Les champignons sont une forme de vie fascinante, fondamentale à toute forme de vie sur Terre. Fait intéressant pour beaucoup de personnes : les champignons sont un royaume de vie totalement indépendant, séparé de celui des plantes et des animaux. Mais ils sont génétiquement plus proches des animaux que des plantes. Les champignons jouent un rôle vital dans l’écosystème en décomposant les organismes morts et sous-produits biologiques, ce qui libère les nutriments de ces sources qui peuvent être utilisés ailleurs dans le cycle de la vie. Les champignons forment un partenariat symbiotique avec certaines plantes et algues et sont en réalité responsables de la survie même de nombreuses espèces. Les champignons poussent sur des structures filetées appelées hyphes, qui, en raison de leur surface massive, permet une absorption de nutriments maximum. 

La connexion cannabis : comment les mycorhizes améliorent la santé végétale

Cette fonction des champignons peut être utilisée par les cultivateurs pour maximiser l’absorption des nutriments par leurs plants. Mais comment fonctionne exactement cette relation ? Le mot clé ici est « mycorrhize »

Le mycorrhize est une alliance symbiotique constituée d’un champignon et des racines d’une plante. Cette association mutualiste est présente dans la nature et elle joue un rôle fondamental dans la vie du sol. En formant cette relation, les champignons et plantes en question reçoivent des bénéfices impressionnants l’un et l’autre, spécialement importants quand on essaye de maximiser la qualité et la quantité des rendements du cannabis.

Mycorhizes Dans Les Racines

Les champignons reçoivent un accès constant au doux butin de glucides tels que le glucose et le sucrose qui sont synthétisés dans les feuilles de la plante, transportés dans le système des racines et à travers le partenaire champignon. En échange, la plante tire parti des capacités supérieurs du champignon pour absorber l’eau et les nutriments dans le sol où ils sont présents. C’est dû à la surface bien plus étendue des hyphes, bien plus minces que les racines de plantes, ce qui les rend plus efficaces pour l’extraction des minéraux.

Les champignons présents peuvent aussi faciliter la tâche en rendant accessible à la plante des blocs de base clé comme le phosphore et l’azote, qui sont cruciaux pour la santé optimale, le rendement et la qualité de la plante.

La formation des mycorrhizes dépasse l’absorption des nutriments. Ce phénomène peut aussi protéger vos plants contre de nombreuses menaces auxquelles font face beaucoup de cultivateurs. Les plants à mycorrhizes affichent une résistance accrue contre les maladies microbiennes pathogènes présentes dans la terre. Ils sont aussi mieux équipés pour faire face à la sécheresse et gèrent mieux le stress lié aux sels. Ils sont également plus résistants face à certaines toxicités du sol, comme de fortes concentrations de métaux.

Cultiver Cette Relation Spéciale

Les cultivateurs ont plusieurs méthodes à leur disposition pour introduire ces champignons bénéfiques dans le sol. Tout d’abord, ils peuvent choisir d’attirer les espèces mycorhiziennes présentes dans l’environnement immédiat de leurs plants. Ces espèces existent dans la plupart des sols et les cultivateurs peuvent facilement attirer celles qui sont à proximité et les développer en les nourrissant avec les bons aliments.

Les champignons mycorhiziens apprécient les matières organiques comme le compost et d’autres micro-organismes, mais se régalent aussi de substances sucrées. Après tout, les sucres dérivés de la photosynthèse sont la raison principale de leur lien avec les plantes.

Pour attirer les champignons bénéfiques à proximité, ajoutez simplement des sources de glucides dans la terre, comme du jus de fruit ou du sirop d’érable. Combinez 10 ml de sucre avec 4 litres d’eau et inondez vos parterres et pots.

Autrement, rendez-vous dans la forêt la plus proche et capturez une colonie fongique à mains nues. Prélevez un peu de terre dans un bois loin de toute pollution et contamination chimique et placez-la dans un seau. De retour chez vous, inoculez votre milieu de culture avec cette bonne terre riche en microbes.

Enfin, vous pouvez aussi utiliser des produits spécifiquement conçus pour inoculer votre terre. Par exemple, Easy Roots par Royal Queen Seeds contient un mélange complètement organique de champignons Glomeromycota qui se lieront bien vite aux racines et se mettront à acheminer les nutriments en échange des sucres végétaux.

Des Bactéries Apportent de Sérieux Bienfaits

Les champignons ne sont pas les seuls microbes à peupler la terre. Une terre vivante et en bonne santé contient également un réseau trophique plein de bactéries. Même si elles portent généralement une connotation négative, de nombreuses espèces de bactéries font en réalité équipe avec les plants de cannabis, les aidant à rester forts et en pleine santé.

Bien sûr, de nombreuses mauvaises bactéries existent aussi dans la terre. Cependant, de saines populations de bonnes bactéries aident à éloigner les types nocifs.

Introduisez facilement de bonnes bactéries dans votre sol avec Easy Roots Rhizobacter de Royal Queen Seeds. Ce mélange contient deux espèces de bactéries — Bacillus subtilis et Pseudomonas flavescens — qui forment une relation symbiotique avec les racines des plantes. Ces minuscules formes de vie aident à favoriser la croissance des plantes en fixant l’azote, en augmentant la solubilisation des nutriments et en protégeant contre les mauvaises bactéries.

Easy Roots Rhizobacter contient également une forme d’algue spéciale connue sous le nom de Lithothamium. Cette algue protège les bactéries de l’irritation des engrais et du pH et contient également des oligo-éléments vitaux pour une croissance optimale des plants.

Mycorhizes vs Rhizobacteries : Comment les Comparer ?

Les champignons mycorhiziens et les bactéries bénéfiques jouent tous deux un rôle critique dans le réseau trophique. Des espèces de ces deux catégories décomposent les matières organiques et rendent disponibles aux racines des plants les nutriments bloqués.

Les champignons mycorhiziens s’unissent physiquement au système racinaire et deviennent une extension du réseau, en dégageant des enzymes dans leur environnement immédiat, en décomposant les molécules complexes et en apportant des nutriments libres aux racines. En échange, les racines paient sous la forme de sucres créés pendant la photosynthèse.

Les plants de cannabis s’épanouissent aussi avec des bactéries bénéfiques proches de leurs racines. Ils séduisent ces minuscules créateurs avec un cocktail de sucres, en échange, les rhizobactéries mènent un combat contre les bactéries potentiellement nocives et aident même les plants à absorber l’azote atmosphérique — un des nutriments les plus importants pour la santé et le développement des plants.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.