Les cultivateurs de marijuana adorent se vanter de leurs grosses récoltes, mais quelle quantité les cultivateurs débutants peuvent-ils s’attendre à récolter avec un seul plant ? Dans cet article, nous nous intéresserons aux rendements du cannabis, ce qui les influencent, et plus encore.

Sommaire:

LES RÉCOLTES VARIENT… BEAUCOUP

S’il y a une chose qui est sûre avec la culture de cannabis, c’est cela : les résultats varient. Beaucoup. Il y a de nombreuses variables qui affectent vos plants, leur santé, leur croissance, et la quantité de fleurs qu’elles produisent. Et pour être honnête, essayer de deviner l’envergure de votre rendement avant la récolte est vraiment difficile.

La plupart des cultivateurs amateurs estiment leur rendement selon la hauteur de leurs plants. Et cela est assez logique, tout du moins, en théorie. Malheureusement, la taille des plants n’est pas un indicateur très précis du rendement final. En fait, il est très difficile d’estimer la taille de votre récolte en observant simplement un seul aspect de votre plant (comme la taille par exemple).

Les têtes de cannabis se développent sur ce que les cultivateurs appellent plus communément les « sites de têtes ». Ce sont les endroits sur les branches où les structures de pré-fleur se forment plus au moins 4-6 semaines après le début de cycle de vie d’un plant. Une fois qu’un plant entre dans sa phase de floraison, il cesse de dédier son énergie au développement du feuillage pour se concentrer uniquement sur la production de têtes saines sur ces sites de têtes. La taille et la densité de ces têtes dépendra de nombreuses variables différentes dont l’éclairage, les nutriments, les génétiques, le substrat et plus encore. La taille du plant quant à lui, en dit peu sur le nombre de sites de têtes que le plant développera, ou sur la taille et densité des têtes lors de la récolte.

LES RÉCOLTES VARIENT
LES RÉCOLTES VARIENT

ÉCLAIRAGE ET NUTRIMENTS

L’éclairage est incontestablement l’un des facteurs les plus importants pouvant affecter votre rendement. Pour maximiser ce dernier, vous devriez également maximiser l’exposition à la lumière de vos plants dès le début en utilisant des techniques de palissage pour manipuler leur croissance. Une technique assez populaire est le palissage à faible stress (LST), qui implique de plier et attacher les branches vers le bas pour optimiser l’exposition à la lumière et encourager une structure plus horizontale. La méthode dite Screen of Green (ScroG) pousse la technique précédente un peu plus loin en installant un écran à mailles au-dessus des plants sur laquelle les nouvelles croissances se tisseront naturellement, de manière à accroître le rendement final dans un dernier effort. Il y a de nombreuses autres techniques similaires un peu plus brutales comme l’étêtage où l’on coupe l’apex principal du pied, ou la défoliation pour n’en citer que quelques-unes.

Les nutriments sont également très importants, et vous allez devoir faire en sorte que vos plants aient bien accès aux macros et micronutriments dont ils ont besoin à chaque étape de leur croissance. Pour ce qui est des nutriments, vos plants auront besoin de ratios différents selon la phase où ils se trouvent. Pendant la phase végétative, les plants ont besoin de niveaux plus élevés d’azote, alors que ceux en floraison auront besoin de plus de potassium, de phosphore et de micronutriments comme le calcium et le magnésium. En plus des nutriments en eux-mêmes, les plants ont besoin de pouvoir assimiler ces fameux nutriments pour pouvoir développer de grosses têtes juteuses. Pour ce faire, le niveau de pH doit être ajusté selon le type de culture que vous faites.

GÉNÉTIQUES

C’est incontestablement le facteur le plus important qui déterminera le rendement final. Et de la même manière que certaines variétés ont un meilleur goût que d’autres, il y en d’autres qui ont des génétiques faites pour produire plus que d’autres.

Souvenez-vous que les variétés de cannabis ont été sélectionnées de manière à répondre aux demandes des cultivateurs et des consommateurs. Et puisque le rendement est si important, il y a d’innombrables variétés sur le marché qui ont été spécifiquement sélectionnées de manière à produire de nombreux sites de têtes et pour produire des têtes plus lourdes et imposantes. Jetez un œil à nos variétés XL si vous souhaitez véritablement collecter le plus de têtes possibles.

MILIEU

Il y a de multiples milieux de culture différents, et ils auront tous un effet différent sur le rendement général de vos plants.

Tandis que la terre est le milieu le plus utilisé pour cultiver du cannabis, ceux en hydroponie comme la perlite ou la fibre de coco permettent d’octroyer aux cultivateurs un contrôle bien plus important vis-à-vis de l’absorption des nutriments de leurs plants. Et s’il est vrai que ce genre de suivi et de contrôle puisse sembler un peu complexe pour un cultivateur amateur, les plus expérimentés peuvent s’en saisir pour vraiment repousser les limites de leurs plants et obtenir d’énormes rendements.

INTÉRIEUR VS EXTÉRIEUR

Vous cultivez en intérieur ou en extérieur ? Ce facteur aura un impact des plus importants sur vos plants.

Les cultivateurs d’intérieur ont généralement moins d’espace pour exprimer leur art, ce qui signifie qu’ils cultiveront forcément des plants plus petits et moins nombreux que s’ils étaient dehors. Néanmoins, ceux en intérieur ont bien plus de contrôle sur le milieu de culture. De ce fait, ils peuvent expérimenter avec l’éclairage, la température et l’humidité pour parfaire leurs conditions de culture et optimiser le rendement final.

Ceux d’extérieur quant à eux, ont généralement bien plus d’espace, ce qui signifie qu’ils pourront cultiver plus de plants en une seule saison que ceux d’intérieur. De plus, ceux en extérieur ont également l’avantage de pouvoir cultiver sous la meilleure source d’éclairage au monde, le soleil. En revanche, ceux d’extérieur ne peuvent pas autant contrôler le milieu puisqu’ils reposent sur des facteurs naturels, et cela signifie que leur rendement dépend essentiellement de la saison, qui peut être capricieuse et imprévisible selon l’endroit où l’on vit.

L’EXPÉRIENCE

Voilà un autre facteur qui affectera votre rendement général. Plus vous avez d’expérience, mieux ce sera pour contrôler vos plants. Et plus vous avez de contrôle, meilleure sera votre récolte.

L’EXPÉRIENCE

COMMENT ESTIMER LE RENDEMENT

S’il est vrai que les rendements varient grandement, il y a certains moyens de pouvoir obtenir une estimation globale de votre récolte finale.

ESTIMER LE RENDEMENT SELON LA TAILLE DU POT

Souvenez-vous que les plants de cannabis se développeront au maximum de la taille de leur milieu de culture, autrement dit du pot. Et bien que la taille soit comme nous l’avons dit plus tôt, bien loin d’être un indicateur idéal de votre future récolte, cela peut aider à estimer grosso modo quelle sera votre récolte finale.

Idéalement, il est préférable de cultiver ses pieds dans des pots d’au moins 18 L. Avec cette quantité de terre, de bons nutriments, et une taille ou un palissage efficace, vous devriez pouvoir cultiver de larges plants en bonne santé qui atteindront les 90 cm de hauteur. S’ils vivent 4-5 semaines de phase végétative avec un bon éclairage uniforme sur toutes les parties du plant jusqu’aux sites de têtes les plus bas, les plants de cette taille devraient pouvoir produire au moins 100 g de têtes sèches par plant.

ESTIMER LE RENDEMENT SELON L’ÉCLAIRAGE

Certains cultivateurs choisissent d’estimer leur rendement selon la puissance de leurs lampes. Et bien que cela ne soit pas une science exacte, ça peut être un peu plus précis que de calculer votre rendement par plant, surtout si vous choisissez de cultiver de multiples petits plants plutôt qu’une poignée de plants larges.

Si vous cultivez en intérieur et que vous avez d’ores et déjà fait plusieurs récoltes dans votre vie, vous pouvez vous attendre à recevoir approximativement un gramme par watt d’éclairage. Si vous êtes un cultivateur amateur avec quasiment pas d’expérience, cette valeur sera généralement divisée par deux avec seulement 0,5 g par watt.

ESTIMER LE RENDEMENT SELON L’ÉCLAIRAGE
ESTIMER LE RENDEMENT SELON L’ÉCLAIRAGE

L’HYDROPONIE POUR DE GROS RENDEMENTS

Cultiver en hydro vous permet d’avoir bien plus de contrôle sur l’engraissage de vos plants. Avec le bon équipement et suffisamment d’expérience, cela peut grandement améliorer la taille et la qualité de votre récolte. Les cultivateurs expérimentés en hydro peuvent par exemple aller jusqu’à 1,2 g par watt d’éclairage. Si l’on suit cette logique, avec une lampe de 600 W, un cultivateur expérimenté en hydro pourra obtenir plus de 700 grammes de têtes (si les génétiques le veulent, n’oublions pas) !

NOTE : WEED SÈCHE VS FRAÎCHE

Souvenez-vous, le poids de vos têtes chutera drastiquement après le séchage et l’affinage. Alors ne vous emballez pas trop lorsque vous pèserez vos têtes juste après la récolte. Au lieu de cela, multipliez plutôt votre rendement frais par 0,25 pour obtenir une estimation globale de la quantité de têtes sèches que vous obtiendrez.

COMMENT AMÉLIORER VOS RENDEMENTS DE CANNABIS : CONSEILS RAPIDES POUR LES CULTIVATEURS

Cultiver du cannabis peut être difficile, mais il y a plein de choses à faire pour améliorer votre rendement en tant que cultivateur amateur comme par exemple :

• Commencez avec de bonnes génétiques. Les variétés sélectionnées professionnellement produiront toujours de meilleures récoltes que les graines récupérées à la volée.

• Renseignez-vous sur les techniques de palissage. Palisser vos plants pour cultiver d’une certaine façon permet de maximiser leur exposition à la lumière, ce qui améliorera au bout du compte, votre récolte.

• Connaissez vos nutriments. Utilisez les informations sur notre site pour en apprendre plus sur l’utilisation des nutriments afin de maximiser le potentiel de vos plants.

• Expérimentez. N’ayez pas peur d’essayer de nouvelles techniques de culture et repoussez vos propres limites en tant que cultivateur.

• Testez l’hydro ! Une fois que vous aurez réalisé quelques récoltes, pensez à vous plonger dans le monde de l’hydroponie où vous aurez encore plus de contrôle sur vos plants et leur croissance.

• Continuez de cultiver ! Plus vous aurez d’expérience, plus vos récoltes s’amélioreront. De ce fait, cultivez fréquemment pour perfectionner vos compétences et comprendre tous les rouages de la culture du cannabis.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.