QU’EST-CE QUE L’ÉTÊTAGE DU CANNABIS ?

L’étêtage ou topping est le processus consistant à tailler la pointe de croissance de la tige principale d’un plant de cannabis. C’est peut-être la technique de palissage à haut stress (ou HST) la plus couramment appliquée par les cultivateurs en intérieur comme en extérieur. La weed qui pousse naturellement prendra typiquement une structure d’arbre de noël. Une tige de têtes dominante centrale et de multiples ensembles de branches latérales. Toutes les parties de la plante reçoivent une portion de lumière du soleil à un moment durant la journée, alors que le soleil traverse le ciel.

Par contraste, les plants de cannabis en intérieur sont éclairés par une lampe de culture stationnaire positionnée au-dessus. Ceci rend la forme naturelle des plants de cannabis peu adaptée à la culture en intérieur, à moins de les faire pousser en grandes quantités en utilisant une méthode SOG ou Sea of Green. L’étêtage est la méthode de choix pour les cultivateurs pros afin d’augmenter les rendements. Elle a aussi les faveurs des cultivateurs amateurs qui veulent remplir leur espace de culture avec une poignée de plants, plutôt que d’en entasser autant que possible.

Retirer la tête supérieure encouragera le développement de deux nouvelles tiges et favorisera la croissance des branches secondaires inférieures. Le but est d’inverser la forme d’arbre de noël pour encourager plus de pénétration lumineuse. L’hormone de croissance est diffusée dans toutes les pousses, une fois que la dominance du bourgeon apical est éliminée. Des plants branchus à profil bas sont plus désirables pour tout cultivateur. En intérieur, l’espace vertical est souvent limité et en extérieur, des buissons sont plus discrets que des arbres élancés. L’étêtage est une bonne technique pour prendre le contrôle sur la canopée du cannabis.

Exemple étêlage plante de cannabis

COMMENT ÉTÊTER LE CANNABIS

Il vaut mieux réaliser l’étêtage avec une seule coupe propre sur le bout de la tige principale, avec des stylos stériles. Retirez 100 % de la pointe sur la tige principale, et la tige se divisera en deux. Encore mieux, le processus peut être répété encore et encore pour doubler le nombre de tiges supérieures.

Tous les cultivateurs de cannabis aguerris s’accordent à dire que l’étêtage est une technique à réaliser en phase de croissance végétative. Le moment exact reste sujet à débats. De nos jours, la plupart des cultivateurs taillent tôt, habituellement quand le plant n’a que 3-5 nœuds. D’un autre côté, les cultivateurs à l’ancienne sont généralement un peu plus patients et attendent environ 30 jours ou jusqu’à ce que les plants fassent au moins 30cm de haut avant de tailler.

Comme l’étêtage est une méthode de palissage à haut stress, les plants auront besoin de temps pour récupérer. Laissez 1-2 semaines avant d’appliquer d’autres techniques de taille et de palissage.

QU’EST-CE QUE LE FIMMING DU CANNABIS ?

Le Fimming est une autre technique de palissage à haut stress utilisée pour accroître les rendements. Elle est similaire à l’étêtage, tout en ayant ses particularités propres. L’objectif est toujours d’augmenter le nombre de tiges principales. Mais au lieu de les doubler, le fimming peut donner naissance à 4 nouvelles tiges supérieures ou plus. Cette technique est fortement recommandée pour les micro-cultivateurs qui n’ont peut-être qu’un ou deux plants.

Les pousses secondaires reçoivent l’hormone de croissance qui aurait autrement été utilisée pour développer la tige principale. Cependant, la plupart des cultivateurs rapportent que le fimming est légèrement moins efficace que l’étêtage pour réduire l’étirement. Un plant de cannabis ayant subi une taille en FIM pourra toujours pousser en hauteur, mais avec beaucoup plus de tiges supérieures.

Cannabis Fimming Plante

COMMENT TAILLER LE CANNABIS EN FIM

Tout comme pour l’étêtage, il est préférable d’appliquer la technique FIM durant la phase de croissance végétative. Mais contrairement à l’étêtage, la méthode favorise une approche moins précise. Après tout, FIM signifie « Fuck I Missed », soit « Merde J’ai Raté ». Pincer 75 % de la pointe sur la tige principale entre les doigts est ici préféré à une coupe nette aux ciseaux de la pointe entière.

Ce n’est pas joli, mais ça marche. Au moins 4 nouvelles pousses émergeront en une semaine ou deux. Parfois jusqu’à 8. De plus, les pousses secondaires rattraperont leur croissance dans le même temps. À part quelques feuilles nourricières défigurées, la méthode FIM n’est pas si différente de l’étêtage. Le temps de récupération standard après la taille FIM est de 1-2 semaines.

Fimming Étêlage différences

TAILLE ET PALISSAGE POUR UN RENDEMENT MAXIMUM

Vous voulez avoir la récolte la plus grosse possible ? Si c’est le cas, préparez-vous à mélanger plusieurs techniques. L’étêtage ou le Fimming des plants de cannabis ne sont pas suffisants à eux seuls. Passez au niveau supérieur pour obtenir ces grammes supplémentaires. En ajoutant les deux méthodes suivantes, vous pourriez trouver la recette pour une récolte à faire exploser la balance.

LOLLIPOPPING

En bref, le lollipopping consiste à éliminer les sites de têtes trop aérés et faibles sur les plants de cannabis. L’idée est de concentrer l’énergie de la plante sur le développement de grosses têtes bien épaisses, plutôt que sur des micro-têtes. La plupart des cultivateurs préfèrent dépouiller les pousses inférieures durant la 3ème semaine de floraison. Pincer est généralement préférable à une taille nette avec des ciseaux. Les cultivateurs en ScrOG éliminent généralement toute la croissance sous le filet afin d’améliorer la circulation d’air et de pousser toute l’énergie de la plante sur les sommités.

SCROGGING

Toutes les techniques de culture du cannabis à haut rendement précédentes peuvent être encore améliorées avec une ScrOG ou technique Screen of Green. Une ScrOG est le pinacle de la culture de cannabis à haute performance. En déployant un filet grillagé en travers de l’espace de culture, toute la culture est optimisée pour une production maximum. Le principe de base est que le cultivateur doit tordre et plier les pousses pour remplir autant de carrés de la grille que possible. Cela commence en phase végétative et continue jusqu’au début de la floraison.

Potentiel nouvelles branches cannabis

LIMITATIONS DE L’ÉTÊTAGE ET DU FIMMING

L’étêtage et le fimming prolongeront la période pendant laquelle les plants de cannabis auront besoin d’être en phase de croissance végétative dans un cycle lumineux 18/6. Attendez-vous à une phase de croissance végétative de 4-6 semaines si vous avez l’intention d’utiliser ces techniques.

Autre problème souvent négligé et pourtant évident quand on encourage la formation de multiples lourdes tiges de têtes, c’est que les plants de weed ont tendance à être lourds dans leur partie supérieure. En l’absence d’une ScrOG, les plants pourraient avoir besoin de tuteurs en bambou pour avoir du support.

Contrairement à ce que d’autres sources pourraient rapporter, l’étêtage et le fimming sont totalement inadaptés pour le cannabis à autofloraison. Ces variétés ont un court cycle de vie qui ne laisse pas le temps pour l’application de méthodes de taille et de palissage, à l’exception du LST ou technique de palissage à faible stress.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander