L'été approche et le chanceux cultivateur en extérieur est aux anges. Plein de soleil, de vent et même de pluie, voilà la recette pour un cannabis d’excellence. Pour le cultivateur en intérieur, l'été est une toute autre histoire, avec son ensemble de défis spécifiques.

Le cannabis pousse le mieux en intérieur sous des lampes à décharge de haute intensité (HID), qui imitent au mieux le soleil. L'effet secondaire de la génération de beaucoup de lumens, c'est le dégagement de chaleur. La plupart de la chaleur est créée par les ballasts des lampes, mais les ampoules émettent aussi suffisamment de chaleur pour brûler les plants. Ajoutez-y les températures élevées en été et l'environnement peut rapidement devenir inadapté pour une culture correcte.

Quand on traite les problèmes de chaleur, il faut aussi prendre en compte l'humidité. La chaleur et l'humidité vont main dans la main. Un air plus chaud est capable de renfermer plus d'humidité, ce qui fait augmenter l'humidité relative (HR) de l'espace de culture. Même les espaces bien ventilés auront une humidité élevée si l'air apporté est chaud et déjà gorgé d'humidité. L'humidité peut être le pire ennemi d'une fleur de cannabis, en provoquant les conditions idéales pour les nuisibles et les pathogènes.

FOURCHETTES IDÉALES DE TEMPÉRATURE ET HR

Le cannabis pousse le mieux quand on lui donne des niveaux idéaux de température et d'humidité à chaque étape de la croissance. Rester dans ces limites est le défi auquel fait face le cultivateur en été.

  1. Jeunes Pousses
  • Les jeunes pousses et clones répondent mieux à des niveaux d'humidité de 65-75 % de HR car les systèmes racinaires ne sont pas encore totalement bien établis. Les clones et les jeunes plants absorbent l'humidité à travers leurs feuilles.
  • La température ambiante avec les lampes allumées devrait être de 20-25 °C. Quand les lampes sont éteintes, 15-20 °C.
  1. Végétation
  • Durant la végétation, baissez l'humidité de 5 % par semaine. Une fourchette de 40-70 % est la zone acceptable. Les racines sont à présent établies et les plants commencent à transpirer.
  • La température ambiante avec les lampes allumées devrait être de 22-28 °C. Quand les lampes sont éteintes, 18-22 °C.
  1. Floraison
  • Durant la floraison, une faible humidité est importante. Baissez à 40-50 % de HR. Plus de 60 % peut ralentir la croissance et poser des risques pathogènes.
  • La température ambiante avec les lampes allumées devrait être de 20-26 °C. Quand les lampes sont éteintes, 16-22 °C. Le but est d'imiter l'automne, les températures doivent donc rester basses.
  1. Fin de Floraison
  • Durant la fin de floraison, on peut améliorer la qualité globale en maintenant aussi basses que possible les températures et l'humidité. Une humidité sous les 40 % de HR est idéale.
  • La température ambiante avec les lampes allumées devrait être de 18-24 °C. Pour des résultats encore meilleurs, augmentez la différence de température entre les températures diurnes/nocturnes jusqu'à 10 °C.

FAIRE POUSSER OU PAS ?

Le coût peut être un facteur primaire dans la décision de cultiver ou non en été. En prenant en compte le ratio rendement à coût, une culture en été est toujours d'un bon rapport coût/efficacité. Les frais de fonctionnement des interventions mécaniques sont plus coûteux, mais la quantité relative de cannabis produit dépasse dix fois ces coûts.

Avant de dépenser de l'argent dans des équipements, assurez-vous que votre espace de culture est optimisé dans les mesures passives de contrôle de la chaleur. Permettre d'avoir les températures ambiantes les plus fraîches est la première étape pour lutter contre la chaleur de l'été.

Température Fraîche Pour La Culture Du Cannabis

  1. Par nature, les appareils électroniques dégagent de la chaleur. Gardez autant que possible les moteurs, ballasts, pompes et minuteurs fonctionnant à l'électricité hors de l'espace de culture. C'est au final beaucoup plus pratique de tout avoir au même endroit, accessible d'un seul coup d’œil.
  2. Placez votre espace de culture du côté nord de votre habitation dans l'hémisphère nord. Ces pièces ne reçoivent jamais de lumière directe du soleil sur leurs toits ou murs.
  3. Captez la prise d'air frais dans un lieu frais. Un lieu souterrain est idéal, mais de l'air frais est une exigence absolument minimale. Disposez les sorties des extracteurs d'air aussi loin que votre situation le permet. Essayez de sortir l'air à l'extérieur, ou au minimum dans une autre pièce, ou dans le grenier. Une lampe de 400 W chauffera très vite une pièce d'une taille standard.
  4. Si l'espace de culture est du côté ensoleillé, en particulier l'aile ouest d'un bâtiment, prenez des mesures pour ombrager la pièce. Plantez des plantes grimpantes à croissance rapide pour protéger les murs. Installez des auvents ou des parasols.

Culture D'Intérieur Pendant La Nuit En Été

  1. Faites pousser la nuit. Réglez votre cycle de jour pendant la nuit. Attendez-vous à une différence de 10-15 °C dans l'air ambiant pendant la nuit.
  2. Des bouteilles d'eau congelée, plutôt que des glaçons, sont un moyen peu coûteux de rafraîchir la pièce. Une bouteille de 2 litres placée devant un ventilateur rafraîchit considérablement le flux d'air, sans ajouter d'humidité dans l'air. Les glaçons s'évaporent et font monter l'humidité.
  3. Isolez quand c'est possible. Si vous construisez une pièce de culture, isolez bien toute la structure. Les panneaux isolants en mousse sont rapides et faciles à installer, isolent bien du bruit et sont aussi très faciles à nettoyer. Des rouleaux flexibles d'isolant peuvent être utilisés pour être disposés autour des tentes de culture, ou pour être placés autour de plus petits espaces. L'isolation réduit également les émissions thermiques des cultures clandestines dans les pays où le cannabis n'est pas bien considéré.

SOLUTIONS MÉCANIQUES

Avoir un contrôle complet sur l'environnement de l'espace de culture implique d'installer des solutions mécaniques. L'investissement pour l'installation initiale ou la mise à niveau sera amorti par de grosses têtes avant la fin de l'été.

  1. Tout d'abord, il vous faut un hygromètre et un thermomètre, ou un appareil combinant les deux. De cette manière, vous pouvez entretenir les conditions environnementales avec une précision complète. Les kits plus avancés agissent comme des interrupteurs qui font tourner automatiquement tout le système environnemental.
  2. Utilisez des montants extracteurs d'air sur vos lampes pour contrôler la chaleur dégagée par les ampoules. C'est un investissement minimal à envisager en installant une culture.
  3. Des ballasts réglables vous donnent un contrôle sur la chaleur dégagée par les lampes. Réduire la puissance en watts durant les moments les plus chauds de la journée artificielle, mais sans interrompre le cycle de culture, peut réduire de moitié la chaleur dégagée par les lampes, tout en permettant aux plants de pousser en continu.
  4. Assurez-vous que l'air circule bien partout. L'air stagnant est l'ennemi du cannabis. Disposez des ventilateurs sur pieds et montez des ventilateurs muraux pour apporter le meilleur mouvement d'air possible autour des plants. Réglez-les sur un mouvement oscillant.
  5. Choisissez des ventilateurs de prise et extraction d'air plus grands. Des ventilateurs plus grands fonctionnant à un réglage plus bas sont plus efficaces que de petits ventilateurs qui tournent à fond.

Ventilation Intérieure Au Cannabis

  1. Assurez-vous que tous les tuyaux sont bien débouchés et ne sont pas obstrués et évitez les angles trop marqués quand vous changez de direction. Un flux d'air interrompu rend les ventilateurs moins efficaces.
  2. Les appareils d'air conditionné sont relativement peu coûteux et assureront des températures correctes en été. Quand ils sont connectés à un interrupteur à température, les températures resteront automatiquement dans la fourchette désirée. Si c'est possible, branchez la climatisation sur une prise d'air frais pour aider les échanges d'air. Les appareils réversibles serviront de chauffage une fois l'hiver venu.
  3. Une humidité optimale peut demander d'ajouter ou soustraire de l'humidité dans l'air. Des appareils combinés humidificateur/déshumidificateur garantissent des niveaux stables d'humidité. Réglez l'appareil sur l'humidité idéale pour chaque phase de la culture. Vérifiez régulièrement les réservoirs et videz ou remplissez quand c'est nécessaire. Une humidité plus faible permet de conserver plus facilement une température plus basse.
  4. Les lampes LED peuvent fortement réduire les températures. Elles utilisent l'énergie de manière différente des lampes HID et produisent bien moins de chaleur. Cultiver avec des LEDs est un peu différent, alors faites d'abord des recherches. L'absence de chaleur est un point à prendre en compte quand les mois d'hiver plus froids arrivent.
  5. Des refroidisseurs à réservoir sont des appareils électriques qui gardent l'eau du réservoir à une température idéale. Protéger les racines de la chaleur évite aux plants de ralentir leur croissance à cause du stress de chaleur. L'eau fraîche circulant dans le système agit aussi comme une climatisation passive, qui aide à garder fraîches les températures ambiantes.

Lumière Pour Le Cannabis

CO₂

Augmenter le métabolisme global aide les plants à résister aux effets de la chaleur. Des plants plus gros, en meilleure santé et plus robustes toléreront mieux les extrêmes environnementaux. Quand la densité du CO₂ est augmentée à 1.200-.500 ppm, les échanges idéaux de gaz se produisent à 29 °C.

Les quelques degrés supplémentaires de chaleur sont une bonne chose quand on utilise du dioxyde de carbone. Cependant, un métabolisme augmenté pour le plant implique des besoins accrus dans tous les domaines. Le plant absorbera plus d'eau et plus de nutriments et aura besoin de plus de ventilation. Vérifiez plus souvent le réservoir à nutriments.

L'ÉTÉ SERA CHAUD

Cultiver en été peut être un défi. En particulier pour les cultures proches de l'équateur. Une installation passive bien pensée avec une intervention mécanique quand c'est nécessaire permet de cultiver en été sans trop de drames.

Vous pourriez commencer par trouver l'investissement cher, mais il s'équilibrera au fur et à mesure de la durée de vie de l'équipement. L'investissement est à envisager sur de multiples cultures pendant plusieurs années. De grosses têtes cultivées maison et bien odorantes ont un côté mystique bien particulier. Peu importe la saison, elles valent toujours le coup. Bonne culture d'été !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander