Chronologie De La Culture De Cannabis

DÉMARRER

Avant de lancer votre culture de cannabis, vous devez commencer par déterminer un plan de votre culture de cannabis en vous basant sur la compréhension du cycle de vie du cannabis. Vous devez vous poser quelques questions simples avant de vous précipiter pour faire pousser votre précieuse weed.

Premièrement, vous devez décider du type de cultivateur de beuh que vous voulez être et du système de culture ainsi que des variétés de cannabis qui seront les plus adaptés à vos besoins et les plus optimaux pour votre environnement de culture. Donnez-vous deux semaines pour faire vos recherches et rassembler les fournitures.

Peu importe votre budget et votre préférence pour la culture du cannabis en intérieur ou en extérieur, il est tout à fait possible de faire pousser une bonne weed en partant de la graine. Si vous avez accès à des clones venant d’un cultivateur réputé et/ou d’un club, vous pouvez sauter directement à la croissance végétative.

Cependant, la majorité des cultivateurs amateurs commencent leurs plantations en partant de zéro avec des graines. Choisissez bien vos graines, les gènes sont la base de vos opérations de culture. Le cannabis est principalement une plante annuelle dioïque, mais elle peut parfois afficher des traits intersexe, ces plants sont connus sous le nom d’Hermaphrodites et couramment appelés « hermies ».

Seuls les plants femelles non pollinisés produisent de la weed ne contenant pas de graines, ou Sinsemilla, donc à moins d’être un breeder, les plants mâles sont inutiles et doivent être éliminés avant la floraison dans le cas des graines régulières. Bien entendu, les plants hermaphrodites doivent aussi être immédiatement éliminés pour que vos têtes soient de la meilleure qualité et sans graines.

Des graines féminisées de haute qualité sont une solution évidente, mais vous devez toujours être vigilant, parce que dans 99 % du temps, avec des soins et des conditions optimales, elles donneront une récolte de weed de haute qualité et sans graines. La culture de cannabis typique à partir de la graine prend entre 3 et 6 mois pour arriver à la récolte, il faut donc que le produit fini en vaille la peine.

Les variétés autofloraison doivent être examinées avec encore plus de soin pour éviter toute déception par la suite. Il n’y a pas de temps pour l’erreur avec des plants qui passent en floraison indépendamment des heures de lumière, en quelques semaines, et qui peuvent être récoltés en 60-80 jours à partir de la germination de la graine.

Un bon patrimoine génétique est tout aussi important pour les autos que pour les variétés à photopériode qui fleurissent sous un cycle nuit-jour standard de 12-12 et qui mettent entre 7 et 14 semaines rien que pour la phase de floraison.

GERMINATION (1 à 7 jours)

Germination

La première étape est de faire germer vos graines de cannabis soigneusement choisies. Il est toujours recommandable de donner un bon départ à votre plantation, donc assurez-vous de bien gérer la germination. Si cette étape se passe mal, vos cultures prennent fin avant même d’avoir commencé. En général, la germination prendre 1-7 jours avant qu’une racine primaire émerge.

germer https://www.royalqueenseeds.com/blog-best-way-to-germinate-cannabis-seeds-n116

La méthode de la serviette en papier est une technique testée et éprouvée, mais si vous êtes un débutant ou que vous êtes trop maladroit pour manipuler les petites pousses sans endommager les minuscules racines, nous vous recommandons notre Starters Kit Feminized. Mettez-y vos graines et attendez juste quelques jours. Rien de plus facile que commencer ainsi la culture.

Les variétés à tendance Sativa mettent un peu plus longtemps à germer, souvent 4-7 jours. Alors que certaines variétés Indica et des hybrides vigoureux peuvent prendre juste un jour ou deux. En extérieur, le printemps est le moment naturel pour semer les graines, et avec le cannabis ce n’est pas différent.

PHASE DE LA JEUNE POUSSE (2 semaines)

Seedling

Une fois que vos graines de cannabis ont germé, elles entrent dans la phase de la jeune pousse, qu’il ne faut pas confondre avec la phase de croissance végétative, même si 18-24 heures de lumière sont communes aux deux phases.

Même si vous avez l’intention de cultiver en extérieur, ça ne fait pas de mal de d’abord lancer vos jeunes pousses fortes et saines en intérieur avant de les placer dans la nature. Les jeunes pousses de cannabis peuvent s’épanouir même sur un rebord de fenêtre avec assez de lumière du soleil.

Les jeunes pousses passent en phase de croissance végétative en général en 10-15 jours et prennent l’aspect de petits plants de cannabis. L’abri parfait pour les jeunes pousses de cannabis est un propagateur, idéalement avec une humidité relative de 70 % et une température de 20-25°C, soit sous des lampes CFL blanches, soit des LEDs.

Les graines de cannabis doivent être encouragées à développer des racines saines et vigoureuses. À moins de les planter directement dans leurs pots finaux, il est recommandé d’utiliser de petits pots avec peu d’engrais.

CROISSANCE VÉGÉTATIVE (2-8 semaines)

Vegetation Phase Cannabis

La croissance végétative s’accompagne normalement d’une transplantation à un moment où les plants ont trop grandi pour le milieu de culture, que ce soit un bloc de laine de roche ou un verre en papier rempli de coco ou de terre. La poursuite du développement des racines et de robustes branches sont les priorités du cultivateur. Une humidité relative de 50 % est idéale et des températures plus fraîches de 20-24°C peuvent favoriser plus de femelles si vous cultivez avec des graines régulières.

transplantation https://www.royalqueenseeds.com/blog-how-and-when-to-transplant-your-weed-n350

Les cultivateurs en autofloraison ont encore moins de temps pour jouer que les cultivateurs en photopériode car la plupart des autos vont accélérer vers la floraison après juste 2-3 semaines de croissance végétative. C’est pour cette raison que beaucoup de cultivateurs de plants autos sèment directement leurs graines autofloraison dans le pot final. L’heure tourne avec les autos, dès le moment de la germination.

Les variétés à photopériode peuvent être maintenues indéfiniment en croissance végétative tant qu’il y a 18+ heures de lumière et que les conditions sont adaptées. Ceci permet aux cultivateurs en intérieur de garder des plants mères pendant des années et c’est pourquoi les cultivateurs en extérieur plantent au printemps. En intérieur ou en extérieur, 18+ heures de lumière facilitent aussi le prélèvement des clones.

C’est au cours de cette étape que les plants à photopériode sont rempotés dans leurs pots finaux, au moins quelques semaines avant de passer en floraison, ou avant l’été en extérieur.

Alors que les variétés à photopériode peuvent être maintenues en végétation des semaines ou même des mois, ce qui permet tout type de taille et de training pour booster les rendements, comme le topping, le FIM, le LST ou même la ScrOG, le cultivateur d’Auto est limité par le temps.

FLORAISON (6 à 12 semaines)

Flowering Cannabis

Durant cette étape, le cultivateur et les plants se concentrent maintenant sur la production de têtes. Le cultivateur est déjà en train de rêver à une belle récolte de weed résineuse dans un futur proche. L’humidité relative doit être réduite à 40-50 % et les températures maintenues entre 20-28°C.

Les plants de cannabis donneront une première indication de leur sexe au début de la phase de floraison. En général dans les deux premières semaines de floraison, les femelles développeront des pistils ou « poils » pour confirmer leur féminité.

Si vous voyez des « boules » ou ce qui ressemble à une grappe de raisin sortant des fleurs, ou n’importe où sur la tige, vous avez un plant de cannabis mâle. Si vous voyez des poils et des boules, vous avez un hermaphrodite à éliminer immédiatement.

Les variétés à photopériode sont poussées en floraison par les heures de lumière qu’elles reçoivent, en intérieur le cultivateur passe à un cycle 12-12 lumière-obscurité pour provoquer artificiellement la croissance des fleurs.

En extérieur, c’est Mère Nature qui décide du planning pour le cultivateur et la floraison ne débute qu’en été/automne quand les heures de lumière du jour diminuent naturellement, ce qui donne une période de floraison plus longue et graduelle. Dans l’hémisphère nord, pour les cultivateurs, le mois d’octobre est connu comme « octobeuh ».

Bien entendu, les variétés autofloraison ne suivent pas ces règles en raison de leurs gènes Ruderalis, elles se mettent donc à fleurir environ à un mois après la germination. Les autos préfèrent rester à 18+ heures de lumière pendant la floraison et seront plus productives avec ce cycle de lumière qui inhiberait pourtant la floraison chez les variétés à photopériode.

La floraison dure en général 7-10 semaines pour les variétés de cannabis indica et hybrides à photopériode, alors que les variétés plus à dominante Sativa peuvent mettre 10-14 semaines pour vraiment mûrir et donner un matos de haute qualité.

Les autos ne fleurissent vraiment que pendant 30-45 jours avec une transition bien plus soudaine en floraison. Choisir une auto féminisée est un choix intelligent pour un cultivateur débutant qui ne veut pas de graines dans sa récolte.

Il est toujours préférable d’évaluer si un plant de cannabis est prêt à être récolté en regardant de plus près ces têtes dégoulinantes de résine. En utilisant un microscope peu coûteux pour zoomer sur ces têtes résineuses, ont peut s’assurer que les trichomes soient laiteux et ambrés plutôt que transparents, ce qui évite d’avoir à deviner.

Une fois que vous avez confirmé que votre culture de weed est arrivée à maturité, il est temps de sortir les ciseaux à taille et de récolter. Après deux semaines de séchage lent dans des sacs en papier, ou en suspendant les têtes, à température ambiante et à environ 50 % d’humidité relative, vous avez votre matos.