USA DAYS — Jusqu’à -50 % sur les variétés USA Réduction ici

By Luke Sumpter

Rapport de culture HulkBerry Automatic

Rapport de culture HulkBerry Automatic

Rapidité. Puissance. Saveurs. La HulkBerry coche toutes les cases, c’est pourquoi j’ai décidé de vous montrer une des nombreuses manières de la cultiver. Découvrez mon rapport exhaustif pour une analyse semaine par semaine de comment j’ai réussi à atteindre un rendement satisfaisant. Je passerai en revue les formules nutritives, les programmes d’arrosage, l’éclairage et bien plus encore.

Rapport de culture de la HulkBerry Automatic : Équipement

J’ai décidé d’approcher la HulkBerry Automatic avec la perspective d’une culture d’intérieur discrète. J’ai cultivé cette variété dans les limites d’une box de culture. Pour offrir le meilleur départ possible à ce spécimen, j’ai utilisé les équipements suivants :

  • Box de culture : Jardin DS120W 120 × 60 × 178 cm
  • Éclairage : Migro 200+
  • Ventilation : Blauberg Turbo E 100
  • Ventilateur : Ventilateur rotatif Koala
  • Humidificateur : Beurer LB 45
  • Substrat : Terreau léger biologique
  • Pot : Pot RQS en tissu géotextile de 11 litres
  • Nutriments : Nutriments RQS biologiques, BioBizz, extrait d’aloe vera, formule d’acides aminés, extraits d’algues marines, extrait de poissons liquide
Video id: 492424684

Rapport de culture de la HulkBerry Automatic : Phase des semis (semaine 1)

Substrat de culture : J’ai commencé par mélanger ce qui suit dans un grand contenant avant de déposer le tout dans mon pot en tissu. 10 l de terreau léger biologique, 50 g d’Easy Boost Nutrition Organique de RQS, 5 g d’Easy Roots Mycorrhiza Mix.

Germination : Pour commencer la germination, j’ai fait un trou de près de 3 cm de profondeur au milieu de la surface du substrat de culture. J’ai ajouté 1 g de mycorhize dans le trou, suivi de la graine et ensuite, j’ai recouvert le trou de mon substrat de culture sans trop tasser. Après avoir saturé le substrat d’eau, j’ai laissé quelques jours au semis pour apparaitre.

L’éclairage : Après avoir planté la graine, j’ai utilisé une paire de lampes MIGRO 200+ dans ma box de culture. Ces lampes émettent une lumière blanche chaude qui offre un spectre colorimétrique complet, ce qui participe d’une croissance saine et luxuriante. Je les ai lancés dès que possible, dès que les semis ont émergé. J’ai positionné les lampes à 35 cm des plantules et les ai laissées tourner pendant 24 durant toute la phase de semis.

Nutriments : Au départ, les plantules consomment les nutriments présents en leur sein. Ensuite, le substrat que j’ai préparé vient apporter tout ce dont les semis ont besoin pour leur première semaine de vie. Le jour 7 après la germination, j’ai décidé de nourrir mon spécimen avec un cocktail de nutriments pour l’aider à maintenir un schéma de croissance sain. J’ai mélangé les quantités d’ingrédients suivants à 1 l d’eau :

  • 4 ml d’extrait d’algues
  • 2 ml de formule d’acides aminés
  • 2 ml d’extrait d’aloe vera

J’ai aussi régulé le pH de la solution pour atteindre 6,5 à l’aide d’un testeur de pH et d’un régulateur de pH biologique.

Environnement : Pour optimiser la germination, j’ai maintenu une température à 26 °C et une humidité de 60–65 % au sein de la box.

Mensurations de la plante : 7 jours après la germination, mon spécimen de HulkBerry Automatic a atteint une taille de 10 cm et a développé 3 paires de vraies feuilles d’un vert magnifique.

Phase des semis (semaine 1)
Phase des semis (semaine 1)

Rapport de culture de la HulkBerry Automatic : phase de croissance (semaine 2–3)

En une semaine de germination, ma plante a sprinté tout au long de la phase de semis pour entrer en phase de croissance. Durant cette période, elle a commencé à prendre du volume et à étendre ses feuilles nourricières pour aspirer toute la lumière possible.

Semaine 2

Ma plante a doublé en taille durant la première semaine de croissance grâce à un éclairage suffisant, une bonne nutrition et un substrat de culture bien réfléchi.

L’éclairage : J’ai continué à faire tourner les lampes 24 heures sur 24 et maintenu une distance de 35 cm entre la source lumineuse et la canopée au fur et à mesure du développement de ma plante.

Nutriments : Cette semaine, j’ai décidé de nourrir ma plante le 3e et le 7e jour. J’ai augmenté la valeur nutritive pour continuer à répondre aux demandes de croissance de ma plante :

  • 2 ml de formule d’acides aminés
  • 2 ml d’extrait d’aloe vera
  • 2 ml d’extrait de poisson liquide

Une fois encore, j’ai ajusté le pH à 6,5 et j’ai arrosé le substrat jusqu’au point de saturation. J’ai aussi administré 0,5 l d’eau toutes les 24 heures pour que les spécimens restent hydratés et solides.

Environnement : J’ai maintenu une température de 27 °C et une humidité relative de 60 % au sein de la box de culture pour que ma plante continue de s’y épanouir.

Mensurations de la plante : À la fin de cette semaine, ma HulkBerry Automatic a atteint une hauteur de 20 cm et disposait déjà d’une canopée dense pleinement formée et de feuilles nourricières luxuriantes.

Phase de croissance (semaine 2)
Phase de croissance (semaine 2)

Semaine 3

Pendant la semaine 3, tout a commencé à significativement accélérer. Ma plante a fait plus que doubler en taille et a produit un tas de nouvelles branches et feuilles, en plus, elle a commencé à montrer des signes de préfleurs.

L’éclairage : Afin de maximiser la photosynthèse, j’ai continué à faire tourner mes lampes 24 heures sur 24. Cela a aidé ma plante à croitre énormément sur une courte période de temps. J’ai continué à maintenir une distance de 35 cm entre la lampe et la canopée tandis que cette première prenait de la hauteur.

Nutriments : Ma stratégie de nutriments est restée la même que celle de la semaine 2 et j’ai continué à réguler le pH de mon eau de la même manière. Cependant, j’ai arrêté d’arroser toutes les 24 heures et seulement administré des fluides lorsque les 5 premiers cm de mon substrat étaient secs. J’ai aussi ajouté 1,5 ml de calcium et de magnésium par litre d’eau en effort de lutte préventive contre les carences potentielles.

Environnement : J’ai maintenu une température de 27 °C au sein de la box de culture, mais j’ai décidé de réduire l’humidité à 55 % alors que j’approchais de la phase de floraison.

Mensurations de la plante : D’ici à la fin de phase de croissance, ma plante avait atteint les 45 cm de haut et commencé à produire des préfleurs sur de nombreux nœuds. Elle avait l’air absolument saine et a continué à développer une canopée buissonneuse prête à héberger des fleurs.

Phase de croissance (semaine 3)
Phase de croissance (semaine 3)

Rapport de culture de la HulkBerry Automatic : Phase de floraison (Semaines 4–9)

C’est là que tout a commencé à devenir vraiment génial ! Admirer les préfleurs gonfleur à une telle vitesse m’a vraiment rappelé à quel point les autos ont progressé ces dernières années.

Semaine 4 & 5

Pour m’accommoder de ma plante récemment en floraison, j’ai décidé de changer de stratégie. Pour commencer, j’ai réduit les heures d’éclairage et j’ai ajusté la nutrition pour encourager la floraison.

L’éclairage : Je suis passé à un cycle lumineux de 20 heures de jour pour 4 heures de nuit. Cela m’a permis de laisser à la plante plus de lumière qu’il n’en faut pour que la photosynthèse continue de manière optimale et qu’elle puisse commencer à produire des fleurs. Cependant, les 4 heures de nuit ont donné à mon spécimen un court laps de temps pendant lequel rediriger l’énergie accumulée vers la croissance et le développement des fleurs. J’ai continué à maintenir une distance de 35 cm entre la lampe et le dessus de la canopée.

Nutriments : J’ai changé de nutriments et ajouté plus de phosphore et de potassium à mon mélange. Les plants de cannabis ont besoin de plus hauts niveaux de ces macronutriments vitaux pour former des têtes grosses et saines. J’ai ajouté ce qui suit à 1 litre d’eau :

  • 1,5 ml calcium/magnésium formula
  • 2 ml de formule d’acides aminés
  • 2 ml d’extrait d’aloe vera
  • 2 ml d’extrait de betterave sucrière
  • 2 ml de mélange de nutriments pour floraison
  • 2 ml d’extrait d’algue

J’ai ajouté ce mélange une fois au début de la semaine 4 puis une autre fois au début de la semaine 5. Entre chaque « repas », j’ai saturé le substrat à l’aide d’une eau claire à chaque fois que les premiers 5 cm de la surface étaient secs pour éviter le surarrosage.

Environnement : Durant les semaines 4 et 5, j’ai maintenu une chaleur de 27–28 °C dans ma box de culture. C’est plutôt du côté élevé du spectre de ce que le cannabis peut tolérer, mais pendant l'été, ces températures sont très susceptibles de survenir. Mon ventilateur m’a aidé à éviter que la température ne monte de trop. J’ai aussi réussi à maintenir un niveau d’humidité de 55 % à l’aide de mon humidificateur.

Mensurations de la plante : Mon spécimen d’HulkBerry Auto a commencé à développer une légère odeur de terpènes à ce moment, l’ouverture de la box de culture n’en est que plus agréable. J’ai défolié la plante au début de la semaine 5 en retirant des feuilles de mon choix sur la partie supérieure de la canopée afin d’augmenter la pénétration lumineuse. À la fin de la semaine 5, la plante a atteint les 100 cm.

Phase de floraison (semaine 4)
Phase de floraison (semaine 4)
Phase de floraison (semaine 5)
Phase de floraison (semaine 5)

Semaine 6 et 7

Ma HulkBerry Auto a commencé à s’étirer et prendre de la masse durant les semaines 6 et 7. Pour aider cette canopée semblable à une vraie jungle à se remplir de tête, j’ai augmenté la puissance de ma formule nutritive.

L’éclairage : J’ai maintenu un programme d’éclairage de 20 heures de jour et 4 heures de nuit. L’emploi d’un minuteur a extrêmement facilité ce processus.

Nutriments : J’ai utilisé les mêmes nutriments qu’auparavant, mais cette fois, j’ai augmenté les quantités alors que les fleurs prenaient du volume. J’ai aussi ajouté de l’acide humique et fulvique liquide pour encore plus alimenter la floraison. Ma formule ressemblait à peu près à ça :

  • 1,5 ml calcium/magnésium formula
  • 4 ml de formule d’acides aminés
  • 4 ml d’extrait d’aloe vera
  • 3 ml d’extrait de betterave sucrière
  • 3 ml de mélange de nutriments pour la floraison
  • 3 ml d’extrait d’algue
  • 1 ml d’acide fulvique et humique liquide

Le jour 1 et le jour 6, j’ai arrosé ma plante avec ma formule calcium/magnésium et ajusté le pH à 6,5. J’ai ensuite appliqué le reste des nutriments le 5e jour de la semaine 6 et répété ce processus d’engraissage durant la semaine 7.

Environnement : La chaleur est restée un vrai défi durant le point culminant de l’été. Mon ventilateur et mon extracteur d’air étaient à leurs réglages maximums, mais la température est tout de même restée aux alentours de 29 °C. Cependant, la plante a continué à se développer sans souci. L’humidité est aussi devenue un problème, il a été difficile de la maintenir en dessous de 60 %. J’ai envisagé d’investir dans un déshumidificateur pour réduire le risque de pourriture des têtes.

Mensurations de la plante : Ma plante mesurait 117 cm à la fin de la semaine 6. Les fleurs commençaient à gonfler et l’arôme se faisait de plus en plus puissant.

Phase de floraison (semaine 6)
Phase de floraison (semaine 6)
Phase de floraison (semaine 7)
Phase de floraison (semaine 7)

Semaine 8

L’éclairage : J’ai maintenu les mêmes conditions d’éclairage durant la semaine 8, la source lumineuse est restée à 35 cm au-dessus de la canopée. On peut dire qu’à ce moment, la plante a arrêté de grandir, je n’ai donc pas eu à constamment la repositionner.

Nutriments : J’ai arrêté l’apport de nutriments durant toute la semaine 8 pour commencer le processus de rinçage. La restriction des nutriments pousse les fleurs à utiliser leurs réserves, certains pensent que cela donne lieu à une fumée/vapeur plus douce.

Environnement : Les problèmes d’humidité et de température ont continué. Cependant, ma plante a continué à s’épanouir sous une chaleur de 28 °C et un taux d’humidité de 60 %, sans signes de moisissures (j’ai finalement choisi de ne pas intervenir et de laisser tomber l’idée du déshumidificateur).

Mensurations de la plante : La HulkBerry Auto a gardé ses 117 cm de haut. J’ai défolié les feuilles jaunissantes à la base de la plante et j’ai retiré une bonne partie des feuilles supérieures sur la canopée pour plus exposer les têtes à la lumière. Presque toutes les fleurs ont pris beaucoup de masse et l’odeur au sein de la box est devenue très intense.

Phase de floraison (semaine 8)
Phase de floraison (semaine 8)

Semaine 9

La dernière semaine ! Durant cette période, j’ai continué le rinçage de ma plante. Sinon, je l’ai laissé faire sa vie.

L’éclairage : Toujours pareil : 20 heures de jour, 4 de nuit.

Nutriments : Nada, rien, que tchi. J’ai juste administré une eau au pH régulé quand le substrat devenait trop sec.

Environnement : Les températures sont restées aux alentours de 28 °C. L’humidité a finalement atteint un acceptable 50 %, ce qui a aidé à la protection de mon spécimen contre la moisissure.

Mensurations de la plante : Ma plante a culminé à une taille de 117 centimètres. Les fleurs étaient extrêmement résineuses, les trichomes commençaient à devenir laiteux et les pistils sont passés du blanc au orange (deux signes qu’il est temps de récolter).

Phase de floraison (semaine 9)
Phase de floraison (semaine 9)

Rapport de culture de la HulkBerry Automatic : Récolte (fin de la semaine 9)

La HulkBerry Automatic a dépassé mes attentes ! Cette variété a tapé un sprint tout au long de son cycle de culture, elle m’a offert une récolte en seulement 64 jours après la germination. Je n’ai pas remarqué de signes de maladie et très peu de signes de stress, malgré des fluctuations sous optimales en température et en humidité. À la fin de la semaine 9, j’ai coupé les branches et retiré chaque fleur individuellement avant de les placer dans un séchoir à herbe. Dès qu’elles ont séché, je les ai déplacés dans des bocaux d’affinage pour une durée de quatre semaines pour que leurs saveurs et douceurs s’accentuent. Globalement, j’ai récolté 60 g de fleurs sèches sur un seul plant de HulkBerry Automatic.

Récolte (fin de la semaine 9)
Récolte (fin de la semaine 9)

Découvrez la HulkBerry Automatic

Ce rapport de culture vous a rendu curieux sur la HulkBerry Automatic ? Je vous recommande clairement de la tester, surtout si vous n’avez qu’un petit espace d’intérieur. Cet hybride au développement rapide produira une récolte de taille en un rien de temps.

  • Génétiques de la HulkBerry Automatic

La HulkBerry Automatic provient d’un croisement entre une HulkBerry et une Diesel Auto. Cette combinaison gagnante a donné lieu à un profil génétique à 65 % sativa, 30 % indica et 5 % ruderalis. Ces parents ont aussi transmis un code génétique capable de produire de hauts niveaux de THC et un temps de culture rapide.

  • Caractéristiques de culture de la HulkBerry Automatic

Ce cultivar compact séduit les cultivateurs à la recherche d’une plante discrète. Vous pouvez la cultiver en box compactes et même en seau de culture convertis en intérieur. De plus, elle est une superbe candidate pour la culture guérilla en extérieur. En intérieur, les plants atteindront 80–120 cm pour des rendements fantastiques de 500 g/m². En extérieur, la taille sera la même et la récolte de 150 g/plant. Le mieux dans tout ça ? Vous n’aurez que 8–9 semaines d’attente entre la germination et la récolte de fleurs bien collantes.

HulkBerry Automatic
Hulkberry x Diesel Auto
450 - 500 gr/m2
80 - 120 cm
6 - 7 Semaines
THC: 21%
Sativa 65% Indica 30% Ruderalis 5%
100 - 150 gr/plant
80 - 120 cm
8-9 semaines apres la germination
Clair, Élévateur

Acheter HulkBerry Automatic

  • Saveurs et effets de la HulkBerry Automatic

La HulkBerry Auto comprend une quantité importante de THC pour une autoflo, elle tape à 21 %. Sa génétique à forte dominance sativa et ses terpènes rafraichissants lui prodiguent un high parfait pour fumer en journée. Alors que vous apprécierez ses effets en cours d’installation, vous profiterez de délicieuses saveurs d’agrumes, de diesel et de fruits qui traineront en bouche.

HulkBerry Automatic : Une variété pour tout le monde

La HulkBerry Automatic est une superbe variété pour découvrir le monde de la culture du cannabis. Elle est résistante aux nuisibles et aux maladies, offre sa récolte en quelques semaines seulement et ne fait pas de chichi. De plus, ses niveaux de THC rivalisent avec de nombreuses variétés photopériodiques et ses terpènes en font une des variétés les plus savoureuses qui soient. Si vous cherchez une variété compacte et au développement rapide, lancez-vous !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.