Quand on a l’intention de cultiver du cannabis, il est facile de voir pourquoi la récolte de quelques précieuses têtes est considérée comme le summum de l’expérience. Tout le travail difficile, le temps, et l’argent que vous avez investi convergent vers ce dernier moment de récompense. Toutefois, le travail ne s’arrête pas après la coupe.

Ensuite, les cultivateurs doivent s’assurer que leur récolte soit traitée correctement afin d’éviter tout risque qu’elle ne soit endommagée ou impossible à fumer. Le séchage et l’affinage des têtes de cannabis après la récolte est essentiel afin de minimiser le risque de contamination par des moisissures.

Le séchage et l’affinage améliorent aussi grandement le goût d’une récolte. Cela est dû en partie à des processus qui décomposent la chlorophylle avec le temps, ce qui donne un goût moins prononcé. Cet aspect est particulièrement important pour ceux qui souhaitent partager leur produit ou le consommer à des fins thérapeutiques. Le séchage et l’affinage réduisent également l’anxiété associée à la consommation de cannabis, ce qui peut même augmenter la puissance des cannabinoïdes.

Ces procédures peuvent augmenter la durée de conservation d’une récolte, ce qui signifie que les producteurs peuvent en profiter pendant de nombreux mois à venir.

Taille Humide Cannabis

MANUCURE AVANT SÉCHAGE

Le processus de séchage commence dès que vous coupez vos plantes et commencez à tailler les têtes. Vous remarquerez ainsi à quel point les têtes fraîches sont collantes et humides. Bien que cette colle soit un bon indicateur de la quantité de résine psychoactive sur vos têtes, elle offre également un excellent terrain de reproduction pour les contaminants fongiques et bactériens. Laisser traîner des têtes comme ça est généralement la voie tracée pour un vrai désastre ; c’est pourquoi il est préférable d’agir rapidement.

Il existe plusieurs façons de tailler vos plantes au début du processus de séchage. La « manucure humide » consiste à tailler dès que les plantes sont mûres. Coupez les branches une à une et utilisez des ciseaux ou un sécateur pour couper avec précision l’excédent de matière végétale. Bien que les têtes soient d’un intérêt primordial, les feuilles contiennent également de faibles niveaux de cannabinoïdes et peuvent être stockées séparément, puis transformées en comestibles plus tard.

La « manucure à sec » est une technique généralement utilisée lorsqu’un cultivateur dispose d’une grande quantité de matière végétale et de peu de temps pour la traiter. Il s’agit de couper les branches et de les suspendre entièrement en ligne. Une fois que les plantes sont sèches, elles sont ensuite manucurées et transformées. La manucure à sec est moins propre, car les petites feuilles se sont enroulées vers les têtes. De plus, la manucure à sec peut entraîner une perte de résine en raison du mouvement des branches lors de la suspension et de la manipulation.

Quelle que soit la méthode de manucure utilisée, il est important de transformer votre récolte dans une salle de séchage appropriée. Une salle de séchage devrait idéalement présenter un environnement frais et sombre entre 15-22 °C.

LE PROCESSUS DE SÉCHAGE

Si vous optez pour la manucure humide, préparez vos têtes. Maintenant, vous devrez les étaler sur une grande surface. Il n’est pas conseillé de les placer directement sur du carton ou du papier journal, car cela ne permet pas aux têtes une aération totale. Les placer sur une grille sèche avec filet ou treillis métallique est de loin une meilleure option. Ceci permet au flux d’air d’atteindre tous les côtés des têtes. Si possible, utilisez des supports de séchage assez grands pour étaler les têtes de façon uniforme, à quelques centimètres les unes des autres.

L’utilisation d’une petite grille permet d’empiler les têtes les unes sur les autres, ce qui peut entraîner un séchage irrégulier et une contamination possible par les moisissures. Lorsque les têtes sont en train de sécher, elles commencent à libérer beaucoup d’eau. Si cette eau ne peut pas s’échapper, des poches d’humidité peuvent se former. L’humidité est l’une des multiples variables dont la moisissure a besoin pour proliférer.

Maintenant que vos têtes sont uniformément espacées sur une grille, le processus de séchage peut commencer. La rapidité du processus dépend totalement des préférences du cultivateur. Bien sûr, cela peut être accéléré et terminé sur une courte période de temps, mais les bonnes choses arrivent à ceux qui savent attendre. Le fait d’accélérer le processus de séchage et d’exposer les têtes à des températures élevées peut réduire massivement la qualité de la récolte, et peut entraîner une herbe au goût affreux offrant des effets faibles et inconfortables.

Procédé De Séchage Cannabis

PLUS C’EST LENT, MIEUX C’EST

Idéalement, le processus de séchage devra être lent. Une température ambiante de 21 °C et une humidité de l’air de 50 % sont optimales. Divers équipements peuvent être utilisés pour ajuster l’environnement à ces niveaux, comme un climatiseur, un déshumidificateur, un humidificateur, et un appareil de chauffage. Un hygromètre thermique peut être utilisé pour mesurer la température et le niveau d’humidité dans une pièce.

Gardez votre pièce dans un environnement optimal, et continuez à vérifier vos têtes tous les 3-7 jours. Elles deviendront plus sèches chaque jour, et vous pouvez les manipuler pour observer la progression. Finalement, votre récolte deviendra si sèche que vous pourrez briser les bourgeons facilement avec vos mains. Si elles se cassent sans plier, c’est le signe que vos têtes ont été correctement séchées. Tout pliage indiquera que de l’eau est encore présente et que le processus de séchage n’est pas encore terminé.

STOCKEZ VOS TÊTES DANS DES BOCAUX

Maintenant que vos têtes ont séchés correctement, vous devrez les stocker dans un environnement contrôlé pour commencer le processus d’affinage. Les bocaux de confiture à large ouverture, sont une option parfaite pour cela. Ces bocaux conserveront environ 28 g de têtes de cannabis séchés. Remplissez chaque bocal à la moitié pour qu’il y ait de la place pour de l’air supplémentaire. L’environnement idéal pour l’affinage de votre cannabis en pot est une température ambiante d’environ 21 °C et un taux d’humidité d’environ 60 %.

Séchage Sec Des Têtes De Cannabis

AFFINER VOTRE RÉCOLTE

L’affinage est un autre processus qui prend du temps et demande de la patience, mais qui s’avère payant à la fin. L’affinage vous laissera avec une herbe au goût incroyable et vous offrira un high très plaisant. Au cours de la première semaine ou des deux premières semaines, il est conseillé de vérifier vos bocaux au moins une fois par jour, voire deux fois si vous en avez le temps. Lors de l’ouverture des bocaux, vérifiez chaque tête pour déceler tout signe de moisissure. Si des symptômes sont visibles, enlevez les bourgeons affectés des bocaux pour empêcher toute dissémination. L’ouverture des couvercles des bocaux permettra un apport d’air pour rafraîchir vos têtes.

Si vos têtes sont encore trop humides, vous pouvez les retirer des bocaux pendant quelques heures afin de libérer l’excès d’eau. Si elles sont légèrement humides, il suffit d’enlever le couvercle de vos bocaux pendant environ deux heures.

Pendant les semaines d’affinage, il est conseillé de fumer régulièrement de petits échantillons de votre récolte pour en connaître le goût et la force. Plus vos têtes s’affinent longtemps, plus le goût sera doux.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander