Le guide complet sur le clonage des plants de cannabis.

Le clonage d’une plante de cannabis semble assez futuriste, mais c’est assez simple en fait ; il suffit de prendre une bouture d’une de vos plantes et de lui donner le temps de développer des racines. Les cultivateurs de cannabis ont tendance à prendre des clones soit de plantes mères (qui sont constamment maintenues en végétation), soit de jeunes plants en végétation qui fleurissent plus tard.

Le clonage de vos plants de cannabis présente de nombreux avantages, mais le principal c’est qu’il vous permet de préserver presque indéfiniment la génétique spécifique d’une plante. Et surtout, le clonage est gratuit !

Que Sont Les Clones De Cannabis ?

Les clones de cannabis sont des boutures prélevées sur une plante de cannabis en phase de végétation. Une fois que les racines ont poussé, ces boutures se transforment en plantes ayant exactement la même génétique que celle de la plante dont elles ont été prélevées.

Lorsque vous achetez des graines de cannabis auprès d’une banque de graines respectée, chaque graine contient les gènes de sa mère et de son père. Toutefois, une fois que vous avez fait germer vos graines, vous pouvez constater que vos plantes (ou phénotypes) individuels ont un aspect très différent. En effet, elles peuvent exprimer la génétique transmise par leurs parents de différentes manières, tout comme vous pouvez avoir l’air très différent de vos frères et sœurs.

Et donc, si vous trouvez une plante présentant des caractéristiques particulières (odeur, goût, rendement, taille, etc.) que vous appréciez, le clonage vous permet de préserver cette génétique, culture après culture. Si vous avez encore des doutes sur le processus, jetez un coup d’œil aux avantages de cultiver des clones de cannabis par rapport aux graines.

Choisir La Bonne Plante Mère À Cloner

Le clonage consiste à capturer les meilleurs attributs d’une variété particulière. Il faut donc être très sélectif dans le choix des plantes à partir desquelles les clones sont prélevés.

Idéalement, vous devriez cloner une plante que vous adorez. Si vous faites germer un sac de graines, gardez un œil sur celle qui semble être la meilleure de sa famille, celle qui pousse le plus vite, qui a l’air la plus forte, qui sent le meilleur ou qui donne le meilleur rendement. C’est la variété que vous devrez cloner.

Voici quelques caractéristiques que les cultivateurs ont tendance à rechercher dans les plantes mères :

  • Arômes exotiques ou âcres
  • Saveurs sucrées, douces et vives
  • Forte puissance et production de résine
  • Hauteurs gérables (pour la culture en intérieur) et croissance robuste
  • Temps de floraison rapide
  • Résistance aux nuisibles, aux moisissures et aux autres agents pathogènes
  • Rendements importants

Lorsqu’ils cultivent à partir de graines, certains cultivateurs choisissent de prélever des clones de toutes leurs plantes pendant qu’elles végètent. Ensuite, une fois que ces premières plantes sont récoltées et séchées, ils ne gardent que les clones les plus sains de la plante qu’ils ont le plus appréciée.

D’un autre côté, il est également possible de ne prendre que les clones des plantes qui se distinguent dans l’une des caractéristiques mentionnées ci-dessus. Malheureusement, il peut être difficile de déterminer l’arôme, les saveurs et la puissance d’une variété si tôt. C’est pourquoi nous vous recommandons de prendre des clones de toutes vos plantes, puis d’éliminer celles dont vous ne voulez pas après la récolte.

Choisir La Bonne Plante Mère À Cloner

De Quoi Avez-Vous Besoin Pour Cloner Du Cannabis ?

  • Une plante « mère » saine
  • Un scalpel, un rasoir ou des ciseaux propres et aiguisés
  • Cubes de démarrage (laine de roche, etc.)
  • Gel ou poudre de clonage
  • Un éclairage « léger » pour vos clones : l’idéal est une lampe fluorescente compacte à faible puissance ou une lampe spéciale pour les clones/plants
  • De l’alcool à forte teneur en alcool pour désinfecter vos outils
  • Propagateur (facultatif), qui est livré avec tout ce dont vous avez besoin pour créer le microclimat parfait pour vos clones

Comment Prélever Un Clone De Cannabis

Concernant le prélèvement de vos boutures, il y a quelques facteurs clés à garder à l’esprit.

Choisir Le Bon Support D’Enracinement

Pour aider vos clones à développer des racines saines, nous vous recommandons de les planter dans un milieu bien aéré qui conserve beaucoup d’humidité. Pour de meilleurs résultats, nous recommandons d’utiliser des cubes de laine de roche (fabriqués à partir de roche en fusion qui a été filée en un fil fin), car ils permettent une bonne circulation de l’air et une grande rétention de l’humidité. Veillez également à investir dans un plateau en plastique (qui contiendra les cubes et les aidera à retenir un peu d’eau) et un dôme ou un propagateur pour retenir l’humidité autour de vos clones.

Préparez Vos Outils

La propreté est la clé du prélèvement et de la croissance de clones sains. Par conséquent, veillez à vous laver les mains et à utiliser des gants avant de manipuler vos plantes, et stérilisez votre rasoir, votre scalpel ou vos ciseaux ainsi que votre zone de travail avec de l’alcool à haute teneur en alcool.

Lorsque vous prélevez des boutures d’une plante, la mère et les boutures courent un risque plus élevé de développer des infections dues aux bactéries présentes dans leur environnement. En vous lavant les mains et en stérilisant votre matériel, vous réduisez le risque que ces bactéries causent des problèmes à vos boutures (ou pire, à votre plante mère).

Préparez Votre Milieu De Culture Et Votre Gel D’Enracinement

Une fois que vous avez prélevé une bouture de votre plante mère, vous devez agir rapidement. Vous ne devriez pas laisser l’intérieur de sa branche exposée aux éléments plus longtemps que nécessaire. Pour accélérer le processus de clonage, nous vous recommandons d’aménager votre zone de travail avant de procéder à la coupe, avec votre gel d’enracinement et votre milieu de culture prêt.

Nous vous recommandons également d’humidifier légèrement votre milieu de culture avant de commencer le clonage. N’oubliez pas de ne pas en faire trop ; les clones aiment une humidité élevée et un milieu légèrement humide, mais ils pourriront dans un milieu détrempé.

Sélectionnez Une Bouture

Vous pouvez techniquement prendre des boutures de plantes de cannabis à la fois en végétation et en floraison. Toutefois, les boutures provenant d’une plante en floraison peuvent mettre plus de temps à s’enraciner et ont tendance à avoir une croissance plus lente. Il faut également les remettre en végétation pendant environ 2–3 semaines avant de pouvoir les faire refleurir.

Il est préférable de prélever les clones de cannabis à l’extrémité d’une branche saine. N’oubliez pas que plus la bouture est saine, plus elle s’enracinera et poussera rapidement. Nous recommandons généralement de prélever des boutures sur les branches inférieures d’une plante, car elles reçoivent généralement moins de lumière et produisent des têtes plus petites. Assurez-vous que vos boutures aient au moins deux nœuds.

clones tutorial
BOUTURE FRAÎCHE prélevée sur le plant mère
clones tutorial
RÉDUIRE LA SURFACE DES FEUILLES car les grosses feuilles sont dures à entretenir
clones tutorial
GEL DE CLONAGE appliquer pendant 2-3 minutes
clones tutorial
FAIRE UN TROU DANS LA TERRE MOYENNEMENT COMPACTÉE le trou doit être humide quand vous plantez votre clone
clones tutorial
CLONE PRÊT ! placez votre nouveau plant dans des conditions stables
 

Faire La Coupe

Pour prendre un clone d’un plant de cannabis, faites une coupe nette à un angle de 45° sous le dernier nœud de votre bouture. Cela augmentera la surface d’enracinement, ce qui aidera la branche à développer plus de racines et à pousser plus rapidement.

Une fois que vous avez prélevé votre bouture, trempez-la dans votre gel d’enracinement ou de clonage et plantez-la directement dans votre milieu de culture. Une fois bien fixée dans le milieu de culture, retirez les feuilles inférieures de votre clone (en ne laissant que les feuilles nourricières supérieures et l’extrémité intactes). Enfin, coupez le bout des feuilles restantes du clone pour favoriser la photosynthèse et l’absorption d’eau. Cela réduit la surface des feuilles restantes et ralentit également l’évaporation, ce qui permet à vos jeunes clones de retenir plus d’eau au fur et à mesure que leurs racines se développent.

Si vous êtes un cultivateur débutant, nous vous recommandons de faire un clone à la fois. Si vous êtes plus expérimenté, vous pouvez toutefois prendre plusieurs boutures d’une mère et les maintenir hydratées dans un verre d’eau non chlorée jusqu’à ce que vous soyez prêt à les plonger dans votre gel d’enracinement et à les déplacer dans leur milieu de culture.

Mettez Votre Clone Sous Son Dôme

Une fois que votre clone a été planté et taillé, il est temps de le déplacer sous un dôme. Cela vous permettra de maintenir un niveau d’humidité élevé (les clones ont besoin d’une humidité élevée, car ils absorbent l’eau par leurs feuilles lorsqu’ils développent leurs racines). Une fois que vous les avez placés sous un dôme, maintenez vos clones à un cycle de lumière de 18/6 (18 heures de lumière, 6 heures d’obscurité) sous une lampe fluorescente de faible puissance ou une lampe aux halogénures métalliques.

Si vous recherchez un kit complet pour vous aider à faire pousser à la fois des semis sains et des clones, nous vous recommandons fortement d’investir dans un propagateur. Bien qu’il soit généralement utilisé pour les semis, ce simple accessoire offre également un environnement parfait pour vos clones fragiles.

Vérifiez Vos Clones Quotidiennement

À partir de maintenant, vous devrez contrôler vos clones quotidiennement pour surveiller leur santé et vous assurer qu’ils disposent de suffisamment d’eau pour alimenter leur croissance. Si l’humidité dans votre dôme ou votre propagateur baisse, vaporisez légèrement les feuilles de vos clones avec de l’eau non chlorée. Aussi, si certains de vos clones meurent (ce qui est courant), retirez-les immédiatement pour qu’ils ne pourrissent pas et ne propagent pas de moisissures à vos autres clones.

Le développement des racines des clones peut mettre entre 10–14 jours, mais certains peuvent mettre plus longtemps. Une fois qu’un clone a développé des racines de 3–5 cm, ils sont prêts à être transplantés.

Transplantez Vos Clones

Pour transplanter un clone dans de la terre, pensez à travailler dans un environnement stérile et préparez vos pots avec de la terre humide au préalable. Ensuite, utilisez des gants pour retirer délicatement vos clones de leur milieu de culture et les planter (n’oubliez pas de recouvrir complètement les racines de votre clone).

Comment Cloner Du Cannabis Dans De La Laine De Roche

  1. Faites tremper vos cubes de laine de roche dans une eau légèrement acide (nous recommandons un pH de 5,5) pendant 2–3 heures.
  2. Faites de petits trous au milieu de vos cubes à l’aide d’une paire de ciseaux stérilisés.
  3. Effectuez votre découpe en suivant les instructions mentionnées ci-dessus.
  4. Trempez votre clone dans votre gel d’enracinement et fixez-le dans le trou d’un cube de laine de roche trempé.
  5. Placez votre clone dans votre propagateur ou votre dôme et arrosez-le légèrement avec de l’eau pour maintenir un taux d’humidité élevé.

Comment Cloner Du Cannabis Dans De La Laine De Roche

Comment Cloner Du Cannabis Dans De La Terre

  1. Préparez votre terre et vos pots. Nous vous recommandons d’utiliser un mélange léger avec de la perlite (au moins 25–50 % en volume) et des gobelets en plastique pour vos pots. N’utilisez pas de terre fertilisée, car elle brûlerait vos boutures.
  2. Trempez légèrement votre terre et laissez-la s’égoutter.
  3. Prenez vos boutures, plongez-les dans un gel de clonage et enfoncez-les directement dans la terre.
  4. Tapotez légèrement la terre autour de la tige de votre clone pour la maintenir en place.
  5. Placez votre bouture dans un propagateur ou un dôme et vaporisez-la avec de l’eau pour augmenter l’humidité.

Note : lorsque vous clonez en terre, vous pouvez garder vos plants dans leurs pots jusqu’à ce qu’ils soient trop grands (cela peut mettre 3–4 semaines ou plus, selon la taille de vos pots de départ et le taux de croissance de votre bouture). Si vous utilisez des gobelets en plastique comme pots, transplantez vos clones dès que leurs racines commencent à atteindre les parois du gobelet.

Comment Cloner Du Cannabis Dans De L’Eau

Si vous n’avez pas accès à de la terre ou à de la laine de roche, vous pouvez cloner le cannabis directement dans l’eau.

  1. Remplissez un récipient (une grande bouteille étroite en verre ou en plastique fera l’affaire) d’eau non chlorée (avec un pH d’environ 5,8–6).
  2. Prenez votre bouture, trempez-la dans du gel d’enracinement et placez-la dans votre récipient d’eau.
  3. Changez l’eau tous les 2–3 jours pour éviter la formation de bactéries et d’algues autour de vos clones.

Peut-On Cloner Le Cannabis Sans Gel D’Enracinement ?

C’est une question très courante que nous posent les cultivateurs amateurs et les cultivateurs plus expérimentés. Et la réponse est oui, il est possible de cloner des boutures de cannabis sans utiliser de gel d’enracinement ou tout autre type d’hormone d’enracinement. En fait, certains cultivateurs avancés préfèrent cloner sans utiliser ces hormones, laissant plutôt leurs plantes développer naturellement leurs racines par elles-mêmes.

Si vous voulez vous essayer au clonage du cannabis sans gel d’enracinement ni hormones, essayez ceci :

  1. Préparez un récipient opaque avec de l’eau non chlorée.
  2. Prenez votre bouture et mettez-la immédiatement dans de l’eau. Coupez ses feuilles inférieures pour qu’elles ne tombent pas dans l’eau.
  3. Placez le récipient sur un rebord de fenêtre, à l’abri de la lumière directe du soleil.

Pour obtenir les meilleurs résultats possible, gardez la température de la pièce entre 23–25 °C. Les racines se formeront en 8–10 jours environ, et certains clones seront prêts à être transplantés au bout de 2,5–3 semaines, mais cela peut varier considérablement. Vous saurez que vos clones sont prêts à être plantés dès qu’ils auront développé des racines d’au moins 3–5 cm de long. Vous pouvez également ajouter de l’aspirine ou de la vitamine b1 à l’eau pour aider vos plantes à s’enraciner plus rapidement.

Comment Cloner Du Cannabis Dans De La Laine De Roche Comment Cloner Du Cannabis Dans De La Terre Préparez votre terre et vos pots. Nous vous recommandons d’utiliser un mélange léger avec de la perlite (au moins 25–50 % en volume) et des gobelets en plastique pour vos pots. N’utilisez pas de terre fertilisée, car elle brûlerait vos boutures. Trempez légèrement votre terre et laissez-la s’égoutter. Prenez vos boutures, plongez-les dans un gel de clonage et enfoncez-les directement dans la terre. Tapotez légèrement la terre autour de la tige de votre clone pour la maintenir en place. Placez votre bouture dans un propagateur ou un dôme et vaporisez-la avec de l’eau pour augmenter l’humidité. Note : lorsque vous clonez en terre, vous pouvez garder vos plants dans leurs pots jusqu’à ce qu’ils soient trop grands (cela peut mettre 3–4 semaines ou plus, selon la taille de vos pots de départ et le taux de croissance de votre bouture). Si vous utilisez des gobelets en plastique comme pots, transplantez vos clones dès que leurs racines commencent à atteindre les parois du gobelet.  Comment Cloner Du Cannabis Dans De L’Eau Si vous n’avez pas accès à de la terre ou à de la laine de roche, vous pouvez cloner le cannabis directement dans l’eau.  Remplissez un récipient (une grande bouteille étroite en verre ou en plastique fera l’affaire) d’eau non chlorée (avec un pH d’environ 5,8–6). Prenez votre bouture, trempez-la dans du gel d’enracinement et placez-la dans votre récipient d’eau. Changez l’eau tous les 2–3 jours pour éviter la formation de bactéries et d’algues autour de vos clones. Article Lié  Laine De Roche Pour La Culture Hydroponique Du Cannabis     Peut-On Cloner Le Cannabis Sans Gel D’Enracinement ?

Prendre Soin Des Clones De Cannabis

Les clones de cannabis sont fragiles et ont besoin de soins appropriés pour survivre. De ce fait, vos clones ont besoin de la bonne température et de l’humidité adéquate afin de donner de bons résultats.

Créer L’Environnement Parfait Pour Vos Clones De Cannabis

Les clones se développent à des températures comprises entre 23–25 °C (74–78 °F) et à une humidité relative comprise entre 75–85 %, quel que soit le milieu de culture dans lequel vous les clonez. Il existe plusieurs moyens de conserver la chaleur et l’humidité afin d’aider vos clones à développer des racines saines le plus rapidement possible :

  • Utilisez un tapis chauffant sous votre plateau de clonage ou votre propagateur pour maintenir une température optimale dans des conditions plus froides.
  • Ajoutez de la perlite au fond de votre plateau pour retenir l’humidité.
  • Vaporisez les feuilles de votre clone et l’intérieur de votre plateau/propagateur avec de l’eau juste après le clonage pour augmenter l’humidité.
  • Utilisez un thermomètre/hygromètre pour mesurer la température et le niveau d’humidité dans votre plateau de clonage.
  • Contrôlez vos clones toutes les 24 heures pour vous assurer que leur environnement est idéal.
  • Retirez immédiatement tout clone mort de votre plateau ou de votre propagateur. La matière végétale en décomposition attire les insectes dans votre zone de culture et crée un terrain propice à la reproduction de champignons et d’autres agents pathogènes dangereux qui peuvent rapidement tuer les clones restants.

Comment Arroser Les Jeunes Clones De Cannabis

N’oubliez pas que les jeunes clones n’ont pas de racines, donc arroser leur milieu ne servira pas à grand-chose. Arrosez plutôt vos jeunes clones en pulvérisant légèrement leurs feuilles deux ou trois fois par jour. N’arrosez votre milieu de culture que s’il devient sec ; ne le faites jamais tremper ou arroser comme vous le feriez pour une plante normale.

Besoins En Matière D’Éclairage Pour Les Clones De Cannabis

Les clones brûleront sous de fortes lumières de culture ou sous la lumière directe du soleil. Pour de meilleurs résultats, gardez vos clones de cannabis sous des ampoules LFC placées à environ 10 cm du sommet des jeunes plantes. Vous pouvez également les placer sur un rebord de fenêtre, à l’abri de la lumière directe du soleil.

N’oubliez pas non plus que vos plantes auront besoin d’un peu d’obscurité pour que leurs racines puissent se former. Bien que certains cultivateurs utilisent des cycles lumineux différents pour leurs clones, nous recommandons toujours de respecter un cycle végétatif de 18–6.

Réduire Le Risque De Moisissures Et Autres Nuisible

Comme mentionné ci-dessus, les clones de cannabis bénéficient de conditions chaudes et humides. Malheureusement, une humidité et une chaleur élevées peuvent également attirer des parasites, des champignons et de méchantes bactéries dans votre espace de culture. Pour éviter que ces agents pathogènes ne détruisent vos clones, utilisez toujours du matériel stérile et gardez votre température et votre humidité dans la plage suggérée.

Conseils Supplémentaires Pour Le Clonage Du Cannabis

Pour terminer ce guide, abordons quelques-unes des questions les plus fréquemment posées concernant les clones de cannabis. Vous pouvez vous référer à ces conseils en fonction de vos besoins tout au long du processus de clonage afin de vous préparer à votre réussite !

Q : Pourquoi Mes Clones De Cannabis Deviennent-Ils Jaunes ?

Pourquoi Mes Clones De Cannabis Deviennent-Ils Jaunes ?

R : Les clones de cannabis jaunissent naturellement au fil du temps, car ils épuisent progressivement les réserves de nutriments de leurs feuilles. Un jaunissement n’est généralement pas un problème tant que vos clones s’enracinent correctement. Si un grand nombre de vos clones jaunissent avant de pouvoir s’enraciner, cela peut être dû à des problèmes d’humidité ou de température élevées. Si vos niveaux de température et d’humidité sont corrects, vérifiez la taille de vos clones ; ils ne doivent avoir que 2–3 nœuds et vous devriez couper les feuilles inférieures.

Enfin, si vous constatez qu’un trop grand nombre de vos clones jaunissent encore, vous pouvez passer à une autre méthode de clonage et voir si vos résultats changent. Certains cultivateurs trouvent qu’ils réussissent mieux le clonage avec une méthode qu’avec une autre.

Q : Pourquoi Mes Clones De Cannabis Dépérissent-Ils ?

R : Les causes du dépérissement des clones de cannabis sont innombrables. Si vous remarquez des signes de dépérissement sur un jeune clone, vous devez agir rapidement ; n’oubliez pas que ces plantes sont très fragiles et ne peuvent pas supporter beaucoup de stress. Le plus souvent, les clones se dépérissent s’ils ne reçoivent pas assez d’eau.

Commencez par vérifier les niveaux de température et d’humidité sous votre dôme, en les ajustant s’ils ne sont pas optimaux. En travaillant au développement de leurs racines, les clones absorbent l’eau par leurs feuilles grâce à la transpiration (tout comme les semis). Il est essentiel que la température et le taux d’humidité relative soient au niveau requis pour que les plantes transpirent correctement. En coupant le bout des feuilles de votre clone, vous l’aidez également à retenir l’eau.

N’oubliez pas non plus de vérifier vos lumières et de vous assurer qu’elles ne soient pas trop éloignées de vos plantes. Un mauvais éclairage peut nuire à la capacité de photosynthèse d’un clone et provoquer son dépérissement (voir « Besoins En Matière D’Éclairage Pour Les Clones De Cannabis » ci-dessus).

Pourquoi Mes Clones De Cannabis Dépérissent-Ils ?

Q : Pourquoi Mes Clones De Cannabis S’Affaissent-Ils ?

R : Les nouvelles boutures s’affaissent naturellement après avoir été prélevées sur une plante mère. C’est juste une partie de la réponse de la plante au stress du clonage. Une fois qu’ils ont développé des racines, vos clones devraient naturellement se redresser et s’étendre vers la lumière.

Si vos clones continuent à s’affaisser, retournez vérifier la température et l’humidité relative sous votre dôme, ainsi que votre éclairage. Vérifiez également que vous n’avez pas laissé trop de feuilles sur vos clones. N’oubliez pas que nous recommandons de laisser les clones avec seulement leurs deux feuilles supérieures. Si vous avez vérifié toutes ces variables et qu’elles sont correctes, essayez de tuteurer vos boutures pour éviter qu’elles ne touchent leur milieu de culture et ne soient mouillées.

Q : Les Clones De Cannabis Peuvent-Ils Devenir Mâles ?

R : Non, les clones de cannabis femelles ne peuvent pas devenir mâles. Ils peuvent toutefois devenir hermaphrodites. Cela peut être dû au stress ou à la génétique. Par exemple, si votre plante mère a tendance à présenter des qualités hermaphrodites, ces gènes seront également transmis à vos clones.

Q : Quand Faut-Il Transplanter Un Clone De Cannabis ?

R : Nous recommandons de transplanter vos clones une fois qu’ils ont développé des racines solides d’au moins 3–5 cm de long. Les boutures mettent généralement entre 10–14 jours pour développer des racines, mais cela varie beaucoup d’une variété à l’autre.

Q : Comment Faire Pour Que Les Clones De Cannabis S’Enracinent Plus Rapidement ?

Comment Faire Pour Que Les Clones De Cannabis S’Enracinent Plus Rapidement ?

R : Il faut du temps pour que les clones de cannabis développent des racines, et il n’y a pas vraiment de moyen d’accélérer le processus. Cependant, en créant un environnement parfait, en étant propre et rapide, et en utilisant un gel d’enracinement de qualité, vous pouvez maximiser la santé de vos clones afin qu’ils puissent développer un système racinaire solide.

Commencez À Cloner Vos Plants De Cannabis !

Le clonage du cannabis peut sembler décourageant, surtout pour les cultivateurs inexpérimentés. Mais ce n’est pas forcément le cas ; avec une mère forte, un bon processus de clonage et un équipement propre, vous pouvez reproduire les mêmes plantes – et les mêmes « têtes » – encore et encore. N’oubliez pas de garder cet article à portée de main chaque fois que vous clonez pour vous simplifier le processus !

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.