Aimeriez-vous suivre les pas de Mr Miyagi et cultiver un arbre bonsaï à la beauté farouche ? Aimeriez-vous créer un arbre de cannabis bonsaï, qui vous apportera des présents sous forme de cannabinoïdes tout en apaisant votre âme ? Eh bien, ne cherchez plus, les arbres de cannabis bonsaï sont là, ils sont magnifiques et oui, ils sont réels. De nombreux cultivateurs peuvent purifier le mal de leur âme en se lançant dans la culture de cannabis bonsaï.

Bonsaï signifie littéralement « planté dans un récipient » en japonais. Le cannabis, comme nous le savons tous, peut aussi pousser dans des récipients, comme des pots. Les arbres bonsaï sont de petites créatures très intrigantes, car ils ressemblent à de minuscules arbres, avec des feuilles minuscules, et qu’ils vivent pendant très longtemps. Pour s’épanouir, les bonsaïs ont besoin d’être taillés, arrosés et de recevoir tout l’amour qu’ils méritent. La magie de la culture des bonsaïs tient dans la quantité minimale de terre dont ils ont besoin pour s’épanouir. De petits pots, avec peu de terre, voilà la voie du bonsaï.

Bonsai Cannabis

Alors comment pouvez-vous cultiver un plant de cannabis bonsaï ? Eh bien, si vous connaissez les méthodes ScrOG ou LST, vous pouvez les utiliser de manière créative. Quand le plant grandit, vous devez modeler cette croissance en attachant vers le bas les branches latérales, pour qu’elles poussent dans la direction désirée. Si vous êtes en panne « d’idées de forme pour les branches du plant de cannabis », roulez un gros joint, allumez-le et écoutez votre voix intérieure spirituelle. Mais la branche centrale peut aussi être modelée de façon très créative. Vous pouvez planter un tuteur dans la terre et attacher la branche dans la direction désirée, pour qu’elle pousse autour du tuteur, ce qui vous donnera une belle tige enroulée. Il existe de nombreuses méthodes architecturales que vous pouvez mettre en place, il faut juste vous rappeler de ne pas trop rapprocher les branches entre elles, sinon les feuilles n’auront pas assez de lumière et vous risquez les moisissures.

Comme le cannabis est une plante annuelle, nous récoltons en général le plant entier une fois la floraison effectuée et nous plantons de nouveaux pieds pour la « saison » suivante, à partir de clones ou de graines, mais il est possible de garder le pied en vie pour produire floraison après floraison sur la même tige. Voilà comment faire. Une fois que le plant est prêt à être récolté, vous coupez simplement le tiers supérieur du plant, là où toutes les grosses têtes poussent. Pour le tiers du milieu, taillez les vieilles feuilles jaunes et gardez les grosses feuilles vertes. Le tiers inférieur du plant ne doit pas être touché, mais vous pouvez éliminer les feuilles jaunies. Le tiers inférieur du plant abrite de petites têtes, mais n’y touchez pas. Il est crucial de garder les petites têtes, car elles lanceront le processus de régénération.

Une fois que c’est fait, replacez le pied en phase végétative, donnez au plant 18+ heures de lumière et de bonnes quantités d’azote pour provoquer le processus de croissance végétative. De plus, prenez en considération le fait que le plant n’aura pas besoin d’autant d’eau qu’en floraison, donc arrosez une fois et attendez que la terre sèche.

Ce processus de régénération est parfait pour créer un vrai chef-d’œuvre de bonsaï. Le fait de savoir si cette technique pourrait être utilisée pour créer de bonnes têtes fait débat, car il y a une potentiellement diminution de la puissance après chaque floraison.

Imaginez-vous en train de plier et modeler le pied, qui poussera dans des directions intéressantes, imaginez-vous cultiver un plant de cannabis bonsaï avec une grosse tige en tourbillon, ce serait légendaire. Alors créez votre propre arbre de cannabis bonsaï et purifiez votre âme avec tous les bienfaits qu’il vous apportera.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander