RÉUTILISER DE LA TERRE USAGÉE POUR CULTIVER DU CANNABIS

À moins qu'il y a eu une maladie ou une infestation quelconque, il n'y a pas besoin d'acheter de la nouvelle terre à chaque fois que vous souhaitez mettre en pot un plant de cannabis ou ré-empoter d'anciens plants. Réutilisez simplement ce que vous aviez. Redonner une seconde vie et réutiliser la terre usagée sont un excellent moyen d'économiser facilement de l'argent.

La marijuana est connue pour être une plante vorace en terme de nutriments en tous genre : l'azote pendant la phase végétative ainsi que le calcium et le magnésium pendant la floraison épuiseront complètement votre terre. Cela étant dit, il y a également de nombreux bénéfices fournis par le cannabis ; les racines gonflent et la terre de manière générale se voit améliorée. Voilà encore une fois, l'un des nombreux avantages à la culture du cannabis.

MIEUX VAUT PRÉVENIR QUE GUÉRIR

En conservant une terre en bonne santé dès le départ, vous pouvez prévenir l'éventuel besoin de sa réhabilitation radicale avant de la réutiliser. Des fertilisants réguliers, le compost et le paillage des plantes en pot permettra à la terre d'être en bonne santé à tous les stades de sa vie. Quand une terre bien entretenue maintient sa santé, sa friabilité, sa pénétration et sa rétention en eau, celle-ci n'aura pas besoin d'être beaucoup modifiée lorsqu'elle sera ré-utilisée.

Compagnonnage Végétal aide également à maintenir la terre en bonne santé et sans maladies. Cependant, si vous faites cela, il est recommandé de planter dans un pot plus grand qu'à la normale afin de donner de l'espace au compagnonnage végétal pour grandir. Un simple mélange de luzerne, de trèfles et de fleur de souci procurera une flopée de bienfaits à la santé de la plante et de la terre.

Cultures D'Association Organique De Sol De Cannabis

LA TERRE USAGÉE PEUT ÊTRE RÉUTILISÉE

Des terres stressées et non entretenues nécessiteront forcément des modifications avant de pouvoir être réutilisées. La terre peut devenir hydrophobe, complètement épuisée en nutriments et minéraux ou avoir une structure défectueuse. Une terre qui a été laissée pour compte à cuire au soleil sera très certainement dénuée de tous nutriments et nécessitera d'être modifiée.

L'HYGIÈNE EST PRIMORDIALE

Si votre terre a été envahie par un pathogène ou qu'elle n'est pas au top de sa forme pour quelconque raison, la meilleure chose à faire est de simplement mettre votre terre dans un sac et de jeter ce dernier. La mélanger aux parterres ou en faire du compost risquerait d'engendrer la propagation du pathogène dans tout votre jardin. Parfois, les maladies peuvent subsister dans la terre même si vous pensiez vous en être débarrassé. Cela s'applique notamment à plusieurs types d'acariens, de champignons, de pourriture de racines ou d'insectes. Réutiliser une terre malade infectera très certainement le nouvel occupant. Assurez-vous de bien laver vos mains avant de toucher des terres et des plantes en bonne santé. Lavez les pots dans de l'eau chaude et savonneuse afin d'éliminer tout risque de contagion.

DE L'HERBE OUI, DES MAUVAISES HERBES NON

Pasteuriser une terre usagée est une bonne manière de se débarrasser de bon nombres de tracas. Les graines de weed et l'herbe, les œufs d'insecte et les spores fongiques peuvent tous être anéantis en placant la terre usagée dans un sac-poubelle noir que l'on laissera ensuite cuire sous le soleil pendant toute une après-midi. La chaleur va pasteuriser la terre afin de pouvoir la rendre prête à l'utilisation. Cela tuera également la plupart des biotes utiles, vous serez donc complètement impliqué dans la modification de votre terre une fois que vous l'aurez pasteurisée. Faites cuire au soleil avant quelconques modifications afin de ne pas éliminer toutes les choses bénéfiques que vous ajoutez.

RÉDUIRE, RECYCLER, RÉHABILITER

Avant de réutiliser de la terre, il faut améliorer sa texture et sa fertilité.

La route la plus rapide pour atteindre une terre en bonne santé est d'ajouter 50 : 50 d'un nouveau mélange de terre à la terre usagée. Les mélanges tout-prêts que l'on trouve en magasin ont l'inconvénient de sécher rapidement et ont tendance à être compact et à avoir une mauvaise structure. Ils peuvent être chers, surtout si vous avez plusieurs pots qui nécessitent d'être remplis. En revanche, ils ont l'avantage d'avoir une action très rapide qui nécessite peu d'investissement pour remettre à neuf une terre de mauvaise qualité.

Selon votre vision des structures de terre organique, vous n'aimerez peut-être pas l'idée d'ajouter à votre terre des agents humidificateurs, des cristaux, des engrais industriels qui agissent lentement ou des améliorateurs hormonaux. Peut-être êtes-vous plus du genre à préférer une approche plus naturelle s'apparentant à la création d'une potion magique capable de faire jaillir de belles grosses têtes. Ces lignes de conduite d'ingrédients vous garantiront une terre riche en absorption à la vie longue.

Substrat De Cannabis Frais

Ajouter du compost est l'une des méthodes les plus naturelles pour améliorer la terre. Un mélange 30 : 70 de compost fournira tous les nutriments nécessaires et une structure à la terre appauvrie. Si vous ne mangez pas de ce pain la, vous pourrez trouver dans certains commerces des composts industriels.

  1. Si vous préférez faire votre propre terre organique, essayez cette recette : volume pour volume, ajoutez des fibres de coco préalablement trempées, des mousses de sphaigne ou de tourbes à la terre appauvrie.
  2. Ajoutez de la vermiculite, de la perlite ou du sable jusqu'à ce qu'il soit friable. La perlite augmente particulièrement bien la zone de surface pour les bactéries utiles.
  3. Pour les nutriments essentiels, ajoutez du compost, du guano de chauve-souris, du vermicompost, du sang et des os, ou un vieux compost de champignon.
  4. Pour fournir une large palette de vitamines et de minéraux, ajoutez de la poussière de roche écrasée, de la dolomite, des sels d'Epsom et de la mélasse.
  5. Ajouter une touche de micro-organismes à n'importe quel mélange de terre est bénéfique. Les colonies bourgeonnantes de bactéries racinaires bénéfiques rendent les plantes plus résistantes à la météo, aux maladies, aux insectes et aux mauvais pH. Ils aident aussi à décomposer les vieilles racines en des éléments chimiques bénéfiques pour la croissance d'une nouvelle plante.
  6. Sinon, la terre usagée peut être réutilisée différemment:
  • ajoutez-la au compost ;
  • mélangez-la aux parterres de votre jardin ;
  • remplissez les trous et les mottes manquantes de votre gazon avec ;
  • ajoutez-la au fond des trous de plantation.

Créer une terre de meilleure qualité avec de la matière organique  réduit le stress de la plante, améliore la résistance aux maladies et vous fait économiser de l'argent. Les terres bien structurées retiennent l'eau tout en absorbant efficacement et favorisent simultanément, une zone de racine saine. Ajoutez des pastilles d'engrais à diffusion lente ou arrosez mensuellement avec un engrais liquide d'émulsions de poissons ou d'algues marines. Un entretien régulier signifie que la terre nécessitera moins d'attention la prochaine fois qu'elle sera réutilisée.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander