Cultiver vos propres têtes demande beaucoup de temps, d’efforts et de patience. De la germination des graines à la récolte finale du produit fini, il faut une bonne quantité de travail pour un processus assez laborieux.

Si vous avez de la chance, vos têtes pousseront exactement comme elles devraient être : comme sur les photos des magazines, d’une forme conique, prêtes à être séchées et consommées. Mais parfois, il se produit un phénomène appelé le foxtail, ou queue de renard, qui pourrait demander plus d’efforts pour le processus de culture et altérer l’esthétique de vos têtes.

Les têtes de cannabis foxtailing causé par l'excess de chaleur ou stress lampe

QU’EST-CE QUE LE FOXTAILING ?

Le plant de cannabis comporte des calices, qui sont un point potentiel de développement des graines. En particulier pour les plants femelles, les calices poussent en groupes durant la période de maturation, pendant laquelle ils se gorgent de lumière. Ceci présente une opportunité d’apparition des foxtails. Les foxtails sont essentiellement un tas de calices, empilés les uns sur les autres, ce qui donne une formation de têtes à l’aspect étrange.

Les têtes qui donnent ces queues de renard ne sont pas exactement préjudiciables, mais elles ne sont pas exactement bénéfiques non plus. L’inconvénient le plus évident est qu’elles brisent la structure de la plante. Au lieu de pousser dans une forme arrondie, elles ont tendance à s’étirer d’une manière plus allongée, ce qui finit par vous laisser moins de place disponible à utiliser sur la plante. De plus, ce processus est une indication courante que vos plants ne maturent pas correctement.

Un « mauvais » foxtailing implique la survenue de foxtails en raison d’un stress de chaleur et/ou de lumière. Ce qui se manifeste souvent par des calices formant des flèches, ce qui donne un aspect assez étrange aux têtes.

Cependant, le foxtailing n’est pas toujours une anomalie. Il existe certaines variétés de cannabis qui comportent des foxtails naturels, comme certaines variétés Purple, ou la variété Cole Train. Ce processus est plus courant chez les plants sativa, en particulier les têtes cultivées dans des régions tropicales comme en Colombie ou en Thaïlande.

cannabis foxtailing calyces

LES TYPES DE FOXTAILING

Le premier type de foxtailing est en lien avec la génétique. Certaines têtes sont génétiquement prédisposées à ce processus. Les foxtails sur ce type de plantes sont plus uniformes et prédominants sur toute la plante.

C’est considéré comme étant un « bon foxtailing », car c’est déjà dans la nature de la tête. Le processus aura inévitablement lieu, peu importe les techniques de culture utilisées. Il faut aussi noter que les têtes passant par un foxtailing génétique ont tendance à avoir un contenu en THC plus élevé.

Un autre type de foxtailing est provoqué par un stress de chaleur ou de lumière. Ce processus se produit généralement chez ceux qui cultivent leurs têtes en intérieur. Les plants placés trop près d’une lampe LED ou d’une lampe HPS de haute puissante sont les plus exposés aux risques.

Au contraire du foxtailing génétique, qui est considéré comme « bon », ce type est à l’opposé. Dans ces circonstances, la réaction de foxtailing indique que le cultivateur doit éloigner les lampes des plants, ou réduire l’exposition lumineuse quotidienne. Les foxtails se formant en raison d’une surexposition lumineuse n’affichent pas beaucoup de dégâts, mais en réalité, il y a de fortes chances pour que l’herbe perde de sa puissance après un stress lumineux répété.

culture de cannabis avec LED, HID et lampe non-refroidies.

ÉVITER LE « MAUVAIS » FOXTAIL DE LA WEED

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la cause d’un « mauvais » foxtailing est une exposition prolongée des têtes à la chaleur et à la lumière. Le bon sens impliquerait bien sûr d’éviter ces circonstances, mais il existe également d’autres méthodes de support.

L’une d’elles est de maintenir la température standard de l’espace de culture à 23 degrés Celsius (74 degrés Fahrenheit) quand les lampes sont allumées, puis de baisser de 5-7 degrés quand les lampes sont éteintes. Vous pouvez le faire en installant l’air conditionné ou un système de ventilation, ou en utilisant des lampes avec refroidissement plutôt que des HPS.

Pour la proximité des plants avec la lumière, vous pouvez garder une distance de sécurité de 60cm sous des lampes HID, et de 75cm sous des lampes non-refroidies. Si vous utilisez des lampes LED, vous pouvez vous approcher jusqu’à 40cm.

Un autre problème pourrait être que les variétés sativa sont naturellement plus adaptées à la culture en extérieur. Mais si vous n’avez pas d’autre choix que de cultiver en intérieur, assurez-vous de limiter l’exposition lumineuse à 11,5 heures pendant toute la journée. Vous pouvez aussi leur apporter des vitamines B-52 pour réduire les niveaux de stress. Laissez autant d’espace que possible au-dessus et autour des plants.

Avec ces quelques étapes simples, vous pouvez probablement sauver votre récolte et sa puissance d’une overdose de stress.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander