Cultiver du cannabis à l’aide de la méthode de récolte perpétuelle sous-entend que vous allez avoir une sacrée réserve de têtes. Utiliser cette méthode nécessite simplement un peu plus d’espace que la normale, un peu plus de matériel et un bon sens du timing. Une fois que vous vous serez lancé dans cette entreprise, vous réaliserez à quel point il est simple d’avoir un stock infini tout le long de l’année.

Dans les grandes lignes, la récolte perpétuelle, c’est lorsqu’un groupe de plants est récolté dans un espace en floraison, puis remplacé immédiatement par des plants qui viennent de terminer leur végétation dans un espace différent. L’espace de végétation est ensuite de nouveau garni avec des clones ou des plantules fraîchement germées. Une fois que vous aurez maîtrisé le timing, il est possible d’avoir une récolte toutes les 8–12 semaines, en fonction du temps de floraison de vos variétés.

VÉGÉTATION ET FLORAISON SÉPARÉES

Les plants en période végétative ou de floraison sont exposés à différentes sortes et quantités d’éclairage. À l’exception des autofloraisons, il est impossible d’avoir des plants adultes et jeunes dans le même espace. La solution, c’est d’avoir deux zones de cultures différentes, ou un seul espace de culture bien séparé en deux espaces distincts. Deux pièces, deux tentes, deux armoires : bref, vous comprenez l’idée. Le tout doit toujours être en train de tourner, c’est-à-dire qu’il s’agit d’avoir une pièce en végétation, et l’autre en floraison.

POURQUOI FAIRE UNE RÉCOLTE PERPÉTUELLE ?

L’expérience de la récolte perpétuelle à deux avantages distincts. D’abord et principalement, c’est de ne plus jamais être en manque de marijuana. Grâce aux nombreux hybrides modernes, la période de maturation est désormais de seulement 8 semaines. Cela signifie une nouvelle fournée de têtes fraîches tous les deux mois. Ne plus en avoir dans ses réserves et devoir se résoudre à en acheter peut vraiment être ennuyeux et faire un trou dans votre portefeuille en un rien de temps. Alors, avec quelques efforts supplémentaires et un bon sens du timing, vous pourrez avoir jusqu’à 6 récoltes par an.

Ensuite, c’est une assurance contre les désastres. Si la malchance s’abat sur votre espace de floraison et que vous perdez toute votre récolte pour une raison ou une autre (comme des têtes malades, des pourrissements de racines, un empoisonnement accidentel suite à un mauvais calcul des nutriments ou du pH, etc.), alors vous aurez en votre possession de quoi vous sauver rapidement avec les plants de votre espace de végétation et vous n’aurez pas besoin de tout recommencer à zéro. Perdre quelques semaines est une situation gérable, mais perdre 10 semaines de boulot risque de tuer votre motivation.

Avantages De La Récolte Perpétuelle

OUI BON, C’EST PLUS CHER, MAIS…

Bien évidemment, il y a des coûts supplémentaires à cela, mais ils ne seront pas doublés puisque les plants en phase végétative nécessitent moins de choses pour bien se développer. Des pots plus petits dans un espace plus restreint avec un éclairage plus faible comme celui des T5 par exemple, nécessitent moins de ressources pour subsister. Mais il y a toujours des coûts supplémentaires, et il y aura une augmentation générale de la consommation électrique, des nutriments et moyens de culture à prendre en considération. Le prix du matériel supplémentaire s’amortira en fin de course, car vous aurez des jarres remplies de têtes à longueur de temps.

Il va sans dire que des récoltes perpétuelles signifient qu’il vous faudra y consacrer plus de temps. Entretenir deux fois plus de plants nécessitera que vous soyez encore plus attentif à chaque étape. Un espace de végétation perpétuelle va typiquement et fréquemment nécessiter du palissage ou de l’étêtage ainsi que diverses autres actions pour encourager une croissance vigoureuse. Mais qui n’aime pas s’éprendre d’attention et d’amour avec ses petits plants adorés ?

Oulaaaahhh, trop de têtes ! Une récolte perpétuelle peut souvent résulter en un trop-plein de têtes lorsqu’une récolte est séchée et prête à être consommée. Cela va sûrement vous pousser à développer de nouveaux emplois de vos têtes fraîches. Un surplus peut se traduire par la confection de hasch, de produits comestibles et d’innombrables sortes d’extractions dignes d’un véritable scientifique du cannabis.

COMMENT FAIRE CETTE FAMEUSE RÉCOLTE PERPÉTUELLE ?

Créez deux espaces. Logiquement, votre espace pour la végétation peut être plus petit alors que celui de floraison nécessitera plus d’espace pour laisser les plants s’étendre à leur guise.

Bien entendu, la taille de chaque espace est relative à l’espace globale que vous possédez. Une petite et une grande tentes sont formidables si vous avez une pièce en plus à disposition, mais une armoire avec un plus petit espace hermétique à la lumière suffira tout autant. Configurez respectivement chaque espace pour des croissances végétatives et la période floraison.

LA PREMIÈRE RÉCOLTE

La première récolte prendra le même temps que d’habitude pour passer de la végétation à la floraison, mais une fois le premier cycle de végétation terminé, l’aventure commence.

  • Créez des plants pour l’espace végétatif à l’aide de graines ou de clones. Lorsqu’ils ont atteint la bonne taille, placez-les pour la floraison dans l’autre espace dédié à cela.
  • Préparez immédiatement d’autres plants – des clones ou des graines fraîchement germées pour les implémenter à votre espace de végétation.
  • Après 8 semaines d’amour et d’eau fraîche, les fleurs seront de nouveau prêtes à être récoltées et les plants de remplacement sont prêts à prendre leur place.

Récolte perpétuelle

RELANCER

Selon la taille de votre installation, relancer un nouveau cycle peut se faire en une seule après-midi.

  • Récoltez les plants existants de l’espace de floraison.
  • Retirez les pots et nettoyez l’espace.
  • Remplissez l’espace de floraison avec ceux de l’espace végétatif.
  • Remplissez de nouveau l’espace végétatif avec un nouveau lot de graines ou de clones.
  • Relancez l’opération autant de fois que vous le souhaitez.

Les récoltes perpétuelles nécessitent que deux endroits tournent constamment afin que les plants frais puissent être exploités dès lors qu’ils sont prêts. Suivez ces conseils pour une installation efficace.

METTRE EN PLACE L’ESPACE VEG’

  • Durant la phase végétative, les plants sont plus petits et consomment moins d’espace et de ressources. Ainsi, une zone plus restreinte avec un éclairage moins intense que celle de floraison fera l’affaire. Par exemple, vous pourriez avoir une armoire avec une étagère supérieure où les plants de floraison compléteraient leur cycle, pendant que ceux en végétation poussent tranquillement en dessous.
  • Si vous opérez ainsi, et que vous avez un espace délimité en deux pour une utilisation deux-en-un, assurez-vous que chaque partie soit bien hermétique à l’éclairage de l’autre. La pollution lumineuse durant la période de cycle de pénombre de la floraison peut engendrer une piètre croissance et des plants mollassons, voire stimuler et résulter en des plants hermaphrodites ou qui retournent directement en phase végétative.
  • Privilégiez un nombre accru de petits plants plutôt que quelques-uns assez gros. Cela raccourcit la période végétative tout en permettant à l’espace de culture de voir sa canopée se développer allègrement.

METTRE EN PLACE L’ESPACE DE FLORAISON

  • La zone de floraison doit être complètement hermétique à la lumière. Encore une fois, la pollution lumineuse peut endommager et mettre un terme à tous vos efforts.
  • Le contrôle de la température, de l’humidité et une bonne circulation de l’air sont tous les trois très importants, surtout dans des espaces restreints. Une température trop chaude ou trop froide peut impacter la formation des têtes, tandis qu’une forte humidité et une mauvaise circulation de l’air peut encourager le développement de moisissures. Achetez dès le début tout le matériel nécessaire pour éviter les problèmes de températures et achetez au passage un bon ventilateur oscillant.
  • Avec le cannabis, et surtout les hybrides contemporains riches en terpènes, l’odeur peut être très forte. Si la discrétion est votre priorité, assurez-vous d’avoir des systèmes d’extraction et des filtres à charbon qui fonctionnent efficacement.

Phase Végétative Floraison

LE TIMING DÉPENDRA DE VOS VARIÉTÉS

Le timing est capital et il dépendra de vos expériences antérieures, surtout avec les variétés que vous avez choisies. Lorsque les plants sont récoltés, il est préférable d’avoir des plants en végétation d’une taille idéale pour les ajouter immédiatement à votre espace de floraison. Obtenir des plants de la bonne taille au bon moment sous-entend de connaître les caractéristiques de vos variétés en culture. Certaines peuvent pousser tellement vite que 8 semaines de vég’ ne seront pas nécessaires et que l’espace de végétation devra être mis en pause pendant un moment. Certaines peuvent au contraire, avoir besoin de 8 semaines pour atteindre une bonne taille et pouvoir être mise sur un cycle en 12/12 – un véritable monde de phénotypes s’ouvre à vous.

Les variétés avec une période de floraison réduite sont parfaites pour cette méthode de culture. De nombreuses variétés modernes vont mûrir en 8 semaines, et 8 semaines suffisent amplement pour obtenir des plants ayant eu une bonne période végétative. Une récolte en 8 semaines signifie également que vous pouvez remplir votre espace tous les deux mois, ce qui est assez rentable, non ?

Si vous souhaitez malgré tout cultiver des sativas qui mûrissent moins rapidement comme les variétés Haze par exemple, alors la fréquence de récolte descendra à 4 par an à cause de leur période de floraison qui dure souvent 12 semaines. Cela sous-entend également que la période de végétation sera plus courte et donc, vous économiserez du temps et de l’argent pendant les temps de pause de votre espace de végétation.

Sinon, vous pouvez changer le planning d’éclairage dans l’espace de végétation à un cycle de 12/12 lorsque les plants sont assez grands et leur donner ainsi une longueur d’avance sur leur floraison grâce à cette étape de pré-floraison. Ensuite, vous pouvez simplement remettre l’éclairage de l’espace de végétation sur un cycle en 18/12 et préparer un nouveau lot de plants.

EXCEPTIONS À LA RÈGLE

Les espaces séparés ne sont pas nécessaires si vous avez des plants autofloraison étant donné que les plants jeunes ou mûrs sont tous soumis au même régime de lumière. Ce pourquoi, ajouter quelques jeunes plants dans les espaces disponibles entre les plants plus vieux, ou autour du périmètre où la lumière est plus faible, peut potentiellement leur donner une longueur d’avance.

Le cycle complet de vie de la plupart des variétés à autofloraison est de 8–10 semaines, ce pourquoi l’exploitation d’un espace de végétation devient sans importance. Vous pouvez cultiver de la graine à la fleur en la même période de temps qu’avec des récoltes perpétuelles. La plupart des variétés à autofloraison modernes ont une contenance en cannabinoïdes en lien avec celle des cultivars photopériodiques, et il ne faut pas s’inquiéter au sujet de la qualité de ces graines.

En plus d’avoir un roulement assez rapide avec les autoflos, il y a également un autre moyen d’accélérer les choses si vous gérez des variétés photopériodiques féminisées. Lorsque les graines ne reçoivent que 12 heures d’éclairage à partir de la germination, elles passent directement en floraison. Toute la phase de croissance végétative est donc supprimée, ce qui permet de mieux gérer la hauteur des plants. La floraison directement à partir de la graine sous-entend qu’il n’y a pas besoin d’espace pour la croissance, mais peu de variétés apprécient vraiment ce genre de méthode.

UNE RÉCOLTE PERPÉTUELLE N’EST PAS JUSTE UNE APPELLATION QUI SONNE BIEN

Avec deux espaces bien équipés, ou une commode également bien ordonnée avec quelques heures supplémentaires passées sur l’élaboration et l’entretien de votre culture, la récolte perpétuelle peut permettre à n’importe quel cultivateur d’obtenir une quantité infinie de têtes toutes les 8 semaines. C’est une façon idéale de tester toutes sortes de variétés pendant l’année, et trouver celle qui correspond le mieux à votre culture et vos désirs.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.