Comment dissimuler l’odeur de vos plants de cannabis.


Le cannabis possède l’une des odeurs les plus faciles à reconnaître, ce qui est magnifique jusqu’à ce qu’on ait besoin de la dissimuler.

Chaque variété offre un cocktail différent de terpènes, mais le parfum terreux et d’essence que nous connaissons et apprécions est toujours au premier plan. Une odeur aussi distincte rend l’utilisation de l’herbe très agréable, mais elle attire également l’attention, attirant les yeux et les nez indésirables.

Garder l’odeur sous contrôle peut être difficile, mais c’est possible, et nous allons vous montrer comment faire. Découvrez comment garder votre herbe sous les radars en suivant les conseils ci-dessous.

Pourquoi Le Contrôle Des Odeurs Est-Il Si Important ?

Malheureusement, le cannabis reste illégal dans de nombreuses régions du monde.

La culture de cette herbe à la maison comporte de nombreux avantages, notamment la satisfaction de fumer sa propre herbe et d’économiser beaucoup d’argent pendant le processus. Toutefois, elle comporte également un risque important selon l’endroit où vous vivez.

Certains cultivateurs vivent dans des régions où ils recevront un avertissement et une tape sur les doigts s’ils se font prendre. D’autres sont confrontés à des conséquences plus graves, comme l’expulsion par leur propriétaire ou de l’emprisonnement.

Les cultivateurs de cannabis, de leur côté, prennent des mesures créatives pour garder leur passion botanique dans la clandestinité. Certains cultivateurs couvrent leurs fenêtres pour éviter l’éblouissement évident des lumières LED roses et bleues. D’autres vont jusqu’à transformer des armoires et des tours d’ordinateurs en mini-salles de culture pour garder leurs plantes cachées et en sécurité.

Ces techniques sont efficaces pour garder une culture sous les radars, mais l’odeur d’herbe en floraison reste évidente. Les terpènes de cannabis sont assez puissants pour empester tout un immeuble d’habitation si on ne les contrôle pas. Les cultivateurs doivent faire tout ce qu’ils peuvent pour empêcher les terpènes de s’échapper de leur espace de culture s’ils veulent rester discrets.

Pourquoi Le Contrôle Des Odeurs Est-Il Si Important ?

Quand Les Plants De Cannabis Commencent-Ils À Sentir ?

Heureusement, les plants de cannabis ne sentent pas pendant tout le cycle de culture. En fait, ils restent entièrement sans la moindre odeur pendant la phase de plantule et la phase végétative. Pendant ces stades de croissance, les plantes consacrent toute leur énergie à devenir aussi grandes que possible pour accueillir les futures têtes.

Cependant, la phase végétative doit un jour obligatoirement prendre fin. Selon le type de plante, un décalage des heures de lumière du jour, ou un mécanisme génétique interne, déclenchera la phase de floraison. Au cours des prochaines semaines, vous remarquerez que vos plantes s’étirent et montrent les premiers signes de floraison : de petits pistils ressemblant à des cheveux au niveau des nœuds. Au fur et à mesure que ces pistils se transforment en têtes de taille normale, elles commencent à sentir de plus en plus.

Cette intensité croissante est due à un autre développement important, à savoir ces petites structures cristallines que vous remarquerez à la surface des fleurs de cannabis. Connues sous le nom de trichomes, ces glandes en forme de champignon produisent une résine riche en cannabinoïdes et en terpènes odorants. Cette résine, à son tour, protège la plante contre les insectes et les fluctuations de température. Vos têtes commenceront à sentir dès que vos plantes commenceront à produire cette résine, et resteront odorantes bien après que vous les aurez récoltées.

Qu’Est-Ce Qui Couvre L’Odeur Du Cannabis ?

Cultiver du cannabis sans aucun moyen de contrôle des odeurs fera certainement lever les yeux. Si vous vivez au milieu de nulle part, vous pourriez vous en tirer. Mais si vous vivez en banlieue—vous vous exposez à un risque encore plus grand si vous vivez dans un immeuble d’appartements.

Heureusement, les cultivateurs de cannabis sont innovants. Après avoir dû faire face à des mesures draconiennes pendant des décennies, les amateurs de cannabis à la main verte ont mis au point des techniques éprouvées pour dissimuler l’odeur évidente de la plante.

Filtres À Charbon Et Ventilateurs D’Extraction

Les plants de cannabis ont besoin de respirer. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que votre espace de culture dispose d’un flux constant d’air frais. Toutefois, l’air qui quitte l’espace de culture emportera avec lui un tas de terpènes avec lui—à moins que vous ne le traitiez.

La combinaison d’un filtre à charbon et d’un ventilateur d’extraction fonctionne en déviant et en épurant l’air sortant pour le débarrasser des terpènes. Que vous cultiviez dans une pièce ouverte ou dans une tente de culture fermée, vous devez placer un ventilateur d’extraction à côté de la bouche d’aération de votre espace dédié. Cet appareil attirera l’air vers lui et formera un courant d’air qui empêchera l’air odorante de s’échapper par les portes ou les fenêtres.

En installant un filtre à charbon sur le ventilateur d’extraction, vous capturerez les terpènes lorsque l’air quittera l’espace de culture. Ces filtres fonctionnent selon le principe d’adsorption. Les molécules de terpènes se fixent sur la grande surface des molécules de carbone lorsque l’air traverse l’appareil.

Les filtres au charbon sont faciles et peu coûteux à fabriquer chez soi. Assurez-vous simplement d’adapter les exigences du filtre à carbone à celles de votre extracteur.

Filtres À Charbon Et Ventilateurs D’Extraction

Purificateur D’Air

Les purificateurs d’air fonctionnent en aspirant l’air à travers une série de filtres fins. Lorsqu’un ventilateur aspire l’air, les petites particules et les polluants sont piégés dans les filtres et l’air propre passe de l’autre côté. Les filtres à air créent un flux d’air constant et offrent un environnement propre et frais à vos plantes.

Concernant l’odeur, les purificateurs d’air font une grosse différence. Ce ne sont toutefois pas la panacée. Nous recommandons de les inclure dans une stratégie de prévention des odeurs, plutôt que de les considérer comme une solution indépendante.

Variétés De Cannabis À Faible Odeur

Certaines variétés ne sentent tout simplement pas autant que d’autres. Tout comme certains sélectionneurs de cannabis qui ont mis au point certains cultivars pour produire des taux de terpènes très élevés, des génies de la botanique ont également créé des variétés aux odeurs plus subtiles conçues pour la culture clandestine. Parmi les meilleures génétiques à faible odeur, citons :

Northern Lights

Blue Mystic

Royal Jack Auto

Royal Creamatic

Quick One

Association De Plantes Compagnes

L'association de plantes compagnes consiste à semer des espèces bénéfiques à proximité de votre herbe. Bien que ce soit largement pratiqué en extérieur, les cultivateurs en intérieur utilisent également la puissance des plantes compagnes pour protéger leur récolte et dissimuler les odeurs suspectes. L'association de plantes compagnes présente toute une série d’avantages. Plusieurs espèces génèrent des terpènes qui leur sont propres et qui contribuent à repousser les nuisibles affamées et avides d’herbe. D’autres plantes compagnes émettent des odeurs qui contribuent à attirer des insectes bénéfiques qui aident décimer les populations de nuisibles.

De nombreuses espèces de plantes compagnes génèrent des odeurs presque aussi puissantes que le cannabis. Par exemple, un mélange de lavande, de basilic et de camomille fait un excellent travail pour masquer les terpènes du cannabis qui, autrement, se lâcheraient. Les plantes compagnes font également des merveilles en extérieur pour garder les plants de cannabis à l’abri des regards, ainsi que pour masquer leur odeur. Les espèces plus grandes comme l’achillée millefeuille et le tournesol permettent de dissimuler vos plantes.

Générateurs D’Ozone

Les générateurs d’ozone peuvent aider à réduire les odeurs en réagissant avec les composés chimiques odorants, notamment les terpènes. Ces dispositifs créent de l’ozone en brisant les molécules d’oxygène, par le biais de rayons UV ou de décharges électriques, permettant à des atomes individuels de se lier à d’autres molécules d’O₂. Toutefois, le manque de preuves a conduit au scepticisme de certaines parties de la communauté des cultivateurs. La possibilité que ces dispositifs créent des sous-composés nocifs dissuade également, et c’est compréhensible, de nombreux cultivateurs de les utiliser.

Générateurs D’Ozone

Neutralisateurs d’Odeurs Et Gels

Les neutralisateurs d’odeurs, les gels et les blocs fonctionnent particulièrement bien pour éliminer l’odeur d’herbe. Ces produits sont faciles à utiliser, ne demandent presque pas d’espace et agissent presque instantanément. Les neutralisateurs d’odeurs ne se contentent pas de masquer l’odeur d’herbe, ils l’éliminent de l’air par des mécanismes d’absorption, et de réaction chimique.

Malgré leur efficacité, les cultivateurs doivent utiliser ces produits avec prudence. Ne les placez jamais dans la même pièce ou tente que vos plantes, car ils peuvent modifier le goût et l’odeur des têtes au fil du temps. Placez-les plutôt en dehors de l’espace de culture pour intercepter les odeurs qui s’échappent.

Chambre De Culture Et Tentes Fermées

En cultivant vos plantes dans une pièce fermée ou sous une tente, vous éviterez les fuites qui s’infiltreraient par les fissures et les interstices dans les couloirs ou à l’extérieur. Toutes les interventions ci-dessus fonctionnent dans une certaine mesure, mais les fuites peuvent les rendre inefficaces. Assurez-vous d’avoir une zone de culture sécurisée avant que vos plantes n’entrent en phase de floraison.

Planifier

Évaluez votre installation de culture avant d’y mettre des graines en terre. De combien d’espace disposez-vous ? Quelles seraient les répercussions si vous vous faisiez prendre ? Pouvez-vous vous en sortir avec quelques fuites ici et là ? Ou est-ce qu’une légère odeur serait la fin de la partie ?

Vous devez décider de ce que vous pouvez faire avant de commencer votre culture. Les grandes plantes dégagent des odeurs plus intenses, mais elles offrent de bons rendements si vous y parvenez. Si votre situation semble particulièrement risquée, continuez à cultiver de petites plantes et optez pour des plantes de petite taille, faciles à dissimuler.

Contrôle De L’Odeur Du Cannabis—Dernières Réflexions

Les terpènes odorants sont l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les cultivateurs se font prendre. Vous devez élaborer votre stratégie concernant les odeurs avant de faire germer les graines afin de vous ayez suffisamment de temps pour vous procurer l’équipement et l’installer. Bien que le fait de faire des efforts pour piéger les odeurs puisse sembler être un problème au début, cela vous apportera une tranquillité d’esprit pendant toute la durée de votre culture.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.