Au sein de la communauté cannabis, le débat indica vs. sativa semble n’en jamais finir. Mais que nous disent vraiment les génétiques au sujet des traits physiques de la plante, de ses effets et de ses saveurs ?


COMPRENDRE LA TAXONOMIE DU CANNABIS

Pour mieux comprendre les différences entre indica et sativa, il est intéressant de jeter un regard plus général sur la taxonomie du cannabis.

Le cannabis fut tout d’abord classifié par Carl Linnaeus en 1750. Linnaeus pensait le genre comme monotype (ne contenant qu’une seule espèce), il le nomma Cannabis sativa L. Linnaeus, botaniste suédois, a mis au point cette classification en travaillant sur du chanvre, qui à l’époque était largement cultivé dans toute l’Europe.

En 1785, le naturaliste français Jean-Baptiste Lamarck a publié une description d’une autre espèce de cannabis, qui différait de la variété de Linnaeus. Lamarck a nommé cette espèce Cannabis indica Lam., notant qu’il produisait des fibres significativement plus poreuses, mais qu’il était bien plus efficace pour s’enivrer. Sa description était basée sur des plantes collectées en Inde.

Au 20ᵉ siècle, le botaniste Russe D. E. Janichevsky a identifié une troisième variété native de la Russie, connue sous le nom de Cannabis ruderalis. Dans les années 1970, les taxonomistes et les botanistes ont à nouveau essayé de trouver le meilleur moyen de classifier le cannabis.

Même si certains débats entourent la taxonomie même d’indica, sativa et ruderalis, les scientifiques considèrent que le nombre de différences notables est suffisant entre les variétés de cannabis pour garantir la reconnaissance de trois espèces distinctes. Pour le bien de cet article, nous ne concentrerons que sur les variétés indica et sativa.

QUE SONT LES DIFFÉRENCES ENTRE CANNABIS INDICA ET SATIVA

La différence la plus évidente entre indica et sativa tient dans les traits physiques. Le botaniste Américain Richard E. Schultes ainsi qu’une équipe de chercheurs ont décrit indica et sativa de la manière suivante:

  • Sativa : aux branches grandes et lâches et aux feuilles étroites
  • Indica : à la forme conique et aux feuilles plus larges

Cette différence flagrante entre cannabis indica et sativa peut s’expliquer de leurs origines géographiques. Ci-dessous, nous entrons plus en profondeur dans les nombreuses différences entre indica et sativa.

Sativa and Indica Cannabis Plants

CANNABIS SATIVA

Le Cannabis sativa est natif des régions plus chaudes et tropicales et peut se trouver naturellement en Thaïlande, au Vietnam, en Colombie, au Mexique et même dans certains pays d’Afrique.

Afin de survivre aux étés longs, chauds et humides, les plantes sativa se sont adaptées en développant une grande taille, un large espace internodal, des têtes fibreuses et des feuilles plus fines. Cela permet naturellement à la plante de rester protéger de la forte humidité de ces zones et de ce fait, d’être mieux protégée des menaces telles que la moisissure ou les nuisibles.

Étant donné que les sativa ont tendance à être plus grandes, elles sont généralement plus adaptées à une culture en extérieur qu’à une culture en intérieur. Elles s’en tirent particulièrement bien dans les climats chaux et tropicaux avec de longs étés.

DIFFÉRENCE DE CROISSANCE : ÉTIREMENT EN FLORASION

Les plants indica et sativa ont tendance à afficher des rythmes et schémas de croissance radicalement différents. Cependant, ces différences ne deviennent très apparentes qu'au début de la phase de floraison.

Alors que les plants indica passent à la vitesse supérieure pour la croissance, en gagnant un peu de hauteur et en formant une dense canopée buissonneuse, les plants sativa affichent un étirement très prononcé. Le changement de cycle lumineux déclenche une cascade hormonale qui les pousse à s'élancer vers le haut, vers la lumière. Dans certains cas, ce phénomène (appelé « L'étirement de la Floraison ») peut pousser les plants à doubler de taille. Quand elles sont plantées bien profondément en terre ou dans de grands pots, les sativas peuvent pousser jusqu'à 3 m et plus.

CANNABIS INDICA

ILes plantes indica, quant à elles, sont natives de régions montagneuses, plus froides et plus sèches, telles que le Népal, l’Inde, et d’autres régions du sous-continent indien où les étés sont plus courts et plus froids. Pour s’en sortir dans de telles conditions, le Cannabis indica a développé des temps de floraison plus courts et des feuilles et des têtes plus denses.

Grâce à cette plus petite stature et ce temps de floraison diminué, les plantes indica sont parfaitement adaptées à la culture en intérieur. Elles peuvent facilement être manipulées à l’aide de techniques de palissage et tendent à produire de belles têtes épaisses à l’aspect visuel impressionnant. Grâce à leur temps de floraison très rapide, les indica permettent aux cultivateurs de produire plusieurs récoltes en temps moindre.

DISTINGUER INDICA ET SATIVA

Des documents botaniques remontant au XVIIIème siècle présentent en détail les différences visuelles entre les deux sous-types de cannabis. Ces distinctions morphologiques apparaissent dans toute l'anatomie de chaque sous-type, des feuilles jusqu'aux fleurs.

DISTINGUER INDICA ET SATIVA

DIFFÉRENCES DANS LES FEUILLES

Les feuilles présentent un des points de différenciation les plus faciles. Les plants indica possèdent des feuilles nourricières plus large, avec des folioles plus épaisses, alors que les sativas produisent des feuilles nourricières plus longues et étroites, avec des folioles plus fines.

En prenant du recul, de nombreux cultivateurs peuvent voir la différence entre les deux juste en se basant sur la structure. Les plants indica sont plus buissonneux et trapus, alors que les variétés sativa sont plus hautes, élancées, avec plus d'espace entre les nœuds.

DENSITÉ DES FLEURS

Les deux sous-types produisent également des fleurs avec des caractéristiques distinctes, mais il faut un œil entraîné pour pouvoir différencier indica et sativa avec des têtes manucurées. Sans oublier le fait que la plupart des variétés modernes sont des hybrides des deux sous-types, ce qui rend la tâche pratiquement impossible pour déterminer le sous-type dominant juste en observant les fleurs.

En général, les têtes sativa sont plus légères, longues, fines et aérées. Il y a de fortes chances pour qu'un pochon de têtes sativa semble contenir beaucoup plus de matière, à cause du manque de densité. En revanche, les têtes indica sont généralement bien plus compactes et fermes.

ODEUR ET GOÛT

Les plants indica et sativa produisent des différences notables dans les effets, mais il faut un véritable connaisseur du cannabis pour pouvoir les distinguer rien qu'au goût. Des molécules phytochimiques connues sous le nom de terpènes sont à l'origine du goût et de l'odeur si vives de l'herbe et chaque variété contient des ratios différents de ces molécules.

Les plants purs sativa et indica comportent des profils de terpènes uniques, que les fumeurs expérimentés pourraient distinguer. Les têtes indica offrent des goûts plus sucrés, plus riches, de miel et de fruit, alors que les plants sativa produisent des saveurs plus terreuses et proches du carburant.

LES CANNABIS INDICA ET SATIVA PRODUISENT-ILS DES EFFETS DIFFÉRENTS ?

En plus de leurs différences morphologiques, la communauté cannabis clame que les variétés sativa et indica se distinguent en termes d’effets produits. En effet, presque toute la communauté cannabis s’accorde à dire que les variétés sativa sont plutôt revigorante et énergisantes, alors que les indica sont de puissants sédatifs.

Mais d’où vient ce consensus ? Les effets des sativa et des indica sont-ils vraiment si différents ? Eh bien, certains experts clament que l’usage des termes indica et sativa pour décrire les effets du cannabis est infondé.

En 2016, la revue Cannabis and Cannabinoid Research a publié une interview du Dr. Ethan Russo, Directeur de la recherche et du développement à l’International Cannabis and Cannabinoids Institute (ICCI). Dans cette interview[1], Russo déclare « qu’il est impossible pour des termes tels qu’indica ou sativa de nous donner une vraie idée de la composition chimique d’une plante en particulier ni de ce fait, des effets qu’elle produirait. »

Dans une édition imprimée de High Times, le Révérend docteur Kymron DeCesare, Chief Research Officer au Steep Hill Laboratory en Californie a déclaré une chose similaire. Il a déclaré qu’indica et sativa ne pouvaient pas nous donner plus d’informations au sujet d’une plante que ses traits physiques.

LES CANNABIS INDICA ET SATIVA PRODUISENT-ILS DES EFFETS DIFFÉRENTS ?

DES MÉLANGES PERSONNALISÉS D’INDICA ET DE SATIVA

La plupart des variétés de cannabis que vous trouverez sur le marché de nos jours sont des hybrides de génétiques sativa et indica. Nos experts en sélection chez Royal Queen Seeds utilisent par exemple des techniques de sélections avancées afin de produire des variétés aux traits uniques tels que des temps de floraison plus courts, des saveurs spécifiques et plus encore.

Mis à part les différences physiques entre indica et sativa, certaines recherches suggèrent que les deux variétés pourraient contenir différentes concentrations de terpènes, ce qui pourrait être un autre facteur expliquant les différences en termes d’effets. Par exemple, certaines sources attribuent les caractéristiques sédatives des « puissantes variétés de cannabis indica » à une forte concentration de myrcène.

Le myrcène est un terpène présent dans de nombreuses plantes, notamment le houblon, le thym, la citronnelle, la mangue, la cardamome et bien sûr, le cannabis. On dit qu’il dégage une odeur de terre, légèrement poivrée, et que, à des concentrations élevées, il donne à certaines variétés de cannabis un effet somnolent unique.

En plus d’observer les composés individuels du cannabis tels que les terpènes et les cannabinoïdes, il est également important de prendre en compte les composés susceptibles d’interagir et de ce fait, altérer notre expérience du cannabis. Le potentiel d’interaction des composés chimiques du cannabis est ce que les plus éminents chercheurs du cannabis appellent « l’effet d’entourage ».

DES MÉLANGES PERSONNALISÉS D’INDICA ET DE SATIVA

DES MÉLANGES PERSONNALISÉS D’INDICA ET DE SATIVA

INDICA VS. SATIVA : BIEN PLUS COMPLEXE QU’IL N’Y PARAÎT

Grâce à cet article, nous espérons avoir clarifié certains des mythes entourant les différences entre cannabis indica et sativa. Bien que les différences morphologiques entre des variétés pures indica et pures sativa soient claires, le reste des distinctions sont difficiles à définir et implique bien plus que de la génétique. Toujours est-il que les catégories indica et sativa ont permis à la communauté cannabis de développer un langage permettant de classifier et différencier ces plantes fascinantes.

Sources Externes
  1. The Cannabis sativa Versus Cannabis indica Debate: An Interview with Ethan Russo, MD https://www.liebertpub.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.