Le dioxyde de carbone (CO₂) est devenu un terme péjoratif au cours des dernières décennies. Dès qu’on l’entend, on pense aux gaz d’échappement des voitures et au changement climatique. Mais des millions d’années avant que nous n’en rejetions des quantités aussi importantes dans l’atmosphère, la nature comptait sur cette molécule pour alimenter les systèmes de vie, comme c’est le cas aujourd’hui.

Les plantes dépendent du CO₂ de la même manière que nous, les humains, dépendons de l’oxygène. Elles utilisent ce gaz pour réaliser des fonctions physiologiques cruciales. En fait, elles dépendent tellement du CO₂ que des concentrations plus élevées entraînent une plus grande productivité.

Les cultivateurs de cannabis amplifient déjà les variables présentes dans la nature pour améliorer la santé, la taille et le rendement de leurs plantes. Ils installent des lampes puissantes, nourrissent leurs plants de nutriments condensés, introduisent de nombreux microbes bénéfiques et installent même des ventilateurs pour imiter le vent.

Les cultivateurs peuvent également manipuler l’air dans leur espace de culture pour améliorer l’état de leurs plantes. En ajoutant plus de CO₂ au micro-environnement, ils peuvent générer une croissance plus luxuriante, ce qui se traduit par de meilleurs rendements.

Comment Les Plantes De Cannabis Utilisent Le CO₂

Les plantes de cannabis utilisent le CO₂ pour effectuer la photosynthèse : le processus qui convertit la lumière en énergie.

  • Inhalation et Expiration

Pour qu’une plante de cannabis utilise du CO₂, elle doit le « respirer ». Le CO₂ entre dans l’atmosphère lorsque les humains et les autres animaux inhalent de l’oxygène et expirent du dioxyde de carbone. Les plantes extraient le gaz de l’air par l’acte de respiration.

Au lieu d’une paire de poumons, les plantes sont équipées de minuscules spores à la surface de leurs feuilles appelées stomates. Alors que nous comptons sur notre diaphragme pour forcer activement l’air dans nos poumons, les plantes ouvrent et ferment ces ouvertures grâce à des cellules de garde qui régulent les stomates en utilisant la pression de l’eau.

  • Le CO₂ Pendant La Photosynthèse

Lorsque ces minuscules ouvertures s’ouvrent, l’oxygène et l’eau se diffusent et le CO₂ se répand passivement dans la plante. De là, le CO₂ entre dans des cellules spécialisées appelées chloroplastes. Les pigments à l’intérieur de ces cellules récupèrent la lumière du soleil et utilisent cette énergie pour créer des sucres.

En exploitant l’énergie du soleil, les plantes utilisent le CO₂ et l’eau (H₂O) pour créer du glucose (sucre) et de l’oxygène (O₂). Elles rejettent l’oxygène dans l’atmosphère et utilisent les sucres pour alimenter leurs cellules.

Le CO₂ Pendant La Photosynthèse

  • Comment La Lumière, La Température Et Le CO₂ Rendent Le Cannabis Plus Prolifique ?

Si vous décidez de commencer à pomper du CO₂ dans votre salle de culture, vous devez prendre en compte plusieurs autres facteurs. Votre plante ne va pas se contenter d’absorber volontairement autant de CO₂ que possible dans l’environnement. Elle a besoin de lampes plus puissantes et de températures plus élevées pour stimuler son appétit.

De nos jours, l’atmosphère contient du CO₂ à des niveaux d’environ 400 ppm (parties par million). Cependant, lorsque les plantes sont passées du monde marin à celui de terrestre, les niveaux de CO₂ oscillaient dans une fourchette étonnante de 3000–9000 ppm !

Les plantes ont certainement évolué avec la capacité d’exploiter beaucoup de CO₂, et elles ont conservé une partie de celle-ci. Le cannabis, parmi d’autres espèces, est capable d’utiliser du CO₂ à des niveaux de 1500 ppm pour effectuer la photosynthèse. Ce chiffre sert de valeur limite de saturation dans une tente de culture si vous voulez vraiment maximiser vos rendements.

Mais le CO₂ n’est qu’une pièce du puzzle de la photosynthèse. Les plantes peuvent recevoir tout le CO₂ du monde, mais sans lumière supplémentaire, elles ne l’utiliseront pas assez efficacement. En utilisant un éclairage intense, vous augmenterez la demande de gaz de votre plante.

Vous devez viser à fournir à votre tente de culture entre 7 000–10 000 lumens par pied carré (75 000–107 000 par mètre carré). Pour y parvenir, vous aurez besoin d’une lampe HPS ou LED de 600 W dans une tente de culture de 3 × 3' (environ 1 × 1 m). Utilisez un luxmètre pour vous assurer que vos lampes fournissent la bonne intensité.

Avec davantage de lumière et des niveaux plus élevés de CO₂ dans l’air, les plantes peuvent également bénéficier de températures plus élevées. Souvent, le cannabis s’épanouit à une température d’environ 25 °C. Une augmentation du CO₂ et de l’intensité lumineuse permet aux cultivateurs de pousser le thermostat jusqu’à 30 °C.

Phénomène connu sous le nom d’optimum thermique[1], cela permet aux enzymes qui réalisent la photosynthèse de passer à la vitesse supérieure. Mais attention à ne pas dépasser cette température. Quelques degrés de plus et ces enzymes cruciales commenceront à se dénaturer, et vous augmenterez le risque de stress thermique.

Avantage Et Inconvénients D’un Apport En CO₂

Il est important de mentionner qu’avant de compléter vos opérations avec du CO₂ magique, toutes les autres exigences pour avoir des plants en bonne santé doivent être remplies. Le CO₂ aura des effets insignifiants ou même négatifs quand il est apporté à des plants en mauvaise santé ou en carence de nutriments. Les meilleurs résultats que vous pouvez donc obtenir avec le CO₂ sont quand il est apporté à des installations déjà optimisées avec beaucoup de puissance lumineuse. Des plants en bonne santé et bien nourris avec un peu d’entraînement LST donneront déjà de bons rendements seuls, et ils profiteront certainement au mieux du CO₂.

AVANTAGES :

  • Augmentation Des Rendements Et Croissance Plus Rapide

Une des raisons les plus évidentes de l’ajout de CO₂ dans une installation de culture est de tirer le meilleur des nutriments et de faire pousser vos plants plus vite et plus gros. Certains cultivateurs ont rapporté une augmentation de 20 % dans les rendements et la vitesse de maturation des plants. Ce chiffre ne peut être atteint que lorsque tous les autres besoins de la plante sont satisfaits et avec une intensité lumineuse maximale pour la zone de culture. L’augmentation la plus notable pour la croissance a lieu durant la phase de croissance végétative, mais de nombreux cultivateurs utilisent du CO₂ jusqu’à la récolte.

  • Résistance Au Stress Environnemental

Des plants exposés à une saturation de 1000-1500ppm de CO₂ pourront résister à des températures de culture plus élevées, jusqu’à 30-35°C. Ceci va de pair avec la forte lumière nécessaire à un apport en CO₂. De telles lampes produisent beaucoup plus de chaleur que des CFLs ou des lampes LED et le CO₂ annule les effets indésirables souvent rencontrés dans des installations sans CO₂.

  • Bonus Pour La Sécurité

La majorité des méthodes d’apport en CO₂ demandent un espace de culture scellé dans aucune fuite d’air, ou ici de CO₂. Ceci stoppe aussi toute fuite indésirable d’odeur de cannabis, de quoi renforcer la sécurité de votre espace de culture. De plus, les générateurs de CO₂ brûlent du gaz naturel afin de pouvoir libérer du CO₂ et produisent par eux-mêmes une odeur, ce qui masque de manière pratique l’odeur du cannabis en floraison.

Avantages et Inconvénients d'Installations au CO2

INCONVÉNIENTS :

  • Coût Élevé Des Installations CO₂ Efficaces

Toute méthode efficace d’apport en CO₂ utilisée de nos jours coûte assez cher. Pas moyen d’y échapper et si vous envisagez un apport supplémentaire en CO₂ pour votre jardin, ne faites pas d’économies. Investir dans une installation CO₂ bon marché et inefficace est juste un gaspillage de temps et d’argent. Même si le coût initial d’une installation CO₂ de bonne qualité est élevé, la maintenance est en réalité moins chère et le système s’amortira sur le long terme.

  • Inutilisable Avec Des Lampes De Faible Puissance

Comme mentionné précédemment, l’apport en CO₂ ne devient efficace que lorsque que la lumière est très forte. La plupart des cultivateurs qui font pousser dans un espace limité ne tireront pas parti des concentrations plus élevées en CO₂. Tout ce qui est en dessous de 600W/m² est considéré comme étant trop faible pour un apport en CO₂. Avec des espaces de culture plus grands, il faut plus de lumière.

  • Humidité Dans Les Installations Au CO₂ Fermées

Plusieurs méthodes d’apport en CO₂ dans l’espace de culture demandent des installations fermées qui ont pour effet secondaire une humidité élevée. L’augmentation de la chaleur fait transpirer plus le cannabis, augmente les niveaux d’humidité et met en place les conditions pour les moisissures et autres problèmes liés à l’humidité. Il est crucial de surveiller les niveaux d’humidité dans les installations au CO₂ et de garantir une circulation de l’air adaptée dans l’espace de culture. Les cultivateurs qui maximisent l’apport en CO₂ utilisent souvent des déshumidificateurs pour contrôler l’humidité.

Quand Devriez-Vous Utiliser Le CO₂ ?

Premièrement, l’ajout du CO₂ ne concerne que ceux qui maîtrisent les bases. Après avoir réalisé plusieurs cultures réussies, en apprenant à ajuster les variables telles que les nutriments et les techniques de palissage, vous pouvez utiliser le CO₂ pour pousser vos rendements au maximum.

N’utilisez pas le CO₂ pendant vos premières cultures en pensant que vous pouvez négliger d’autres principes fondamentaux tout en augmentant les rendements si facilement. Le CO₂ sert à ajouter un peu plus de poids à votre récolte globale, mais vous devez d’abord être à même de répondre à tous les autres besoins de la plante.

Une fois que vous êtes prêt à utiliser le CO₂, vous devez administrer le gaz au bon moment. Vous ne devriez laisser votre système d’enrichissement en CO₂ tourner que pendant la journée. Pendant la phase de croissance, les plantes photopériodiques ont besoin d’au moins 16 heures de lumière par jour, et elles ne peuvent exploiter le CO₂ que lorsque les lumières sont allumées.

Éteignez votre système pendant la nuit pour économiser de l’argent et du gaz. Sinon, vous allez pomper du CO₂ dans votre tente de culture et il sera gaspillé.

Quand Devriez-Vous Utiliser Le CO₂ ?

Comment Utiliser Le CO₂ Pendant La Phase De Croissance Et De Floraison

Les plantes de cannabis ont besoin de différents niveaux de nutriments et de lumière pendant les différentes étapes du cycle de développement. Leur demande en CO₂ fluctue également à différents points de maturité.

  • Phase De Croissance

Le CO₂ aide principalement à alimenter une croissance luxuriante des feuilles. Il est utile durant la phase de croissance pour aider les plantes à passer du stade de plantule à celui de grande plante avec de nombreux futurs sites de têtes et de grandes feuilles nourricières.

Plus une plante possède des feuilles larges et vertes, plus elle a de chloroplastes pour convertir la lumière en énergie, et plus elle a de stomates pour permettre la diffusion de CO₂ dans ses cellules. Pendant toute la durée de la phase végétative, pompez votre tente de culture avec du CO₂ pendant les heures de jour.

  • Phase De Floraison

Bien que le CO₂ profite incontestablement aux plantes pendant toute la période de croissance, les cultivateurs diffèrent dans leur utilisation du gaz pendant la phase de floraison. Le CO₂ aide certainement à stimuler la croissance des têtes pendant les 2–3 premières semaines de la floraison.

Cependant, certains cultivateurs signalent des rendements décroissants au cours des dernières semaines de la floraison. Pour cette raison, de nombreux cultivateurs interrompent leurs systèmes d’enrichissement en CO₂ pendant les deux semaines précédant la récolte. D’autres choisissent de continuer à injecter le CO₂ dans l’espoir d’obtenir des têtes plus grosses et meilleures.

Même si ce débat n’est peut-être que du vent, vous devriez simplement faire ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Quelle Quantité De CO₂ Dois-Je Utiliser Dans Mon Espace De Culture ?

Balancer aux yeux de tous le chiffre de 1500 ppm semble génial, mais en quoi cela vous aide-t-il à connaître la quantité exacte de CO₂ dont vous avez besoin pour votre espace de culture ? Il s’avère que ce chiffre sert d’objectif, et les calculs ci-dessous vous aideront à l’atteindre.

  • Calcul De La Surface Cubique

Calculez le volume de votre tente de culture en utilisant cette équation : longueur × largeur × hauteur. Par exemple, une tente de culture de 6,5 × 6,5 × 6,5' présente une surface de 274 pieds cubes. En mètres, cela correspond à 2 × 2 × 2 m = 8 m³.

  • Multipliez Par 0,001

Multipliez votre surface cubique par 0,001 pour savoir combien de mètres cubes de CO₂ il faudra pour injecter 1000 ppm de gaz dans votre espace de culture. Par exemple, 8 m³ × 0,001 = 0,008 mètre cube de CO₂.

  • Ajustez Pour Atteindre Les 1500 ppm

1000 ppm ça fournit beaucoup de CO₂, mais atteindre les 1500 ppm saturera complètement votre zone de culture. Dans la lignée de l’exemple ci-dessus, suivez cette équation simple :

0, 008 ÷ 2 = 0, 004

0, 008 + 0, 004 = 0, 012 mètres cubes de CO₂

  • Réglez Votre Pompe

Quand il s’agit d’injecter du CO₂ dans votre espace de culture (processus expliqué ci-dessous), vous devrez ajuster votre système en conséquence. Utilisez un régulateur de CO₂ que vous fixerez à un réservoir pour modifier la quantité de CO₂ entrant dans l’espace chaque heure. Ajustez vos valeurs pour atteindre la somme que vous avez déterminée après avoir suivi l’équation ci-dessus.

Quelle Quantité De CO₂ Dois-Je Utiliser Dans Mon Espace De Culture ?

Comment Ajouter Du CO₂ À Votre Espace De Culture

Maintenant que vous savez déterminer la quantité de CO₂ nécessaire, il est temps de commencer à l’injecter dans votre espacede culture. Découvrez ci-dessous comment l’administrer, et quels types de systèmes vous pouvez choisir pour remplir cette mission.

  • Un Espace Étanche

La loi de la diffusion stipule que les molécules se déplacent d’une zone de forte concentration vers une zone de faible concentration. Comme l’air normal ne contient que 400 ppm de CO₂, vous devrez empêcher les niveaux élevés de CO₂ injecté de se diffuser hors de votre tente de culture. Bouchez les interstices à l’aide de ruban adhésif en toile pour empêcher le CO₂ de s’échapper.

L’étanchéité de votre espace de culture nécessite également de prêter plus d’attention aux variables telles que la température et l’humidité. Utilisez un thermo-hygromètre pour mesurer ces deux facteurs simultanément. Vous pouvez utiliser la climatisation et un déshumidificateur pour maintenir les deux dans une fourchette idéale.

Lorsque vous utilisez des niveaux élevés de CO₂, visez ces valeurs :

  • Une température : 30 °C
  • Humidité durant la croissance : 40–70 %.
  • Humidité durant la floraison : 40–50 %.

Si vous utilisez des lampes HPS plus chaudes, installez un réflecteur pour empêcher votre ampoule de surchauffer.

  • Ajoutez du CO₂ En Le Faisant « Pleuvoir » Sur Vos Plantes D’en Haut

Tirez le meilleur parti de votre CO₂ en le faisant « pleuvoir » sur vos plantes d’en haut. Étant plus lourd que l’air, le CO₂ va couler au fond de votre salle de culture. Adaptez la buse de votre tuyau de CO₂ pour qu’elle pulvérise le gaz au-dessus de vos plantes. Placez un petit ventilateur orienté vers le haut au sol de votre tente de culture pour que le CO₂ virevolte autour des feuilles.

Si vous utilisez d’autres méthodes, utilisez des étagères ou des blocs pour élever votre source de CO₂ au-dessus de la canopée.

Types de Systèmes de CO₂

Lorsqu’il s’agit d’augmenter les niveaux de CO₂ dans votre tente, il y a beaucoup de systèmes différents à choisir. Il y a des systèmes plus complexes et coûteux comme les réservoirs et les générateurs, et des options plus simples et bon marché qui impliquent du bicarbonate de soude et du compost.

  • Réservoirs de CO₂

Les réservoirs de CO₂ sont remplis de gaz comprimé. Associés à un régulateur de CO₂, ils constituent un moyen facile et efficace de délivrer du CO₂ dans l’espace de culture.

Avantages Inconvénients
Délivre des quantités précises et mesurées de CO₂ Investissement initial coûteux
Système simple Le déplacement des réservoirs dans et hors de votre maison peut sembler suspect
Les cultivateurs peuvent automatiser ces systèmes avec l’aide d’un contrôleur Une licence peut être nécessaire dans certains pays et régions
- Une utilisation incorrecte peut conduire à la libération de niveaux excessifs de CO₂, ce qui peut nuire aux humains et aux animaux domestiques
  • Générateurs de CO₂

Ces appareils pratiques brûlent de l’alcool ou du gaz naturel et dégagent de grandes quantités de CO₂.

Avantages Inconvénients
Facile à utiliser Augmente la température et l’humidité
Effort minimal Peut produire du monoxyde de carbone dangereux
Efficace et peut être automatisé Risque d’incendie
Pas besoin de transporter des réservoirs de CO₂ dans et hors de votre maison Plus coûteux
  • Neige Carbonique

Si vous êtes déjà allé dans une boîte de nuit ou à un concert de musique, vous avez probablement vu de la neige carbonique en action sous la forme d’une substance brumeuse et mystérieuse. Avant de se transformer en gaz, la neige carbonique (dioxyde de carbone solide) constitue une bonne réserve de carbone. Les cultivateurs peuvent l’utiliser pour libérer de grandes quantités de CO₂ dans leur espace de culture.

Avantages Inconvénients
Achat initial économique Coûteux à long terme
N’entraîne pas de changements drastiques de température ou d’humidité Plus difficile de réguler les niveaux de CO₂
- Doit être utilisé immédiatement et ne peut être stocké

Options Métaboliques Et Chimiques

Si vous souhaitez injecter davantage de CO₂ dans votre tente sans trop d’investissement pécuniaire, ou si vous essayez de garder votre hobby cannabique aussi discret que possible, vous pouvez également utiliser de nombreux produits chimiques et processus métaboliques pour aider à augmenter les niveaux de ce gaz.

  • Bicarbonate De Soude Et Vinaigre

La combinaison du bicarbonate de soude et du vinaigre entraîne une réaction chimique qui libère du dioxyde de carbone.

Avantages Inconvénients
Bon marché Nécessite d’être alimenté constamment
Matériaux facilement accessibles La réaction ne dure pas très longtemps
N’augmente pas la température et ne présente pas de danger Aucun moyen de mesurer la quantité de CO₂ produite et libérée
  • Seaux ou Sacs De Compost

Il y a de fortes chances que vous utilisiez déjà du compost pour engraisser vos plantes de cannabis. Lorsque les microbes se mettent au travail pour décomposer la matière organique de votre tas, de petites quantités de dioxyde de carbone sont libérées.

Avantages Inconvénients
Bon marché et peut être fabriqué à partir des déchets alimentaires et du jardin L’odeur peut vite être nauséabonde
Option relativement discrète Ne produit que de petites quantités de CO₂
- Aucun moyen de connaître le volume de CO₂ produit
- On ne peut pas l’éteindre la nuit
  • Sacs de CO₂

Les sacs de CO₂ exploitent le pouvoir des champignons pour produire du CO₂. Ces sacs contiennent du mycélium (le corps filamenteux d’un champignon) pour décomposer un sac rempli de substrat. Lorsque le champignon sécrète des enzymes pour digérer les aliments, il provoque des réactions chimiques qui dégagent du CO₂.

Avantages Inconvénients
Cheap Requires multiple bags to fill a small grow tent
Easy to make at home Growers need to understand fungi cultivation and sustain correct conditions
Environmentally friendly option -
  • Fermentation

La levure libère de petites quantités de CO₂ durant le processus de fermentation.

Avantages Inconvénients
Cheap and accessible ingredients Gives off small quantities of CO₂
Stealthy Doesn’t deliver an accurate dose
Easy process Can start to get smelly

Comment Faire Votre Propre Système CO₂ Maison À Domicile

Si les options métaboliques mentionnées ci-dessus vous intéressent, découvrez ces deux guides pour apprendre à construire votre propre système CO₂ fait maison.

Système CO₂ Maison À Base De Levure

En utilisant le même type de levure qui fait lever le pain, vous pouvez créer une réaction de fermentation qui libère de petites quantités de CO₂ dans votre tente de culture.

Matériel

  • 1 tasse de sucre
  • 11,5 grammes de levure de bière
  • 3 litres d’eau chaude
  • Un pichet en plastique
  • Film alimentaire

Système CO₂ Maison À Base De Levure

Instructions

  1. Mélangez les ingrédients dans le pichet.
  2. Placez une couche de film alimentaire sur le dessus du pichet.
  3. Perforez plusieurs petits trous dans le film.
  4. Placez le pichet dans votre tente de culture, idéalement au-dessus de vos plantes sur une étagère ou un support.
  5. Maintenez la tente à environ 26–30 °C pour faciliter le processus de fermentation.
  6. Placez une couche de film alimentaire, sans trous, sur la cruche la nuit pour permettre au CO₂ de s’accumuler et être libéré quand les lampes seront rallumées.

Système CO₂ Maison Au Bicarbonate De Soude Et Au Vinaigre

Vous pouvez également fabriquer votre propre système CO₂ maison en utilisant une combinaison de bicarbonate de soude et de vinaigre. Vous avez probablement déjà ces substances qui traînent dans votre cuisine, ce qui en fait le moyen le plus facile et le plus accessible d’augmenter les niveaux de CO₂. Comme cette réaction se produit rapidement, vous devez continuellement verser du vinaigre sur le bicarbonate de soude pour assurer la libération constante de CO₂.

Matériel

  • Une bouteille de vinaigre
  • Du bicarbonate de soude
  • Une bouteille en plastique
  • Plateau profond
  • Une épingle

Système CO₂ Maison Au Bicarbonate De Soude Et Au Vinaigre

Instructions

  1. Remplissez un plateau avec une couche de bicarbonate de soude et placez-le en hauteur dans votre tente de culture.
  2. Prenez votre bouteille en plastique et votre épingle, et faites plusieurs petits trous dans le fond de la bouteille.
  3. Placez le fond de la bouteille sur le bicarbonate de soude et remplissez-la de vinaigre.
  4. Fermez la bouteille avec son bouchon.
  5. Laissez le vinaigre pénétrer lentement dans le bac au cours de la journée.
  6. Retournez votre bouteille en plastique le soir pour mettre la réaction en pause.
  7. Répétez ce processus tous les deux jours.
Sources Externes
  1. Effect of increasing temperature on crop photosynthesis: from enzymes to ecosystems | Journal of Experimental Botany | Oxford Academic https://academic.oup.com
Avertissement:
Ce contenu est conçu dans un but purement éducatif. Les informations fournies proviennent de recherches rassemblées depuis des sources externes.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.