Le cannabis est une plante forte, capable de survivre à des conditions extrêmes. Cependant, cela ne signifie pas que de grosses récoltes denses soient garanties. S’assurer que les conditions correctes pour une croissance optimale soient maintenues devrait être la principale priorité de tout cultivateur, particulièrement si des têtes denses sont leur objectif principal.

Les causes les plus courantes derrière une récolte décevante, trop légère, sont une mauvaise lumière, une nutrition pauvre, un sur-arrosage et des températures extrêmes. Laisser un seul de ces facteurs devenir hors de contrôle — en particulier vers la fin du cycle de vie d’un plant — peut radicalement impacte la qualité des têtes. Nous allons nous pencher sur chaque élément et voir comment ils peuvent être optimisés pour produire les rendements les plus denses possible.

Obtenir des Têtes Denses — Commencer Avec les Bonnes Génétiques

La première étape pour cultiver des têtes denses est de choisir les bonnes génétiques. Les variétés à dominante indica, en particulier, ont tendance à produire des têtes plus denses et plus résineuses que les variétés à dominante sativa. Comme les variétés à dominante sativa viennent de climats plus chauds, plus tropicaux, elles ont naturellement développé une structure de têtes plus aérée, plus lâche, qui aide à protéger les plants contre la pourriture des têtes et autres problèmes liés aux moisissures.

Les variétés à dominante indica, en revanche, viennent de régions montagneuses plus fraîches et plus sèches avec des climats plus froids et des étés plus courts. De ce fait, ces variétés ont développé une stature plus petite, une période de floraison plus rapide et, vous l’aurez deviné, une structure de têtes plus dense.

Quand vous recherchez les variétés denses, ne vous cantonnez pas aux pures indicas. De nos jours, pratiquement toutes les variétés de cannabis sur le marché sont des poly-hybrides, ce qui signifie qu’elles ont été largement croisées. Toute variété à dominante indica venue d’une banque de graines respectée (comme RQS) devrait avoir la structure de têtes denses que vous recherchez.

Choisir les Bons Pots

Même si vous pouvez techniquement cultiver du cannabis dans n’importe quel pot qui traîne, certains seront par essence meilleurs pour favoriser la croissance et la santé de vos plants. Et des plants en meilleure santé produiront bien évidemment des têtes bien meilleures (et potentiellement plus denses) que des plants en mauvaise santé.

Pour obtenir les meilleurs résultats, dans n’importe quelle culture, nous recommandons d’utiliser des Air-Pots ou des pots en tissu (« Smart »). Contrairement aux pots ordinaires en céramique ou en plastique, les pots Air/Smart permettent une bien meilleure circulation de l’air autour des racines de vos plants. Cela permet non seulement aux plants de respirer plus facilement, mais cela les aide aussi à développer des systèmes racinaires bien plus forts qui poussent vers le bas, plutôt que vers le bord des pots. C’est dû au fait que l’air libre entourant les parois du pot taille naturellement les racines alors qu’elles s’en approchent.

Cultiver des Têtes de Cannabis Denses en Extérieur : Parterres Surélevés ou Pots

Si vous avez la chance de pouvoir cultiver du cannabis en extérieur, un des meilleurs moyens de favoriser les têtes denses est de planter directement en terre, ou dans des pots très gros (25 l ou plus). Les plants cultivés dans des pots plus petits finiront par être à court de terre et d’espace alors que leurs racines poussent, ce qui leur rend la tâche plus difficile pour absorber les nutriments et l’eau du substrat.

Optimiser la Lumière

Ce n’est pas un secret : les plants de cannabis ont besoin de beaucoup de lumière pour mener à bien des processus physiologiques clés qui finissent par faire grossir vos têtes. Alors, que peut-on faire pour optimiser l’éclairage en intérieur ou en extérieur ?

  • Intensité Lumineuse

Entretenir une intensité lumineuse optimale est crucial. Plus vos têtes reçoivent de lumière, plus elles grossissent. Ne laissez jamais vos lampes être trop proches ou trop éloignées du sommet de vos plants — trop proches, les plants risqueraient d’être brûlés par la chaleur ; trop éloignées, la lumière ne serait pas assez forte pour produire des résultats satisfaisants.

Idéalement, les lampes doivent être positionnées assez loin pour que l’ensemble de la canopée soit uniformément exposée, mais assez proches pour que les plants puissent bénéficier d’une intensité accrue sans brûler. Un bon test est de placer votre main juste au-dessus de la canopée : si la chaleur produite par les lampes est désagréable pour vous, elle est désagréable pour vos plants.

  • Parois Réfléchissantes

Des parois réfléchissantes sont l'un des meilleurs moyens de maximiser la lumière dans une pièce ou tente de culture en intérieur. Le plastique blanc, ou le Mylar, par exemple, réfléchissent naturellement l’excès de lumière de vos lampes de culture vers vos plants, ce qui les aide à développer une croissance végétative en meilleure santé et des têtes plus denses.

Spectre Lumineux Lors De La Culture Du Cannabis

  • Planning D'éclairage

En général, plus les plants de cannabis reçoivent de lumière, mieux c’est. Cependant, vous devez aussi vous assurer que votre facture d’électricité n’est pas trop rude pour votre portefeuille. Pour obtenir les meilleurs résultats sans en faire trop, on recommande de s’en tenir à un cycle lumineux de 18/6 pendant la végétation et de 12/12 pendant la floraison.

  • Couleur de Lumière

Le cannabis est capable d’utiliser certaines fréquences lumineuses plus efficacement que d’autres à certaines étapes de sa vie. Vérifiez l’émission de couleur de votre ampoule de floraison, la plupart des fabricants indiquent les caractéristiques sur l’emballage de l’ampoule. Pendant la période de floraison, le cannabis utilise le plus efficacement les fréquences rouges du spectre lumineux, ainsi, utiliser une ampoule avec une production élevée (660 nm est idéal) pendant la floraison aidera à augmenter la quantité et la densité des têtes. Cependant, il est important de noter que le cannabis utilise l’intégralité du spectre à un degré ou un autre et l’ampoule devrait avoir l’intégralité du spectre, avec un accent sur le rouge, mais pas être exclusivement rouge.

  • Éclairage en Extérieur

Si vous cultivez en extérieur, vous avez la chance de travailler avec la meilleure lampe de culture sur la planète. Pour aider vos plants de cannabis en extérieur à produire des têtes denses, assurez-vous de les positionner dans les coins de votre jardin qui reçoivent le plus de lumière du soleil, aux meilleurs moments de la journée. Par exemple, beaucoup de cultivateurs essayent de trouver un coin qui reçoit beaucoup de lumière du soleil le matin et en début d’après-midi avec plus d’ombre pendant les heures les plus chaudes de la fin d’après-midi.

Optimiser la Température et l’Humidité

La température et l’humidité doivent être dans un équilibre idéal afin que les plants développent des têtes denses et en pleine santé. Autrement, cela pourrait entraîner des résultats médiocres ou pire encore, une catastrophe.

  • La Température Correcte Pour le Cannabis

Il est important de garder la température dans une fourchette acceptable. Les températures moyennes et de pointe ne devraient jamais être trop basses pendant la nuit et, plus important, ne devraient jamais dépasser 30 °C pendant les heures de lumière du jour (si possible). La fourchette idéale est comprise entre 18 °C et 26 °C. S’il fait trop chaud, la floraison sera ralentie et les têtes pourraient être gravement endommagées. En extérieur, des températures élevées peuvent être un problème selon la région du monde où vous êtes situé. Asperger doucement les plants avec de l’eau peut les aider à supporter la chaleur des températures en juillet et en août (dans l’hémisphère nord). Souvenez-vous juste d'éviter d'asperger de l'eau sur les feuilles si vos plants sont directement exposés à la lumière naturelle aux heures les plus chaudes en journée, car cela pourrait engendrer des brûlures du feuillage. 

  • Humidité Relative Idéale Pour le Cannabis

En lien étroit avec la température, il est important que l’humidité reste aussi dans des fourchettes acceptables. Ne dépassez jamais les 60 % d’HR dans la phase de floraison et essayez de la réduire progressivement à 45 % durant les 2–3 dernières semaines avant la récolte. Le plant mettra le turbo en essayant de protéger ses fleurs, avec en réponse une production de têtes plus denses avec davantage de résine. Une humidité plus basse aidera aussi à éviter la formation de moisissures.

  • Déficit de Pression de Vapeur (DPV)

Le Déficit de Pression de Vapeur se concentre sur l’obtention des valeurs précisément correctes en température et en humidité dans votre espace/tente de culture. Si vous y arrivez, vous remarquerez des résultats exceptionnels à l’heure de la récolte. En obtenant l’équilibre parfait entre votre température et votre humidité relative, vous aiderez à augmenter le rythme d’absorption par vos plants de la lumière, de l’eau et des nutriments, entraînant ainsi une croissance plus rapide (en végétation) et le développement de têtes plus grosses et plus denses pendant la floraison.

Hygromètre Et Thermomètre

  • Espacement Adapté des Plants

Un espacement adapté des plants est un autre aspect clé pour cultiver des têtes plus denses. En conservant suffisamment de distance entre vos plants, vous garantirez qu’ils ne se fassent pas d’ombre, ce qui aide à maximiser la quantité de lumière qui atteint les sites de floraison sur chaque plant. De plus, vous aiderez aussi à permettre une meilleure circulation de l’air dans votre espace de culture ou votre jardin, ce qui facilite la vie aux plants pour respirer et les protège de problèmes tels que les moisissures, pathogènes ou nuisibles.

  • Apport Complémentaire en CO₂

Augmenter la quantité de CO₂ dans votre espace de culture peut vous aider à cultiver des têtes plus grosses et plus denses. En le faisant, vous aiderez les plants à photosynthétiser plus vite et les pousserez à absorber plus de nutriments et plus d’eau. Malheureusement, les compléments de CO₂ sont assez chers et peuvent augmenter l’humidité dans les petits espaces.

  • Gérer la Température et l’Humidité en Extérieur

Si vous êtes un cultivateur en extérieur, vous êtes bien évidemment à la merci de Dame Nature. Et, même si vous n’avez pas un contrôle total sur la température et l’humidité dans l’environnement, voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour maximiser le potentiel de vos plants. On peut citer :

- Espacer les plants de manière adaptée
- Utiliser des techniques adaptées d’arrosage et d’engraissage
- Placer vos plants dans un coin du jardin avec une brise légère (si c’est possible)
- Couvrir vos plants (ou les rentrer) quand il fait trop chaud
- Les protéger des fortes pluies, des orages, des coups de vent, etc.

Nutrition — Nourrir Correctement Vos Plants

Vous avez besoin de boire et de manger, vos plants de cannabis aussi. Pour éviter les têtes légères et lâches, vous devez donner à vos plants quelque chose à se mettre sous la dent. Voilà ce qu’il faut prendre en compte.

  • Engrais Pour Cannabis

Chaque variété a des besoins nutritifs différents et connaître la quantité exacte d’engrais qu'un plant a besoin et quand en changer viendra avec le temps et l’expérience. Cependant, en général, le cannabis a besoin de niveaux d’azote plus élevés pendant la phase végétative pour pousser la croissance au maximum, avec ensuite des niveaux de potassium plus élevés pendant la phase de floraison afin d’alimenter la production des têtes. C’est toujours une bonne idée de surveiller le pH de votre milieu de culture, car il peut affecter l’absorption des nutriments.

  • Prendre Soin des Racines

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la clé pour des plants de cannabis en pleine santé est un système racinaire en pleine santé. Un des meilleurs moyens d’encourager vos plants à développer de grosses racines en bonne santé est d’utiliser des mycorhizes et autres champignons et bactéries bénéfiques. Ne sous-estimez pas ces minuscules organismes : ils aident non seulement à créer l’environnement parfait pour les racines de vos plants (en les aidant à fonctionner et à pousser au mieux), mais ils les protègent également des pathogènes comme le Fusarium et le Botrytis. 

  • Sur-Arrosage

Les racines ont autant besoin d’oxygène que d’eau. Un arrosage excessif remplit les petites poches d’air dans le sol, en éliminant toute trace d’oxygène pendant des heures, ou même des jours. En résultat, les plants commencent à présenter des feuilles qui pendent et se recroquevillent et la qualité des têtes sera compromise si le problème n’est pas résolu.

Faites attention à ne pas arroser si la terre est encore mouillée de l’arrosage précédent, et assurez-vous que vos pots puissent faire s’écouler facilement l’excès d’eau. De plus, choisissez toujours un terreau léger et ajoutez de la perlite en plus. Le sous-arrosage endommage aussi les plants, mais c’est plus rare et bien plus facile à régler.

  • Utiliser la Mélasse et les Acides Aminés

La mélasse est un complément souvent négligé qui devrait figurer dans l’arsenal de nutriments de tous les cultivateurs. Produit dérivé du raffinage du sucre, la mélasse regorge de nutriments que les micro-organismes tels que les bactéries bénéfiques et champignons sains adorent. En appliquant régulièrement de la mélasse dans la terre, vous aiderez à créer un terreau fertile pour ces micro-organismes, créant ainsi l’environnement parfait pour les racines de vos plants.

Les acides aminés peuvent être utilisés en tant que « super complément » pour encourager la force cellulaire de vos plants, faciliter la croissance des structures végétales intracellulaires, améliorer le transport des nutriments et bien plus. N’oubliez pas d’utiliser des acides aminés dans votre prochaine culture pour garantir une lourde récolte de grosses têtes denses.

  • Passer au Bio

Chez RQS, on adore la culture biologique du cannabis, non seulement parce que c’est meilleur pour l’environnement, mais aussi parce que le produit final est supérieur. Même si cela peut sembler intimidant, la culture du cannabis bio est vraiment simple. Une bonne super terre bio (que vous pouvez préparer chez vous) et un peu de compost ou de thé de compost seront suffisants pour lancer votre propre plantation de cannabis bio, en intérieur et en extérieur.

Savoir Quand Récolter

Une des clés pour cultiver des têtes de cannabis plus grosses et plus denses est la patience. On voit tellement de nouveaux cultivateurs de cannabis inexpérimentés récolter impatiemment leurs plants bien trop tôt. Les dernières étapes de la floraison sont extrêmement importantes pour le développement des têtes. Alors que vos plants vont de plus en plus loin dans la floraison sans être pollinisés, ils grossissent et développent une épaisse et riche résine.

Assurez-vous d’avoir toujours un microscope sous la main et de récolter vos têtes une fois qu’environ 70 % des trichomes sont devenus blanc laiteux. Autrement, si vous préférez un effet plus lourd et plus relaxant, attendez un peu plus longtemps et récoltez vos plants une fois que 50 % de leurs trichomes sont devenus ambrés.

Se Préparer au Moment de la Récolte en Extérieur

Bien gérer le moment de la récolte en extérieur peut être délicat. Les plantations de cannabis en extérieur sont naturellement plus exposées au stress des pathogènes/nuisibles et de l’environnement. À l’approche du moment de la récolte en extérieur, on vous recommande d’investir dans du contrôle biologique des nuisibles comme des insectes prédateurs (coccinelles, coléoptères et mante religieuse) et des bactéries/champignons sains (présents dans des compléments tels que les turricules de ver et le compost) pour vous aider à protéger vos plants des pathogènes et des insectes nuisibles.

On vous recommande aussi de surveiller de près la météo et de prendre les mesures nécessaires pour protéger vos plants des pluies automnales, des orages et des gelées précoces.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.