si l'information est disponible, obtenez des informations sur la taille standard de votre espèce et comparez là à la taille de votre espace de culture en prenant compte les distances nécessaires entre les ampoules et les plants.

LA CIRCULATION

Tandis que les opérations de cultures d'extérieur bénéficient de l'air naturel pour limiter naturellement l'étirement, les cultures d'intérieurs se doivent d'assumer le maintien de la circulation de l'air dans l'enceinte d'un espace confiné. Une ventilation basique suffit à aider les tiges de cannabis à se renforcer et à devenir plus épais plutôt que trop haut. De cette façon, les plantes continuent de pousser vigoureusement sans atteindre des sommets et par la même occasion, votre plafond de tolérance.

L'INTERVENTION MANUELLE

Pour les cultivateurs qui souhaitent se salir les mains, il existe des méthodes d'interventions physiques qui peuvent-être effectuées afin de réduire l'étirement. Similaire à l'effet naturel que le vent a sur les plants de cannabis, plier manuellement les feuilles et les tiges causera d'infimes fissures dans les tissus de la plante qui pousseront la plante à se concentrer sur la régénération de ses blessures au lieu de sa croissance verticale.

Cintrage des plantes de cannabis

LE TOPPING

Le Topping est une forme d'intervention manuelle sur le cannabis afin d'influencer son rendement, sa forme ou sa taille. En substance, le topping est un procédé où l'on coupe un nouveau nœud en train de pousser de la plante afin de réduire sa taille et de créer une entaille en forme de "v" qui formera par la suite deux têtes. Le topping peut-être une mesure efficace pour lutter contre l'étirement, mais il est important de ne pas le faire lorsque la phase de floraison débute.

Dans la plupart, un étirement anormal des plants de cannabis ne détruira pas entièrement votre récolte. En fait, l'étirement peut en effet aider à augmenter votre rendement. Pour les cultivateurs possédant une opération de culture suffisamment grande pour contenir des plantes hautes, l'étirement peut augmenter le rendement total d'une espèce avec plus d'espace vertical pour la formation des têtes. Dans les deux cas, l'étirement peut facilement être planifié en avance et il existe de multiples solutions pour vous aider avec ce problème qui n'est que trop commun.

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander