L’humidité relative est une variable extrêmement importante de la culture de cannabis, et c’est une chose que même les cultivateurs débutants doivent comprendre afin de produire une récolte décente. Puisque les plants de cannabis aiment les températures chaudes (et l’air chaud retient davantage d’humidité que l’air froid), il vous faudra mesurer et contrôler l’humidité de votre espace de culture afin de créer l’environnement idéal pour vos plants.

Dans cet article, nous allons vous expliquer étape par étape le contrôle de l’humidité relative dans votre espace de culture grâce à l’assistance d’un déshumidificateur.

Qu’est-Ce Qu’un Déshumidificateur ?

Comme le nom le suggère, les déshumidificateurs sont des appareils conçus pour réduire l’humidité d’une zone précise. De nombreuses personnes en utilisent pour contrôler l’humidité de leur domicile pour accroître leur confort ainsi qu’empêcher l’apparition de moisissure et de mildiou (qui s’épanouissent pleinement dans les conditions humides). Néanmoins, les déshumidificateurs peuvent aussi avoir un emploi commercial ou industriel, comme réduire l’humidité au sein des piscines, des salles de sport, des patinoires, des entrepôts de stockage et plus encore.

Comment Fonctionne un Déshumidificateur ?

Il y a deux types principaux de déshumidificateurs sur le marché :

  • Le déshumidificateur d’air à condensation : celui-ci fonctionne en attirant l’air de l’environnement sur un serpentin réfrigéré. L’eau présente dans l’air va se condenser sur le serpentin puis s’égoutter dans un bac ou un seau qui permettront de la jeter ou la recycle.
Comment Fonctionne un Déshumidificateur ?
  • Le déshumidificateur d’air à adsorption : celui-ci fonctionne en attirant l’air ambiant sur une roue alvéolée enduite d’un absorbeur d’humidité (une substance qui absorbe donc l’eau comme le gel de silice). Plutôt que de s’écouler dans un bac, l’eau capturée par un déshumidificateur asséchant est retirée à l’aide d’un filet d’air chauffé afin d’évaporer l’humidité contenue dans l’asséchant.
Comment Fonctionne un Déshumidificateur ?

Comment Choisir Le Bon Déshumidificateur Pour Cultiver Du Cannabis ?

Que vous soyez un cultivateur expérimenté ou amateur, vous aurez vraisemblablement besoin d’un déshumidificateur pour contrôler l’humidité de votre espace de culture. Ci-dessous, nous allons détailler certains des aspects primordiaux à garder en tête lorsque l’on choisit un déshumidificateur pour son espace de culture en intérieur.

  • Votre Budget

Votre budget aura un impact important sur le type de déshumidificateur que vous choisirez d’utiliser. Malheureusement, le fait de ne pas utiliser un déshumidificateur entraîne le plus souvent des problèmes de moisissures ou de nuisibles qui peuvent ruiner toute votre récolte. Par conséquent, assurez-vous de prendre en considération les coûts d’achat et d’utilisation d’un déshumidificateur dès le début et d’établir un budget en conséquence. Il s’agit d’un de ce genre d’équipements où être près de ses sous n’est pas très habile.

  • Déshumidificateurs Portables vs Fixes

Les déshumidificateurs portables collectent l’eau dans un plateau qui doit être vidé régulièrement. Les déshumidificateurs fixes, quant à eux, utilisent des tuyaux de drainage pour acheminer l’eau collectée dans une sortie ou un récipient plus grand (où elle peut être réutilisée).

Les déshumidificateurs portables et fixes ont tous deux leurs avantages et leurs inconvénients. Par exemple, ceux portables présentent l’avantage, vous l’avez deviné, d’être portables, ce qui signifie que vous pouvez facilement les déplacer dans votre salle de culture ou les transporter dans un nouvel espace de culture (si vous déménagez, par exemple).

Les déshumidificateurs fixes, en revanche, s’avèrent moins fastidieux à déplacer, car ils évacuent automatiquement l’eau qu’ils ont recueillie dans l’environnement. Cependant, ils sont plus compliqués à installer, ce qui les rend généralement adaptés uniquement aux grandes salles de culture permanentes.

  • Volume du Réservoir

C’est un autre aspect important à considérer lors du choix d’un déshumidificateur pour votre salle de culture de cannabis. Les déshumidificateurs à grand réservoir doivent évidemment être vidés moins souvent, mais ils prennent aussi généralement plus de place et sont plus chers.

Si vous cultivez dans une petite pièce/tente, vous devrez peut-être faire le sacrifice d’utiliser un petit déshumidificateur et de le vider plus fréquemment pour éviter de limiter encore plus votre espace de culture. Si, en revanche, l’espace et le budget ne sont pas une grande préoccupation pour vous (ou si votre pièce de culture reste souvent sans surveillance pendant de longues périodes), vous pouvez opter pour un déshumidificateur avec un grand réservoir.

  • Taille de la Salle de Culture

La plupart des déshumidificateurs que vous trouverez sur le marché aujourd’hui sont assez efficaces, ce qui signifie qu’ils maintiennent l’humidité relative dans une petite chambre de culture ou une tente à des niveaux optimaux. Toutefois, si vous êtes un cultivateur expérimenté et que vous disposez d’une grande salle de culture, vous devrez investir dans un déshumidificateur plus grand qui peut déshumidifier efficacement l’espace avec lequel vous travaillez.

Comment Choisir Le Bon Déshumidificateur Pour Cultiver Du Cannabis ?

Comment Fabriquer Soi-Même Un Déshumidificateur Pour La Culture Du Cannabis

Si vous avez un budget serré, il existe un moyen de construire votre propre déshumidificateur d’air. Bien qu’il ne tienne pas la route à long terme et ne puisse être comparé à aucun des déshumidificateurs commerciaux actuellement sur le marché, il peut être une option viable si vous avez un budget très serré.

Équipement

  • x2 seaux de 20 l
  • Grand sac de sel gemme
  • Perceuse

Instructions

  1. Utilisez votre perceuse pour faire quelques trous de drainage dans le fond et les côtés d’un de vos seaux.
  2. Placez le seau avec les trous dans celui qui n’en a pas.
  3. Versez le sel gemme dans le seau supérieur.
  4. Placez le déshumidificateur dans votre chambre de culture et vérifiez quotidiennement le réservoir.

Le concept est assez simple : le sel gemme dans le seau du haut va aspirer l’humidité de l’air, qui va se condenser et s’égoutter dans le seau du bas faisant office de réservoir. Le niveau d’humidité dans votre tente de culture déterminera la quantité d’eau que le déshumidificateur capturera et la fréquence à laquelle vous devrez changer le sel gemme.

N’oubliez pas que ce déshumidificateur fait maison ne peut être comparé à un déshumidificateur domestique, et encore moins à un déshumidificateur commercial. Cependant, il fera au moins quelque chose pour contrôler l’humidité dans votre chambre de culture.

Autres Options De Déshumidificateurs À Faire Soi-Même

Le déshumidificateur au sel gemme que nous avons mentionné plus haut n’est pas la seule option DIY lorsqu’il s’agit de gérer l’humidité dans votre espace de culture. Il existe d’autres déshumidificateurs à élaborer soi-même :

  • Déshumidificateur au chlorure de calcium : comme le sel gemme ou le gel de silice, le chlorure de calcium est un déshydratant facilement disponible et relativement efficace. Essayez de remplir une chaussette de chlorure de calcium et de la suspendre à un bout de ficelle quelque part dans votre espace de culture. Vous pouvez utiliser un seau ou un bol pour recueillir l’humidité qui s’écoule de la chaussette.
Autres Options De Déshumidificateurs À Faire Soi-Même
  • Gel de silice : placez un déshumidificateur à base de gel de silice dans un récipient en plastique (faites des trous dans le récipient pour permettre à l’air d’y entrer et d’en sortir). Placez le conteneur dans votre espace de culture, et le gel de silice absorbera automatiquement l’humidité de l’air.
Autres Options De Déshumidificateurs À Faire Soi-Même
  • Blanchisseur de café : versez un peu de blanchisseur de café dans un bol et placez le bol dans votre chambre de culture/tente. Le blanchisseur absorbera l’humidité et durcira avec le temps, vous devrez donc le remplacer régulièrement.
Autres Options De Déshumidificateurs À Faire Soi-Même
  • Cristaux absorbant l’humidité : disponibles en ligne et dans certains magasins, ces cristaux absorbent l’humidité de l’air et forment une masse solide. Comme pour le sel gemme, vous pouvez verser ces cristaux dans un seau percé de trous et placer ce seau dans un autre pour qu’il serve de réservoir. Vous devrez remplacer les cristaux une fois qu’ils auront durci.
Autres Options De Déshumidificateurs À Faire Soi-Même

La gestion de l’humidité est la clé du développement sain de plants de cannabis et d’obtention d’une récolte plein de têtes magnifiques. Assurez-vous d’investir dans un déshumidificateur dès le départ pour avoir un contrôle total de l’humidité de votre espace/tente de culture. Sinon, testez l’une de nos options à faire soi-même mentionnées ci-dessus si l’argent vous fait défaut.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.