LA PHOTOPÉRIODE EXPLIQUÉE

Quand vous rencontrez les mots photopériode, photopériodique et photopériodisme, pensez aux heures de lumière dans une période donnée de 24 heures. Les variétés de cannabis qui fleurissent en intérieur dans le cycle standard lumière-obscurité 12-12 le font parce que leur floraison est déclenchée par une phase d’obscurité plus longue.

En extérieur, la plupart des variétés à photopériode passeront en floraison dès que les heures de lumière dans la journée passent sous les 15. Il faut donc s’attendre à une période de floraison plus longue. 12-12 est optimal pour la culture en intérieur. Voici pourquoi les données de période de floraison indiquées sur la plupart des emballages de graines de cannabis reflètent des périodes de floraison situées entre 8 et 12 semaines. Typiquement, les lourdes indicas comme Northern Light finissent le plus vite la floraison, les sativas le plus lentement et les hybrides indica-sativa entre les deux.

Le cannabis à autofloraison est l’exception à la règle. Peu importe les heures de lumière, les autos commenceront à fleurir environ 30 jours après la germination (plus ou moins). Par contraste, les plants de cannabis à photopériode peuvent rester indéfiniment en croissance végétative, tant qu’elles reçoivent 18-24 heures de lumière par jour.

FACTEURS ESSENTIELS DE LA CULTURE EN EXTÉRIEUR

LE CYCLE DE VIE DU CANNABIS

Le cannabis est une plante annuelle. Et en tant que plante à journées courtes, elle ne sera pas prête à la récolte avant l’automne. En général, le cannabis planté au printemps après l’équinoxe passera graduellement de la croissance végétative à la floraison quelque part après le solstice d’hiver, pour être au final prêt à la récolte en automne. La quantité de lumière reçue par chaque plant déterminera le rythme de la croissance.

Les cultivateurs en serre peuvent utiliser des bâches et couvertures plastiques opaques pour réduire les heures de soleil et pousser les plants à fleurir plus vite. Le seul inconvénient est que cela transforme le cultivateur en minuteur sur pattes. N’oubliez pas d’enlever la matière opaque avant le lever du soleil.

LOCALISATION, LOCALISATION, LOCALISATION

Dans l’hémisphère nord, la saison de culture en extérieur est d’avril à novembre. Les étés deviennent plus courts et les hivers plus froids plus vous allez au nord. Dans l’hémisphère sud, c’est l’opposé complet : la saison de culture s’étend d’août à avril. Et bien sûr, certaines régions sont à part. Mais à moins de vivre près de l’équateur où un cycle constant naturel de 12-12 entre jour et nuit est présent toute l’année, vous devez faire des recherches.

DONNÉES SUR LE LEVER ET LE COUCHER DU SOLEIL

Les données, c’est de l’or numérique. Utilisez un calculateur en ligne de lever et coucher du soleil. Vous devez utiliser les analyses mensuelles historiques pour votre région. C’est une informations absolument indispensable à connaître. Le soleil est votre lampe de culture dans le ciel. Vous devez être certain du nombre d’heures de soleil que vos plants recevront avant de faire germer une graine.

Tout d’abord, vous devez déterminer quand 18+ heures de lumière seront disponibles pour la croissance végétative. Vous devez ensuite vérifier approximativement quand la lumière du soleil est inférieure à 12 heures pour estimer une fenêtre de récolte. Ne restez pas trop bloqué sur un 12-12 parfait. N’oubliez pas que le cannabis à photopériode en extérieur fleurira lentement et continuellement avec l’allongement des nuits. Certaines variétés super sativa à floraison tardive comme Amnesia Haze peuvent atteindre des tailles énormes et ne pas finir de fleurir avant que le soleil passe sous les 11 heures par jour en fin d’automne.

PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES

18+ heures de soleil au quotidien ne suffisent pas pour cultiver. Vérifiez régulièrement les prévisions météorologiques et étudiez les données historiques des quelques dernières années. Le printemps au nord de l’Europe reste assez froid. Pour de meilleurs résultats, le cannabis a besoin de températures entre 20 et 28 °C pour pousser à son plein potentiel. La réalité est que si vous vivez trop au nord de la méditerranée, vous aurez une saison de culture très courte. Un robuste hybride à autofloraison comme Blue Cheese Automatic est préférable pour les climats nordiques plus froids. Les cultivateurs continentaux chanceux peuvent vraiment taper dans les variétés exotiques comme Kali Dog et Chocolate Haze.

INSPECTION DU SITE

Bon, vous avez mené à bien vos recherches théoriques. Il est temps de passer aux recherches sur le terrain. Vous devez inspecter votre site de culture. Assurez-vous qu’aucun obstacle ne fasse de l’ombre pour bloquer la lumière du soleil et faites un tour des environs pour vous assurer que le site soit aussi à l’abri des regards indiscrets. Le meilleur espace de culture en extérieur est un espace privé. Utilisez du grillage à poules et des barrières pour garder à l’extérieur les herbivores ou rongeurs dévoreurs d’herbe.

Plantes De Cannabis À L'Extérieur

GÉNÉTIQUES

Vous devez adapter sur mesure le choix de vos graines de cannabis à votre microclimat. Utilisez le filtre de variétés RQS pour vous aider à prendre cette importante décision. Un des plus gros avantages que possèdent toutes les variétés à photopériode sur le cannabis à autofloraison, c’est que vous pouvez prélever des boutures pour préserver les génétiques. Une fois que vous avez trouvé un pied mère champion dans votre plantation de cannabis, prélevez des clones et répétez cette réussite.

CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le changement climatique est déjà en train de détruire des plantations de cannabis en extérieur. Des cultivateurs en Californie du Nord ont vu leurs cultures partir en fumée en 2017. La fumée des feux de forêt a contaminé les cultures d’herbe à des kilomètres à la ronde. C’est un exemple extrême, mais les aléas climatiques extrêmes sont une réelle menace pour la culture du cannabis en extérieur dans le monde entier. Tout ce que vous pouvez faire, c’est vous tenir au fait des schémas climatiques actuels dans votre région.

CONSEILS DE PRO

Commencer en intérieur est toujours une bonne idée. Si vous avez un bon climat, un rebord de fenêtre ensoleillé est un bon endroit pour des jeunes pousses délicates. Ou alors, s’il fait trop froid et qu’il pleut en extérieur, vous pouvez utiliser des CFL blanc froid à 200 W pour faire passer les plants en croissance végétative. Une culture hybride intérieur-extérieur n’est pas un compromis, c’est simplement avoir le meilleur des deux mondes.

Nous vous recommandons de cultiver en extérieur en utilisant des terreaux spécifiques pour cannabis  dans des pots en plastique blanc ou des Smart Pots. Procurez-vous du terreau de marque pour cannabis dans votre boutique locale. Vous ne pouvez pas faire grand-chose de plus que de planter des tuteurs en bambou comme support si vous cultivez directement dans la terre. Les récipients vous donnent l’option de déplacer les plants. C’est généralement nécessaire avec le changement de saison. La terre bouge autour du soleil, alors si vous cultivez sur un balcon ou une terrasse, vous allez devoir bouger les plants alors que la journée avance pour les garder sous la lumière directe du soleil.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander