La greffe est une ancienne pratique de l’horticulture qui permet à plusieurs plants d’une même variété de se développer à partir d’une seule plante mère. Et bien que cette pratique soit courante parmi les jardiniers expérimentés, la greffe n’est pas tant répandue chez les cultivateurs de cannabis. Dans cet article, nous vous montrons comment greffer des plants de cannabis, et essentiellement, comment cultiver plusieurs variétés à partir d’un seul ensemble de racines.

QU’EST-CE QUE LA GREFFE ?

Le fait de greffer implique de se munir de la partie supérieure d’une plante (connue sous le nom de greffon), et de l’attacher à une autre plante (connue sous le nom de porte-greffe).

La greffe est une manière asexuée de propager les plantes, ce qui signifie que les plantes propagées préserveront toutes les caractéristiques de la plante dont elles proviennent (tout comme un clone préserve les caractéristiques de sa mère). Par la même occasion, elles se muniront également de certaines des caractéristiques du porte-greffe.

Comment Greffer Des Plantes De Cannabis

Les jardiniers opteront pour la greffe dans le cas de plantes qui ont du mal à s’enraciner comme il le faudrait. En greffant sur une plante ayant un système racinaire plus fort et déjà en place, vous serez à même de préserver la vie du greffon, qui sans cela aurait pu ne pas survivre.

La plupart des plantes ligneuses peuvent être greffées. Cependant, ce processus est complexe, demande beaucoup de travail, et requiert généralement une bonne dose de connaissances en horticulture. C’est pourquoi il est souvent réservé aux jardiniers les plus expérimentés.

Le processus de greffe remonte à plus de 4 000 ans, en Chine ancienne et en Mésopotamie. Et même s’il n’est pas forcément populaire chez les cultivateurs de ganja, les plants de cannabis sont parfaitement adaptés à cette technique.

QUELS SONT LES AVANTAGES DE LA GREFFE DE CANNABIS ?

Il y a beaucoup d’avantages à greffer du cannabis. À savoir :

PLUS DE VARIÉTÉS, MOINS D’ESPACE

À partir du moment où vos greffons sont compatibles avec votre porte-greffe, vous pourrez en effet cultiver plusieurs variétés de cannabis sur une même plante. C’est particulièrement pratique pour les cultivateurs de marijuana qui doivent travailler dans un espace limité ou réduit. Au lieu de serrer plusieurs plantes dans un seul petit espace de culture, vous serez à même de cultiver plusieurs variétés dans un espace plus restreint.

UNE POLLINISATION OPTIMISÉE

Les plants de cannabis ne se pollinisent pas seuls (à moins d’avoir cultivé des hermaphrodites). Ce qui signifie que les plants femelles ont souvent besoin d’être cultivées près d’un mâle afin d’être pollinisées et de produire des graines. Malheureusement, tous les cultivateurs souhaitant sélectionner eux-mêmes leurs variétés de cannabis ne peuvent pas forcément cultiver un mâle à proximité de leurs femelles (cela peut être dû à de nombreuses raisons, mais généralement, c’est l’espace qui pose problème). Grâce à la greffe d’un greffon mâle sur un porte-greffe femelle, ces sélectionneurs peuvent s’assurer que leurs femelles soient pollinisées correctement, même en travaillant dans des espaces confinés.

CHOISIR LE BON PORTE-GREFFE

Certains plants sont presque destinés à devenir des porte-greffes. En tant que cultivateur de cannabis, vous tomberez occasionnellement nez à nez avec un phénotype qui développera rapidement des racines fortes et qui semblera ultra résistant aux maladies et aux moisissures, ou même aux invasions parasitaires. Ce genre de plantes fait de parfaits porte-greffes. Si vous vous trouvez avec un phénotype possédant ce genre de caractéristiques, envisagez-le en tant que base de culture pour une autre variété plus fragile. Rappelez-vous, votre greffon conservera les caractéristiques du plant d’origine, mais il prendra également les caractéristiques du porte-greffe.

PERPÉTUER DES CLONES

Le clonage du cannabis possède toutes sortes d’avantages. Malheureusement, le clonage soumet vos plants à beaucoup de stress, et tous les phénotypes ne géreront pas le stress de la même manière. Alors que certaines plantes produiront peut-être de superbes clones, d’autres auront peut-être du mal à s’enraciner et ne se remettront jamais du stress infligé par le clonage. D’autres seront peut-être simplement trop fragiles pour endurer l’intégralité du processus de clonage. C’est en cela que la greffe brille vraiment. Tentez de prendre des greffons de ces variétés difficiles à cloner, et propagez-les sur un porte-greffe particulièrement résistant. Vous découvrirez sûrement qu’avec un porte-greffe particulièrement fort, vos clones auront ce qu’il leur faut pour se propager et bien se porter.

RÉPARER LES RACINES ENDOMMAGÉES

Si vous cultivez en extérieur, il y a de fortes chances pour que vous fassiez, à un certain point, face à des conditions de culture difficiles. Des tempêtes, des vents puissants, des pluies intenses, ou des invasions de parasites peuvent endommager vos plants, particulièrement sur la partie proche du sol. Heureusement, un bon moyen d’aider les plantes à se remettre de ce genre de dégâts est de planter des plantules autour des racines de la plante et de les greffer sur une plante plus vieille, juste au-dessus de ses blessures. Ce processus est parfois appelé l’amorçage, la greffe d’approche ou la greffe de pont.

TESTER DE NOUVELLES VARIÉTÉS

Un des plus gros avantages de la greffe de cannabis est qu’il vous permet de cultiver plusieurs variétés à partir d’une seule plante. C’est très utile lorsque vous souhaitez expérimenter avec de nouvelles variétés avec lesquelles vous n’êtes pas complètement familier. Plutôt que de s’investir dans l’intégralité de la culture d’une nouvelle variété, vous pouvez simplement prendre un clone ou une plantule, et le greffer sur un porte-greffe. À partir de là, vous pourrez laisser cette variété se développer jusqu’au moment de la récolte, et la tester avant de décider de l’inclure dans votre plantation pour de bon. Une fois de plus, c’est un vrai avantage pour les cultivateurs travaillant dans un espace limité.

COMMENT GREFFER DU CANNABIS

La greffe est généralement réservée aux cultivateurs les plus expérimentés. Pourtant, il n’y a pas de raison pour que les cultivateurs novices n’essaient pas eux aussi, de pratiquer la greffe chez eux, et de voir de superbes résultats. En fait, si vous avez déjà essayé de cloner du cannabis (ou n’importe quelle plante de ce type), vous ne devriez pas avoir de problème avec cette technique, les procédés sont très similaires.

Voici comment greffer du cannabis à la maison. Assurez-vous de bien lire les instructions plusieurs fois, avant de vous lancer. La greffe est un processus délicat, et vous devrez vous assurer de savoir parfaitement ce que vous faites avant de vous lancer.

CE DONT VOUS AUREZ BESOIN

  • Scalpel / lame de rasoir
  • Sécateur
  • Ruban de plomberie ou de greffe
  • Sacs plastiques refermables (des sacs ziplock extra-larges feront l’affaire)
  • Fil de jardinier
  • Verre d’eau
  • Planche à découper propre
  • Bouteille de pulvérisation contenant une solution nutritive de croissance (pH 6)

Objets De Cannabis De Greffe

MÉTHODE DE GREFFE DE CANNABIS : MÉTHODE ANGLAISE COMPLIQUÉE

La méthode anglaise compliquée est sans doute la méthode la plus populaire pour greffer des plants de cannabis, car malgré son nom, elle est simple et rapide. Voici comment elle fonctionne :

  1. Commencez par choisir un greffon depuis une plante saine, ainsi qu’un endroit sur un porte-greffe sain, afin d’y cultiver la greffe. Assurez-vous que la largeur du greffon et du porte-greffe soit égale. C’est la première étape vers un résultat concluant. Assurez-vous de n’utiliser que des plantes en croissance pour le greffage.
  2. Une fois que vous aurez choisi un greffon et une partie compatible où l’attacher sur le porte-greffe, il est maintenant temps de préparer les deux parties pour le nouveau membre. Commencer par retirer le feuillage de votre greffon, ne laissant que quelques feuilles au bout du membre. Faites-en de même pour le porte-greffe, en enlevant la plupart des feuilles sous le point de greffe. N’incisez ni votre donneur ni votre receveur pour le moment.
  3. Il est maintenant temps de séparer le greffon de votre plant donneur. Commencez par séparer la branche du plant avec une paire de sécateurs. Transférez-la rapidement vers une planche à découper propre. Maintenant, munissez-vous de votre rasoir ou scalpel, et faites une incision diagonale le long de la base de votre greffon. L’idée est de créer plus de surface pour que le greffon et le porte-greffe s’assemblent correctement. Une fois l’incision effectuée, placez le greffon dans un verre d’eau alors que vous préparerez le porte-greffe. Assurez-vous d’agir rapidement : moins votre greffon sera à l’air libre, mieux il se portera.
  4. Préparez maintenant votre porte-greffe. Vous devriez d’ores et déjà avoir retiré le feuillage de la zone de greffe. Munissez-vous donc de votre sécateur et coupez la branche un peu au-dessus de la zone de greffe. Puis, saisissez votre rasoir ou votre scalpel, et faites une incision diagonale correspondant à celle de votre greffon. Rappelez-vous que ces incisions doivent être le plus identique possible afin d’assurer que la greffe prend correctement. Passez rapidement à l’étape 5.

Greffer Du Cannabis

  1. Une fois l’incision faites sur le porte-greffe, vous devrez rapidement y attacher le greffon. Enlevez le greffon du verre d’eau, et pulvérisez le greffon et le porte-greffe avec la solution nutritive. Ensuite, rappariez les deux parties en prenant particulièrement soin du tissu interne à la branche. Vous devrez rapparier les branches autant que possible afin qu’elles adhérent autant que possible. Si vous remarquez que les incisions ne correspondent pas, remettez votre greffon dans l’eau, ajustez l’incision sur le porte-greffe, et retentez de les rapparier.
  2. Une fois que votre greffon et votre porte-greffe sont compatibles, pressez-les fermement l’un à l’autre et attachez les en vous servant de votre ruban de plomberie/greffe. Commencez par un petit morceau de ruban, simplement pour maintenir les branches ensemble. Puis, continuez avec un plus gros morceau de ruban, enrobant fermement le contour des incisions l’une à l’autre. Cela contribuera à empêcher à la fois l’air et la lumière de parvenir jusqu’aux incisions, et permettra au greffon et au porte-greffe de se lier correctement.
  3. Ensuite, munissez-vous de fil de jardinage et faites-le courir en entrecroisement le long du site de greffage afin de renforcer le lien entre le greffon et le porte-greffe. Vous devrez faire courir le fil de jardinage légèrement en dessous des incisions, puis un peu au-dessus de la zone de greffe.
  4. Une fois que votre greffon et votre porte-greffe seront fermement liés, vaporisez de la solution nutritive à l’intérieur du sachet plastique, déposez-le sur la nouvelle branche, et refermez-le presque complètement (assurez-vous de le laisser légèrement ouvert afin que la branche puisse respirer). Cela fera office d’environnement idéal à la propagation. Assurez-vous que le sachet ne rentre pas en contact avec les feuilles que vous aurez laissées au bout de votre greffon.

METTRE EN PLACE L’ENVIRONNEMENT IDÉAL POUR LE GREFFAGE

Comme vous pouvez l’imaginer, le greffage stresse énormément le greffon et le porte-greffe. Après tout, ce n’est pas ce que l’on peut appeler un moyen « naturel » de propagation de vos plants. C’est pourquoi vous devrez être certain que votre environnement corresponde aux besoins de vos plantes nouvelles et fragiles.

Premièrement, assurez-vous que vos lampes soient allumées 24/7 jusqu’à ce que la croissance redémarre sur votre greffon. À partir de là, vous pourrez diminuer doucement votre éclairage vers vos réglages favoris. De plus, si possible, essayez d’utiliser des éclairages doux (les T5 110 watts sont parfaites, mais d’autres sources d’éclairage doux feront également l’affaire).

Greffe Cannabis Plant

CHOISIR LES BONNES VARIÉTÉS À GREFFER LES UNES AUX AUTRES

Le greffage peut être compliqué, car toutes les espèces de plantes ne sont pas forcément compatibles les unes aux autres. Heureusement, ce n’est pas un problème dans notre cas, car toutes les variétés de cannabis proviennent de la même famille de plantes, et devraient être à même de se greffer les unes aux autres.

La chose à vraiment garder en tête en matière de greffage de cannabis, c’est le temps de floraison. Assurez-vous de greffer des variétés de cannabis possédant des temps de floraisons similaires. Sinon, vous ferez peut-être face à des carences, car les plants qui fleurissent demandent des nutriments différents de ceux qui sont encore en croissance.

À part cela, le greffage n’est vraiment pas si compliqué. Tout ce qu’il faut, c’est un processus solide (vous l’avez ci-dessus), de la patience, et un peu d’entraînement. Alors, essayez cette méthode dès maintenant et lancez-vous dans le greffage dès aujourd’hui !

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander