The RQS Blog

.



By Max Sargent
Liste de déficiences
 
Liste de déficiences
 
 
Liste de déficiences
 
 
 

L’engraissage des plants de cannabis est un art à part entière. Trop ou pas assez, et vous pouvez rencontrer de sérieux problèmes. Nous examinons ici les rôles que joue le phosphore dans le cannabis, puis comment repérer, rectifier et prévenir une carence.


Comprendre le rôle du phosphore dans la culture du cannabis

Le phosphore est un nutriment essentiel qui est nécessaire à la croissance et au développement du cannabis. Sans lui, vous constaterez que votre plant fait du sur place. Comprendre le rôle du phosphore vous aidera à savoir comment l’appliquer au mieux, et comment repérer si votre plant n’en reçoit pas assez.

Phosphorus Deficiency in Cannabis

Le phosphore : un macronutriment essentiel pour le cannabis

Le phosphore est, pour le cannabis, ce que l’on appelle un macronutriment. Les macronutriments sont les nutriments clés dont les plants de cannabis ont besoin en grandes quantités et sans lesquels ils ne peuvent tout simplement pas survivre. Il existe trois macronutriments pour le cannabis :

Ensemble, ces trois macronutriments sont exprimés sous la forme d’un ratio NPK. Il est essentiel de comprendre ce ratio, car il se trouve sur pratiquement tous les engrais pour cannabis. Sans cette information, l’engraissage de vos plants se fera un peu à l’aveuglette.

La fonction du phosphore dans le cannabis

Dans le cannabis, le phosphore est vraisemblablement le deuxième macronutriment le plus important après l’azote. Voici à quoi sert le phosphore dans le cannabis :

  • Transfert d’énergie : le phosphore contribue à faciliter le transfert d’énergie au sein du plant, ce qui lui permet d’assurer ses fonctions essentielles.
  • Photosynthèse : sans ce macronutriment, la photosynthèse ne pourrait pas avoir lieu. La photosynthèse est le processus par lequel les plants transforment les matières premières en sucres qu’ils utilisent pour croître.
  • Synthèse de l’ADN et de l’ARN : la synthèse continue de l’ADN et de l’ARN est nécessaire pour que les organismes produisent de nouvelles cellules et continuent à croître et à se développer.
  • Développement des racines : en particulier durant les premières phases de développement, le phosphore facilite le développement des racines, aidant ainsi un plant à devenir fort et solide sur ses appuis.
  • Formation des fleurs et des fruits : le phosphore joue un rôle clé dans le développement des fleurs de cannabis et, en tant que tel, est nécessaire en quantités plus élevées durant la phase de floraison.

Cannabis et carence en phosphore : symptômes et signes

Une carence en phosphore est assez facile à repérer et tout aussi facile à résoudre. En l’identifiant rapidement, vous éviterez que le problème ne devienne incontrôlable et vous aiderez votre plant à retrouver une bonne santé le plus rapidement possible.

Phosphorus Deficiency in Cannabis

Retard de croissance

Au vu de l’importance du phosphore, un plant cessera rapidement de croître s’il n’en a pas assez. Chez les jeunes plants en pleine croissance (phase végétative), cela se manifestera généralement par un retard de croissance verticale. Pour ceux en floraison, une carence en phosphore sera moins évidente, mais se manifestera par une faible production de fleurs.

Feuilles vert foncé ou violettes

Au début, les feuilles plus âgées prendront une coloration verte plus foncée, avant de prendre une teinte bleue ou violette. Il ne faut pas croire qu’il s’agit d’un phénotype violet. C’est l’un des premiers signes de carence et il faut vite s’en occuper. En l’absence de traitement, des taches cuivrées d’aspect brûlé commenceront à apparaître.

L’enroulement des feuilles

Finalement, ces feuilles d’aspect brûlé commenceront à s’enrouler aux extrémités et sur les bords. À ce stade, la carence en phosphore a considérablement progressé et il serait judicieux d’empêcher vos plants d’en arriver là.

Phosphorus cannabis deficiency

Tiges rouges ou violettes

Outre le changement de couleur des feuilles, les couleurs des branches et des tiges peuvent également changer en cas de carence en phosphore. Elles prendront alors une couleur bleue ou violette, avec un aspect semblable à celui d’une ecchymose.

Tiges et branches faibles

À mesure que les plants se dégradent, leur structure s’affaiblit et les tiges et les branches deviennent plus fragiles. Vous remarquerez peut-être qu’elles se cassent facilement, voire qu’elles se brisent sous le poids de leurs propres fleurs.

Baisse des rendements

En fin de compte, si le problème n’est pas résolu, les rendements en pâtiront, parfois considérablement. Le phosphore est absolument crucial pour la production de fleurs, et une carence affectera certainement le rendement final.

Production réduite de résine

La carence en phosphore n’affecte pas seulement la masse florale, mais aussi la production de résine. Ainsi, non seulement vous aurez un rendement plus faible, mais ce que vous récolterez sera aussi moins puissant.

Manque de phosphore : causes d’un manque à rectifier dans le cannabis

Carence en phosphore = plante en danger ! Il existe de nombreuses causes potentielles d’une carence en phosphore lors de la culture du cannabis, et vous familiariser avec celles-ci peut vous aider à la fois à la prévenir et à la traiter :

Un mauvais programme d’engraissage
La cause la plus probable est sans doute un engraissage inadéquat. Peut-être utilisez-vous un engrais de mauvaise qualité, ou peut-être que vous n’en donnez pas assez. Il se peut aussi que vous engraissiez trop souvent avec des nutriments synthétiques et que vous provoquiez un blocage d’absorption des nutriments (on revient là-dessus incessamment sous peu). Le cannabis fonctionne mieux lorsque les bons types de nutriments sont administrés au bon moment.
Manque de vie microbienne
Un manque de microbes bénéfiques, tels que les champignons mycorhiziens, peut entraver la capacité de vos plants à absorber le phosphore et d’autres nutriments. Votre terre peut manquer de vie parce qu’elle était de mauvaise qualité au départ ou parce que vous y avez introduit des engrais de mauvaise qualité.
Déséquilibre du pH
Un déséquilibre du pH est une autre cause importante de carence en phosphore. Un pH trop élevé ou trop bas empêche les racines d’un plant d’absorber correctement le phosphore ou d’autres nutriments.
Une terre gorgée d’eau
Une terre sur-arrosé et saturée d’eau n’est pas adéquat pour les racines qui chercheront par tous les moyens à s’en extirper et finalement mourir. Une terre constamment saturée d’eau provoquera une carence en phosphore ainsi qu’une multitude d’autres problèmes.
Les racines sont endommagées ou stressées
Si les racines rencontrent des problèmes, tels que des agents pathogènes, les parties supérieures du plant en souffriront également.

Comment rectifier une carence : phosphore et cannabis

Rectifier une carence en phosphore peut être exécuté de multiples façons, et parfois une approche sur plusieurs fronts est la meilleure. N’oubliez pas la règle d’or : n’en faites pas trop ! Les mesures drastiques peuvent sembler être la solution idéale face à une carence, mais vous ne ferez que créer plus de problèmes.

Administrez les nutriments ioniques par arrosage des racines

Les nutriments ioniques sont facilement accessibles aux racines et peuvent constituer un remède rapide. En raison de leur structure, les racines peuvent immédiatement les absorber, ce qui signifie que vous pouvez rapidement remettre votre plant sur pied.

Ces nutriments ne conviennent cependant pas à une utilisation à long terme, car ils peuvent facilement provoquer un sur-engraissage et endommager la terre.

Pulvérisation foliaire riche en phosphore

Les pulvérisations foliaires sont parfaites pour traiter les carences, car elles agissent rapidement et n’endommagent ni la terre ni les racines. On les applique directement sur les feuilles, où elles sont absorbées par de minuscules pores appelés stomates. Les résultats peuvent être visibles dans les 48 h suivant la pulvérisation.

Les pulvérisations foliaires riches en phosphore peuvent inclure du phosphore synthétique ou, pour une option biologique, de l’extrait de poisson. L’agriculture naturelle coréenne (KNF) est une méthode agricole holistique qui s’inspire de la nature pour améliorer la croissance des plants et réduire l’impact négatif de l’agriculture et de l’horticulture sur l’environnement. Cette pratique utilise le jus de fruit fermenté (FFJ) pour créer des pulvérisations foliaires nutritives.

Ajustez le pH de la terre

Si le pH de votre substrat est inférieur à 6,0 ou supérieur à 7,0, les racines de votre plant auront du mal à absorber de grandes quantités de phosphore. Si vous constatez une carence, mesurez le pH de votre terre ou des eaux de ruissellement à l’aide d’un pH-mètre. S’il se situe en dehors de cette fourchette, rectifiez-le avec une solution de pH-up ou pH-down. Ces solutions peuvent être achetées ou fabriquées à partir d’ingrédients acides ou alcalins. Ensuite, il suffit d’arroser votre substrat avec la solution appropriée jusqu’à ce que l’eau de ruissellement se situe dans la fourchette de pH idéale.

Comment prévenir un manque de phosphore lors de la culture de cannabis

Lors de la planification et de la mise en place d’une culture, vous devez vous efforcer d’engraisser correctement vos plants et de prévenir les carences dès le départ pour éviter bien des ennuis.

Voici comment faire en sorte que tout se passe sans accrocs et éviter une carence en phosphore.

Améliorez la biologie de votre terre

Comme nous l’avons mentionné, les microbes bénéfiques de la rhizosphère (la région entourant les racines des plantes) peuvent faire une énorme différence lorsqu’il s’agit de la façon dont vos plants absorbent les nutriments. Les champignons mycorhiziens forment une relation symbiotique avec les racines et, en échange de sucres, absorbent les nutriments de la terre, les livrant directement aux plants sous une forme facile à assimiler.

L’amendement de la terre avec de tels microbes aura toute une batterie de bienfaits, notamment une meilleure absorption des nutriments et une réduction des risques d’infection. On pense que le silicium est bénéfique pour les champignons mycorhiziens et qu’il peut donc améliorer le taux d’absorption du phosphore par le cannabis. Si vous le pouvez, ajoutez-en à votre terre.

Améliorez votre programme d’engraissage

Améliorer l’engraissage est l’un des meilleurs moyens d’éviter le sur-engraissage. En premier lieu, il s’agit de suivre correctement les instructions figurant sur l’étiquette. Mais au fur et à mesure que vous progressez dans la culture, vous pouvez envisager d’autres choses que les engrais tout prêts ou chercher à compléter l’engraissage de base par d’autres méthodes.

Pourquoi ne pas opter pour des méthodes biologiques (commerciales et artisanales) et des méthodes supplémentaires comme l’utilisation d’un jus de fruit fermenté en pulvérisation foliaire pour apporter régulièrement des nutriments à vos plants sans risquer de provoquer un blocage d’absorption des nutriments ou d’endommager la rhizosphère.

Mesurez fréquemment le pH de la terre

Une bonne pratique de culture consiste à vérifier régulièrement le pH de la terre, car toutes sortes de choses peuvent se produire en cas de déséquilibre. Vous pouvez facilement vérifier le pH de votre terre et de votre engraissage à l’aide d’un pH-mètre. Mesurez l’écoulement/ruisselement qui sort du fond de vos pots pour vous assurer que vous vous situez dans la fourchette appropriée (6–7 dans la terre).

Comme indiqué, si votre pH se situe en dehors de cette fourchette, utilisez des produits dédiés à l’augmentation et à la diminution du pH pour le ramener dans celle souhaitée.

Faites votre propre compost

La fabrication de votre propre compost est un excellent moyen de donner à vos plants un apport régulier d’alimentation organique et hautement fertile. Le compost est riche en nutriments organiques et en microbes bénéfiques, ce qui permet d’éviter les carences en nutriments.

Laissez tomber les engrais synthétiques

Les engrais synthétiques, bien qu’utiles en cas d’urgence, sont généralement à proscrire. Autrefois populaires, on sait aujourd’hui qu’ils ont tendance à faire plus de mal que de bien.

Tout d’abord, il est facile de les utiliser en excès, ce qui peut également empêcher vos plants d’absorber les nutriments et peut s’avérer fastidieux à rectifier. Deuxièmement, ils détruisent le microbiome de la terre et suppriment l’action des microbes bénéfiques, ce qui réduit la capacité d’un plant à absorber les nutriments et augmente les risques de maladie.

De fait, pensez aux engrais naturels et organiques ! 

Organic Fertiliser

Le phosphore : un minéral important des têtes aux pieds

Une carence en phosphore se manifestera d’abord par une croissance moins vigoureuse et une légère décoloration des feuilles, puis par un enroulement des feuilles et une réduction importante du développement général et des rendements. Si elle est détectée tôt, vous pouvez facilement la rectifier en utilisant l’une des méthodes énumérées ci-dessus. La bonne nouvelle, c’est qu’elle est facile à traiter. Si vous agissez rapidement, tout ceci ne sera qu’un mauvais souvenir !

Avez-vous plus de 18 ans ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.