Le moment de la récolte est le plus important et le plus excitant de la culture du cannabis. C’est le moment où votre dur labeur finit enfin par payer. Cependant, en arriver là est plus facile à dire qu’à faire. Un grand nombre de choses peuvent mal tourner avant le moment de la récolte. Sans mentionner le fait que le MOMENT où vous choisissez de récolter peut clairement être décisif quant à la qualité de votre réserve. Il est donc rentable de considérer au préalable quand et comment récolter vos plants, ainsi que ce qu’il faudra ensuite faire des têtes récoltées.

Si vous êtes un tant soit peu perplexe quant au fait de déterminer le moment de la récolte, alors lisez cet article, nous traitons de tout ce qu’il faut savoir.

LES SIGNES DE LA RÉCOLTE

LA COULEUR DES TRICHOMES

Il existe quelques moyens de déterminer le moment de la récolte de ses têtes de cannabis. Peut-être que le plus sûr est d’examiner la couleur des trichomes. Ces glandes porteuses de résines sont considérées comme le meilleur standard de mesure, car les résultats sont plus constants qu’avec les autres méthodes. Afin de vous lancer, il vous faudra une bonne loupe, car les trichomes sont vraiment minuscules.

Les trichomes traversent trois phases colorimétriques successives. Clairs, nuageux et ambrés. Le meilleur moment pour la récolte est lorsque la moitié des trichomes est ambrée, et que l’autre moitié est claire ou nuageuse. La disparité des couleurs est due au fait que les têtes supérieures murissent plus tôt que les têtes inférieures. Vous ne devez clairement en aucun cas attendre que l’intégralité des trichomes devienne ambrée, cela provoque généralement une baisse du taux de THC et une augmentation du cannabinoïde provoquant le sommeil, appelé CBN.

DES FEUILLES JAUNIES

Les feuilles jaunes sont également un bon signe du fait que votre plant de cannabis est prêt pour la récolte. Vous pourrez rincer la plante lorsque ses grandes feuilles commencent à jaunir ou lorsqu’elles tombent par elle-même. Mais gardez à l’esprit que la chute de feuille à peu de chance de survenir si vous utilisez des engrais. Alors peut-être vaut-il mieux se pencher sur d’autres indices afin de considérer le moment de la récolte.

Pistils et Trichomes Dans Une Tête De Cannabis

LES PISTILS

Si vous êtes en possession d’un cannabis photopériodique, alors vérifier ses pistils et ses stigmas est une bonne manière de jauger si votre plante est prête pour la récolte. En général, vous pourrez supposer que la plante est prête à être récoltée si la moitié des pistils est marron. Une fois de plus, la méthode des trichomes est plus fiable.

ENROULEMENT DES FEUILLES

Le séchage et l’enroulement des feuilles est un autre signe que votre cannabis est probablement prêt à être récolté. Cela a lieu car votre cannabis absorbe moins d’eau alors qu’il s’approche de la phase finale de son cycle de vie. Mais assurez-vous de confirmer les suppositions de cette méthode en accord avec les autres, car il existe des parasites et des maladies qui peuvent provoquer l’assèchement et l’enroulement des feuilles.

Tête De Cannabis Avec Des Feuilles Jaunes

UN PLANNING DE CULTURE

Bien qu’il ne soit pas gravé dans la roche, il est important de prendre en considération le planning de culture fournit par la source de votre graine. Ce planning se trouve généralement sur l’emballage de la graine. Ce planning est le nombre de jours ou de semaines approximatif qu’il faudra à votre graine pour se développer en un plant mature. Cependant, ce programme fluctue selon les conditions de culture telles que l’environnement, l’eau, et la température. Prenez toujours ces informations fournies par les sélectionneurs avec des pincettes.

LA RÉCOLTE PRÉCOCE

Si vous souhaitez récolter la plus grande quantité de têtes que votre cannabis peut produire, alors la récolte précoce n’est pas forcément une bonne idée. Cependant, il existe un tas de raisons pour lesquelles choisir de récolter un peu plus tôt que la normale. Certaines des raisons les plus connues sont de prévenir des invasions d’insectes et de la moisissure. Dans des climats qui ne seraient pas idéaux, une mauvaise météo peut catalyser le risque de pourriture des têtes et autres problèmes à l’approche de la saison de la récolte. Si déplacer vos plantes à l’intérieur pour éviter ces conditions difficiles n’est pas une option, alors il serait intéressant de récolter plus tôt que prévu.

Les pousses latérales de plantes environnantes pourraient également renverser votre cannabis, c’est pourquoi récolter plus tôt que prévu est parfois une bonne idée. Les cultures discrètes sont une raison de plus d’opter pour une récolte précoce. Bien que la récolte dès l’apparition des premières fleurs soit possible, les niveaux de cannabinoïdes restent faibles jusqu’à ce que la plante murisse complètement.

Évitez la récolte précoce autant que possible, mais si vous n’avez pas le choix, ce n’est pas si grave. Si vous récoltez seulement quelques jours en avance, les « dégâts » seront minimaux. Quelques têtes valent mieux qu’aucune tête !

Tête de Cannabis Moisi

LA RÉCOLTE TARDIVE

D’un autre côté, une récolte tardive signifie que vous permettez à votre plante de murir jusqu’à dépasser son pic de puissance. De nombreuses personnes considèrent que ceci est une mauvaise méthode à cause de la dégradation du THC – le cannabinoïde le plus recherché par la plupart des consommateurs. Et bien que les terpènes soient en effet plus puissants lorsque l’on permet aux plantes de murir un peu plus, la saveur et les arômes se détérioreront si ces plantes sont gardées en vie trop longtemps.

La récolte tardive de vos plantes provoque des effets plus narcotiques, plus stone, opposés aux effets plus cérébraux. Même si vous cultivez une sativa, une récolte tardive donnera lieu à des effets similaires à certaines variétés à dominance indica. Bien que ces effets ne soient pas idéaux pour tout le monde, certains consommateurs médicaux préfèrent des niveaux de CBN plus élevés et des effets plus narcotiques pour leur cannabis, c’est pourquoi ils le laissent mûrir plus longtemps.

Enfin, vous devriez faire attention avec les récoltes tardives, car certaines variétés s’auto-polliniseront et finiront par devenir hermaphrodites.

CONCLUSION

Le timing est un facteur important à prendre en compte dans la culture du cannabis. La quantité de temps que vous laisserez à votre plante pour murir aura de gros effets sur son contenu en cannabinoïdes. Il vaut mieux considérer les méthodes de repérage ci-dessus afin de récolter vos plantes ni trop tôt, ni trop tard. De cette manière, vous obtiendrez le meilleur des deux mondes et une bien meilleure expérience de votre variété.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander