Comment faire le curing des têtes de Cannabis

Publié le :
Catégories : culture du cannabis

Comment  faire le curing des têtes de Cannabis

Vous avez pris le temps de planter vos graines et vous en avez pris soin comme d’un bébé pendant des mois, et maintenant il est temps de faire la récolte de ces belles plantes.


Mais récolter n’est pas suffisant, de même qu’il ne suffit pas de  sécher les plantes. Vous devez faire le curing des têtes de Cannabis, et le faire  correctement, pour tirer le maximum de votre dur labeur. Utiliser un micro-ondes n’est pas le meilleur moyen de préparer vos têtes non plus, même si c’est très rapide. Il y a quelques manières  différentes pour le faire correctement et la bonne manière dépend de ce que vous voulez accomplir. Indépendamment du stade dans lequel vos plantes se trouvent, après la récolte, la lumière et spécialement la lumière du soleil, doit être évitée.

Préparer votre récolte par le séchage avant de faire le curing des têtes
Selon la taille de votre récolte, vous utiliserez des boites en carton  ou des boites, un placard ou une petite pièce, ou une pièce de taille normale. Si vous utilisez une boite, enlever les feuilles aidera vos cocottes à sécher de manière uniforme. Les placards et pièces ont habituellement assez de circulation de sorte que cette étape peut attendre que vous ayez commencé le processus de curing. Vous devrez fournir une ventilation à l’aide d’un ventilateur, et vérifier chaque jour s’il n’y a pas de moisissure ou de mildiou. Ceux-ci pourraient ruiner votre récolte et toute partie de la plante qui présente des signes de moisissure ou de mildiou devrait être enlevée immédiatement.

Si vous avez des voisins fouineurs ou un propriétaire qui débarque à l’improviste, n’oubliez pas que pendant les tous premiers jours du séchage, vos plantes délivreront une odeur qui est très difficile à rater. Ne laissez pas de fenêtre ouverte dans votre zone de séchage qui laisserait échapper l’odeur là où il y a des gens. Certaines personnes profitent de cette période pour faire un grand nettoyage de façon à ce que les détergents masquent l’odeur des plantes en séchage. D’autres ont utilisé un projet à l’extérieur dans la cour, où ils ont teint des objets en bois, comme des chaises  ou des balançoires. Après quelques jours, l’odeur de vos plantes ne sera plus si forte. Quand la ramille à l’intérieur de vos têtes craque facilement, elles sont prêtes pour le curing.

La manière la plus facile de faire le curing
Beaucoup de gens utilisent des sacs en papier bruns pour entamer leur processus de manucure, mais si votre climat est plutôt sec, vous pouvez passer cette étape. N’utilisez jamais de sacs en plastique ou des sacs en papiers blancs. Les sacs en plastique amèneront de la moisissure et du mildiou sur vos têtes, et les sacs blancs contiennent des résidus d’eau de javel, ce qui rendra vos cocottes âpres au mieux, et au pire toxiques. Utilisez toujours des sacs en papier marron. Placez simplement vos cocottes dans les sacs à quelques pouces de profondeur et mélangez-les au moins une fois par jour, en n’oubliant pas de toujours vérifier s’il n’y a pas de la moisissure ou du mildiou.

Pendant que vos plantes sèchent, il vous faudra récolter des pots en verres avec couvercles afin de les utiliser pour le curing. Quand vos têtes réussissent le test du craquement, commencez à les arracher des plantes et placez les pas trop serrées dans les pots que vous avez collectés. Quand un pot est rempli au deux tiers, déposez simplement le couvercle dessus, sans serrer. Il faut que de l’air passe vers les cocottes pour aider la ventilation naturelle des sucres et de la chlorophylle à se poursuivre. Laisser les sucres ventiler rend le fumage plus doux, et réduire la quantité de chlorophylle dans les têtes est ce qui réduit l’âpreté qui leur donne un goût vert.

Durcissement cannabis dans un bocal
Chaque jour, pendant la première ou les deux premières semaines, vérifiez chaque pot au moins une fois, deux fois si vous avez le temps, pour voir s’il y a de la moisissure et du mildiou en enlevant chaque tête des pots. Après avoir vérifié et enlevé les cocottes qui avaient l’air moisies, remettez-les  dans les pots. Afin d’aider les têtes dans leur processus de curing et pour que cela se passe de manière uniforme, vous pouvez les mettre différemment  dans le bocal.

Après quelques semaines de curing dans les bocaux, vos têtes seront prêtes même si certains préfèrent les laisser plus longtemps.  Plus longtemps vous les laissez en période de curing, plus le fumage sera doux. Vous pouvez toujours tester une cocotte en la fumant pour voir si le reste de votre récolte est prêt. Les périodes de curing plus longues ne sont pas nocives tant que vous vous rappelez de vérifier s’il y a de la moisissure et du mildiou plusieurs fois par semaine.

Acheter Graines de Cannabis AutofloraisonAcheter Graines de CannabisAcheter des graines de cannabis médical