Parfois, un ralentissement ou un arrêt complet de la croissance de votre cannabis peut surgir de nul part. Votre plante chérie n’avait peut-être pas encore montré le moindre signe de problème auparavant, mais maintenant, vous remarquez que son développement est ralenti et vous n’avez aucune idée de pourquoi. Voici quelques facteurs probables derrière le ralentissement de la croissance de vos jeunes pousses ou plants de cannabis.

QUELLES SONT LES RAISONS D’UNE CROISSANCE RALENTIE OU STOPPÉE ?

1. LES GRAINES SONT VIEILLES OU DE MOINDRE QUALITÉ

Des graines trop vieilles ne prennent pas seulement plus de temps à germer (si elles germent tout court), mais les plantes cultivées à partir de graines plus vieilles peuvent également se développer au ralenti. De même, de bonnes génétiques sont essentielles pour une croissance vigoureuse et saine de la graine à la récolte. Une graine trouvée au hasard dans un pochon n’offrira clairement pas les mêmes performances qu’une graine de qualité obtenue auprès d’une banque de graine reconnue.

2. LES PLANTES NE REÇOIVENT PAS ASSEZ DE LUMIÈRE

Bien que les besoins varient d’une variété à l’autre, la lumière reste toujours un facteur crucial pour le développement d’un plant de cannabis. Un manque de « bonne » lumière peut tout à fait mener à un ralentissement de la croissance de vos plants. Si vous cultivez en intérieur et que vous suspectez vos plantes de ne pas recevoir assez de lumière, essayez de diminuer la distance entre votre lampe et la partie supérieure de vos plantes. Si vous cultivez en extérieur et en pots, déplacez vos pots vers une zone plus ensoleillée.

Une Plante De Cannabis Plus Lente Que Les Autres

3. LES PLANTES REÇOIVENT TROP DE LUMIÈRE

Le moindre type de stress pour vos plants de cannabis, y compris de longues heures d’exposition à la lumière directe du soleil, peut également stopper ou ralentir la croissance. Si vous cultivez en intérieur et que vous suspectez l’exposition à la lumière d’être source de stress, diminuez l’intensité de vos lampes ou éloignez-les de la canopée si cela est possible. Sachez que les jeunes plants sont particulièrement sensibles aux lumières intenses ! Si vous cultivez en extérieur et que vous pouvez le faire, déplacez vos plantes vers un endroit où la lumière est diffuse, comme à l’ombre d’un arbre par exemple.

4. LE SPECTRE LUMINEUX N’EST PAS LE BON

Il est incroyable de voir à quel point la croissance d’une plante est influencée par le spectre lumineux reçu. Assurez-vous d’utiliser le type d’éclairage correspondant à chaque étape de la croissance. Pour une croissance saine, il vous faudra une lampe plus froide avec un spectre plus proche du bleu, appelée « lampe de croissance ». Les éclairages possédant des spectres plus chaud, plus rouges, sont utilisées durant la phase de floraison.

Spectre Lumineux Cannabis

5. LE SUR-ARROSAGE

Le sur-arrosage est l’une des erreurs les plus souvent commises par les cultivateurs novices. C’est comme si vous étouffiez vos plantes, et c’est l’une des principales raisons derrière le ralentissement de la croissance, la carence en nutriments, le pourrissement des racines et bien d’autres tracas. N’arrosez pas trop souvent et n’arrosez pas en suivant un planning fixe. Il vaut mieux arroser moins souvent afin que le substrat ait le temps de sécher entre deux arrosages. Une bonne manière de tester et savoir s’il faut arroser ou non, c’est de soulever le pot. S’il semble plutôt léger, c’est qu’il est temps d’arroser.

6. LE MANQUE DE NUTRIMENTS

Bien qu’il soit moins courant que la suralimentation du cannabis, il est possible qu’une quantité insuffisante de nutriments au bon déroulement d’une croissance puisse être la raison pour que cette dernière ralentisse. Sachez que les nutriments trouvés dans la plupart des terreaux ne dureront que 3 à 4 semaines, ensuite, vous devrez administrer des nutriments de haute qualité supplémentaires. Jetez un œil à l’étiquette de votre solution nutritive afin de trouver le dosage recommandé pour une croissance saine. Sachez également que les besoins en nutriments de vos plantes sont étroitement liés à l’intensité lumineuse à laquelle elles sont exposées. Les plantes se trouvant sous des éclairages intenses se développent plus rapidement et demanderont donc plus de nutriments que les plantes se trouvant sous des éclairages fluorescents.

Plantes De Cannabis En Croissance Lente

7. LA CARENCE EN CALCIUM

Le calcium fait partie des éléments vitaux dont votre plante a besoin afin de se développer sainement. Un manque de calcium peut se manifester sous les symptômes suivants :

  • La croissance des nouvelles pousses est ralentie ou tordue.
  • Les feuilles les plus jeunes sont décolorées et deviennent violette ou jaunes.
  • La croissance globale des plantes est ralentie et manque de vigueur ou de vitalité.

Vous pouvez évitez une carence en calcium par l’apport de chaux dolomitique à votre terre ou votre substrat de culture.

Vous pouvez palier à une carence en calcium de manière immédiate grâce aux produits CalMag contenant du calcium liquide. Vous pouvez ajouter ces produits à votre solution nutritive ou l’administrer sous la forme de spray foliaire.

Soyez conscient que certains substrats tels que le coco augmentent le risque de carence en calcium. Si vous cultivez en coco, vous devrez utiliser des nutriments spécialement conçus pour la culture en coco et/ou ajouter régulièrement du CalMag à votre solution nutritive.

8. LES NIVEAUX DE PH SONT INCORRECTS

Des niveaux de pH incorrectes pour une solution nutritive font partie des raisons les plus communes expliquant les problèmes de croissance du cannabis, y compris le ralentissement de la croissance. La raison derrière cela c’est que le cannabis ne prospère que dans une fenêtre relativement petite de valeurs pH. Si ces valeurs ne sont pas respectées, les plantes seront incapables d’assimiler les nutriments, même s’ils sont présents.

Assurez-vous de correspondre aux niveaux de pH correspondant à votre méthode de culture. Si vous cultivez en terre, le pH devra se trouver entre 6,5 et 7,0. Si vous cultivez en hydro, un niveau de pH optimal se trouvera entre 5,6 et 5,8. Pour les cultures sans terre, en coco par exemple, un niveau de pH entre 6,0 et 6,3 sera optimal.

PH Meter

9. LES TEMPÉRATURES SONT TROP HAUTES OU TROP BASSES

Le cannabis aime la tiédeur pour se développer correctement, et il préfère des températures diurnes entre 25 et 30 °C. Les températures plus basses viendront ralentir le métabolisme de la plante, et donc ralentir sa croissance. Mais des températures excessives ne valent pas mieux. À des températures très fortes, la chaleur viendra stresser la plante et la croissance sera ralentie voire stoppée. Si vous cultivez en intérieur, ajustez votre température jusqu’à des niveaux confortables. Vous pouvez également apporter de l’air frais avec des ventilateurs qui souffleront un doux filet d’air sur vos plantes. Cela peut empêcher des poches d’air chaud de se former au sein de votre chambre de culture.

10. LES POTS SONT TROP GRANDS

Les cultivateurs de cannabis lancent souvent leurs cultures de jeunes plants dans de petits pots. Plus tard, alors que la plante aura atteint la taille adéquate, un rempotage vers des pots plus grand sera effectué.

Si vous commencez votre culture dans des pots trop grands, il y a un fort risque de sur-arrosage. Le problème, c’est que les jeunes plants ne peuvent pas absorber toute l’humidité contenue dans un grand pot, contrairement au cannabis plus mature qui peut quant à lui « boire » beaucoup plus. De plus, un pot plus grand mettra plus longtemps à sécher.

Afin d’éviter de faire face à ce problème survenant avec trop de terre et d’humidité, lancez vos cultures de jeunes plants dans de plus petits contenant jusqu’à ce qu’ils se développent vigoureusement. Une fois qu’ils possèdent un set de 5 ou 6 feuilles (sans compter les cotylédons), transférez les vers un contenant plus grand, d’au moins deux fois la taille actuelle.

Si votre jeune plant se trouve déjà dans un plus grand pot et que vous ne voulez/pouvez pas le transplanter dans un pot plus petit, n’arrosez qu’une petite zone, autour du jeune plant.

Quelle Est La Bonne Taille De Pot Pour Votre Plant De Cannabis

Utilisez ce guide général pour déterminer le volume adéquat du pot pour vos plants de cannabis :

  • Taille de la plante 30 cm : pot de 7.5–11 l
  • Taille de la plante 60 cm : pot de 11–19 l
  • Taille de la plante 90 cm : pot de 18–26 l
  • Taille de la plante 120 cm : pot de 22–37 l
  • Taille de la plante 150 cm : pot de 30–37 l

Grâce à l’aide de ce guide, vous devriez être à même d’identifier et rectifier en fonction les possibles responsables du ralentissement de la croissance de votre précieuse plante.

Bonne culture !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander