Pour cultiver du cannabis de haute qualité en extérieur, la clé est d'avoir un sol en bonne santé. Le sol est le milieu à partir duquel les plantes extraient leurs nutriments, ce qui leur permet de grandir, de survivre et de s'épanouir. Cependant, le sol ne renferme pas une quantité infinie de nutriments. Avec le temps, comme de plus en plus de plants sont cultivés au même endroit, les nutriments du sol s'épuisent.

Le compostage est un excellent moyen de remettre des nutriments dans le sol. Le compostage vous permet non seulement d'économiser de l'argent sur l'achat d'engrais, mais il vous permet aussi d'avoir la satisfaction de savoir exactement de quoi est composé votre sol. Le compostage chez soi n'est pas coûteux. On peut préparer du compost de haute qualité avec des restes alimentaires, des déchets de cuisine et des produits dérivés du jardinage, comme les résidus de taille, les herbes indésirables et les morceaux de petit bois.

Compost

POURQUOI VOUS DEVRIEZ COMPOSTER

Le compostage est un moyen bon marché et efficace d'entretenir vos plants de cannabis au sommet de leur forme. La terre n'est pas seulement un lit de nutriments, c'est un écosystème vivant intégral qui sert d'habitat à de nombreuses formes de vie. Des micro-organismes bénéfiques vivent dans la terre et agissent avec le cannabis pour le protéger et l'aider à grandir.

Les nématodes prédateurs peuvent agir en défendant les racines des plants contre les nématodes parasites, alors que les mycorhizes forment une relation symbiotique avec les racines des plants, les aidant à décomposer les matières organiques en nutriments digestibles. Les micro-organismes dans le sol peuvent faire toute la différence entre un bon cannabis et un excellent cannabis. La clé de leur présence, c'est un sol riche et sain, qui peut s'obtenir en appliquant du compost !

Le compost sert d'engrais à libération lente naturel, qui n'expose pas les plants aux risques de brûlures comme les engrais chimiques. La présence de compost dans le sol aide aussi à améliorer sa texture et à renforcer la circulation de l'air. Au final, le compost introduit de grandes quantités de nutriments dans le sol, ce qui augmente la taille et le rendement du plant.

COMMENT COMMENCER À COMPOSTER CHEZ VOUS

Construire un bac à compostage est la première étape pour commencer à composter. Vous pouvez soit en acheter un, soit en construire facilement un à partir de matériaux de récupération, comme des palettes de bois non traité. Les bacs avec couvercle qui conservent l'humidité aideront à décomposer le compost plus rapidement.

Placez votre bac dans une zone du jardin qui reçoit une ombre presque sans interruption. Ceci apportera aux micro-organismes qui décomposent le compost les conditions de travail optimales. Placez votre bac sur une surface naturelle comme de l'herbe ou de la terre, si possible, pour permettre un bon drainage et un accès aux micro-organismes.

Préparer un deuxième bac, ou un seau, dans votre cuisine est aussi une bonne idée. Les restes alimentaires peuvent y être directement déposés, pour ensuite vider le seau dans le bac en extérieur quand il est plein. Toutes sortes de restes alimentaires et de déchets de cuisine peuvent être placés dans ce seau, des coquilles d’œuf et légumes aux sachets de thé et croûtes de pain.

Faire Du Compost Maison

ESSAYEZ DE TROUVER LE BON ÉQUILIBRE

Il est important d'essayer d'équilibrer le type de matières que vous placez dans votre bac à compost. Ceci garantira que les bactéries et micro-organismes qui décomposent le compost aient un environnement optimal pour travailler.

Le compost se compose de deux principales catégories de matières. La première catégorie est connue comme la matière verte, qui peut inclure les résidus de taille d'herbe, les feuilles vertes et les fruits et légumes. La deuxième catégorie est connue comme la matière marron, composée de copeaux de bois, de feuilles mortes, de papier, de carton et de paille.

Le tas de compost devrait être composé à 25-50 % de matière verte, le reste étant de la matière marron.

ENTRETENIR SON TAS DE COMPOST

Le tas de compost ne demande pas trop de travail, en général, il peut être laissé entre les mains des micro-organismes. Cependant, remuer le tas de temps en temps aide à accélérer le processus.

Utilisez une fourche pour retourner votre composte toutes les quelques semaines. Ceci aide à aérer les matières, ce qui est nécessaire pour la décomposition de la matière.

Votre compost sera prêt à l’utilisation après une période de 6 mois à 2 ans. Même si c'est un délai assez long, vos cultures de cannabis vous remercieront pour votre engagement. Elles vous récompenseront certainement avec de gros rendements de puissantes fleurs.

Système De Compostage À 3 Bacs

POTENTIELS PROBLÈMES

Le compost peut parfois devenir gluant et dégager une odeur désagréable. C'est le symptôme d'un manque d'air et d'un excès d'eau. Abritez votre tas de la pluie et retournez-le régulièrement.

L'exact opposé de cet état peut aussi être un problème. Quand le tas sèche trop, la décomposition est très faible. Si cela se produit, ajoutez plus de matière verte dans le mélange.

UTILISER DES VERS POUR LE COMPOSTAGE

Certains jardiniers utilisent des verts pour transformer surtout les déchets de cuisine en puissant compost et en engrais liquide. Les déchets alimentaires sont introduits dans un bac à lombrics, qui est un bac composé de deux compartiments. Le compartiment supérieur est là où les vers agissent pour composter les matières organiques, alors que le compartiment inférieur sert à collecter le compost raffiné. Le lombricompost ou compost de ver de terre ne remplace pas le composte traditionnel, mais il sert plutôt à renforcer la valeur nutritionnel de votre compost.

Dans le cas du compostage avec les vers, il faut surveiller de près le pH et les niveaux d'humidité. Idéalement, les températures sont de 12-25 °C et le pH entre 6,5 et 7.

Décomposition Organique De La Coulée De Vers

THÉ DE COMPOST

Le thé de compost est un moyen facile et efficace d'appliquer des nutriments issus du compost à vos plants de cannabis. Le thé de compost peut être utilisé comme spray foliaire, ce qui aide les plants à combattre les maladies. Il peut aussi être appliqué directement au sol lui-même.

La recette suivante de thé de compost a été créé par le biologiste du sol le Dr Elaine Ingham de Soil Foodweb Inc. Pour démarrer le processus, aérez 95 litres d'eau pour éliminer le chlore qu'elle contient. Ensuite, ajoutez 2 cuillères à soupe d'une solution d'acide humique, qui peut être extrait à partir de votre propre compost.

Mélangez 2 cuillères à soupe d'acide humique dans 2 tasses d'eau, puis ajoutez au thé. Mélangez 1/2 tasse de varech à 5 tasses d'eau, puis ajoutez le mélange au thé. Ensuite, procurez-vous 2 kilos de compost de haute qualité et ajoutez-le au mélange. Le compost apportera au thé des micro-organismes bénéfiques, comme des nématodes et des champignons.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander