Réutiliser De La Terre Usagée Pour Cultiver Du Cannabis

À moins qu'il y a eu une maladie ou une infestation quelconque, il n'y a pas besoin d'acheter de la nouvelle terre à chaque fois que vous souhaitez mettre en pot un plant de cannabis ou ré-empoter d'anciens plants. Réutilisez simplement ce que vous aviez. Redonner une seconde vie et réutiliser la terre usagée sont un excellent moyen d'économiser facilement de l'argent.

La marijuana est connue pour être une plante vorace en terme de nutriments en tous genre : l'azote pendant la phase végétative ainsi que le calcium et le magnésium pendant la floraison épuiseront complètement votre terre. Cela étant dit, il y a également de nombreux bénéfices fournis par le cannabis ; les racines gonflent et la terre de manière générale se voit améliorée. Voilà encore une fois, l'un des nombreux avantages à la culture du cannabis.

  • Mieux Vaut Prévenir Que Guérir

En conservant une terre en bonne santé dès le départ, vous pouvez prévenir l'éventuel besoin de sa réhabilitation radicale avant de la réutiliser. Des fertilisants réguliers, le compost et le paillage des plantes en pot permettra à la terre d'être en bonne santé à tous les stades de sa vie. Quand une terre bien entretenue maintient sa santé, sa friabilité, sa pénétration et sa rétention en eau, celle-ci n'aura pas besoin d'être beaucoup modifiée lorsqu'elle sera ré-utilisée.

Compagnonnage Végétal aide également à maintenir la terre en bonne santé et sans maladies. Cependant, si vous faites cela, il est recommandé de planter dans un pot plus grand qu'à la normale afin de donner de l'espace au compagnonnage végétal pour grandir. Un simple mélange de luzerne, de trèfles et de fleur de souci procurera une flopée de bienfaits à la santé de la plante et de la terre.

  • La Terre Usagée Peut Être Réutilisée

Des terres stressées et non entretenues nécessiteront forcément des modifications avant de pouvoir être réutilisées. La terre peut devenir hydrophobe, complètement épuisée en nutriments et minéraux ou avoir une structure défectueuse. Une terre qui a été laissée pour compte à cuire au soleil sera très certainement dénuée de tous nutriments et nécessitera d'être modifiée.

Réutiliser De La Terre Usagée Pour Cultiver Du Cannabis
  • L'Hygiène Est Primordiale

Si votre terre a été envahie par un pathogène ou qu'elle n'est pas au top de sa forme pour quelconque raison, la meilleure chose à faire est de simplement mettre votre terre dans un sac et de jeter ce dernier. La mélanger aux parterres ou en faire du compost risquerait d'engendrer la propagation du pathogène dans tout votre jardin. Parfois, les maladies peuvent subsister dans la terre même si vous pensiez vous en être débarrassé. Cela s'applique notamment à plusieurs types d'acariens, de champignons, de pourriture de racines ou d'insectes. Réutiliser une terre malade infectera très certainement le nouvel occupant. Assurez-vous de bien laver vos mains avant de toucher des terres et des plantes en bonne santé. Lavez les pots dans de l'eau chaude et savonneuse afin d'éliminer tout risque de contagion.

  • De l'Herbe Oui, Des Mauvaises Herbes Non

Pasteuriser une terre usagée est une bonne manière de se débarrasser de bon nombres de tracas. Les graines de weed et l'herbe, les œufs d'insecte et les spores fongiques peuvent tous être anéantis en placant la terre usagée dans un sac-poubelle noir que l'on laissera ensuite cuire sous le soleil pendant toute une après-midi. La chaleur va pasteuriser la terre afin de pouvoir la rendre prête à l'utilisation. Cela tuera également la plupart des biotes utiles, vous serez donc complètement impliqué dans la modification de votre terre une fois que vous l'aurez pasteurisée. Faites cuire au soleil avant quelconques modifications afin de ne pas éliminer toutes les choses bénéfiques que vous ajoutez.

Comment Réutiliser Du Terreau

En réhabilitant votre milieu de culture usagé, vous pouvez créer un terreau recyclé riche en nutriments qui fournit tout ce dont les nouvelles plantes ont besoin pour rester en bonne santé et produire des récoltes satisfaisantes.

Découvrez les méthodes éprouvées ci-dessous — et choisissez votre préférée — pour nettoyer, revitaliser et réutiliser votre terreau avec succès.

Utiliser Des Enzymes Pour Nettoyer La Terre : L’Approche Sur Le Long Terme

Vous êtes probablement au courant du rôle vital que jouent les substances microscopiques dans la terre. Toute une série de bactéries et de champignons sont constamment à l’œuvre pour dévorer la matière organique et produire des nutriments disponibles pour les plantes.

Ces deux types de formes de vie microscopiques produisent des enzymes qui décomposent les substances qui les entourent pour créer de la nourriture. Les enzymes sont essentiellement des mini-machines faites de protéines qui effectuent des réactions chimiques spécifiques.

Tout comme les bactéries et les champignons utilisent des enzymes pour traiter la matière organique dans le sol, les cultivateurs de cannabis peuvent en faire autant !

Contrairement à ce que l’on croit généralement, les plantes n’extraient pas directement les nutriments du sol. À la place, elles recrutent une armée de microbes pour faire le sale boulot. Comme de véritables capitalistes, les plantes échangent ensuite des sucres (qu’elles créent pendant la photosynthèse) contre les nutriments que les champignons sont capables de libérer dans le sol.

Au fil du temps, la terre commence à s’appauvrir de ces nutriments essentiels, c’est pourquoi les cultivateurs doivent toujours amender leur milieu de culture de temps en temps. Les détritus (déchets et débris généraux) commencent également à s’accumuler dans le sol après un cycle de culture.

Les composants des microbes morts, les morceaux de racines et les morceaux d’insectes commencent à s’accumuler. Les enzymes contribuent également à accélérer la vitesse à laquelle ces éléments se décomposent et sont transformés en nutriments accessibles.

Après avoir terminé une culture et récolté une plante, vous pouvez exploiter le potentiel des restes de terre en ajoutant des enzymes pour débloquer des nutriments et des amendements inexploités.

Voici comment reconstruire un sol usagé à l’aide d’enzymes :

  1. Retirez l’ancienne motte de racines du sol.
  2. Choisissez un produit enzymatique qui est sans danger pour les plantes et non phyto-toxique.
  3. Appliquez la substance sur votre milieu de culture.
  4. Ajoutez des amendements, comme des turricules de vers et de l’acide humique, pour réintroduire des minéraux vitaux dans le milieu.
  5. Laissez reposer le milieu pendant trois mois pour que les enzymes puissent catalyser correctement la matière organique qu’il contient.
  6. Remuez le mélange de temps en temps afin d’aérer le sol.

Faire Bouillir Et Amender : L’Approche Plus Rapide

Les enzymes fonctionnent bien, mais il faut attendre quelques mois avant de pouvoir réutiliser cette terre. Si vous avez besoin de terreau beaucoup plus tôt, au lieu d’aller au magasin, utilisez cette approche plus rapide pour commencer à cultiver en urgence.

Étape 1 : Décomposez Votre Terre

Les plants de cannabis créent de grosses mottes de racines dans le sol au fur et à mesure de leur croissance et de leur maturité. Ces mottes contribuent à donner forme et structure au sol, et rendent le milieu de culture extrêmement ferme et condensé. À la fin d’un cycle de culture, vous devez vider vos conteneurs et ameublir toute cette terre compacte. Videz vos vieux pots dans un grand bac en plastique et brisez la terre avec vos mains ou un outil de jardinage comme un râteau ou une truelle.

Enlever Les Racines Et Les Vers De Terre

Étape 2 : Enlever Les Racines Et Les Vers De Terre

En séparant et en fouillant le substrat, vous rencontrerez des racines et des vers de terre. Retirez les racines, jetez-les dans votre compost et transformez-les en terre pour la saison suivante.

Vous devrez également retirer délicatement les vers et les placer dans votre tas de compost ou ailleurs dans le jardin. Loin d’être des nuisibles, ces petites fabriques à terre augmentent considérablement la qualité du sol. Ils absorbent les microbes et la matière organique, et rejettent des turricules riches en nutriments essentiels comme l’azote.

Étape 3 : Pasteurisez Votre Terre

La pasteurisation permet de tuer tous les méchants microbes qui traînent dans votre terre. Tous les microbes n’aident pas les plantes à se développer. Certaines formes de champignons et de bactéries travaillent contre l’intérêt du cultivateur et peuvent provoquer des maladies.

Ne vous inquiétez pas ; bien que cela puisse paraître compliqué, la pasteurisation consiste simplement à verser de l’eau bouillante sur votre terre. Remplissez votre bac d’eau bouillante et immergez complètement le substrat. Laissez-le reposer pendant une heure.

Filtrez l’eau et laissez votre terre sécher au soleil, de préférence dans une serre ou une serre tunnel. Une fois sèche, transférez votre terre dans des sacs en plastique et laissez-la cuire aux UV désinfectants durant quelques jours.

Étape 4 : Apportez De La Vie À Votre Terre

Après avoir suivi les étapes ci-dessus, vous vous retrouverez avec un terreau propre mais sans vie. Les communautés microbiennes sont la clé d’une terre saine. Sans elles, vous n’aurez qu’une masse inerte de matière organique. En y mettant des champignons et des bactéries bénéfiques, vous donnerez vie au substrat et, ce faisant, vous créerez des plantes beaucoup plus saines et productives.

Les cultivateurs n’ont que l’embarras du choix afin d’améliorer leur terre. Nous recommandons d’ajouter des turricules de vers de terre, et les vers eux-mêmes, pour vraiment lancer le processus.

Ensuite, ajoutez quelques cuillères de mycorhizes dans le mélange. Ces formes de vie fusionnent physiquement avec les racines des plantes et transportent les nutriments directement dans leur système. Ajoutez des bactéries bénéfiques telles que les rhizobactéries afin d’augmenter encore la disponibilité des nutriments et combattre les agents pathogènes dans le sol.

Étape 5 : Ajouter De La Terre En Plus

Après avoir nettoyé et reconstruit votre terre, vous avez probablement perdu un peu de volume au cours du processus. Complétez votre réserve avec un peu de vieux compost, provenant idéalement de vos propres bacs, pour compenser toute perte de matière, puis remplissez à nouveau vos conteneurs.

Etape 6 : Transplantez Vos Semis

C’est fait ! Transplantez vos semis dans votre terreau reconstruit et restauré et regardez-les prospérer au cours du prochain cycle de culture.

Conseils Pour Réutiliser La Fibre De Coco

Vous pouvez également réutiliser d’autres supports de culture pour réduire les déchets, notamment la fibre de coco. En suivant des étapes similaires à celles mentionnées ci-dessus, vous pouvez réhabiliter cet excellent substrat et l’utiliser pour plusieurs cycles de culture.

Suivez ces étapes pour réutiliser votre fibre de coco :

  1. Décomposez votre coco et retirez toutes les racines perdues.
  2. Faites tremper votre coco dans une solution enzymatique pour dissoudre les petites racines qui ne peuvent pas être enlevées à la main.
  3. Lavez votre coco à l’eau distillée pour éliminer les détritus et les sels résiduels du milieu.
  4. Stérilisez votre coco en utilisant une solution de peroxyde d’hydrogène à 35 %.
  5. Complétez votre stock avec du coco frais et plantez !
Conseils Pour Réutiliser La Fibre De Coco

Conseils Pour Réutiliser Des Billes d’Argile Ou De La Perlite

Il n’est pas non plus nécessaire de jeter vos billes d’argile ou votre perlite. Utilisez la méthode ci-dessous pour les nettoyer et les préparer pour votre prochaine culture :

  1. Retirez toutes les matières végétales mortes et baignez-les dans une solution enzymatique.
  2. Laissez reposer les billes d’argile durant 30 minutes, filtrez, et répétez le processus à nouveau.
  3. Placez vos billes ou votre perlite au soleil pour les désinfecter pendant 2–3 jours, de préférence sous une serre.
  4. Réutilisez vos billes ou votre perlite dans vos installations de terre et hydroponique.
Conseils Pour Réutiliser Des Billes d’Argile Ou De La Perlite
Conseils Pour Réutiliser Des Billes d’Argile Ou De La Perlite

Autres Façons d’Utiliser Un Vieux Terreau

Si vous ne voulez pas passer par le processus de réhabilitation de votre terre, vous pouvez laisser la nature faire le travail pour vous. Videz vos conteneurs dans votre bac à compost et laissez les microbes décomposer les racines et autres matériaux au cours de l’année prochaine, prêts à être utilisés pour plus tard.

Vous pouvez également appliquer votre vieille terre directement sur vos parterres. Décomposer la terre et le ratisser dans vos parterres pour ajouter de la matière organique qui se décomposera en nutriments disponibles.

Vous Pouvez Toujours Réutiliser De La Terre, Mais Vous Devez Y Travailler

En réhabilitant votre terre, vous faites un pas de plus vers la création d’un système de culture en circuit fermé. Vous minimiserez les déchets, économiserez de l’argent et développerez une compétence inestimable. Cela demande toutefois du temps et des efforts, mais les récompenses en valent la peine.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.