Les facteurs qui déterminent combien de plants vous pouvez cultiver au mètre carré.

Sommaire:

Avant de vous lancer dans votre culture en intérieur, vous devez avoir un plan. Parmi toutes les choses que vous devez prendre en compte, il y a le nombre de plants de cannabis que vous pouvez raisonnablement faire tenir dans votre espace de culture.

LES FACTEURS QUI DÉTERMINENT LE NOMBRE DE PLANTS DE CANNABIS QUE VOUS POUVEZ CULTIVER

De l'espace disponible dans votre tente à la taille de vos pots en passant par le type de lampes que vous utilisez, plusieurs facteurs influencent le nombre de plants que vous pouvez raisonnablement faire tenir dans un mètre carré.

GÉNÉTIQUE DE LA VARIÉTÉ DE CANNABIS

Le premier point à prendre en compte est le type de cannabis que vous cultivez — la génétique de la variété. Les sativas ont tendance à pousser en hauteur, alors que les indica sont trapues et plus buissonneuses. Les plants à autofloraison poussent à une taille particulièrement petite, certaines variétés n'atteignant que 50–60 cm.

Même ceux n'étant pas significativement limités en espace ont tendance à choisir des variétés de cannabis plus petites pour la culture en intérieur. Après tout, vous êtes responsable de l'éclairage, vous devez donc prendre en compte l'espace occupé par vos lampes de culture. De plus, si vous faites pousser des variétés différentes et que certains s'avèrent être beaucoup plus grandes que les autres, cela peut priver les spécimens plus petits de lumière, avec pour résultat des plants qui s'étirent et une réduction des rendements finaux.

Si vous n'avez pas l'intention de palisser vos plants, envisagez de faire pousser le même type de variété, ou bien deux variétés avec des tailles très similaires, pour éviter les problèmes d'espacement et d'éclairage. Bien sûr, plus vos plants sont petits et compacts, plus vous pouvez en faire tenir au mètre carré. À vous de décider si vous préférez faire pousser plusieurs petits plants à autofloraison, ou bien juste un ou deux plants hybrides ultra-vigoureux.

LA TAILLE DE VOTRE ESPACE DE CULTURE EN INTÉRIEUR

Les dimensions de votre espace de culture vont très largement décider du nombre de plants que vous pouvez faire pousser au mètre carré, et en tout. Si vous êtes comme la plupart des cultivateurs amateurs, vous utiliserez probablement une tente de culture installée dans un endroit adapté de votre domicile.

Les tentes de culture existent dans de nombreuses tailles différentes, allant des petites tentes de 50 x 50 cm aux grandes tentes qui peuvent facilement occuper la moitié de votre chambre. La bonne taille dépend de la variété (ou des variétés) que vous cultivez, de la taille de l'espace que vous consacrez à la culture en intérieur et du type de culture que vous allez suivre (palissage lourd, laisser les plants pousser tels quels, etc.).

Pour donner un exemple, si vous souhaitez faire pousser un seul plant indica à photopériode sans palissage, une tente de 1 x 1 m devrait suffire. Plus vous ajoutez de plants, plus vous devez agrandir en conséquence. Une fois de plus, il ne faut pas uniquement prendre en compte la taille finale des plants eux-mêmes, mais aussi les lampes, la ventilation et les autres équipements.

Combien De Plants Par m2

LA TAILLE DE VOS POTS

Selon le diamètre de vos pots, vous pouvez en faire tenir plusieurs dans un seul mètre carré. Cependant, la taille de vos pots n'impacte pas uniquement le nombre de plants que vous pouvez faire tenir dans un mètre carré, mais aussi la taille finale de vos plants. Autrement dit : plus vos pots sont gros, plus vos plants vont grossir.

Recommandations pour la taille des pots :

½ litre : plantules et jeunes plants jusqu'à ~15 cm
2–3 litres : plants d'une taille jusqu'à ~25 cm
5 litres : plants d'une taille jusqu'à 60 cm
11 litres et plus : taille moyenne du plant (à connaître en consultant la description de la variété)

Pour une culture d'intérieur moyenne, vous pouvez faire tenir neuf pots de 11 l dans un mètre carré.

Utilisez des pots rectangulaires pour utiliser au mieux votre espace de culture disponible. Avec des pots ronds, vous gaspillerez de l'espace si précieux.

Consultez notre calculateur de pot pour trouver la taille de pot optimale pour vos plants de cannabis.

  • 21L - 1 plants m²
  • 18L - 2 plants m²
  • 15L - 5 plants m²
  • 11L - 9 plants m²
  • 5L - 18 plants m²
  • 3L - 25 plants m²

LE PALISSAGE DE VOS PLANTS

Avec les techniques de palissage pour les plants, vous pouvez minimiser le nombre de plants de cannabis tout en maximisant leur potentiel. Chacune de ces techniques de palissage est conçue pour optimiser l'espace et augmenter les rendements.

SEA OF GREEN (SOG)

4–16 plants par mètre carré
Résultats : récoltes rapides, des plants petits, facile à réaliser, rendement par plant comparativement plus faible

La méthode dite Sea Of Green (SOG) a pour but de tirer le maximum de votre surface au sol disponible. C'est un bon moyen pour obtenir un résultat homogène avec des plants à photopériode, des clones et des plants à autofloraison. Cette technique est rapide et profitable.

Dans un SOG, les plants ne passent que par 1–2 semaines de croissance végétative avant d'être forcés en floraison. Aucune taille ni palissage n'est nécessaire. Comme les plants n'ont pas le temps de développer trop de branches, le résultat est un plant de petite taille, avec une tige centrale courte.

Sous une lampe HPS de 400 W, vous pouvez faire tenir 4–16 plants par m² dans des pots de 5–12 l. Une culture en SOG optimale peut donner plusieurs récoltes de 500 g/m² par an.

SOG

ÉTÊTAGE ET TAILLE FIM

2 gros/5–10 petits plants par mètre carré
Résultats : simple à réaliser, contrôle la hauteur, renforce le rendement, prolonge la phase de croissance

L'étêtage et la taille FIM sont des méthodes de palissage à stress élevé. En coupant ou pinçant la principale pointe de croissance, vous brisez la dominance apicale d'un plant pour qu'il développe plusieurs tiges principales au lieu d'une seule. Ceci résulte naturellement en une croissance plus buissonneuse et pousse les plants à ne plus pousser dans leur forme caractéristique de sapin de Noël.

Toute technique de palissage à stress élevé qui implique de blesser vos plants (comme l'étêtage et la taille FIM) ralentit la croissance et rallonge la phase végétative. Si vous taillez, étêtez et/ou coupez en FIM, laissez vos plants récupérer et attendez-vous à une récolte plus tardive. N'en faites pas trop : étêtez ou taillez en FIM 2–3 fois par saison de culture.

FIMMING

MAINLINING ET LOLLIPOPPING

1 gros/2–4 petits plants par mètre carré
Résultats : difficile à réaliser, résultats homogènes, des options pour les cultivateurs débutants et plus avancés

Le Mainlining et le Lollipopping sont deux techniques de palissage qui favorisent la croissance de grosses têtes aux extrémités des branches.

Mainlining

Le Mainlining est un mélange d'étêtage, de LST, de Lollipopping et de ScrOG. Les plants sont étêtés au troisième nœud et toutes les branches inférieures sont coupées. Ceci force la nouvelle croissance à se développer uniformément à partir d'un point central et les plants sont souvent étêtés une deuxième ou troisième fois pour développer des tiges multiples et une canopée uniforme. Ceci peut remplir significativement votre espace de culture, selon le nombre de tiges et la taille de vos pots, alors gardez à l'esprit que vous pourriez accueillir moins de plants au mètre carré avec le Mainlining.

MAINLINING

Lollipopping

Le Lollipopping est complémentaire, mais peut aussi être appliqué aux plants sans palissage. Toutes les branches — y compris la tige principale — sont taillées pour être débarrassées de toute croissance inutile, ce qui ne laisse que les têtes principales et les branches latérales avec de grosses têtes. Tout comme pour le Mainlining, le plant concentre désormais toute son énergie sur les grosses têtes.

LOLLIPOPPING

LOW-STRESS TRAINING (LST)

2–4 gros/4–6 plants moyens par mètre carré
Résultats : convient aux plants à autofloraison (pas d'étêtage nécessaire), préférable pour les débutants, ne demande pas de temps de récupération important

Le LST est une technique de palissage adaptée aux débutants. Il s'agit en essence de simplement plier vers le bas et attacher les tiges pendant la croissance végétative pour forcer les plants à pousser à l'horizontale. Le LST peut être combiné avec d'autres techniques, comme le ScrOG. Il est souvent réalisé en combinaison avec l'étêtage afin de casser la dominance apicale, mais il peut aussi être réalisé sans étêtage sur les plants à autofloraison. Environ 2–4 plants avec un palissage LST peuvent efficacement remplir 1 m².

LST

SCREEN OF GREEN (SCROG)

1–2 gros plants/4 plants de taille moyenne par mètre carré
Résultats : meilleur rendement au mètre carré, flexibilité pour le nombre de plants à utiliser, uniquement pour les cultivateurs avancés

Un ScrOG est le meilleur moyen d'utiliser un mètre carré d'espace de culture. Dans cette méthode de palissage avancée, la grille est un filet de type grillage (grillage à basse-cour, filet à mailles, etc.) à travers laquelle les pousses de plants de cannabis en développement sont tissées, afin d'en contrôler la croissance. Les cultivateurs commencent généralement à tisser leur ScrOG durant la phase végétative et arrêtent de le faire avant la troisième semaine de floraison.

Un ScrOG ne conserve que les tiges de têtes principales sous la lumière, pour que l'énergie de la plante soit dirigée vers la production des têtes. Étêtez tôt vos plants pour obtenir plus de branches, puis palissez-les dans de multiples directions à travers la grille. De cette manière, vous pouvez tirer le rendement maximum de votre espace de culture disponible.

Vous pouvez choisir le nombre de plants/pots que vous utilisez pour un ScrOG. Vous pouvez remplir tout votre espace avec un seul plant monstrueux dans un gros pot de 20 l, mais vous pouvez aussi faire pousser plusieurs plants plus petits, comme quatre plants de taille moyenne, chacun dans un pot de 10 l.

SCROG

LES LAMPES DE CULTURE QUE VOUS UTILISEZ

Le dernier facteur qui détermine le nombre de plants que vous pouvez faire tenir dans chaque mètre carré de votre espace de culture est le type, et l'intensité, de vos lampes de culture. Ce point devient encore plus évident quand vous réaliser que les lampes ne diffusent pas la lumière de manière uniforme dans toute la zone.

L'intensité lumineuse la plus forte (et donc les têtes les plus grosses) est juste sous les lampes, puis elle réduit significativement quand on s'éloigne sur les côtés. Ce phénomène pourrait rendre plus intéressant le choix de cultiver moins de plants, car vous allez probablement sacrifier du rendement à cause d'une mauvaise dispersion de la lumière si vous entassez trop de plants. Il n'y a aucun intérêt à priver de lumière aucun de vos plants chéris.

Si vous faites pousser de l'herbe avec des lampes HID (à décharge de haute intensité), une formule simple peut vous donner une estimation approximative du nombre de plants recommandés. Divisez la puissance en watts de votre lampe par 75 et arrondissez les décimales.

RÈGLES POUR LE NOMBRE DE PLANTS AVEC DES LAMPES HID

  • 150 W HID ÷ 75 = 2 plants
  • 250 W HID ÷ 75 = 3,3 ou 4 plants
  • 400 W HID ÷ 75 = 5,3 ou 6 plants
  • 600 W HID ÷ 75 = 8 plants
  • 1000 W HID ÷ 75 = 13,3 ou 14 plants

Quand vous utilisez des lampes CFLs, divisez la puissance par 150. Par exemple, avec une CFL de 400 W : 400W ÷ 150 = 2,6 ou 3 plants

LAMPES DE CULTURE LED

Les LEDs modernes produisent autant de puissance que les HPS en n'utilisant que 60 % de l'énergie. Elles couvrent donc le même espace avec moins de watts. Une bonne LED de 250 W équivaut à une HPS de 400 W, qui peut couvrir environ 5–6 plants. Par comparaison, une LED de forte puissance à 1200 W devrait pouvoir couvrir environ 8–9 plants.

Toutefois, gardez à l'esprit que la puissance en watts n'est qu'un des facteurs à prendre en compter pour déterminer la puissance de vos LED, car de nombreuses autres variables — comme le type de LED — impactent également leur efficacité.

Quand on utilise des LEDs, il est préférable de demander au fabricant le nombre de plants au mètre carré recommandé à la culture et la distance optimale entre vos lampes et la canopée de vos plants. Les fabricants réputés indiquent souvent ce type d'information.

  • CONSEIL DE PRO : si vous hésitez sur le nombre de plants que vous souhaitez faire pousser, il vaut toujours mieux « jouer la sécurité » avec moins de plants. Deux gros plants contents avec de grosses têtes seront au final préférables à une tente de culture pleine de petits plants de cannabis privés de lumière qui ne produiront que des mini-têtes. De plus, vous économiserez aussi sur les graines.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.