La taille du cannabis : c’est quoi, quand et comment.

Sommaire:

La plupart des cultivateurs s’accordent à dire que le moment de la récolte est l’aspect le plus gratifiant du cycle de culture. Après des mois passés à transformer vos plantules en plants mûrs gorgés de têtes, vous allez enfin pouvoir goûter aux fruits de votre labeur !

Cependant, il vous reste encore du travail à faire : vous allez devoir correctement préparer vos fleurs pour le séchage, l’affinage et le stockage. Si vous le faites correctement, vous aurez des têtes qui ont un meilleur aspect, un meilleur gout et qui se fument mieux. Faites-nous confiance, ça vaut bien votre temps et vos efforts.

Une étape clé est bien-entendu celle qui consiste à tailler les petites feuilles résineuses sur vos têtes une fois que vous aurez coupé les branches du plant. Vous vous souvenez de ces têtes superbes et comme des pépites vues au dispensaire ou au coffeeshop ? Elles sont le résultat de la manucure — un autre terme pour la taille. Au-delà de l’esthétique, ces têtes auront aussi une meilleure odeur, elles se fumeront mieux et resteront plus fraîches après une bonne taille.

Regardons plus en détail pourquoi vous devriez tailler votre récolte et penchons-nous sur les différentes techniques utilisées pour y arriver.

POURQUOI FAUT-IL TAILLER LES TÊTES DE CANNABIS ?

Tailler ces petites feuilles résineuses permettra de vous assurer que vos fleurs n’aient ni moisissures, ni matières végétales superflues. Si vous avez besoin de plus d’arguments pour vous convaincre, détaillons ici les principales raisons de tailler.

ESTHÉTIQUE

Le goût, l’arôme et les effets sont les aspects les plus importants du cannabis. Cependant, l’apparence n’est pas loin. Après tout, rien de plus agréable que de sortir de magnifiques têtes bien manucurées de leur bocal. Tailler vos fleurs les fera passer de pépites brutes à joyaux méritant leur place en vitrine.

ARÔME

Chaque variété offre un mélange unique de terpènes qui composent son arôme. Sans les petites feuilles résineuses, les terpènes seront beaucoup plus présents. Taillez au bon moment pour pouvoir éviter de détacher trop de trichomes — les glandes qui produisent ces molécules aromatiques.

FUMÉE DOUCE

Les petites feuilles résineuses qui restent sont dures pour les poumons quand on les fume et elles contiennent beaucoup moins de THC, c’est donc préférable de les enlever. Une fois vos têtes taillées, elles se fumeront aussi agréablement que les meilleures têtes d’un dispensaire.

X

TENEUR EN CANNABINOÏDES

La plupart des trichomes qui produisent les cannabinoïdes et les terpènes sont présents dans les têtes. Les petites feuilles résineuses produisent bien des trichomes, mais dans des quantités bien moindres. Après avoir taillé vos têtes, le ratio entre les matières végétales et les cannabinoïdes vous sera bien plus favorable.

QUAND TAILLER LE CANNABIS

Maintenant que vous savez pourquoi vous devez le faire, vous avez besoin d’apprendre à bien le faire. Comme nous l’avons mentionné plus haut, choisir le bon moment est clé pour la taille des fleurs de cannabis. Pour ceux qui ont suivi, c’est juste après la récolte.

Cependant, avant même de récolter, vous pouvez prendre des mesures pour maximiser les bienfaits de la taille. Parmi ces mesures, on peut citer le rinçage qui, pour ceux qui l’ignorent, implique d’arrêter tout apport en nutriments pour n’administrer que de l’eau pure au milieu de culture de vos plants avant la récolte. Cette pratique encourage les plants à utiliser les nutriments stockés avant la récolte, ce qui donne des fleurs plus douces et plus savoureuses à consommer.

La plupart des cultivateurs choisissent de rincer leurs cultures pendant environ deux semaines à la toute fin de la phase de floraison. Procéder ensuite à la taille, au séchage et à l’affinage de vos fleurs permettra d’adoucir encore plus le côté agressif tout en renforçant leurs propriétés aromatiques.

Certains cultivateurs préfèrent tailler immédiatement après avoir récolté leurs fleurs, alors que d’autres aiment d’abord faire sécher leurs têtes. Ces deux techniques ont leurs propres avantages et inconvénients.

LA TAILLE : LES MEILLEURS OUTILS

Comme pour toutes les activités en lien avec la culture du cannabis, vous allez avoir besoin des bons outils pour y arriver. Même s’ils peuvent vous sembler simples, et ils le sont d’un certain côté, ils n’en sont pas moins importants.

SÉCATEURS INCURVÉS

Pour commencer, tout cultivateur vous dira que les sécateurs incurvés rendent la récolte et la taille beaucoup plus faciles. Les lames arrondies se logent parfaitement autour de la base des têtes, vous permettant de les séparer en toute sécurité de leurs branches.

Ils permettent également de couper à ras le long de la courbe naturelle des têtes de cannabis, ce qui permet au cultivateur d’éliminer les petites feuilles résineuses sans endommager les fleurs. La taille des plants peut fatiguer les mains et il n’est pas rare de voir apparaître de la corne. Heureusement, ces sécateurs comportent une confortable poignée en PVC et la résistance du ressort pour aider à contrer ces problèmes.

PLATEAU DE ROULAGE / PLATEAU DE COLLECTE

Vous allez aussi devoir tailler vos fleurs au-dessus d’un plateau de collecte pour pouvoir récupérer les petites feuilles résineuses pour plus tard. Si vous ne savez pas par où commencer votre recherche, notre gamme de plateaux de roulage présente des designs bien vivants et des bords relevés pour vous éviter les chutes et les salissures. Vous avez aussi la possibilité de choisir vos tailles et couleurs préférées.

RÉCIPIENT ADAPTÉ POUR VOS RÉSERVES

Où comptez-vous ranger toutes ces têtes préparées ? Vous ne pouvez pas les laisser en vrac sur la table du salon ! Il vous faut quelque chose d’hermétique, de spacieux et de pratique. Il se trouve que notre marque maison propose la solution parfaite sous la forme du pot Re:stash RQS.

Ces pots hermétiques comportent un manchon en silicone avec notre marque qui permet d’isoler le bocal en verre interne. Le couvercle — sans BPA et en fibre de chanvre renouvelable — aide à conserver la fraîcheur et optimise la teneur en terpènes.

X

LES TYPES DE TAILLE

Il existe deux manières de tailler le cannabis à la main : humide et à sec. Autrement, les têtes peuvent être traitées en masse à la machine. Chaque cultivateur a ses propres préférences, mais les méthodes donnent toutes le même résultat final (si tout se passe bien). Détaillons les procédures et les avantages/inconvénients de chaque méthode pour que vous puissiez choisir celle que vous préférez.

LA TAILLE HUMIDE

La taille humide fait référence au fait de couper les petites feuilles résineuses directement après la récolte de vos fleurs. Comme elles contiennent encore beaucoup d’eau, les fleurs restent humides et ultra-collantes.

1. Récoltez vos têtes

Coupez chaque branche près du nœud en utilisant votre sécateur incurvé. Chaque branche abritera plusieurs têtes. Gardez-les attachées à la branche pendant la taille pour vous faciliter la vie. Placez vos branches gorgées de têtes dans un gros bocal, ou dans un seau, pendant que vous élaguez tout le plant.

2. Rassemblez vos outils et préparez vos mains

Rassemblez vos ciseaux et un plateau, mettez-vous un podcast et buvez du café pour vous aider à venir à bout de la tâche qui vous attend. Lavez-vous les mains et séchez-les bien. Ensuite, mettez une paire de gants en latex pour éviter à vos mains d’être couvertes de résine.

Trimming

3. Taillez

Prenez chaque branche, une par une, et utilisez votre lame courbée pour couper soigneusement toutes les petites feuilles résineuses sur chaque tête. Beaucoup de cultivateurs aiment partir de la base et avancer vers le haut dans un mouvement circulaire pour garantir des bords uniformes et arrondis. Quelques-unes des petites feuilles résineuses seront presque entièrement cachées par le corps de la tête. Retirez-en autant que possible sans endommager la fleur. Vous allez toujours forcément laisser quelques petites feuilles — pas de souci !

4. Séchage et affinage

Bien sûr, vous allez devoir sécher et affiner vos têtes manucurées avant de les fumer. Placez-les sur une grille de séchage dans une pièce légèrement chauffée avec un ventilateur. Une fois qu’elles sont sèches, détachez chaque tête de sa branche avant de les placer dans un bocal pour l’affinage.

LA TAILLE À SEC

La taille à sec, en revanche, a lieu entre le séchage et l’affinage. Les têtes sèches sont bien moins collantes, mais un peu plus délicates à tailler. Voici comment faire.

1. Récolte et séchage

Coupez votre plant à la base et suspendez-le la tête en bas dans une pièce chaude avec un ventilateur.

2. Préparation

Une fois totalement sèches, coupez chaque branche et mettez-la de côté pour la taille.

Trimming



3. Rassemblez vos outils

Installez-vous confortablement, lancez un podcast et attrapez vos ciseaux. Lavez-vous les mains et mettez aussi une paire de gants.

4. Taillez

Une fois que vous êtes installé, coupez toutes les petites feuilles résineuses sur chaque tête. Utilisez votre sécateur pour retirer chaque tête de sa branche, une par une. Cela vous facilitera l’affinage et le stockage.

5. Lancez le processus d’affinage

Placez vos têtes dans leurs bocaux d’affinage pour une fumée plus douce et un meilleur goût.

LA TAILLE À LA MACHINE

Tailler à la main permet au cultivateur de porter une grande attention aux détails quand il traite ses fleurs. Cependant, les cultivateurs amateurs n’ont pas à se soucier d’énormes volumes de fleurs. Les cultivateurs professionnels, en revanche, considèrent la taille à la main comme une technique archaïque et s’appuient plutôt sur des machines pour la réaliser.

Les machines à tailler existent sous différentes tailles et formes et à différents prix. Les machines professionnelles, bien qu’hors de portée du cultivateur moyen, peuvent tailler des rendements de la taille de hangars en un rien de temps. Il existe aussi de plus petits appareils pour permettre aux petits cultivateurs d’avoir à tailler.

Cela pourrait sembler être un bon raccourci, mais il y a toujours un inconvénient. Les machines ont malheureusement la réputation d’endommager les fleurs de cannabis autrement parfaites. Elles peuvent vous faire économiser du temps, mais c’est à vous de décider si vous êtes prêt à faire le compromis.

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE CHAQUE MÉTHODE DE TAILLE DU CANNABIS

Comme nous l’avons vu, chaque méthode a ses propres avantages et inconvénients.

AVANTAGES DE LA TAILLE HUMIDE INCONVÉNIENTS DE LA TAILLE HUMIDE
Utile pour prévenir la moisissure dans les climats très humides  C’est une méthode plus collante, ce qui la rend plus laborieuse 
Processus plus linéaire à la suite de la récolte (rien ne vient s’intercaler entre le séchage et l’affinage)   Les têtes peuvent sécher trop vite, ce qui réduit les nuances de parfum
 Les fleurs sèchent plus vite sans les feuilles résineuses  Les têtes seront moins denses et compactes, ce que certains cultivateurs n’aiment pas
 Le cultivateur peut faire sécher plus de têtes sur ses grilles de séchage -
AVANTAGES DE LA TAILLE À SEC INCONVÉNIENTS DE LA TAILLE À SEC
Idéale dans les régions moins humides Les petites feuilles résineuses peuvent stocker des poches d’humidité, entraînant des moisissures 
Les têtes deviennent bien compactes, comme des grosses pépites  Les fleurs taillées à sec perdent leur couleur initiale assez vite 
Les fleurs sèchent à un rythme plus lent et conservent tout leur parfum Les petites feuilles résineuses deviennent encore plus petites et plus difficiles à tailler proprement

AVEZ-VOUS PLUS DE 18 ANS ?

Le contenu de RoyalQueenSeeds.com ne convient qu’aux adultes et est réservé aux personnes majeures.

Assurez-vous de connaître les lois de votre pays.

En cliquant sur ENTRER, vous confirmez
que vous avez
18 ans ou plus.