LES PIEDS MÈRES

Lorsque que vous trouverez une variété capable de chambouler votre monde ou apaiser vos douleurs, vous souhaiterez que cela puisse continuer encore et encore. La manière plus simple de réitérer cette découverte, c’est de se munir de clones depuis un pied mère. Se servir de pieds mères montre de nombreux avantages. Les caractéristiques seront connues et prévisibles, les femelles garanties, et les profils de nutriments et de croissances seront standardisés. S’ils sont bien entretenus, les pieds mères peuvent être conservés de manière indéfinie et vous pourrez en profiter des années durant.

LES BIENFAITS DE L’USAGE DE PIEDS MÈRES

Lorsque la planification est bonne, le clonage sur un pied mère peut signifier récolter un jour, et avoir d’autres plantes prête pour la récolte le suivant. Grâce à des plannings de croissances se chevauchant, vous pourrez toujours avoir des plantes en floraison - et d’autres prête à tout moment.

Les pieds mères sont une source idéale de jeunes plants dans le cadre d’une culture utilisant la technique du sea of green (SOG). Des clones de taille similaire créeront une canopée homogène sans phénotype plus ou moins grand à prendre en compte.

Les pieds mères peuvent être aussi grand que vous le souhaitez. Les cultures ambitieuses, disposant de beaucoup d’espace auront besoin de pieds mères larges pouvant fournir une grande quantité de clones. De plus petits espaces, au sein desquels seules quelques plantes peuvent loger ne demanderont qu’un petit pied mère. Le cannabis peut aussi très bien être manipulé pour correspondre à vos besoins personnels.

Des caractéristiques de croissances constantes et stables seront garanties à chaque fois. Les cultivateurs commerciaux apprécieront la standardisation : les cultivateurs domestiques apprécieront la fiabilité des performances.

Avec des clones, pas de risques de mâles, l’espace de culture est donc rentabilisé car rempli uniquement de femelles.

Pieds Mères Cannabis

CHOISIR UN PIED MÈRE

Les pieds mères commencent leurs vies sous forme de clones.

Vous devrez mettre en place une zone séparée de la chambre de floraison. Ce foyer pour pied mère restera pour toujours en phase de croissance. Si vous possédez déjà un espace de croissance séparé, alors vous êtes bon. Sinon, il vous faudra en créer un.

La « production » de pied mère demande un peu de préparation lorsque les plants de base sont cultivés à partir de la graine. C’est un jeu de patience. Chaque plant de la culture devra être cloné. Ces clones devront être clairement identifiés selon leur plant de provenance. Une fois que ce dernier aura fleurit, sera séché, sera passé par un bon curing et aura été dégusté, alors à ce moment-là, vous serez à même de faire un choix et décider lequel garder.

Garder des traces détaillées, des photos des caractéristiques de croissances et des effets vous permettront de ne pas vous tromper. Choisissez la plante qui sort le plus du lot parmi une culture n’ayant comporté qu’une seule variété, ou simplement la meilleure si différentes variétés étaient présentes. D’ici la deuxième semaine de floraison, vous pourrez repérer les mâles et vous en débarrasser.

LA CONSERVATION DES PIEDS MÈRES

Trois choses sont essentielles à la bonne conservation d’un plant mère :

  • Une taille adéquate
  • Une exposition des racines à l’air libre à la main ou avec des pots à air / sacs de culture
  • Des cycles de croissance permanents

Lorsqu’ils sont customisés pour correspondre à votre type de culture, des pieds mères en bonne santé fourniront une source intarissable de clones puissants de votre variété préférée.

Traitez votre pied mère comme vous traiteriez n’importe quel autre plant en croissance. Alors qu’il se développe, n’utilisait que de nutriments dilués et augmentez la puissance au fur et à mesure que la plante se développe. Rincez-les régulièrement avec une eau pure et propre, ou une solution de rinçage afin d’empêcher une accumulation des nutriments. Un entretien régulier assurera une vie longue et prospère à votre pied mère.

Comment Couper Les Clones

CONSEILS POUR UNE TAILLE DE TAILLE !

La taille des clones dépend de l’espace. Des boutures de 15 cm se porteront à merveille, tout comme le ferait celles de 5 cm, et toutes les valeurs entre les deux. Un pied mère qui fournirait de longues boutures prendra substantiellement plus de place que celui qui fournirait de plus petites boutures. Grosses cultures, gros pieds mères ; petites cultures, petits pieds mères.

Il existe deux types de pieds mères. La plante permanente, et la plante éphémère. Les plantes permanentes sont taillées, attachées, et manipulées afin de fournir un approvisionnement continu de clones. Les plantes éphémères sont des plantes actuellement en phase de croissance, destinées à passer en floraison. En d’autres mots, chaque plante se remplace elle-même avant de passer en floraison. De cette manière, pas besoin d’avoir de plantes séparées. Pas de soucis, la dérive génétique n’existe pas. Votre seul souci, c’est que votre clone risque d’échouer et votre plante sera donc perdue.

E

On trouve autant de bonnes manières de tailler son pied mère qu’on trouve de manière de cultiver du cannabis. En situation domestique, les cultivateurs maison passionnés laisseront généralement passer 8 semaines avant de faire passer leurs plantes en floraison. Considérant une période de 2-3 semaines pour le clonage et la croissance, cela fait 5 semaines ou plus de préparation du pied mère.

Vous pouvez tailler l’apex une fois, attachez horizontalement les branches lors de leur croissance, puis cloner le duo de branches qui apparaîtra sur chaque nœud, laissant ainsi deux branches pour répéter le processus. Tailler de manière continue les branches à dominance apicale donnera lieu à une plante buissonneuse avec de nombreux sites sur lesquels choisir ses clones. La création de bonsaï est également un bon moyen de choisir des branches tout en gardant le contrôle sur la taille du pied mère.

CONTRÔLER LE SYSTÈME RACINAIRE GRÂCE À L’AIR LIBRE

Le contrôle du système racinaire par l’exposition à l’air libre est une forme de dégradation volontaire nécessaire à la survie d’un pied mère. Lorsque des pots aux parois solides avec des trous de drainages en leurs fonds sont utilisés, les plants finissent par être très à l’étroit. Les racines se noueront et feront une spirale autour du pot, puis finiront par succomber à la pourriture ou la strangulation.

Le contrôle du système racinaire grâce à l’air libre consiste à se débarrasser d’un tiers du volume racinaire de base, puis de rempoter. Les nouvelles racines se développeront, tout comme la plante continuera à le faire, sans être menacée par la maladie. Il vaut mieux faire cela quelques jours après avoir pris les clones. Les plantes se seront bien remises et une diminution du feuillage permettra de demander moins de nutriments en provenance des racines convalescentes.

Problèmes Racines De La Plante De Cannabis

Les airpots et pots géotextiles cautérisent les racines apicales dominantes avec un léger film d’air alors qu’elles cherchent à s’échapper du milieu de culture. Cela empêche les racines d’atteindre les bords du pot, et de ce fait, permet à la plante de passer plus de temps dans un même pot (plutôt que de devoir tailler les racines une fois par mois, comme avec un pot classique.)

Finalement, le pot finira par être rempli de trop grosses et trop épaisses racines, et former une boule de racines nouées. À ce point, beaucoup de cultivateurs choisiront de débuter un nouveau pied mère.

Dans les deux cas, si vous n’êtes pas certain de la condition racinaire de vos plantes, attendez quelques heures après l’arrosage, une fois que l’excédent d’eau aura été drainé. Cela vous assurera d’avoir un milieu de culture qui ne s’effondre pas entre vos mains, car il aurait été trop sec ou saturé.

Retournez le pot et retirez-le délicatement afin d’exposer l’œuvre des racines souterraines. Si les racines commencent à suivre la forme du pot, il est temps de les contrôler grâce à l’air libre. Si elles ne sont pas visibles, replacez-les simplement et avec douceur, au sein de leur pot. Faites bien attention à déranger le moins possible les racines.

Les signes révélateurs d’un pot trop étroit ?

  • On trouve des signes de brûlures nutritives ainsi que de carences.
  • La croissance de la plante ralentit fortement et elle perd en vigueur.
  • On trouve des signes généraux de maladie ou de déséquilibre du pH qui ne répondent pas aux amendements.

Si vos pieds mère répondent étrangement après des semaines de croissance saine, dépotez-les et inspectez le système racinaire.

Air Pruned vs Root Bound Cannabis Plant

TOUJOURS EN CROISSANCE

Les pieds mère doivent toujours être conservés en phase de croissance. Cela signifie qu’ils devront toujours recevoir plus que 12 heures de lumière par tranche de 24 heures. S’ils se trouvent dans des chambres de croissances, ils recevront le standard 18/6 jour/nuit des cycles de croissance. S’ils sont dans un espace qui leur est réservé et que vous souhaitez faire face à un développement ralenti, un cycle 14/10 jour/nuit les maintiendra en croissance, mais ralentira cette dernière. Si vous souhaitez obtenir plus de clone aussi vite que possible, passez à 18/6 pour une croissance accélérée.

Les mêmes règles s’appliquent que pour le maintien d’un plant en croissance que pour la croissance traditionnelle. Une lampe aux halogénures métalliques se servira de son spectre bleu pour promouvoir une croissance idéale. Si vous cultivez de manière biologique, changez votre milieu à chaque contrôle grâce à l’air libre pour renouveler la nourriture disponible.

Les pieds mères sont un superbe moyen d’atteindre qualités et performances constantes à partir de votre cannabis favori. Lorsque les soins adéquats leur sont prodigués, ils peuvent produire des clones pendant des décennies.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander