Vous pouvez tout à fait commencer la culture de vos plants en intérieur puis les transférer plus tard en extérieur. Le faire est sensé si vous voulez commencer vos plants d’abord dans un environnement sûr et contrôlé, puis, pour la floraison par exemple, les faire passer en extérieur pour qu’ils puissent profiter de la puissance du soleil pour un rendement optimal. Transférer les plants en extérieur peut aussi être une option si vous êtes à court de place mais que vous voulez cultiver vos plants à leur plein potentiel en extérieur.

Cependant, transférer vos plants de cannabis en extérieur, par exemple quand les plants sont en phase de croissance (végétative) et que vous voulez les passer en floraison, ou dans le cas où vous voulez continuer à les faire grandir en intérieur, tout ceci présente des difficultés que vous devez connaître. Alors parlons de ce que vous devez savoir pour transférer en toute sécurité vos plants en extérieur.

LES PIÈGES DU TRANSFERT DE PLANTS DE CANNABIS EN EXTÉRIEUR

À moins de cultiver des variétés autofloraison qui ne se soucient pas des heures de lumière et des cycles d’éclairage, la plus grande difficulté pour passer vos plants de cannabis en extérieur est en lien avec leurs heures naturelles d’ensoleillement. Au contraire de la culture en intérieur, où vous avez un contrôle sur votre durée d’éclairage, vous n’avez pas ce contrôle en extérieur. Comme les variétés non-autofloraison dépendent des cycles lumineux pour déterminer quand grandir et quand fleurir, les heures de soleil naturelles en extérieur doivent être prises en compte.

Il existe plusieurs scénarios possibles dans lesquels vous voulez transférer vos plants en extérieur, dans chaque scénario vous devez savoir comment la lumière naturelle en extérieur pourrait influencer votre culture.

SCÉNARIO : CROISSANCE VÉGÉTATIVE EN INTÉRIEUR ET TRANSFERT DES PLANTS EN EXTÉRIEUR POUR LA FLORAISON

Imaginons pour faciliter les choses un environnement de culture en intérieur typique dans lequel vous cultivez sous une lumière artificielle avec un cycle lumineux 18/6, comme dans une tente de culture ou une serre avec votre lampe et un minuteur.

cannabis croissance végétative interieur transfert extérieurPour la croissance végétative, vos plants peuvent en théorie rester indéfiniment sous le cycle de lumière 18/6. Tant que le cycle lumineux ne change pas, vos plants continuent à grandir et rien ne peut vraiment les empêcher de le faire.

Dans ce cas, un scénario typique dans lequel vous pourriez vouloir transférer vos plants en végétation vers l’extérieur pour la floraison pourrait être une fois que les plants ont atteint une certaine hauteur, disons 50cm environ.

La difficulté ici est qu’il vous faut mettre les plants en extérieur pour qu’ils se mettent à fleurir, et qu’ils restent en floraison sans interruption jusqu’à la récolte, ce qui prend typiquement 7-8 semaines. Pour que vos plants passent en floraison, il faut que la durée d’ensoleillement quotidienne soit suffisamment courte pour que les plants ne passent pas en « revégétation », ce qui influencerait négativement la croissance et les rendements du plant.

À partir du 21 juin, la durée du jour en extérieur diminue constamment jusqu’au solstice d’hiver le 21 décembre. Les heures de soleil disponibles chaque jour recommencent lentement à augmenter après décembre, avec un maximum d’heures de lumière du jour vers le 21 juin.

Vous avez plusieurs options pour fleurir du cannabis en extérieur après avoir cultivé en intérieur :

  • Vous transférez vos plants en extérieur à la fin de l’été ou au début de l’automne, quand les heures de lumière sont déjà assez courtes pour provoquer directement la floraison.
  • Vous transférez vos plants en extérieur tôt au printemps. Même si à cette période la durée du jour augmente graduellement, elle sera toujours suffisamment courte pour que vos plans fleurissent sans courir le risque de repasser en végétation. (Il est important de trouver le bon moment ! Si vous les sortez trop tard au printemps, vos plants repasseraient en végétation avant la récolte!)

Quand vous passez vos plants en extérieur pour la floraison, par exemple au printemps, vous devez éviter que vos plants commencent à fleurir, puis s’arrêtent et repassent en croissance végétative. (Parce que la durée du jour est devenue trop longue avec la progression du printemps). Quand vos plants repassent en végétation, c’est très négatif pour votre rendement !

Pour cette raison, vous devez passer vos plants en extérieur pour la floraison suffisamment dans l’année pour qu’ils puissent finir de fleurir et être prêts à la récolte à la mi-mai. Ce serait la date limite, sans quoi les plants repasseraient en végétation, ce que vous voulez éviter.

  • Vous attendez jusqu’à la fin juin pour passer vos plants en extérieur. À la fin juin, vos plants passeront toujours quelques semaines à grandir mais commenceront à fleurir quand l’été touche à sa fin et quand l’automne arrive avec ses journées plus courtes.

culture exterieur intérieur croissanceSCÉNARIO : CROISSANCE EN INTÉRIEUR ET TRANSFERT DES PLANTS EN EXTÉRIEUR POUR CONTINUER LA CROISSANCE

  • Si vous voulez continuer à faire « végéter » vos plants en extérieur, il y a des pièges similaires que ceux précédemment évoqués, sauf que vous voulez à présent transférer vos plants en extérieur pour qu’ils continuent à grandir, sans floraison prématurée.

Dans ce cas, il vous faut vous assurer qu’en extérieur la durée du jour soit suffisante pour permettre la phase de croissance végétative de vos plants.

  • De nombreux cultivateurs qui passent des plants en végétation en extérieur attendent la fin du mois de juin pour le faire. À la fin du mois de juin, juste après l’équinoxe de printemps, les heures de jour disponibles sont les plus longues de l’année, ce qui signifie qu’il n’y a aucun risque de floraison prématurée quand vous transférez des plants à partir d’un cycle 18/6.

Sachez que si vous voulez transférer en extérieur des plants en végétation à une autre période, disons au début du printemps ou à la fin de l’automne, ils commenceraient à fleurir, plutôt que de continuer à grandir.

  • Une autre option pour transférer vos plants en extérieur peut être d’ajuster votre cycle lumineux en intérieur pour les préparer au déménagement en extérieur. Ceci signifie que vous commenceriez à cultiver en intérieur, mais en suivant la photopériode naturelle des conditions d’extérieur. Disons qu’actuellement il y a 14 heures de lumière naturelle par jour, alors vous devez ajuster votre cycle d’éclairage en intérieur et le régler aussi sur 14 heures de lumière. Vous devez ajuster graduellement la durée de votre éclairage en intérieur de quelques minutes par jour pour maintenir la synchronisation des deux cycles (intérieur et extérieur). Ceci vous permettrait de placer vos plants en extérieur sans avoir les effets négatifs d’une différence soudaine dans la durée de la lumière.

Il y a beaucoup de raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir commencer des plants de cannabis en intérieur pour les déplacer en extérieur plus tard. Vous pourriez par exemple commencer des jeunes pousses en intérieur pour qu’elles soient protégées du froid en automne et en hiver. Au printemps, vos plants seraient prêts et impatients d’aller en extérieur pour se gorger de soleil et pousser à leur plein potentiel. Si vous connaissez les cycles naturels de lumière et la façon dont ils peuvent influencer la croissance de vos plants, vous pouvez alors les transférer en extérieur sans mauvaises surprises !

 

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander