La plupart des cultivateurs parmi nous ont l’habitude de couper leurs plants de cannabis une fois récoltés, car il sont arrivés au bout de leur cycle de vie et nous ont donné des fleurs fraîches, magnifiques et puissantes. Cependant, il existe une méthode, peu connue ou pratiquée, qui peut vous donner des récoltes multiples à partir d’un seul plant. Ça vous semble étrange ? Cette méthode est appelée la régénération est consiste à faire repasser votre plant en phase végétative (d’où la re-végétation). Dans certaines situations, ceci peut être très utile, par exemple quand vous ne pouvez pas faire de nouveaux clones ou graines et que vous devez utiliser le même plant pour une récolte de têtes, ou qu’un spécimen particulier a montré un bon potentiel et de bonnes caractéristiques et que vous voulez en faire un clone même en période de floraison. Certains ont fait l’expérience de la re-végétation par accident à cause d’une fuite de lumière durant la période de floraison – leurs plants se sont remis à grandir. Nous vous montrons ici comme le faire à volonté et quels sont les avantages et inconvénients attendus.

COMMENT RE-VÉGÉTER VOTRE PLANT DE CANNABIS

Tout d’abord, reg-végéter vos plants préférés n’est pas une technique pour les débutants. Vous ne devriez pas essayer de le faire pour vos première cultures car cela peut être difficile et il vous faut toujours garder à l’esprit que cette méthode est très stressante et pas naturelle pour vos plants.

La régénération du plant choisi commence quand vous récoltez les fleurs. Pour le refaire passer dans la période végétative de son existence, vous ne récoltez que la plupart des fleurs. Laissez les petites feuilles et fleurs du tiers inférieur du plant et quelques grosses feuilles dans les sections du milieu. Cela devrait ressembler à un squelette de plant si vous le faites bien. C’est dur de laisser les petites têtes sur le plant mais elles sont nécessaires pour stimuler la croissance végétative et elles n’ajoutent pas grand-chose au poids sec de votre récolte. Après ceci, vous rincez les racines et, si possible, les examinez et taillez toutes les racines défaillantes.

Maintenant, vous pouvez transplanter dans un nouveau pot avec de la terre fraîche. Vous pouvez ajouter des bactéries et additifs dans le mélange de terre si vous voulez pour stimuler encore plus le processus de re-végétation. À cette étape, vous devez mettre votre demoiselle sous 20-24 heures de lumière, pour qu’elle repasse en phase végétative. Une fois qu’elle a totalement récupéré, vous pouvez repasser à 18 heures de lumière, comme vous le feriez normalement. Votre plant est en mode stress et choc et elle produira des mutations étranges au cours des deux premières semaines, comme des feuilles rondes. C’est complètement normal pour le processus de régénération et une croissance plus normale devrait survenir après environ deux semaines. Ceci signifie qu’il vous faut aussi faire très attention en arrosant ou apportant des nutriments car vous ne devez ni sur-arroser ni sur-alimenter votre bébé.

Après quelques semaines, votre plant est de nouveau prêt à repasser en floraison. Taillez les feuilles étranges et laissez votre expérimentation se reposer un peu, puis passez au cycle lumineux 12/12. Ceci peut vous permettre d’économiser du temps en comparaison d’un cycle complet de la graine à la récolte.

COMMENT RE-VÉGÉTER VOTRE PLANT DE CANNABIS

AVANTAGES POTENTIELS ET RISQUES

Les bienfaits de la régénération de vos plants de cannabis peuvent être nombreux si c’est réalisé correctement ; vous n’avez pas besoin de nouvelles graines ou de clones, cela peut économiser du temps, la croissance d’un plant re-végété est parfois plus buissonneuse et cette méthode peut préserver des gènes spécifiques aux performances que vous aimez. Mais vous l’avez noté, il y a beaucoup de « si », n’est-ce pas ? Malheureusement,beaucoup de choses peuvent mal tourner et en général les plants re-végétés ont tendance à donner des rendements bien plus faibles à chaque récolte successive, ont souvent des tendances hermaphrodites, la qualité et la puissance sont souvent réduites et le stress qui accompagne ce processus force le plant à passer par une longue récupération (qui peut éliminer l’avantage du temps). De plus, la régénération ne fonctionne pas avec toutes les variétés et tous les spécimens de cannabis.

C’est à vous de décider si vous voulez essayer cette technique. Les cultivateurs expérimentés peuvent tirer beaucoup de bénéfices de la re-végétation mais vous avez bien vu tout ce qui peut très mal tourner. Peut-être que vous pouvez essayer par vous-même de régénérer un de vos plants dans la prochaine culture pour voir les risques et potentiels de cette méthode de culture de vos propres yeux.

LA REVÉGÉTATION ACCIDENTELLE

Revégéter son cannabis après l’avoir récolté semble relativement compliqué, mais saviez-vous qu’il est possible de revégéter son cannabis par accident en manquant de prudence ? C’est arrivé à un tas de personnes, et cela fut une surprise pour la majorité d’entre eux. Voici comment cela peut arriver, comment l’empêcher, et que faire si cela arrive à vos plantes.

COMMENT A LIEU LA REVÉGÉTATION ACCIDENTELLE ?

Lors d’une culture de cannabis en intérieur, même la moindre petite fuite de lumière peut perturber la période de floraison et faire repartir vos plantes en phase de croissance. Voici les sources de fuites de lumière les plus communes :

  • Un minuteur défectueux
  • Une fuite de lumière au niveau des fenêtres, fermetures éclairs, ports ou trou de punaise
  • Un cultivateur anxieux qui « jette seulement un œil une seconde » à ses plantes durant la période de nuit
  • Des indicateurs de lumière électronique au sein de la tente ou de la salle de culture

En extérieur, la revégétation accidentelle peut avoir lieu si vous plantez la plante trop tôt. Les plantules qui sont mises en extérieur avant l’équinoxe du printemps, lorsque les nuits durent plus de 12 heures, peuvent commencer à fleurir immédiatement. Ensuite, alors que les jours s’allongent que les nuits deviennent plus courtes, elles retourneront en phase de croissance et les mêmes étranges feuilles commenceront à apparaître que celles se trouvant sur les plants ayant été revégétés par choix.

Si cela vous arrive : pas de panique. Mère nature s’occupera de vos problèmes sans plus attendre. Rapidement, vos feuilles reprendront une allure normale et une forme classique de feuille de cannabis, puis elles commenceront à fleurir plus tard dans l’été.

COMMENT A LIEU LA REVÉGÉTATION ACCIDENTELLE ?

COMMENT EMPÊCHER LA REVÉGÉTATION ACCIDENTELLE EN INTÉRIEUR ?

Pour pouvoir corriger les fuites de lumière dans une tente de culture, allumez toutes les lumières de la pièce, entrez dans la tente, et refermez-la. Si vous pouvez voir de la lumière, ne serait-ce que d’un trou d’épingle, alors cela peut affecter vos plantes. Couvrez, toute fuite avec du scotch noir pour sceller la tente. Vous aurez peut-être aussi besoin de couvrir les fermetures. Si votre ballast ou vos ventilateurs ont des LED lumineuses, placez-les en-dehors de la tente ou couvrez-les de scotch noir.

Pour les chambres de cultures, vous devrez faire la même chose, mais vous devrez jeter un œil aux fenêtres, aux espacements de portes, et au système de ventilation.

Vérifiez vos minuteurs plutôt deux fois qu’une. Assurez-vous qu’ils soient réglés et fonctionnent correctement. Avec un minuteur mécanique, il vous suffit d’y brancher une simple lampe de bureau et de tourner le minuteur à la main pour voir si la lumière allumée ou quand elle s’éteint.

Si vous avez la mauvaise habitude de jeter un œil à vos plants durant les périodes de nuit, apprenez à être plus patient. Il n’y a rien qui ne puisse attendre quelques heures. Les cadenas sont utiles pour garder les curieux illuminés loin de vos plantes.

Pour minimiser les chances de fuite de lumière en intérieur, réglez le minuteur pour que la période de nuit corresponde presque à la nuit du monde réel. Cela n’empêchera personne d’appuyer sur un interrupteur, mais cela vous permettra de garder votre tente ou votre pièce aussi sombre que possible.

QUE FAIRE EN CAS DE REVÉGÉTATION ?

Premièrement, respirez et détendez-vous. Tout va bien se passer pour vos plantes. Trouvez la source du problème et tout devrait revenir à la normale en deux semaines maximum. Plus longtemps elles auront revégété, plus longtemps il leur faudra pour fleurir à nouveau. Si vous souhaitez accélérer leur recouvrement, laissez-les dans l’obscurité totale pendant 24 à 48 heures.

Notez que certains cannabis ne savent pas très bien supporter le stress du passage de la floraison, à la croissance puis de retour à la floraison. Dans de très rares cas, une plante peut devenir hermaphrodite et se mettre à produire des sacs de pollen. Inspectez soigneusement vos plantes près des têtes pour rechercher des sacs jaunâtres qui ressemblent à de minuscules bananes. Parfois, ils aiment se cacher derrière la tête, près de la tige ou au centre des fleurs, alors regardez très attentivement. Si vous en trouvez quelques-uns, pincez-les avant qu’ils n’aient le temps de s’ouvrir, de libérer du pollen et d’ensemencer vos plantes. Si vous en trouvez beaucoup sur une plante, il sera peut-être préférable de vous en débarrasser avant qu’elle ne puisse faire des dégâts.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.