Product successfully added to your shopping cart.
Check out
 

Partie 1 - Introduction 
Vous voudriez cultiver chez vous, mais vous ne savez pas par où commencer ? Commencez par lire ! Si vous débutez, vous êtes sur la bonne voie parce que vous avez découvert cette application qui contient un guide de culture, même si vous n'êtes pas encore "en possession" de tout ce qui est dit ici, surtout de certains mots techniques utilisés. Comme dans tout autre type de business, vous devez d'abord acquérir une base théorique. Procurez-vous des livres sur la culture chez soi, consultez les journaux, regardez des vidéos sur le cannabis et parlez avec les autres cultivateurs dans les nombreux forums sur le Web consacrés au chanvre. Les forums sur Internet sont l'endroit parfait pour développer vos connaissances. Vous y rencontrerez des cultivateurs de tous les niveaux, qui souhaiteront partager leurs expériences, des débutants aux cultivateurs professionnels et commerciaux. Ils seront heureux de répondre rapidement à vos questions. C'est le gros avantage d'un forum par rapport à la lecture d'un livre, qui laisse parfois vos questions sans réponses. Vous pourrez poser vos questions directement, ce qui vous permettra d'accélérer votre apprentissage. Dans tous les cas, il est nécessaire que vous ayez lu un livre de base sur le déroulement de la culture "à l'intérieur". Vous trouverez les réponses à 80 % de vos questions sur la façon de faire pousser votre plante de cannabis de cette manière. Vous devrez lire ce livre plusieurs fois, au moins trois fois du début à la fin et inversement. Vous pourrez vous souvenir de tout ce que vous ne comprenez pas et le demander dans un forum. Vous pourrez aussi utiliser cette application pour toute information supplémentaire. Quand vous aurez fréquenté les forums pendant quelques mois, regardé les photographies de merveilleux buds, lu les expériences d'autres cultivateurs et trouvé les réponses à 20 % de vos questions restantes, vous pourrez finalement vous définir, en théorie, un cultivateur à tous les effets. Mais comme vous le savez sans doute déjà, passer de la théorie à la pratique est rarement simple.

Partie 2 - La terre
L'étape suivante est de vous procurer tout le nécessaire pour la culture. De quoi avons-nous besoin pour cultiver du cannabis ? De vases dans lesquels mettre de la terre et qui ne posent pas de gros problèmes. Par "terre", nous entendons un mix, bien entendu, et à ce propos vous aurez de nombreux choix possibles. Les sacs de terre économiques, en vente dans de nombreux magasins de jardinage, peuvent faire l'affaire, mais ils peuvent aussi causer de nombreux problèmes aux débutants. Cette terre contient peu de nutriment et n'est pas suffisamment aérée... et il est important que le terrain soit bien aéré pour garantir un bon développement des racines de votre plante de chanvre. Si vous utilisez un terreau bien aéré, la plante poussera plus vigoureuse, forte et saine. Pour atteindre ce résultat, il suffit d'ajouter des petits cailloux à la terre, blancs et légers, appelés "perlite", qui permettent de mieux l'aérer. Mais pourquoi vous compliquer la vie quand tout peut être beaucoup plus simple ? Les nombreux grow shops présents dans le monde entier peuvent vous permettre d'acheter simplement de la terre expressément étudiée pour cultiver le chanvre.
cannabis terreau
Ces mélanges de terreaux de grande qualité contiennent une bonne partie des nutriments nécessaires pour tout le cycle de croissance, une fois que vous aurez effectué une période de préparation de deux semaines. La terre est même aérée puisque les mix de terreaux contiennent de la perlite. Il vous coûtera un peu plus, mais la valeur ajoutée de ce type de terre vaut la dépense. La terre est un facteur très important : après tout, c'est dans la terre que votre plante plonge ces racines. Pourquoi lésiner sur ça ? Si vous voulez économiser, faites-le sur n'importe quoi, mais pas sur la terre. Un autre inconvénient des terreaux économiques est qu'ils deviennent de suite durs et secs. Si vous êtes vraiment sûr de ne pas pouvoir prévoir dans votre budget l'achat d'un bon terreau, vous devrez alors acheter un bon engrais, pour garantir au mix de terreau économique une meilleure qualité, mais c'est aussi la solution la plus chère. Surtout, n'utilisez pas d'engrais pour fleurs ou produits semblables : ils sont faits pour cultiver des fleurs et des plantes particulières et sont donc généralement plus acides, tandis que nos plantes de cannabis, au contraire, n'apprécient pas cette acidité. Il faut dire que les plantes de cannabis poussent vigoureuses partout ; dans le fond, il s'agit d'une herbe. Mais essayez de l'épauler le plus possible et elle vous le rendra au moment de la récolte avec une production abondante. Si vous le pouvez, allez faire un tour dans le magasin spécialisé le plus proche de chez vous. Le plus gros avantage que vous obtiendrez en achetant un terreau de bonne qualité, c'est qu'il ne vous restera plus grand-chose à faire et vous n'aurez pas besoin d'ajouter de nutriments, par exemple.

Partie 3 - Le choix des graines
Nous avons rempli nos vases de terre. Que devons-nous faire, maintenant ? Bien entendu, obtenir de la marijuana sans avoir de plantes de cannabis, c'est un peu difficile. La façon la plus simple de se les procurer est d'utiliser des graines. Elles peuvent être achetées dans de nombreux pays et vous pourrez les commander sans problème. Cette application contient également un magasin de graines de cannabis ! Cliquez ici pour y accéder.

Maintenant que vous savez où acheter des graines, je vous entends déjà poser la prochaine question : "quelles graines devrions-nous choisir ?" Je dois avouer que le choix est vaste. Chaque variété a ses propres qualités et ses défauts dans la culture. La bonne nouvelle, donc, c'est que vous ne pourrez pas vous tromper totalement. Donc pour faire le meilleur choix, n'y réfléchissez pas trop, mais pour vous faciliter les choses, choisissez une variété Indica.

Pourquoi une Indica ? Il existe deux types de plantes de cannabis : Indica et Sativa. L'Indica ne pousse pas trop grosse et a une période de floraison courte, avec un tronc fort et ample, et des feuilles larges. La Sativa est le contraire : une forte croissance qui porte à une plante grosse avec des feuilles fines, et surtout, pendant la floraison, elle devient beaucoup plus grande que l'Indica.

Il existe également des hybrides des deux variétés qui sont Indica avec un peu de Sativa, ou bien Sativa avec une touche d'Indica. Elles sont toutes les deux exceptionnelles, mais un débutant à plus de probabilités de succès avec une Indica. La Sativa est imprévisible et peut devenir trois fois plus grande pendant la floraison. En revanche, l'Indica peut au maximum doubler de volume pendant la floraison : elle est donc plus courte (surtout si l'espace est limité).
Indica Specifications
IceNorthern LightBlue MysticOg Kush

L'Indica est donc plus facile à traiter et ne réserve pas de mauvaises surprises ; elle est aussi plus résistante au stress (ce qui procure aussi moins de stress au cultivateur). À ceux qui ne cultivent que quelques plantes dans l'armoire, je conseille sans hésiter l'Indica. Je ne veux toutefois pas dire que la Sativa est une plante difficile à cultiver, mais si vous voulez optimiser vos chances de succès pour votre première récolte, vous feriez mieux de choisir une Indica.
Effects of Sativa Cannabis
Power Flower feminized cannabis seedsAmnesia Haze Feminized cannabisHaze Berry sativa cannabisRoyal Moby
Vous remarquerez sans doute qu'il existe de nombreuses options parmi lesquelles choisir. Chacun a sa propre opinion sur les variétés à choisir, mais je vous conseille de choisir tout seul, en fonction de vos propres préférences. Ainsi, à la fin, après tant d'hésitation, vous avez finalement choisi. Fantastique !

Partie 4 - La lumière
Nos plantes ne se développeront pas sans lumière et nous aurons donc besoin d'une lampe pour la culture et la floraison (une lampe qui peut être utilisée aussi bien au cours de la phase de croissance qu'au cours de la phase de floraison des buds). C'est de la lampe que dépendra votre récolte finale : plus il y a de la lumière, plus le poids augmente. Donc plus de lumière signifie plus d'herbe et une récolte plus abondante. Même une petite lampe peut vous permettre de cultiver du cannabis, mais il vaut mieux utiliser celles qui sont connues dans le commerce comme "lampes TL", que vous connaissez sans doute sous le nom de lampes fluorescentes.

Pour obtenir une récolte raisonnable et de très bonne qualité, vous aurez besoin d'une lampe au sodium de 400-600 W. Il s'agit d'une lampe d'une puissance moyenne, car il en existe de 1000 et 2000 W, ou bien de 150 et 250 W. La lampe 400-600 W est parfaite pour nous, car elle consomme peu d'énergie pour la quantité de chanvre qu'elle peut produire. Elle n'est pas faite du même alliage qu'une lampe normale. Il existe de nombreux types d'éclairages, ne vous faites pas avoir et prenez uniquement une lampe au sodium.

Pour commencer, choisissez le modèle le plus simple et économique. Les types à refroidissement à l'eau ou à l'air peuvent être mis de côté pour des cultures futures. Une lampe de 400 W peut vous permettre d'obtenir 200 grammes de buds, et une de 600 W jusqu'à 300 grammes. C'est un rendement que vous pouvez espérer en tant que cultivateurs débutants. Si vous en obtenez plus, vous pourrez dire que vous avez de la chance. Si vous vous êtes améliorés, après plusieurs récoltes, vous pouvez espérer arriver à 300 grammes avec une lampe de 400 W et à 400 grammes avec une lampe de 600 W. Ces deux lampes peuvent parfaitement éclairer un mètre carré de culture et procurent une bonne quantité de chaleur. Ne l'oubliez pas.
intérieur la culture de marijuana
Nous allons maintenant effectuer notre prochain achat : une pompe aspirante avec un filtre au charbon actif. Les plantes de cannabis ont besoin d'anhydride carbonique (CO2) pour se développer et elles se le procurent dans l'air qui les entourent. Si vous ne permettez pas une circulation d'air frais dans la chambre de culture, tôt ou tard, elles finiront par le consommer entièrement, ce qui retardera leur développement et les abîmera.

Pour éviter que cela ne se produise, nous devons nous assurer que l'air frais entre dans la chambre de culture en y installant un extracteur d'air. Cet appareil aspire l'air pauvre en CO2 et l'expulse à l'extérieur, de sorte que l'air frais saturé de CO2 entre automatiquement dans la pièce. En d'autres termes, vous n'avez pas forcément besoin d'une pompe qui souffle de l'air frais dans votre chambre de culture. Si vous le souhaitez, vous pouvez en acheter une, mais ce n'est pas indispensable.

La valeur ajoutée d'avoir un extracteur d'air est qu'il nous permet aussi de faire disparaître la typique odeur du chanvre pendant la floraison et pour nous assurer de ne pas attirer l'attention à l'extérieur, nous utilisons un filtre au charbon sur l'extracteur pour faire disparaître le parfum. Tous les extracteurs possèdent un filtre au charbon, conçu à cet effet.

Un filtre au charbon est un gros tuyau rempli de charbon. Ce charbon actif a la propriété d'absorber les éléments chimiques qui provoquent les odeurs et de les neutraliser. Un filtre au charbon ne dure pas éternellement, bien entendu. Une fois plein, il laisse à nouveau circuler les odeurs librement. En général, un filtre au charbon sert pour cinq récoltes : il faut donc compter près d'un an avant qu'il soit nécessaire de le remplacer.

Un bon extracteur avec un bon filtre au charbon est absolument indispensable si vous voulez cultiver du cannabis. Il s'agira d'une des dépenses les plus coûteuses si vous débutez, mais essayez de vous en passer et vous verrez quel type de problèmes vous devrez affronter ! Même si vous survivez enveloppé dans le parfum de votre plantation, la récolte sera quand même faible à cause du bas niveau de CO2 dans l'air.
cannabis grow tent
Pour vous assurer que l'air frais aspiré circule bien dans votre chambre de culture, vous aurez aussi besoin d'un ou plusieurs ventilateurs qui garantiront une bonne circulation de l'air. En conservant l'air en circulation et en le mélangeant constamment, le ventilateur assure que la température et l'humidité de l'air, ainsi que l'anhydride carbonique, soient distribués de façon uniforme dans la pièce.

Sans ventilateur, un côté de votre chambre de culture peut être à 25 degrés et l'autre à 20. La chaleur des lampes, grâce au ventilateur, se répand dans toute la pièce en créant une température uniforme. Un autre bénéfice dérive du fait qu'en soufflant l'air sur vos plantes, celles-ci développent un tronc plus épais et fort, qui vous permettra ensuite d'obtenir une meilleure récolte.

Partie 5 - La nutrition
Bien entendu, nos plantes ne se développent pas toutes seules : nous devons aussi leur donner des nutriments. Je préfère utiliser une substance nutritionnelle organique liquide. Comme je l'ai dit auparavant, une bonne terre contient déjà une quantité suffisante de nutriment pour toute la période de croissance. Dans les dernières semaines, il serait bon de donner un complément à la plante, à l'aide d'intégrateurs liquides. En cultivant à l'intérieur, nous avons besoin uniquement de nutriments pour la floraison, car même le terreau le plus économique contient assez de nutriment pour pouvoir compléter la phase de croissance, à condition que la pré-croissance ne soit pas trop longue. Tous les engrais pour plantes sont différents les uns des autres, mais ils sont tous à bas d'azote, de phosphore et de potassium. L'azote et le potassium sont les plus utilisés pour la croissance, tandis qu'un mix de phosphore et de potassium est beaucoup plus utile pendant la floraison. Un bon aliment pour la floraison contient donc beaucoup de phosphore et de potassium, et une petite quantité seulement de sodium.

Encore une fois, choisissez des nutriments adaptés au chanvre, car chaque engrais est unique et au début, il vaut mieux utiliser seulement un complément ; en utilisant de suite un engrais spécial pour le chanvre, la plante sera mieux nourrie - et les futures récoltes seront meilleures - plutôt qu'en commençant par un nutriment adapté aux plantes domestiques ou semblables, pour ensuite passer à des produits spécifiques pour le chanvre.
meilleures graines de marijuana
Nous avons donc vu ensemble les aspects les plus importants : une bonne terre, la lumière, les graines, l'aération et la circulation de l'air. C'est tout ce dont nous avons besoin, tout ce qui doit nous préoccuper, pour cultiver du bon cannabis. Ce n'est donc pas difficile. Le seul inconvénient est le capital nécessaire pour acheter l'équipement nécessaire, environ 500 _. Ce n'est pas beaucoup, mais ce n'est pas non plus économique. La lampe et l'extracteur sont les équipements les plus chers de cet investissement. Vous voulez encore cultiver votre cannabis ? Lisez la suite !

Buy Autoflowering Cannabis SeedsBuy Feminized Cannabis SeedsBuy Medical Cannabis Seeds