Guide Débutant : 3 Étapes Pour Maîtriser l'Étape Jeune Pousse

Publié le :
Catégories : culture du cannabis

Guide Débutant : 3 Étapes Pour Maîtriser l'Étape Jeune Pousse

Maîtriser la délicate étape de la jeune pousse est crucial pour des plants de cannabis forts et sains. Lisez cet article pour plus d'informations sur comment cultiver du cannabis de la graine à la jeune pousse.

1. RÉCIPIENT ET MILIEU DE CULTURE

Avant de faire germer nos graines de cannabis, il faut se décider sur les récipients et la terre, en assumant que la plupart des débutants préfèrent cultiver en terre pour la simplicité. À cette étape, il faut déjà faire la différence entre graines autofloraison et graines féminisées/standards.

A. POTS POUR GRAINES AUTOFLORAISON

Les cultivateurs de variétés autofloraison auront de meilleurs résultats en plaçant la graine directement dans le pot final et en faisant très attention aux jeunes plants durant les trois premières semaines. Des erreurs durant la période de végétation des variétés autofloraison peuvent avoir des conséquences fatales, à savoir de faibles rendements. Selon la variété et la méthode de culture, des pots d’une taille de 5 à 15 litres peuvent être utilisés. La taille des pots aura une influence sur la taille des plants, les rendements et la fréquence d’arrosage. Conseil : les Airpots permettent à plus d’oxygène d’atteindre les racines, ce qui augmente la vitalité et les rendements finaux.

B. POTS POUR GRAINES FÉMINISÉES

Les variétés de cannabis féminisées et standards donnent au cultivateur la possibilité de décider quand la période de végétation prend fin et quand la période de floraison démarre. C’est pourquoi avoir à transplanter des jeunes pousses «féminisées» n’est pas une inquiétude en comparaison des variétés autofloraison. Quand on perd quelques jours à cause de la récupération du stress par la plante, le cultivateur doit simplement augmenter d’autant la période de végétation pour compenser la perte de croissance. Des forums internet et journaux de culture peuvent vous aider à avoir une idée de ce qui marchera le mieux pour la taille des pots dans votre installation.

C. MILIEU DE CULTURE

Un sol bio de haute qualité «léger» fonctionne mieux pour ce qui est de la nutrition pré-ajoutée.

jeune pousse pots cannabis

2. TECHNIQUES DE GERMINATION

Il existe deux techniques différentes couramment utilisées pour faire germer des graines de cannabis.

A. LA MÉTHODE SERVIETTE EN PAPIER MOUILLÉE

Placez délicatement vos graines de cannabis entre des serviettes en papier mouillées et placez le tout dans un récipient plastique fermable. Vous devez avoir une humidité élevée dans le récipient, des températures entre 20-25°C et de l’humidité, mais attention à ne pas trop mouiller les serviettes en papier. Vérifiez régulièrement l’humidité. Ne fermez pas complètement le récipient et laissez un échange d’air. Ceci doit être réalisé dans l’obscurité.

B. GERMER DES GRAINES DANS DE L’EAU

Mettez simplement vos graines dans un verre d’eau potable et attendez 24-48 heures jusqu’à ce que les graines s’ouvrent. Attendez jusqu’à voir les premiers millimètres de la racine, en maintenant l’eau à une température entre 20 et 25°C. Placez votre verre à l’abri de la lumière.

germination cannabis

3. ENVIRONNEMENT : LUMIÈRE, HUMIDITÉ ET ARROSAGE

Après la germination des graines, il est temps de les planter en pots. Plantez les graines à 3-5 millimètres sous la surface de la terre, idéalement avec la petite racine vers le bas. Ceci peut éviter de perdre du temps et les graines n’ont pas à déterminer le sens de la gravité.

A. LUMIÈRE

Il n’est pas nécessaire d’utiliser de puissantes HPS ou LED durant les premiers 10-14 jours. Des CFL avec un spectre lumineux bleu (lumière du jour/blanc chaud) donnent de très bons résultats. Vous pouvez soit créer votre propre solution avec des ports T5/T8 ou acheter des CFL 23-30w au standard européen pas de vis E27. Comparez différentes ampoules et choisissez celles qui dégagent le plus de lumens.

B. HUMIDITÉ

Visez un niveau d’humidité d’environ 70%. De petits propagateurs peuvent être une option si vous commencez avec des récipients très petits, mais les cultivateurs en autofloraison plantant dans les pots finaux doivent surveiller et éventuellement augmenter l’humidité de la pièce de culture.

C. ARROSAGE

C’est de loin le plus important dans la culture des jeunes pousses et du cannabis en général. Ne sur-arrosez pas vos plants à cause de votre affection débordante pour vos pieds de cannabis ! Le système de racines n’a aucune motivation à grandir s’il est constamment inondé d’eau. Vous devez trouver votre propre rythme ou cycle entre humidité et sécheresse. Ceci viendra avec le temps et vos jeunes pousses vont s’épanouir si vous faites bien attention à l’arrosage. Rappelez-vous, le mieux est souvent l’ennemi du bien pour les quantités d’eau !

cannabis l'Étape Jeune Pousse