LES NUTRIMENTS DU CANNABIS

Les termes « macronutriments » et « micronutriments » décrivent les quantités de composés utilisés par les plantes, plutôt que les tailles des molécules elles-mêmes. Ils font références aux quantités de nutriments spécifiques nécessaires aux plantes pour bien pousser. L’azote est considéré comme un macronutriment car les plantes en ont besoin en grandes quantités. Le molybdène est considéré comme un micronutriment car il est nécessaire aux plantes en petites quantités.

L’équilibre correct de macro et micronutriments assure une croissance luxuriante et un rendement maximum. Des déséquilibrent peuvent provoquer une croissance faible et lente des plantes, ou les pousser à afficher des signes certains d’une mauvaise santé. Des feuilles d’un vert foncé ou jaune, des nécroses, des taches sombres et un flétrissement chronique sont des signes typiques de déséquilibres ou carences en nutriments.

Cannabis Nutrients Vertafort Solution Organique Cannabis

MACRONUTRIMENTS

Les macronutriments sont essentiels pour une bonne croissance et santé des plantes. Chaque maraîcher et cultivateur de cannabis connaît l’importante de la sainte trinité N-P-K. Les éléments azote, phosphore et potassium sont les plus couramment utilisés par les plantes à photosynthèse, y compris le cannabis. En fait, pendant la phase de croissance végétative, le cannabis a un appétit vorace pour ces trois composés.

L’importance de ces macronutriments peut s’observer simplement en regardant la bouteille de n’importe quel nutriment du commerce. Représentant 10 % ou plus du volume, NPK compose l’essentiel de la plupart des solutions nutritives. Par exemple, le ratio 1-2-1 pourrait être 15 % d’azote, 30 % de phosphore et 15 % de potassium. Les micronutriments tout aussi importants pourraient être aussi faibles en quantité que 0,1 % du volume total.

Les macronutriments sont vitaux durant chaque étape de la croissance du cannabis. Mais les différentes phases nécessitent des combinaisons différentes du ratio NPK. Par exemple, durant la floraison, le cannabis a besoin de moins d’azote, mais il nécessite toujours de fortes quantités de P et de K.

Voici un aperçu rapide des trois macronutriments et du rôle qu’ils jouent dans le développement du cannabis.

Azote : ce gaz inerte est le principal composant de la chlorophylle et c’est un bloc de base essentiel pour les acides aminés. Les plantes utilisent la chlorophylle pour transformer la lumière du soleil, l’eau et le dioxyde de carbone en sucres durant la photosynthèse.

Phosphore : cet élément est essentiel à toute vie. Les phosphates sont un composant principal de l’ADN et de l’ARN chez les animaux. Ils sont vitaux pour la production d’ATP et de phospholipides, qui forment toutes les membranes cellulaires.

Potassium : ce métal alcalin sert à bon nombre de fonctions durant la croissance de la plante. Il aide à permettre la photosynthèse et maintient l’intégrité des parois cellulaires. Le potassium régule l’ouverture et la fermeture des stomates des feuilles, qui gère l’absorption de CO₂.

Engrais À Base De Micronutriments Et De Macronutriments Pour Le Cannabis

MICRONUTRIMENTS

Même si les micronutriments sont utilisés en quantités bien plus faibles par les plantes en croissance, ils jouent toujours un rôle critique dans la santé de la plante. Il existe plus de vingt micronutriments nécessaires au cannabis pour entretenir sa vivacité. Il semble que plus un élément est rare dans la nature, moins la plante en a besoin pour pousser. Un rapide coup d’œil sur la liste de nutriments de toute bouteille d’aliments pour cannabis du commerce révélera des éléments aussi divers que le fer, le bore, le molybdène, le calcium, le soufre et le zinc.

Chacun joue son propre rôle, petit mais crucial, à chaque étape de croissance. Le fer aide à la production de la chlorophylle et il est responsable de certaines fonctions enzymatiques. Le zinc joue un rôle dans la production d’enzymes et dans l’étirement des entre-nœuds. Le plant de cannabis est assoiffé de calcium et de magnésium durant la floraison, alors que le soufre joue un rôle majeur dans la production d’acides aminés.

Les mélanges modernes de nutriments contiennent généralement tous les éléments pour soutenir une croissance du cannabis saine et robuste. Il est rare de voir apparaître des carences. Quand elles surviennent, elles sont plus probablement dues à un excès d’engrais, à des déséquilibres de pH ou une quantité excessive d’hormones boostant la croissance. Ces pratiques peuvent entraîner une accumulation de sels dans la zone racinaire, provoquant un blocage des nutriments. Les plants peuvent afficher plusieurs symptômes à la fois quand le blocage de nutriments se produit, ce qui rend le diagnostic difficile.

DE LA BONNE WEED

Apporter le ratio correct de macro et micronutriments garantira une weed dynamique durant la végétation et des têtes à faire casser les branches durant la floraison. Comprendre comment fonctionnent les nutriments est un aspect du chemin pour devenir un cultivateur de têtes de classe mondiale.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander