Entretenir la santé des racines est clé pour cultiver de bons plants de cannabis.


Même si elles sont difficiles à voir, les racines sont le cœur de votre plant de cannabis. Responsables de l'absorption de l'eau, des nutriments et de l'oxygène dont un plant a besoin pour pousser, des racines en bonne santé sont la clé d'un plant en bonne santé et d'une récolte de qualité.

Dans cet article, nous nous pencherons en profondeur sur les manières d'entretenir les racines de vos plants de cannabis en excellente santé et de prévenir des troubles courants liés aux racines comme la pourriture des racines, la fonte des semis, le sur-arrosage et bien d'autres.

À Quoi Ressemblent Des Racines De Cannabis En Bonne Santé ?

Les racines de cannabis en bonne santé sont d'une couleur blanc laiteux

Les racines de cannabis en bonne santé sont d'une couleur blanc laiteux et n'ont pas d'odeur particulière. Si vous cultivez dans des pots, vos racines devraient pousser à travers votre milieu, mais ne devraient jamais être complètement enroulées autour des parois du pot.

Si vous avez déjà vu un plant avec des racines malades, vous savez exactement comment ce à quoi vos racines ne doivent pas ressembler : une décoloration marron, une odeur forte et une bouillie gluante autour de vos plants sont des signes révélateurs de pourriture des racines ou autres problèmes de racines.

Comment Entretenir La Santé Des Racines Du Cannabis

Les racines de toutes les plantes, y compris le cannabis, ont besoin de 3 composantes de base pour pousser correctement : de l'oxygène, des températures adaptées et des nutriments. Voici comment donner à vos plants tout ce dont ils ont besoin pour développer des racines saines et contentes :

1. Oxygène

Comment Entretenir La Santé Des Racines Du Cannabis

À la surprise de nombreux cultivateurs débutants, les plants absorbent en réalité de l'oxygène en respirant à travers leurs racines. Ce processus est essentiel pour la création de l'ATP (Adénosine TriPhosphate), une molécule qui aide à transporter l'énergie chimique à travers une plante. Sans une quantité suffisante d'oxygène, les plants ne peuvent pas déplacer l'énergie à travers leur organisme et sont affamés.

Si vous cultivez en terre, un élément majeur pour un apport en oxygène suffisant pour les racines d'un plant est un arrosage adapté. Le sur-arrosage noie les racines de votre plant, ce qui non seulement les prive d'énergie, mais créée également un bouillon de culture pour les pathogènes. Voilà pourquoi nous recommandons toujours de laisser la terre de vos plants sécher entre chaque arrosage. Parmi les autres conseils pour améliorer la circulation d'oxygène vers les racines d'un plant dans la culture en terre, on peut citer :

  • Cultiver dans des pots en tissu ou smart pots. Au contraire des pots en céramique ou en plastique, les pots en tissu et smart pots sont constitués d'une matière respirante qui aide à apporter de l'air dans toutes les zones des racines d'un plant, pas seulement la terre superficielle. Les Pots RQS en Tissu, par exemple, sont spécialement conçus pour maximiser le flux d'oxygène vers les racines de votre plant.
  • Utilisez de la perlite, de la vermiculite ou de la mousse de tourbe dans votre mélange de terreau. Toutes ces matières aident à garder la terre légère et aérée, ce qui améliore la circulation d'air autour des racines d'un plant.
  • Utilisez du compost et des terreaux complets conçus à partir de matières organiques qui aident à favoriser la vie des organismes bénéfiques (champignons, bactéries, insectes et microbes) afin d'aider à garder votre terre aérée et favoriser la croissance d'un réseau de racines étendu et en pleine santé.

Si vous cultivez dans un système hydroponique, vous devez vous assurer que les racines de votre plant soient constamment immergées dans une eau riche en oxygène. Une des manières les plus courantes pour les cultivateurs hydroponiques d'augmenter la teneur en oxygène de leurs réservoirs est d'utiliser des pompes ou pierres à air qui aèrent constamment l'eau. Cela permet non seulement de booster la croissance de vos plants, mais aussi d'éviter la stagnation de votre eau et le développement des pathogènes nocifs.

2. Température

Les racines du cannabis sont les plus contentes à 24 °C environ

Les racines du cannabis sont les plus contentes à 24 °C environ, en respirant et poussant le plus pendant la nuit. Si vous cultivez en terre, il existe quelques mesures que vous pouvez prendre pour garder les températures autour des racines de votre plant constantes. En voici quelques-unes :

  • Placez un ventilateur d'aspiration sous votre canopée et un extracteur d'air au-dessus de votre canopée pour favoriser un flux d'air sain dans votre espace de culture en intérieur. Un manque de circulation d'air peut entraîner la formation de points chauds dans votre espace de culture qui pourraient augmenter les températures autour des racines de vos plants.
  • Utilisez des thermomètres pour mesurer constamment les températures dans votre espace de culture.
  • Si vous cultivez en extérieur, vous pouvez utiliser des cultures (comme le trèfle) ou du paillis et du foin pour couvrir le sol superficiel et isoler les racines d'un plant. Ces méthodes marchent particulièrement bien dans les régions où l’amplitude thermique est significative.

Dans les systèmes hydroponiques, vous devez conserver la température de votre eau entre 19 et 25 °C. À ces températures, les niveaux d'oxygène dissous dans l'eau sont les plus élevés, ce qui entraîne une meilleure absorption des nutriments et une croissance plus rapide. Voici quelques mesures à prendre pour garder la température de votre réservoir à son meilleur niveau :

  • Peignez en blanc le récipient de votre réservoir. La peinture blanche reflète la lumière et la chaleur, ce qui aide à conserver la fraîcheur de votre réservoir.
  • Ajoutez régulièrement des glaçons ou de l'eau froide au réservoir pour le refroidir.
  • Investissez dans un refroidisseur. Même si les systèmes de refroidissement hydroponiques sont coûteux, ce sont les plus fiables pour les cultures à grande échelle.

3. Eau

Les racines du Cannabis poussent dans une quête constante d'eau et de nutriments

Les racines poussent dans une quête constante d'eau et de nutriments. Alors qu'un plant développe des racines plus fortes et pousse à une plus grande taille, vous devez vous assurer que vous l'arrosez correctement pour continuer à alimenter sa croissance.

Pour les cultivateurs en terre, ceci implique d'augmenter graduellement la quantité d'eau donnée à vos plants ainsi que votre rayon d'arrosage. À chaque fois que vous arrosez vos plants, vous devez appliquer de l'eau juste au-delà du rayon de leurs racines. Ceci aidera à guider vos racines vers l'extérieur, vers les parois de votre pot, à la recherche de plus d'espace et de nutriments disponibles.

Dans les cultures hydroponiques, vous allez devoir trouver le bon équilibre entre garder vos plants immergés dans l'eau pour que leurs racines ne sèchent pas tout en leur apportant assez d'air pour respirer.

4. Nutriments

Le phosphore et le potassium sont deux des nutriments clés pour le développement des racines

Même si on pense souvent aux nutriments comme étant le carburant pour alimenter la croissance végétative et la floraison de nos plants, ils sont tout aussi importants pour le développement de racines saines.

Le phosphore et le potassium sont deux des nutriments clés pour le développement des racines, qui aident à renforcer les racines existantes tout en encourageant vos plants à en développer de nouvelles. L'azote, en revanche, encourage la croissance verte branchue : si vous remarquez que vos plants développent beaucoup de feuillage alors que leurs racines ne suivent pas, il pourrait être utile de renforcer les niveaux de phosphore dans votre engrais.

Si vous cultivez en terre, on vous recommande d'introduire un peu de phosphore et de potassium dans votre terre avant de planter. La farine d'os et le phosphate de roche, par exemple, sont de bonnes sources de phosphore, alors que les cendres de bois, le varech et le sable vert sont des sources naturelles de potassium que vous pouvez introduire dans votre terre afin d'aider vos plants à développer des racines en bonne santé dès le début.

Dans une installation hydroponique, vous pouvez utiliser des engrais riches en phosphore et en potassium tôt dans votre culture afin d'aider vos plants à développer des racines fortes plus vite. En terre comme en hydro, la vitamine B1, l'acide indole-3-butyrique, et l'acide 1-Naphthylacetique peuvent également favoriser l'enracinement.

Résolution des problèmes de racines du cannabis

Vous trouverez ici un résumé complet des problèmes racinaires les plus courants pour le cannabis, ainsi que la façon de les identifier et de les traiter.

1. Sur/sous-arrosage

Sur/sous-arrosage-Cannabis-Plant

Le sur-arrosage et le sous-arrosage sont des problèmes très courants chez les cultivateurs de cannabis débutants. Heureusement, les deux sont des problèmes faciles à résoudre si vous les détectez tôt.

* Symptômes

Les deux signes indicateurs d'un sur-arrosage et d'un sous-arrosage sont les feuilles qui s'affaissent et flétrissent. Toutefois, si vous regardez la terre du plant, vous aurez une idée plus précise de votre erreur : si la terre est complètement sèche, vous sous-arrosez ; si la terre est mouillée depuis des jours et refuse de sécher, vous sur-arrosez.

* Solutions

Si vous avez sous-arrosé vos plants de cannabis, vous allez devoir commencer à les arroser plus fréquemment. Même si le planning d'arrosage de chaque cultivateur sera différent, la règle générale basique est de n'arroser vos plants que lorsque leur terre a séché.

Si vos plants ont été sur-arrosés, en revanche, vous allez devoir attendre que leur terre sèche complètement avant de les arroser de nouveau. Envisagez de leur donner moins d'eau à chaque fois pour éviter de trop arroser leurs racines.

2. Mouches du terreau

Mouches du terreau-Cannabis-Culture

Les mouches du terreau sont de petits nuisibles de type mouche qui adorent pondre leurs œufs dans les terreaux humides. Et même si elles ne sont souvent vues que comme un nuisible mineur, elles peuvent avoir un effet assez dévastateur sur vos plants si vous laissez leur population croître suffisamment.

* Symptômes

Vous verrez généralement les mouches du terreau flotter autour de vos plants en intérieur. Les mouches adultes pondront leurs œufs sur la terre superficielle humide. Une fois écloses, les larves des mouches s'enterrent dans le sol pour se nourrir de ses matières organiques. Arrivées à maturité, les mouches adultes émergent du sol et le processus se répète.

Même si les mouches adultes n'endommagent pas les plants, leurs larves peuvent se nourrir des racines de vos plants, ce qui provoque des symptômes comme l'affaissement et le flétrissement. Les mouches adultes peuvent également répandre les spores de champignons (comme le pythium) en pondant leurs œufs, ce qui explique pourquoi il est important d'identifier rapidement une infestation de mouches du terreau.

* Solutions

Il existe 3 étapes principales pour gérer les mouches du terreau :

  1. Tuer les mouches adultes. La méthode la plus facile est d'utiliser des pièges à mouches.
  2. Tuer les larves. D'abord, traitez les plants infestés avec des insecticides microbiens comme le bacillus thuringiensis. Ensuite, laissez votre terre sécher avant de l'arroser avec un mélange composé de 1 partie d'eau oxygénée pour 4 parties d'eau (ceci va tuer les larves de mouches sans endommager vos plants). Appliquez de nouveau cette solution une fois par semaine jusqu'à ce que les mouches adultes ne réapparaissent plus dans votre espace de culture ou jardin.
  3. Prévenir une future infestation. Un arrosage adapté et des pièges à moustiques ou produits du type Mosquito Dunk peuvent aider à éviter que les mouches du terreau ne pondent leurs œufs dans votre jardin.

3. Apport En Nutriments Excessif (Brûlure Due Aux Nutriments)

Brûlure Due Aux Nutriments

Même si les engrais peuvent aider vos plants à pousser plus vite et à développer de plus grosses têtes, un apport en engrais excessif peut provoquer de graves dégâts sur les racines d'un plant, de quoi ralentir sa croissance et provoquer un stress pouvant impacter radicalement la qualité et la taille de vos rendements.

* Symptômes

La brûlure due aux nutriments peut avoir plusieurs causes. Les cultivateurs inexpérimentés, par exemple, pensent souvent à tort que plus ils donnent de nutriments à leurs plants, mieux c'est. Chez les cultivateurs plus expérimentés, cependant, la brûlure due aux nutriments peut toujours survenir, en particulier à cause de déséquilibres de pH qui provoquent une accumulation inattendue de nutriments dans le milieu d'un plant, de quoi exposer ses racines à des concentrations plus élevées d'engrais.

Peu importe les causes sous-jacentes, la brûlure due aux nutriments provoque toujours les mêmes symptômes révélateurs, comme :

  • Une décoloration des feuilles vert foncé inhabituelle.
  • Des feuilles nourricières qui se plient vers le haut.
  • Des pointes de feuilles jaune-marron et sèches.

* Solutions

Pour régler le problème de brûlure due aux nutriments, il faut :

  • Utiliser des mesures de pH et EC pour identifier la cause des brûlures de nutriments sur un plant.
  • Rincer les racines du plant avec de l'eau au pH ajusté pendant 1 semaine.
  • Réintroduire lentement les nutriments tout en vérifiant votre pH et votre EC pour vous assurer que vos plants soient capables d'absorber correctement leurs nutriments.
  • Utiliser la bonne dose de nutriments.

4. Pourriture des racines

Cannabis Root Rot

La pourriture des racines, comme son nom le suggère, donne des racines malades et pourrissantes. Elle est généralement provoquée par une accumulation de mauvaises bactéries et champignons (comme le pythium et le fusarium) qui s'épanouissent dans les sols trop arrosés ou l'eau stagnante.

* Symptômes

La pourriture des racines pousse les plants à s'affaisser ou se flétrir et à développer des feuilles jaunes et malades. Malheureusement, ces symptômes sont assez courants dans le tableau des maladies et nuisibles du cannabis et vous ne saurez avec certitude qu'un plant souffre de pourriture des racines qu'en observant ses racines.

Les racines pourries sont gluantes, humides et d'une couleur marron, avec parfois une odeur distincte de « pourri ». Dans les cultures hydroponiques, vous pouvez aussi trouver des algues qui poussent autour des racines pourrissantes d'un plant.

Alors que les bactéries et champignons qui provoquent la pourriture des racines attaquent les racines d'un plant, elles interfèrent avec sa capacité à absorber les nutriments et l'eau. Cela peut parfois provoquer des signes d'une carence en nutriments, comme des feuilles jaunissantes, une croissance ralentie, des tiges décolorées et autre.

* Solutions

Si vous rencontrez des problèmes de pourriture de racines avec des plants poussant en terre, vous devez transplanter le plant affecté dans une terre fraîche contenue dans un récipient stérilisé. Avant de faire la transplantation, mélangez également un agent bactérien bénéfique (comme Bacillus amyloliquefaciens ou des mycorhizes) dans votre nouvelle terre, ou appliquez-le directement aux racines du plant.

Une fois que vous avez traité et transplanté les plants affectés, surveillez leur santé et répétez le traitement avec Bacillus ou des mycorhizes si nécessaire.

Si vous êtes un cultivateur en hydro faisant face à un cas de pourriture des racines, vous devez nettoyer et stériliser tout votre système, tout, des pots à vos pompes. Ensuite, vous devez remplir votre réservoir avec de l'eau propre au pH régulé en y ajoutant de l'Hydroguard ou un autre agent bactérien. Avant de replacer vos plants dans leurs pots et dans votre système hydro, essayez de laver doucement leurs racines à l'eau froide du robinet, en faisant très attention à ne pas les casser.

Ensuite, surveillez la santé de vos plants et répétez le traitement aux bactéries si nécessaire.

5. Blocage Des Racines

Blocage Des Racines

Les plants deviennent bloqués par les racines lorsqu'ils sont à court d'espace dans leur récipient. Quand les racines deviennent trop grandes pour leur pot dans leur quête de plus d'espace, elles peuvent devenir un vrai sac de nœuds. Avec le temps, les plants dont les racines sont bloquées s'arrêtent de grandir et peuvent développer des carences nutritives car leurs racines emmêlées ont du mal à absorber l'eau/les nutriments et à respirer correctement.

* Symptômes

Parmi les signes courants d'un blocage des racines d'un plant de cannabis, on retrouve :

  • Une terre qui sèche vite. Si vous trouvez que vous arrosez un plant tous les 1 ou 2 jours, c'est un bon signe qu'il a besoin de plus d'eau que ce que son récipient peut abriter.
  • Carences en nutriments. Les plants dont les racines sont bloquées ont du mal à absorber les nutriments et, au avec le temps, afficheront des signes de carences nutritives comme des feuilles jaunissantes.
  • Beaucoup de croissance dans le même récipient. Si un plant en bonne santé pousse dans le même pot de taille petite à moyenne depuis des mois, il y a des chances pour qu'il puisse commencer à être bloqué par les racines.
  • Basculement. Si un plant est trop grand ou trop large pour son pot, il deviendra instable et pourrait basculer ou tomber régulièrement. C'est un signe révélateur qu'il a trop grandi pour son pot et qu'il pourrait commencer à être bloqué par les racines.

* Solution

Pour éviter qu'un plant ne soit bloqué par les racines, vous devez le transplanter dans un pot plus grand avant qu'il ne pousse trop pour son pot actuel. Idéalement, vous devez transplanter un plant une fois que ses racines ont atteint les parois du pot et avant qu'elles commencent à s'enrouler autour des parois du pot à la recherche de plus d'espace.

  • Taille de la canopée. Quand les feuilles d'un plant couvrent toute la circonférence d'un pot, c'est un bon signe indicateur de la nécessité de transplanter.
  • Développement des racines. Regardez les racines d'un plant à travers les trous d'écoulement de l'eau : si elles ont atteint le fond de leur pot, le plant doit être transplanté.
  • Temps de culture. Alors que vous deviendrez plus expérimenté, vous saurez quand il est temps de transplanter un plant en vous basant sur le temps depuis lequel il pousse. Vous pourrez aussi choisir de transférer vos plants dans des pots plus grands pendant les 2 dernières semaines de végétation pour s'adapter à leur étirement une fois qu'ils passent en phase de floraison.

Si vous avez laissé vos plants devenir bloqués par les racines par accident, vous allez devoir desserrer leurs racines avant de les transplanter. Pour ce faire, retirez autant de terre que possible des racines de vos plants et utilisez des lampes aiguisées et stérilisées pour tailler et desserrer la motte des racines.

Enfin, déménagez le plant dans un pot plus grand et laissez-le végéter pendant au moins une semaine pour récupérer du stress de transplantation.

6. Mauvaise structure des racines

Mauvaise structure des racines de cannabis

Les racines du cannabis développent une structure en forme de pyramide : la racine pivot d'un plant pousse vers le bas à la verticale dans son substrat, alors que les ramifications et leurs capillaires ont tendance à s'étendre à l'horizontale. Malheureusement, certains plants ont du mal à développer un système racinaire solide et structurellement sain, ce qui peut affecter leur capacité à absorber les nutriments et l'eau ou à respirer, ce qui donne une croissance ralentie, malade et une pauvre récolte.

* Symptômes

Une des fonctions principales des racines est d'ancrer fermement un plant dans la terre. Les plants avec des systèmes racinaires mal-développés peuvent avoir du mal à rester droits, surtout une fois que leurs branches s'alourdissent de fleurs. Comme les racines sont également responsables de l'absorption des nutriments et de l'eau, un plant avec des racines mal-développées peut également afficher des signes de sous ou sur-arrosage, une croissance lente ou stoppée et des carences nutritives, ce qui peut affecter la taille de ses récoltes.

* Solution

Pour aider vos plants à développer des systèmes racinaires en bonne santé, il est important de soutenir le développement de leurs racines dès que possible. Un moyen de le faire est d'utiliser des hormones d'enracinement quand vous faites germer vos graines ou que vous prélevez des clones. Une autre approche plus holistique consiste à planter vos plants de cannabis dans un milieu contenant une riche vie microbienne.

Des micro-organismes comme Trichoderma, Endomycorrhiza et Rhizobacteria, par exemple, développent de saines relations symbiotiques avec les racines d'un plant, les aidant à absorber plus de nutriments pour alimenter une croissance plus rapide et plus saine, tout en les protégeant simultanément des pathogènes (comme pythium et fusarium). La culture dans un super sol organique est une des meilleures manières d'exposer les racines de votre plant à un riche mélange de micro-organismes bénéfiques.

Si vous ne cultivez pas en terre, vous pouvez utiliser des agents bactériens et fongiques pouvant être appliqués soit au réservoir de votre système, soit à votre milieu de culture, ou bien directement aux racines de votre plant.

7. Zone Racinaire Chaude Ou Froide

Contrôle de la température des racines du cannabis

La température est un des facteurs les plus importants qui influencent la croissance des racines d'un plant. Le cannabis aime particulièrement des températures en journées de 16 à 30 °C. Les températures en dehors de cette fourchette ralentissent la croissance du plant et peuvent affecter la puissance et le parfum de ses fleurs. Les températures sous les 13 °C plongent le plant dans un état de choc léger.

* Symptômes

Des températures chaudes ou froides peuvent choquer les racines d'un plant, ce qui provoque un flétrissement, un affaissement, un ralentissement de la croissance, un jaunissement des feuilles ou d'autres formes de décoloration, ainsi que des changements dans la consommation d'eau. La chaleur attire également des insectes dans l'espace de culture et peut créer un bouillon de culture pour les pathogènes, qui peuvent alors attaquer les racines de votre plant et créer tout un éventail d'autres problèmes.

Les problèmes de température autour des racines d'un plant peuvent rapidement affecter l'absorption d'eau et de nutriments d'un plant, ainsi que les carences ou brûlures dues aux nutriments.

* Solution

La meilleure attaque contre les problèmes de température sur les racines de cannabis est une bonne défense. Prenez l'habitude de mesurer régulièrement les températures dans votre espace de culture ainsi que dans votre milieu (terre comme eau).

Un bon moyen de rafraîchir les racines est d'utiliser des ventilateurs sous votre canopée. En extérieur, vous pouvez aussi utiliser une couche de cailloux ou de paillis, ou bien une culture du sol de surface (comme le trèfle) pour isoler vos racines et stopper les fluctuations de température.

Si les températures de votre zone racinaire sont trop froides, en revanche, essayez de rediriger vos ventilateurs ailleurs que sur le sol de vos plants, en utilisant un humidificateur pour augmenter doucement les températures sous votre canopée, ainsi que du paillis pour isoler la zone racinaire.

En hydroponie, l'entretien des températures de la zone racinaire est un peu plus simple : tant que les températures de votre réservoir sont dans la bonne fourchette (on recommande 18 – 25 °C), vous ne devriez pas avoir de problèmes.

8. Fusarium

Fusarium-Fungus

Fusarium est un champignon redouté capable de détruire des cultures de cannabis entières. C'est un des coupables courants derrière la pourriture des racines et ses spores peuvent rester dormantes pendant des années, ce qui le rend pratiquement impossible à détecter avant qu'il ne soit déjà en train d'attaquer vos plants.

* Symptômes

Fusarium attaque les racines d'un plant, ce qui perturbe leur capacité à absorber l'eau et les nutriments. Quand il passe à l'attaque, fusarium provoque un flétrissement et un affaissement. Vous pourriez aussi remarquer que la terre d'un plant affecté reste mouillée pendant des jours, car il n'absorbe plus d'eau. Dans certains cas, une infection de fusarium peut tuer un plant en quelques jours.

* Solutions

Malheureusement, il n'y a pas de remède contre fusarium. Une fois qu'il est dans votre jardin, vous devriez vous concentrer sur l'arrêt de sa diffusion en éliminant les plants affectés et en stérilisant votre espace de culture.

9. Pythium

Pithium in Cannabis Seedling

Pythium est un autre tueur redouté des cultivateurs de cannabis du monde entier. C'est une forme d'algue parasite et une autre cause principale de pourriture des racines (surtout en hydro). Même s'il peut attaquer les plants à n'importe quelle étape de leur cycle de vie, ce sont les jeunes plantules qui sont les plus vulnérables face à cette algue mortelle.

* Symptômes

Sous terre, pythium provoque l'apparition d'une masse gluante, marron et puante autour des racines d'un plant. Si vous cultivez en hydro, vous aurez un avantage pour repérer ces symptômes. Parmi les symptômes à la surface du sol d'une infection de pytium, on retrouve l'affaissement et le flétrissement, jusqu'aux signes de problèmes de nutriments ou de brûlure due à la lumière, ce qui rend la tâche particulièrement difficile pour diagnostiquer correctement une infection de pythium quand on cultive en terre.

* Solution

Pythium peut parfois être traité en utilisant des agents spécialisés contre la pourriture des racines. Il est toutefois important de réaliser que ces traitements sont coûteux et que leurs résultats ne sont pas toujours garantis. Si vous faites face à une infection de pythium chez vos jeunes pousses, il est généralement préférable de prendre vos pertes avec cette culture, de stériliser tout votre équipement et de recommencer en partant de zéro plutôt que de vous embarquer dans une bataille ardue pour voir vos plants donner au final une récolte assez médiocre.

10. Fonte Des Semis

Fonte Des Semis Cannabis

La fonte des semis est un des problèmes les plus courants rencontrés par les cultivateurs. Elle est provoquée par des pathogènes comme pythium, botrytis et fusarium et elle n'affecte que les plantules et les clones.

* Symptômes

La fonte des semis pousse les plantules de cannabis à s'affaisser et à flétrir. Cela peut se produire en quelques heures ; vous pourriez vous réveiller en admirant des plantules en parfaite santé qui, quand vous revenez les voir le soir, ont la tête dans la terre.

* Solution

Il n'y a pas de traitement contre la fonte des semis. Une fois qu'une plantule ou une bouture s'est affaissée, il n'y a rien à faire pour la sauver.

Si une de vos plantules commence à s'affaisser, le mieux à faire est de l'éliminer de votre espace de culture dès que possible pour stopper l'avancée de l'algue. Certains cultivateurs aiment déposer quelques gouttes d'eau oxygénée sur la plantule affectée pour tuer le champignon et aider à éviter qu'il ne se répande.

L'importance De La Création D'une Zone Racinaire Saine Pour Le Cannabis

Les racines d'un plant de cannabis sont responsables de l'absorption des nutriments, de l'eau et de l'oxygène dont vos plants ont besoin pour pouvoir grandir. Pour aider vos plants à pousser aussi sainement que possible et à produire les meilleures fleurs possibles, il est vital que vous aidiez chaque plant à développer un solide réseau racinaire tôt afin d'alimenter sa production de têtes par la suite.

Pour aider vos plants à bien démarrer, ne manquez pas notre complément Easy Roots Mycorrhizae Mix 100 % biologique qui aide vos plants à prendre le meilleur départ dans la vie, en maximisant leur capacité à absorber les nutriments et l'eau tout en les protégeant aussi de certains des pathogènes mentionnés dans cet article.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.