Sommaire:

Quand le cycle lumineux apporte à vos plants de cannabis de plus longues heures d’obscurité ininterrompue, ils entrent en phase de floraison. Vos plants arrêteront de grandir et consacreront plutôt leur énergie à la production de têtes (fleurs). En extérieur, cela se produit normalement quand les journées raccourcissent à la fin de l’été. Quand vous cultivez en intérieur, la floraison commencera une fois que vous aurez réglé vos lampes sur 10-12 heures d’obscurité.

Pour la plupart des variétés de cannabis, la période de floraison durera 7-9 semaines, mais certaines sativas nécessitent encore plus de temps pour que leurs têtes arrivent à maturité.

Ce qui se produit durant la floraison et à quel moment exactement peut varier selon la variété particulière que vous cultivez. Donc, ne vous attendez pas à ce que vos plants suivent ce planning à la lettre. C’est plutôt un guide général que vous pouvez suivre. Regardons la phase de floraison du cannabis, semaine par semaine.

Video id: FUlQK3vL35U

LES PREMIÈRES SEMAINES DE FLORAISON (SEMAINES 1, 2 ET 3)

Quand la période de floraison commence, il n’y a pas de changement abrupt dans la croissance de vos plants. Le cannabis ne se met pas soudainement à stopper sa croissance pour passer en floraison. Durant ces premières semaines de floraison, de nombreuses variétés de cannabis pourraient en fait passer par une croissance et un étirement considérables. C’est important à savoir pour ce qui est de nourrir correctement vos plants, mais aussi si vous voulez leur donner suffisamment d’espace pour pousser.

SEMAINE 1 (ÉTAPE DE TRANSITION ET ÉTIREMENT)

Durant les toutes premières semaines de floraison, vos plants de cannabis seront en phase de transition. En pensant que l’hiver n’est pas loin et qu’il lui faudra bientôt supporter un lourd chargement de têtes, votre plant va probablement grandir rapidement. Certaines variétés peuvent presque doubler de taille durant cette période. En raison de la croissance rapide qu’affiche votre plant à ce moment, cette phase préliminaire de floraison est aussi connue sous le nom de phase d’étirement.

Alors que votre plant passe du temps à gagner en taille et en hauteur, il développera un certain nombre de nouvelles feuilles, principalement au sommet des tiges principales. Votre plant de cannabis est occupé à faire pousser de la « verdure », comme des feuilles et des tiges, pour pouvoir devenir plus fort et plus robuste.

Voici quelques points importants à connaître durant cette étape préliminaire de floraison.

Même si votre plant est officiellement entré en phase de floraison, il aura à présent un besoin accru de nutriments de croissance. Vous ne devriez pas changer soudainement vos habitudes d’apport en nutriment et utiliser des nutriments de floraison d’un jour à l’autre. Il est généralement recommandé de continuer à donner des nutriments de croissance pendant au moins une semaine une fois la floraison démarrée.

Avec l’étirement du cannabis au début de la floraison, vous pourriez vouloir envisager des techniques de palissage, comme le Palissage à Faible Stress (ou LST). C’est une technique consistant à plier les tiges vers le bas et en s’éloignant du centre du plant, pour pouvoir obtenir une canopée uniforme afin d’utiliser plus efficacement vos lampes de culture. Ce qui peut vous aider à obtenir de bien meilleurs rendements par la suite.


 (Semaine 1)

SEMAINE 2

En semaine 2 de floraison, vous pourriez remarquer les premiers pistils blancs sur vos plants de cannabis femelles. Ces petits poils blancs fins se développent aux endroits où les grosses feuilles nourricières rencontrent la tige principale. Ce sont ces poils fins qui deviendront plus tard des têtes.

Si votre plant de cannabis se trouve être un mâle, il ne développera pas ces « poils », mais développera à la place des sacs à pollen mâle. Si vous cultivez des plants réguliers, non-féminisés, dont vous ne connaissez pas le sexe, c’est alors le moment de « sexer » les plants pour pouvoir séparer les mâles des femelles. Les mâles ne donneront pas de têtes et polliniseront vos femelles, ce qui les poussera à produire des graines. C’est une chose que vous voulez éviter.

Pour bien nourrir vos plants une fois qu’ils commencent à fleurir et qu’ils lancent les premiers signes de têtes en croissance, vous devriez consulter le planning de votre fabricant de nutriments. C’est normalement à cette période, vers la semaine 2, que vous devez augmenter les nutriments de floraison pour aider vos plants à atteindre leur potentiel de rendement maximum.


(Semaine 2)

SEMAINE 3

Vos plants de cannabis n’auront pas encore totalement stoppé leur croissance et seront à présent environ 50 % plus grands que ce qu’ils étaient juste trois semaines plus tôt. Même s’ils s’étirent toujours encore un peu, l’étirement va graduellement ralentir et bientôt se terminer.

Aux endroits de la plante où vous avez précédemment vu des poils, vous pouvez à présent voir les premiers signes du développement des vraies têtes. Il n’y aura pas encore beaucoup de glandes à résine et de trichomes sur vos plants, ce qui signifie que l’odeur ne sera pas encore trop prononcée.

Cette phase de floraison est le moment où votre plant commence à dépenser de plus en plus d’énergie sur la croissance des fleurs. Elle est particulièrement critique. Assurez-vous que les nutriments que vous donnez soient appropriés et consultez les étiquettes pour connaître les doses recommandées.

Alors que vos plants deviennent plus exigeants, vous devriez vérifier toute carence potentielle qui pourrait se manifester de différentes façons, comme des feuilles décolorées, jaunissantes, ou une perte de feuilles. En même temps, il faut aussi surveiller les plants pour repérer tout signe de possible suralimentation (« brûlure de nutriments ») qui pourrait aussi survenir à ce moment. La brûlure de nutriments s’affiche généralement par une décoloration des pointes des feuilles. Si cela se produit, vous devez diminuer l’apport.

 
(Semaine 3)

SEMAINE 4

À la semaine 4 de la période de floraison, vos plants de cannabis auront probablement arrêté de grandir et dépenseront à présent toute leur énergie sur la croissance des têtes. Il y aura toujours de petites poils blancs sortant des têtes, mais les têtes elles-mêmes deviendront plus grosses et épaisses chaque jour qui passe. Avec plus de têtes plus grosses en croissance, vos plants commenceront maintenant à produire plus de trichomes, ce qui rendra leur odeur plus notable à cette étape.

Comme vos plants de cannabis auront arrêté de grandir, vous n’avez plus besoin de faire attention au palissage de vos plants. Là où vous avez auparavant plié les branches, vous pouvez peut-être envisager de les soutenir, si elles ont besoin de support structurel.


(Semaine 4)

SEMAINE 5

En semaine 5 de floraison, vous pouvez observer les têtes sur tout le plant devenir plus épaisses. Vous pourriez aussi remarquer la croissance de nouvelles têtes à de nouveaux endroits, comme le long de la tige principale. Avec cette abondance de têtes, vos plants de cannabis vont grossir de jour en jour. C’est un signe qui ne trompe pas et qui indique que vous êtes en mode de floraison totale. À ce moment, votre plant aura une odeur très intense. Assurez-vous d’avoir un bon système de ventilation en place si vous cultivez en intérieur ou dans une région qui ne permet pas la culture légale.

Certains des pistils auparavant blancs de vos plants de cannabis pourraient à présent devenir plus sombres, avec une couleur marron ou ambrée. En même temps, quand vous vérifiez les trichomes de votre plant, vous pourriez remarquer que certains deviennent opaques. Les trichomes devenant blanc laiteux et les poils devenant plus sombres sont autant de signes qui indiquent que vos plants ne sont plus très loins de la récolte.


(Semaine 5)

 

SEMAINES 6, 7 ET 8 (FIN DE LA PHASE DE FLORAISON, JUSTE AVANT LA RÉCOLTE)

Toutes les variétés de cannabis n’ont pas besoin de la même période de temps pour leur floraison, mais de nombreuses variétés seront prêtes à récolter durant ces trois dernières semaines. Cependant, peu de variétés seront prêtes avant la semaine 8.


(Semaine 6)

Rincez Vos Plants De Cannabis

Selon la période de floraison de votre variété en particulier, le moment du rinçage de vos plants de cannabis se fait normalement deux semaines avant la récolte. Quand vous « rincez », vous arrêtez d’administrer des nutriments et vous ne donnez au plant que de l’eau pure au pH équilibré durant ces semaines finales. Ceci vous débarrassera (en rinçant) les sels et minéraux dans le sol, ce qui donnera des têtes au goût plus pur et meilleur. Sinon, la weed pourrait être assez rude et avoir un goût chimique désagréable.


(Semaine 7)

Surveillez Vos Plants Pour Récolter Au Bon Moment

Pour déterminer quand il est l’heure de récolte votre plant, vous pouvez utiliser une loupe de bijoutier ou un petit microscope pour inspecter régulièrement les trichomes de vos plants. Vous devez observer si les trichomes passent d’une couleur transparente à un blanc laiteux. Si beaucoup des trichomes que vous voyez sont toujours transparents, alors il est trop tôt pour récolter. Mais quand la plupart des trichomes ont une couleur ambrée et une clarté opaque, alors cela signifie que la teneur en THC des têtes est à son maximum et que le plant est prêt à être récolté.


(Semaine 8)

CONSEILS DE PRO POUR UNE MEILLEURE RÉCOLTE

Aider vos plants de cannabis durant leur phase de floraison peut être effrayant, surtout pour les cultivateurs débutants. Suivez ces conseils simples pour vous assurer de toujours obtenir une excellente récolte :

Video id: MciTjrcgw7E

• IDENTIFIER LE SEXE DE VOS PLANTES

La plupart des cultivateurs identifient le sexe de leurs plantes au cours de la dernière semaine de végétation ou des premières semaines de floraison. N’oubliez pas que les mâles développent des sacs de pollen qui ressemblent à de petites boules, et qu’ils doivent être supprimés ou séparés des femelles si vous voulez éviter qu’elles ne soient pollinisées.

Surveillez également vos plantes femelles durant la floraison afin d’éviter tout hermaphrodite. Bien que ce ne soit pas courant, certains plants de cannabis peuvent développer des fleurs mâles et femelles, tandis que d’autres peuvent développer des étamines (familièrement connues sous le nom de « bananes ») comme ultime tentative de créer des graines en réponse à un stress important.

• RÉGLER LES PROBLÈMES AVANT LA FLORAISON

Si vous êtes un cultivateur d’intérieur, vous avez l’avantage de pouvoir contrôler le moment où vos plantes commencent à fleurir. Veillez à l’utiliser à votre avantage et ne faites fleurir vos plantes que lorsqu’elles sont à 100 % saines. Vous ne voulez pas corriger des carences en nutriments ou lutter contre des nuisibles et des maladies pendant que vos plantes fleurissent.

Si vous cultivez en extérieur, vous avez moins de contrôle sur le moment où vos plantes commenceront à fleurir. Vous devez juste faire attention au calendrier et régler les problèmes éventuels avant la fin de l’été.

• RENDRE LA TRANSITION VERS LA FLORAISON AUSSI SIMPLE QUE POSSIBLE

Les plantes en floraison ont besoin de niveaux d’humidité et de températures différents que les plantes en végétation. Plutôt que de modifier simultanément la température, l’humidité et le cycle de lumière, nous vous recommandons de modifier progressivement la température et l’humidité sur deux jours, puis de laisser vos plantes s’habituer à ces changements en les laissant en végétation durant quelques jours en plus avant de changer de régime d’éclairage.

• DISPOSER VOTRE LAMPE CORRECTEMENT

Les plants de cannabis apprécient les longueurs d’ondes rouges et oranges durant la floraison (entre 580–700 nm) afin de favoriser la maturation de leurs fleurs. Pour de meilleurs résultats, utilisez un éclairage de culture avec ce spectre pendant la phase de floraison.

• NE PAS TRANSPLANTER QUAND PROCHE DE LA FLORAISON

La transplantation choque vos plants de cannabis. Évitez toujours de transplanter juste avant ou pendant la phase de floraison pour ne pas endommager votre rendement potentiel.

• TAILLER L’EXCÉDANT DE FEUILLAGE

Avant la floraison, veillez à palisser et à tailler un peu vos plants de cannabis afin de permettre à un maximum de lumière d’atteindre ses sites de floraisons. Chaque cultivateur a sa propre approche de la taille, mais nous aimons celle recommandée par Kyle Kushman : « Si une branche ne dépasse pas 50 % de la hauteur de la plante, elle peut disparaitre ». L’idée ici est d’aider votre plante à concentrer son énergie uniquement sur les sites de floraison qui donneront le meilleur produit.

De plus, n’oubliez pas de toujours couper les feuilles jaunes ou mortes pendant la floraison. Bien que vos plantes doivent rester luxuriantes et vertes jusqu’à la quatrième semaine environ, une partie de leur feuillage cessera de s’épanouir, car elle consacrera plus d’énergie à la production de têtes. C’est tout à fait normal, et vous pouvez sans risque supprimer toutes les feuilles qui jaunissent ou se dessèchent complètement.

X

• GARDER UNE HUMIDITÉ DE 45 %

La pourriture des têtes est un problème grave qui peut ruiner une récolte entière. Pour protéger vos plants et optimiser leur croissance, maintenez l’humidité relative de votre chambre de culture à 45 %.

• SURVEILLER DE PRÈS LA TEMPÉRATURE

Les plants de cannabis en floraison apprécient des températures diurnes de 20–23 °C et nocturnes d’environ 15–18 °C. Faites attention aux baisses ou aux hausses soudaines de température lorsque vous allumez ou éteignez vos lampes. Les baisses soudaines peuvent choquer vos plantes, tandis que les hausses soudaines peuvent provoquer la formation de condensation à la surface de vos têtes, ce qui entraîne leur pourriture.

• UTILISER UN SYSTÈME DE CIRCULATION D’AIR FILTRÉ AU CARBONE

Compléter avec du CO₂ durant la phase de floraison peut améliorer la croissance et le rendement. Si vous le pouvez, visez à maintenir les niveaux de CO₂ entre 1 000–1 200 ppm pendant la floraison.

• ÉVITER LES BRÛLURES DE NUTRIMENTS

Vous ne pouvez pas compenser une brûlure de nutriments durant la floraison. Veillez à suivre un calendrier d’alimentation strict et n’oubliez pas de cesser de les nourrir deux semaines avant la récolte et de rincer vos plantes.

• SOUTENIR LES TÊTES LOURDES

Il n’est pas rare que les plantes en floraison se cassent sous le poids de leurs têtes. Utilisez des tuteurs en bambou et de la ficelle pour soutenir les branches fortement chargées et veillez à ce qu’elles soient aussi légères que possible.

• ÉVITER LES BRÛLURES DE LUMIÈRES

Comme pour les brûlures de nutriments, on ne peut pas récupérer une brûlure de lumière pendant la floraison. N’oubliez pas de garder vos lumières à une bonne distance du sommet de la canopée. Une brûlure de lumière n’endommage pas seulement le feuillage sain, mais peut aussi provoquer des carences en calcium au début de la floraison. Si le sommet de vos plantes commence à blanchir durant la floraison, il est probable que vous ayez besoin de surélever vos lumières !

• UTILISER DE L’ACIDE FULVIQUE PENDANT LA PRÉFLORAISON

L’utilisation d’acide fulvique dans la phase de floraison tardive/précoce peut aider à augmenter la taille de vos têtes dès le début. N’oubliez pas non plus de donner à vos plantes plus de calcium pendant la floraison, à la fois dans les installations hydroponiques qu’en terre.

BONNE RÉCOLTE !

Cultiver de l’herbe peut sembler compliquée et difficile. Après tout, les plants de cannabis sont sensibles, et une seule erreur pendant la phase de floraison peut avoir un impact significatif sur la taille et la qualité de votre rendement. Pour garantir une excellente récolte à chaque fois, n’oubliez pas de garder en favori ce guide de la phase de floraison et de le lire avant de changer les lumières durant votre prochaine culture !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.