Cultiver Du Cannabis : Comprendre Les Bases

Cultiver Du Cannabis : Comprendre Les Bases

Si vous voulez cultiver votre propre weed, lisez cet article pour savoir par où commencer. Nous avons décomposé les sujets majeurs en informations faciles à assimiler pour un départ vers le monde de la culture en toute simplicité !


Mais soyez honnête dès le début : il ne s’agit pas d’un guide de culture. Voyez-le plutôt comme une vue d’ensemble des fondamentaux qui devrait en prime s’attaquer à toutes les questions que vous avez sur la culture de votre propre cannabis à la maison.

D’ici à la fin de cet article, vous devriez disposer de suffisamment de connaissance pour faire un exposé à votre mère sur les bases de la culture du cannabis. Plus important encore, cela devrait vous aider dans votre propre aventure de la culture.

Pourquoi Cultiver Du Cannabis ?

Certaines personnes cultivent leur propre réserve de weed pour souffler un peu après une longue journée. Certaines souhaitent économiser de l’argent et profiter d’un accès facile à l’herbe.

Peu importe la raison, cultiver du cannabis est une activité excitante et passionnante puisqu’il ne vous faut que peu de choses pour vous lancer. Vous aurez cependant besoin d’un peu d’éducation sur des informations vitales, telles que les variétés et méthodes de culture, nous y reviendrons un peu plus tard.

Plus important encore, il faudra le traiter comme toute autre plante. Ce qui veut dire, lui offrir assez d’attention et de bons soins.

Tous Les Plants De Cannabis Sont-Ils Les Mêmes ?

Comme pour tout être vivant sur notre planète, tous les cannabis diffèrent les uns des autres. Chaque plante varie en termes de vitesse de développement, d’odeur, de rendements, de taille, de résilience et de taux de cannabinoïde/terpènes.

De plus, une des différences majeures repose sur le sexe de la plante. Pour faciliter cette conservation, disons que vous souhaiterez probablement plutôt cultiver des plantes femelles, car ce sont elles qui produisent les têtes résineuses. Pour en être certain, vous devrez chercher des graines féminisées, ce sont des graines conçues pour ne produire que des plantes femelles. Les graines classiques ou régulières, d’un autre côté, auront 50 % de chance de devenir mâle ou femelle.

Un autre facteur à prendre en compte est la différence entre les variétés autofloraison et photopériodique. Le terme « autofloraison » signifie que les plantes commenceront leur floraison par elles-mêmes, deux à quatre semaines après germination.

Les variétés photopériodiques, quant à elles, ont besoin de 12 heures d’obscurité par jour pour provoquer et soutenir une floraison en intérieur. Elles prennent aussi plus de temps à se développer puisqu'il n'y a pas de phase végétative fixe.

Tous Les Plants De Cannabis Sont-Ils Les Mêmes ?

De Quoi Le Cannabis A-T-Il Besoin Pour Se Développer ?

Cultiver du cannabis est essentiellement cultiver la vie. Il faudra lui donner toute votre attention et ne pas oublier de lui offrir tout le soin et les nutriments dont il aura besoin pour fleurir et se développer en une plante saine et épanouie.

Comme toutes les autres plantes, voici les quatre éléments essentiels à la culture d’un cannabis de qualité :

Air Frais

Soyons un peu scientifiques. Les plantes ont besoin d’oxygène et de dioxyde de carbone pour la respiration et la production de nutriments et de sucres, respectivement.

Si vous choisissez de cultiver en extérieur, alors vous n’avez pas à vous inquiéter, l’air frais ne manquera pas. Mais si vous cultivez en intérieur, une bonne circulation de l’air permettra à vos plantes de respirer naturellement.

Mais il n’y a rien qu’un bon système de ventilation ne puisse régler. Si votre budget est limité, vous pourrez vous en sortir avec des ventilateurs bien placés. Si vous avez plus de ressources, il vaudra mieux investir dans un système de ventilation plus élaboré.

Éclairage

Les plantes dépendent de la lumière pour une croissance saine par le processus appelé photosynthèse. Dans le cas du cannabis, plus la plante sera exposée à la lumière, plus les têtes seront grosses et nombreuses.

De la même manière que pour l’air frais, le cannabis cultivé en extérieur dispose de tout le soleil nécessaire. Mais pour les plants d’intérieur, vous devrez couvrir 400–600 watts (ou plus) par mètre carré.

Un autre facteur important pour la culture du cannabis en intérieur est les hautes températures. Certains types de lampes, surtout les HIDs, ont tendance à chauffer et cela peut compromettre vos têtes si elles sont trop proches de la canopée ou trop puissantes en règle générale.

Arrosage

L’eau est la source de vie de tous les organismes vivants sur Terre. Les plants de cannabis sont une rare exception, car ils peuvent survivre si vous oubliez de les arroser. Cependant, il y a de grandes chances qu’ils meurent si vous leur en donnez trop.

La meilleure manière de s’assurer que vos plantes reçoivent la quantité correcte d’eau, c’est d’attendre que le substrat sèche. Si vous soulevez le contenant de votre plante et que vous le trouvez léger par comparaison, alors il est probablement temps d’arroser. N’arrosez en aucun cas si les 3 premiers centimètres de terre ne sont pas entièrement secs.

En ce qui concerne la meilleure manière d’arroser, l’arrosage par le bas est sans doute le meilleur pour les plants de cannabis. Cela implique de placer les pots sur des plateaux remplis d’eau, pour permettre aux racines d’absorber la bonne quantité d’eau et de nutriments au sein de la terre.

Ce processus permet aux racines de se développer davantage, ce qui sur le long terme, profitera à la plante. Avec assez d’air frais, d’eau et de lumière, votre plante pourra s’adonner à la photosynthèse pour accélérer sa croissance.

Nutriments

L’apport de nutriments à votre plant de cannabis est votre manière de le nourrir. Ces nutriments de bases sont généralement incorporés dans la terre dès le départ ou bien mélangés à une solution et administrés de cette manière.

L’administration de nutriments est un processus quasiment scientifique, mais gardons ce sujet pour une prochaine fois. Une superbe option est d’employer des solutions nutritives complètes telles que l'Easy Boost de Royal Queen Seeds. Tout ce dont vous aurez besoin c’est d’une seule dose pour offrir à vos plantes 12 heures de nutriments. C’est la solution la plus simple et la plus rapide. Qui ne le voudrait pas ?

Combien De Temps Faut-Il Pour Cultiver Du Cannabis ?

Nous avons rapidement abordé la rapidité de culture des variétés à autofloraison, mais en termes de durée avant la récolte, la plupart des variétés auront besoin de trois mois.

Alors, si vous souhaitez savoir combien de temps il faudra avant que vos têtes soient fumables, rajoutez simplement trois semaines pour permettre le séchage (une semaine) et l’affinage (au moins deux semaines).

Pour vous donner une meilleure image du processus de culture, vous devrez comprendre les deux principaux stades du cycle de vie du cannabis : la croissance (phase végétative) et la floraison. Voici une explication rapide :

  • Phase de croissance (végétative) : la période durant laquelle les feuilles et branches d’une plante commencent à se montrer. Elle se termine lorsque la plante commence à montrer des caractéristiques propres aux femelles ou aux mâles, ce qui nous amène à l’étape suivante.
Phase de croissance
  • Phase de floraison : cette phase débute dès lors que les plantes femelles commencent à développer des poils blancs, aussi appelés pistils et que les mâles développent des bourses polliniques.
Phase de floraison

Quels Sont Les Équipements Nécessaires À La Culture Du Cannabis ?

Lorsque l’on planifie une culture de cannabis, deux choix s’offrent généralement à nous : culture en intérieur ou en extérieur.

Nous avons précédemment abordé certaines des différences entre les deux dans les sections précédentes, mais en voici un résumé : avec les éclairages artificiels, la tente de culture, la terre, les nutriments, les outils de jardinage et potentiellement les équipements hydroponiques, la culture en intérieur est généralement plus chère.

Bref, plongeons plus en profondeur dans les équipements nécessaires à chaque environnement.

Culture en Intérieur

  • Tente de culture : il s’agit d’un petit endroit clos, qui hébergera vos plantes. Tant qu’elle peut héberger d’autres équipements et offrir un éclairage suffisant, c’est bon pour vous.
  • Éclairages : les lampes HID engendrent les plus gros rendements, mais elles peuvent être trop chaudes et endommager vos plantes. Les LEDs sont plus froides en termes de température, mais les rendements ne seront pas aussi importants. Le choix vous appartient.
  • Substrat et contenant : ils feront office de foyers et de système de survie pour vos plantes. Vous devrez probablement trouver des substrats préfertilisés contenant déjà les nutriments et en ce qui concerne les contenants, vous devrez choisir entre les pots en tissus et les contenants plastiques classiques.
  • Équipements hydroponiques : si vous souhaitez cultiver hors-sol, vous devrez mettre la main sur un équipement hydroponique. Pour résumer, cette méthode implique l’emploi de solution concentrée d’engrais aux minéraux qui sera consommé par les racines.
  • Apport d’eau : l’eau du robinet contient généralement de hauts niveaux de chlore, vous devrez donc employer une eau filtrée pour arroser votre cannabis bien-aimé.
  • Extracteurs d’air : les plantes ont besoin d’un apport adéquat de dioxyde de carbone pour s’épanouir. Pour cela, elles ont besoin du flux constant d’air d’un extracteur pour que l’air puisse circuler autour d’elles.
  • Contrôles et surveillance de l’environnement : ces derniers permettent le contrôle des lampes, du CO₂, de l’humidité et des températures et devraient opérer en permanence pour maximiser le développement de vos plantes.
Culture en Intérieur

Culture En Extérieur

  • Équipements résistants au climat : la nature peut parfois se montrer difficile, vous devrez donc protéger vos plantes. Des protections couvrantes contre le chaud et le froid devraient faire l’affaire.
  • Système de drainage : votre plante ne doit pas être inondée par des excès d’eau. Un simple système de drainage composé de gravier sera très utile.
  • Substrat : que vous plantiez directement en terre ou dans des pots, votre substrat devra être riche en nutriments.
  • Nutriments : tout comme les humains, les plantes ont besoin de vitamines. Les nutriments de base seront amplement suffisants pour offrir les aliments nécessaires à vos plantes.
  • Kit de test du sol : rien de plus pratique qu’un testeur de sol pour une idée précise de la qualité de votre terre. Il devrait aussi vous informer si votre sol a besoin de plus d’eau.
  • Contenants : souvent, les air-pots sont le meilleur choix pour le cultivateur de cannabis en extérieur. Ils permettent une taille des racines naturelle, synonyme de meilleure croissance pour vos plantes.
Culture En Extérieur

Quelle Partie Du Cannabis Pouvez-Vous Fumer ?

Cela peut paraître évident pour certains, mais la question reste néanmoins valable.

Voici la réponse la plus simple : les têtes sont les seules parties fumables du cannabis. Cependant, ces têtes doivent subir un séchage et un affinage avant de pouvoir vraiment être dégustées.

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, seules les plantes femelles produisent des têtes fumables, il est donc vraiment essentiel de trouver des graines féminisées si c’est votre but.

Questions & Réponse: Sur La Culture Du Cannabis

🚰 À quelle fréquence dois-je arroser mon cannabis ?
Généralement, une fois tous les deux jours est largement suffisant pour la plupart des plants de cannabis. Laissez-leur le temps de sécher un peu, mais pas jusqu’à la sécheresse totale bien entendu.

Une bonne manière de savoir si votre plant a soif, c’est de plonger le doigt dans le substrat jusqu’à la première phalange soit autour de 3 cm. Si la terre est sèche, alors il faut l’arroser, alors qu’un sol humide pourra attendre jusqu’au lendemain.
🤫 Quelle est la discrétion du cannabis en ce qui concerne l’éclairage et son odeur ?
Tout dépend de la méthode de culture choisie. Il est clairement plus simple de passer incognito si vous cultivez des plants en intérieur. Si vous cultivez en tente, laissez simplement la porte fermée et munissez-vous d’un filtre à charbon pour réduire l’odeur. Si vous disposez d’une pièce en plus, comme une cave ou un sous-sol, cacher vos plantes sera très simple.

Il y aura de la pollution sonore/lumineuse et olfactive, c’est dans le contrat. Vous n’aurez qu’à la dissimuler.

En parlant de dissimulation, cela sera un point indispensable pour les cultures d’extérieur. L’arôme du cannabis pourrait attirer la suspicion de vos voisins, il serait donc intelligent de placer des plantes de compagnonnage telles que de la menthe poivrée pour en couvrir l’odeur caractéristique.
🤹 Avec très peu d’expérience, est-ce facile d’incorporer une culture de cannabis à mon quotidien ?
Si vous avez choisi de cultiver du cannabis, il faudra y mettre du cœur, du temps et vous y tenir. Il suffira de vous habituer à la tâche. Cela inclut d’inspecter régulièrement vos plantes, de leur offrir les bons nutriments et de les récolter au bon moment.

Vous pourrez choisir différentes routines selon votre emploi du temps, mais certains aspects du processus peuvent être simplifiés en suivant des lignes directrices. Par exemple, il vaut mieux arroser le matin. Alors, ajoutez cette tache après votre café du matin : vous vous y habituerez en un rien de temps.
🌡️ La température autour de mes plants de cannabis doit-elle rester constante ?
Les plants de cannabis peuvent supporter de petites fluctuations en termes de température. Mais pour obtenir de meilleurs résultats, la clé repose dans la régularité.

Si vous cultivez en extérieur, les températures durant la journée seront plus imprévisibles en raison de la chaleur et de l’humidité, vous devrez donc rester à l’affut. La nuit, les températures ont tendance à être plus froides et plus prévisibles, elles ne devraient pas poser de problème.

Cultiver en intérieur ne pourrait être plus simple, car vous profitez de l’aide des contrôles et modulateurs de température pour vous offrir l’uniformité recherchée.
🌚 Pourquoi le cannabis a-t-il besoin d’obscurité pour bien se développer ?
Mise à part la photosynthèse qui nécessite de la lumière, le cannabis a aussi besoin d’un processus appelé respiration.

Durant cette période, il recrée des composés auparavant décomposés en employant le carbone stocké durant la photosynthèse. Cela métabolisera l’énergie créée avant le début de la production le lendemain.

La respiration survient principalement en l’absence de lumière, durant la nuit ou dans une salle de culture isolée de la lumière.
💰 Quels sont les frais initiaux pour se lancer dans une culture de cannabis ?
Comme nous l’avons vu, une culture en intérieur coutera plus cher qu’en extérieur. Pour vous donner une idée, comptez dans les 150-250 € (180-300 $ chez nos amis américains).

Avec la légalisation qui devient réalité dans de nombreuses parties du monde, vous pourrez trouver un tas d’outils en ligne. Ne cherchez pas plus loin qu’Amazon pour une tonne d’options.

En ce qui concerne les graines, les vendeurs spécialisés tels que Royal Queen Seeds vous offriront un tas d’options parmi lesquelles faire votre choix. Nous sommes là pour vous !

Commencer Une Culture De Cannabis : La Conclusion

Nous espérons que cet article vous aura apporté suffisamment d’informations sur les bases de la culture du cannabis. Si c’est une activité qui vous tente pour un futur proche, voyez cet article comme une checklist de tout ce dont il faut vous rappeler.

Mais si vous êtes prêt à vous lancer et passer aux étapes suivantes, alors allez-y !

Nous vous souhaitons une aventure couronnée de succès et de têtes !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.