Comment et pourquoi combiner les techniques de palissage du cannabis.

Sommaire:

Avant de commencer à explorer comment utiliser différentes techniques de palissage à stress faible et élevé afin d'obtenir une plus grosse récolte, on tient à souligner que cet article s'adresse aux cultivateurs avancés qui utilisent des graines régulières ou féminisées à photopériode. Il n'est pas conseillé d'utiliser ces techniques sur les variétés à autofloraison en raison de leur courte période de croissance végétative.

Comme vous le savez sûrement déjà, il est possible de manipuler la croissance d'un plant de cannabis afin de contrôler ses dimensions et d'améliorer l'utilisation de votre espace de culture afin d'obtenir le meilleur rendement possible. Parmi ces techniques, on compte le palissage LST (Low Stress Training) et le palissage HST (High Stress Training), ce dernier comprenant l'étêtage et la taille Fimming, la défoliation, le supercropping et bien d'autres.

Nous avons déjà parlé en détail de ces méthodes de palissage et nous vous suggérons fortement de consulter nos articles spécifiques pour vous rafraîchir l'esprit. Vous pourriez décider de les essayer toutes, ou bien seulement quelques-unes, selon vos conditions personnelles.

QUELLES TECHNIQUES DE PALISSAGE DU CANNABIS PEUVENT ÊTRE UTILISÉES ENSEMBLE ?

Si vous utilisez une variété à photopériode et que votre canopée est en très bonne santé, vous pouvez combiner pratiquement toutes les techniques. Cependant, vous devez soigneusement préparer un planning quand vous appliquez chaque technique afin de permettre une récupération suffisante. Il est conseillé de commencer à palisser votre plant à partir de la 3ème ou 4ème semaine de croissance végétative, ou quand votre plant a développé au moins quatre inter-nœuds.

COMMENT APPLIQUER LES TECHNIQUES

Nous avons déjà évoqué la « période de récupération », mais qu'est-ce que ça veut dire exactement ? À la base, c'est le temps dont un plant a besoin pour récupérer naturellement de tout type de choc ou stress, par exemple le choc de la transplantation, le stress dû à la chaleur, les techniques de palissage, etc.

En général, le temps de récupération des plants de cannabis est d'environ une semaine, mais gardez à l'esprit que chaque plant va se comporter différemment, alors laissez-vous le temps d'évaluer la situation et assurez-vous de bien être à l'écoute des besoins de votre plant. Si vous avez l'intention d'appliquer quatre techniques différentes à vos plants, la croissance végétative sera rallongée d'environ un mois.

Vous trouverez plus bas un exemple de combinaisons de différentes méthodes de palissage. Ce n'est pas la seule manière possible de les appliquer, alors assurez-vous d'adapter les techniques à vos plants et pas l'inverse.

Semaine 3 : le jour 1 de la semaine 3 (ou 4, selon la croissance des nœuds) de la phase végétative, vous pouvez appliquer la première technique en étêtant votre plant afin de favoriser le développement des branches latérales.

Topping (Semaine 3)

Semaine 4 : vous pouvez désormais appliquer le palissage LST (Low Stress Training) pour modeler et contrôler encore plus le développement des branches latérale

Low Stress Training (Semaine 4)

Semaine 5 : pour préparer les branches à supporter une lourde charge de têtes bien givrées, vous pouvez appliquer le suppercropping et/ou utiliser un filet, des attaches en plastique ou de la ficelle pour aider les branches. De plus, le supercropping va stresser le plant, ce qui augmentera en réponse la production de trichomes. Évitez d'utiliser un filet de ScrOG si vous avez besoin ou l'intention de déplacer vos plants, car il sera difficile voire impossible de le faire.

Supercropping (Semaine 5)

Semaine 6 : vous pouvez maintenant appliquer un peu de lollipopping pour nettoyer la section inférieure de vos branches et limiter la croissance des têtes rachitiques.

Lollipopping (Semaine 6)

Semaine 7 : alors que votre plant grandit et devient plus gros et buissonneux, vous pouvez réaliser une défoliation pour favoriser la circulation de l'air et l'exposition à la lumière alors que votre plant s'approche de la période de floraison.

Defoliation (Before) (Semaine 7)
Defoliation (After) (Semaine 7)

Il n'est pas conseillé de réaliser des techniques de palissage durant la période de floraison, car le stress durant cette période peut entraîner de potentiels problèmes. Cependant, certains cultivateurs continuent à appliquer de la défoliation et un palissage LST pendant l'étape de la floraison afin d'aider à entretenir une exposition à la lumière et une circulation d'air optimales. Tout dépend de vous et de vos préférences/besoins personnels.

LES AVANTAGES À COMBINER DIFFÉRENTES MÉTHODES DE PALISSAGE

La combinaison de différentes méthodes de palissage offre plusieurs avantages potentiels, le plus attractif étant probablement une récolte plus grosse. En manipulant la croissance de votre plant, il est possible de favoriser la création de nouveaux sites de floraison et de maximiser le résultat final.

Autre avantage à combiner les techniques, vous pouvez contrôler de manière plus significative la taille de vos plants. Par exemple, si vous voulez cultiver votre variété sativa massive préférée dans une petite tente de culture, la combinaison de différentes techniques de palissage peut vous aider à modeler et gérer la taillée élevée de ces monstres cannabiques.

Dernier point, mais pas des moindres, la combinaison des techniques peut être un excellent moyen amusant de pratiquer et améliorer vos compétences de culture.

LES INCONVÉNIENTS À COMBINER DIFFÉRENTES MÉTHODES DE PALISSAGE

Avec une application inadaptée, ces techniques peuvent ralentir ou stopper la croissance, pousser les plants à être hermaphrodites, voire les tuer. Même si ces méthodes ont le potentiel d'améliorer la qualité et la taille de votre rendement, les plants ont besoin d'une longue période de croissance végétative afin de pouvoir être prêts à fleurir et par la suite être récoltés.

Ceci signifie aussi que les coûts liés aux factures électriques et d'eau vont augmenter, tout comme les quantités de nutriments utilisées.

Training

CONSEILS ET ASTUCES

  1. Commencez toujours vos cultures en choisissant des génétiques de haute qualité issues de banques de graines réputées. Chez RQS, nous sommes fiers de vous proposer un catalogue de graines féminisées de haute qualité pour tout type de cultivateur.
  2. Quand vous réalisez un étêtage, une défoliation ou une taille sur vos plants, nettoyez bien votre sécateur avant et après utilisation avec une solution antibactérienne. Ceci aidera à réduire le risque de contamination fongique ou toute accumulation de bactéries. Il est fortement recommandé d'utiliser une paire de ciseaux spécialisés, surtout pour ces petites feuilles résineuses si précieuses !
    Chez RQS, nous sommes fiers de vous proposer un des meilleurs Sécateurs Incurvés, spécialement conçu pour récolter et tailler facilement et efficacement le cannabis. De plus, leurs lames durables en acier inoxydable sont facilement détachables pour récupérer la résine et/ou pour les nettoyer.
  3. Appliquez le palissage LST, le supercropping et toute technique impliquant de plier le plant quand la terre est sèche pour éviter tout dégât critique. Les branches peuvent facilement se briser si votre milieu de culture est saturé en eau. Si toutefois un tel accident se produit, vous pouvez minimiser les dégâts en utilisant des bandages propres et du ruban adhésif. Dans la majorité des cas, les branches pourront récupérer totalement et produire de bonnes têtes !
  4. Utilisez des Smart Pots ou des Air Pots pour améliorer la circulation d'air dans la zone racinaire. Chez RQS, nous avons développé des Pots en Tissu avec une couche géotextile unique « Aqua Breathe » qui améliore la transpiration et favorise une croissance optimale. Disponibles en quatre tailles différentes, ces pots sont lavables et respectueux de l'environnement.
  5. Utilisez un calendrier ou un journal pour garder une trace de votre combinaison de techniques et des temps de récupération afin de trouver la méthode parfaite qui fonctionne pour vous et vos plants.

VOUS ÊTES UN CULTIVATEUR AVANCÉ ? COMBINEZ VOS TECHNIQUES DE PALISSAGE !

Le palissage de vos plants de cannabis ne doit pas forcément être accablant ni extrêmement difficile. En tant que cultivateur, vous devez déterminer quelles techniques méritent d'être appliquées dans votre situation et vous devez être prêt à intervenir si les choses tournent mal. Assurez-vous de lire les articles de blog mentionnés plus haut et consultez ces 7 erreurs de palissage du cannabis à éviter.

On espère vous avoir donné l'envie d'essayer de nouvelles approches et de combiner différentes méthodes. Votre prochaine super récolte vous attend.

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.