Apprendre le monster cropping peut être bénéfique si vous voulez des récoltes continues sans avoir à garder un plant mère. Des clones de plants en floraison produisent des monstres de branches.

Si vous cultivez du cannabis, la situation suivante peut vous sembler familière : il n’y a pas un cm² dans votre tente qui n’est pas efficacement utilisé par vos plants pour recevoir toute la lumière possible. Certains plants sont en phase de végétation, quelques plants sont en floraison et il y a peut-être même un plant-mère géant, prenant beaucoup d’espace, d’énergie et d’air.

Il existe une technique appelée «monster cropping» qui peut vous aider à cultiver plus efficacement. En utilisant cette méthode, vous n’avez pas forcément besoin de garder un plant-mère pour garantir des récoltes en continu. Combiner cette méthode avec d’autres formes d’entraînement, comme une SCROG (Screen of Green) par exemple, peut vous aider à diminuer les coûts énergétiques tout en augmentant les rendements.

QU’EST-CE QUE LE MONSTER CROPPING ?

Le Monster Cropping est une technique d’entraînement relativement nouvelle, connue aussi sous le nom de Clones en Floraison. Elle se base sur le fait que des clones pris sur un plant en floraison pousse sous une forme extrêmement buissonneuse une fois repassés en croissance végétative. Le Monster Cropping peut également être utilisé avec succès dans la culture en extérieur ou en serre.

Les Avantages du Monster Cropping

L’un des principaux avantages du Monster Cropping est que les cultivateurs n’ont pas forcément besoin d’un plant-mère pour garantir des récoltes en continu. En prélevant simplement des clones sur vos plants déjà passés en floraison, vous pouvez faire passer tous vos plants en floraison et prélever sur eux la génération suivante de clones. Cette méthode permet d’utiliser l’espace, la lumière et l’air dont votre plant-mère a normalement besoin, pour produire de délicieuses têtes. Le deuxième avantage énorme du Monster Cropping est que les clones prélevés sur des plants en floraison poussent de manière très buissonneuse. Ils forment des tonnes de noeuds et de branches latérales.

Si vous avez déjà de l’expérience dans la culture du cannabis, vous avez peut-être déjà remarqué la différence substantielle entre un plant ayant très peu de branches latérales, branches qui sont très faibles, avec un plant produisant agressivement beaucoup de têtes et branches.

Beaucoup de branches latérales signifient beaucoup de têtes exposées à la lumière directe. Des rendements élevés sont une conséquence directe d’une distribution de la lumière homogène sur un nombre plus élevé de têtes.

COMMENT FAIRE LE MONSTER CROP

Si vous n’avez pas l’habitude de prendre des clones sur des plants de cannabis, il est préférable de faire des recherches à ce sujet avant de vous lancer dans des expériences avec le Monster Cropping. La principale différence est que vous prélevez vos boutures sur un plant en floraison et non en croissance végétative.

Quand on prélève des clones ou boutures, c’est une bonne stratégie que d’y aller franchement, en prélevant plus de clones que ce que vous avez l’intention de cultiver. Toutes vos boutures ne vont pas forcément s’enraciner, et le processus de réversion peut parfois échouer. C’est un équilibre à trouver, entre prendre le plus de clones possibles et laisser assez de matière sur le plant donneur pour garantir de hauts rendements. Les premières nouvelles feuilles produites par vos clones peuvent être déformées et avoir un aspect étrange. Ne vous en inquiétez pas. Si les clones survivent et semblent suffisamment sains, ils produiront des feuilles normales dès que le processus de réversion est accompli.

COMMENT REPASSER DES CLONES EN FLORAISON VERS LA CROISSANCE VÉGÉTATIVE

La fenêtre de tir optimale pour prélever vos «Monster» boutures est environ à 2-3 semaines après être passé dans un cycle de lumière 12/12. Quand vous voyez la formation des premières têtes, il est temps de prélever vos boutures. Placez-les dans un verre d’eau pendant un moment pour s’assurer que l’air n’entre pas dans le système vasculaire. Ensuite, repassez simplement vos clones dans le cycle de lumière que vous préférez pour la végétation, à savoir 18/6, 20/4 ou 24/0. Vous n'avez pas besoin de beaucoup d’intensité lumineuse à ce moment. Des CFLs avec un spectre lumineux lumière du jour ou «blanc chaud» sont adaptées. Si vous éliminez les têtes de vos clones à ce moment, ils repasseront en phase végétative.

Monster Cropping

LES MÉTHODES D’ENTRAÎNEMENT CAUSENT DU STRESS

Le Monster Cropping et toutes les autres méthodes d’entraînement provoquent du stress sur les plants. Ce stress se situe au niveau hormonal et peut potentiellement être une bonne chose. Il peut provoquer le développement de caractéristiques de culture désirables. La plupart des méthodes sont utilisées pour «entraîner» le plant, pour qu’il prenne une forme utilisant plus efficacement la tente ou salle de culture. Souvent il ne s’agit pas seulement de l’espace, des rendements, mais aussi de l’intensité lumineuse et de sa distribution.

Il est important de savoir que les plants ont besoin de temps pour récupérer du stress. Le stress peut être causé par de mauvaises conditions de culture, mais aussi par le fait de prélever des boutures ou de tailler des parties du plant, comme les branches supérieures, les inférieures et les feuilles. Sachez que la plupart de ces méthodes, dont le Monster Cropping, sont surtout utilisées dans la culture de variétés de cannabis standards, sensibles à la photopériode. Si vous cultivez des variétés à autofloraison, il est préférable de garder le stress à un niveau minimal. Le cycle de vie est généralement trop court pour permettre au plant de récupérer totalement et de pouvoir toujours finir sa vie avec la quantité et la qualité désirées. Toutes les formes de Low Stress Training à faible stress (LST), comme le palissage des feuilles, le Super Cropping (pliage des branches) ou le SCROG (Screen of Green) peuvent être très bénéfiques en cultivant des variétés à autofloraison.

Tout ce qui provoque un stress plus élevé, comme les techniques de taille comme l’Étêtage, le Fimming ou le Lollypopping, peuvent potentiellement créer des problèmes avec les variétés à autofloraison. La conséquence peut être une croissance ralentie par exemple. C’est cependant un sujet à débats.

COMBINER MONSTER CROPPING ET SCREEN OF GREEN (SCROG)

Vous avez créé un monstre aux lourdes branches. L’étape logique suivante serait de trouver un moyen d’apprivoiser votre bête. La méthode SCROG, ou Screen of Green, est une méthode simple mais efficace de le faire.

Combiner le Monster Cropping avec une SCROG est tout à fait logique. En installant un filet SCROG à une certaine distance de la canopée, on peut augmenter la croissance horizontale et efficacement utiliser les fortes caractéristiques de branches latérales des plants soumis à un Monster Cropping auparavant. Le résultat est un espace de culture avec une canopée uniforme utilisant au mieux la lumière fournie. De hauts rendements et un produit fini de qualité supérieure en seront les conséquences.

Panier

Articles GRATUITS inclus

Aucun produit

Expédition € 0.00
Total € 0.00

Commander